Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez| .

♠ We are all mad here. ♠

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Emploi : Tueuse à gage
Informations : My name is Sarah Odelschwanck. After a childhood in hell, I took arms for only one goal : To save women in my city. But I failed into darkness and I must become someone else. I must become something else. I must become THE BLACKCAT.
Avatar : Katrina Law
Localisation : In Hell
Messages : 59
Date d'inscription : 26/09/2016

MessageSujet: ♠ We are all mad here. ♠ Lun 26 Sep - 21:25



Sarah Odelschwanck "Blackcat"

« Oh look ! I'm opening my box of care! Oh wait... It's empty!»


FT. Katrina Law
CARTE D'IDENTITÉ


Nom : Blackcat (Odelschwanck)
Prénom(s) : Sarah
Âge : 27ans
Groupe : Classe Moyenne

Nationalité : Germano-Britanique
Lieu de naissance : Londres
Date de naissance : 11 Novembre 1873
Situation Civile : Célibataire au cœur brisé
Orientation Sexuelle : Homosexuelle
Profession : Officiellement, Chômeuse.
Activités Illicites : Meurtres avec préméditation et récompense, tortures, complicités en tout genre, homosexualité

Jolie petite histoire...

Mon histoire ?... Si c’est ce que vous souhaitez, je suis prête à vous la conter. Mais sachez qu’avec moi, tout se paye. Mais puis-ce que vous êtes prêt à y mettre le prix, eh bien allons y. Mon véritable nom est Sarah Odelchwanck mais, pour mon travail, j’ai changé de nom et, désormais, on m’appelle Sarah Blackcat car bien malheureux est celui qui croise mon chemin. Je ne sais pas grand-chose de ma propre naissance donc je serais brève sur cette période.

Je suis née, je pense, de parents tout ce qu’il y a de plus ordinaires. Il s’agissait de personnes modestes. Mon père travaillait dans une fonderie et ma mère était femme au foyer. Nous vivions sous les combles d’une des nombreuses maisons dans la zone industrielle Londonienne. Nous n’étions pas bien riche mais, au moins, mon père nous ramenait assez d’argent pour que nous puissions manger… pas tellement à notre faim, mais il y avait pire que nous dans les rues de cette ville. Bref, nous n’étions que des gens normaux de la classe ouvrière et moi je suis née là-dedans. Mon père était vraiment heureux de m’avoir. A priori, il avait toujours rêvé d’avoir une fille et il me gâtait autant que nos moyens le lui permettaient. Un de ses passe-temps préféré était de concevoir de petits objets en plomb dans des moules en bois. Bien souvent il s’agissait de petits soldats de plombs mais aussi, parfois, de petits animaux. Des biches principalement. Je n’ai plus beaucoup de souvenir de cette période qui a dû durer une dizaine d’années et c’était, sans aucun doute, les meilleurs moments de nos vies… Mais rapidement, les malheurs sont arrivés.

Mon père mourut quelques jours avant que je ne fête mes dix ans, écrasé par une cuve en fonte. La descente aux enfers est arrivée rapidement après cela. Allez savoir pourquoi, je me sentais triste de savoir que je n’allais plus jamais revoir ce père qui m’avait tant gâté mais pas au point de pleurer. Ma mère, elle, était effondrée de chagrin… N’ayant jamais travaillé de sa vie, elle a dû vendre son corps pour pouvoir nous nourrir toutes les deux. Autant dire tout de suite, malgré tout le mal qu’elle se donnait pour se cacher, il m’arrivait souvent d’entre-ouvrir la porte de sa chambre pour voir ce qu’elle faisait en cachette et à chaque fois, la même scène s’offrait à mes yeux innocents… Mais mon esprit s’en retrouva complètement détraqué, a commencé par une haine certaine concernant le sexe opposé dû à cette violence dont ils faisaient preuves et à cet irrespect envers cette femme qui m’avait donné la vie.

Un jour, ma haine éclata. J’allais avoir seize ans quand un client pas comme les autres se présenta dans les draps de ma mère. Celui-ci usait d’un couteau pour la menacer et l’obliger à faire tout ce qu’il voulait… Des choses des plus dégradantes, les pires que l’on puisse faire. Ce jour-là, silencieusement, je m’étais approchée du lit et, alors qu’il était trop occupé à prendre du plaisir, je lui avais pris son couteau, posé sur la table de nuit… La suite ne fut qu’un trou noir dans mon esprit. Je me souviens juste du sang partout. Sur ma mère, sur le lit, sur le sol… mais surtout sur cet homme et sur moi-même. Je me souviendrais toujours du gout cuivré du sang de cet homme sur mes lèvres. Même-ci je ne me souviens plus de rien encore aujourd’hui, je sais que j’y ai vraiment pris mon pied.

Ce jour-là, ma mère, choquée, me renia. D’après son discours, même-ci je lui avais probablement sauvé la vie, j’avais disséqué cet homme vivant sous ses yeux et cela l’avait effrayé. Sans insister alors, je suis partit, encore une fois sans verser de larme. J’ai vécu deux années entières dans la rue, à vivre de vols et de meurtres… Autant dire qu’une adolescente fraiche et vierge dans les rues sombres de Londres, ça attire plus d’un regard malsain. J’avais gardé avec moi le fameux couteau, souvenir de mon premier meurtre et, après cela, il m’a encore beaucoup servi pour me défendre…

Finalement, cela durera jusqu’au jour où ce fut une chasseuse de prime qui s’en prit à moi car, rapidement, une prime avait été mise sur ma tête… Mais, j’avais la chance d’être à la fois belle et intrépide. Elle voyait en moi un grand potentiel et me prit sous son aile. Cette femme, se faisait appeler Riven et, de toutes les personnes que je connaisse, c’est encore celle qui m’a le plus épatée. Elle savait se battre mais aussi, elle avait les manières d’une bourgeoise ce qui lui permettait de passer inaperçu dans n’importe quelle ambiance. Elle m’a tout appris, de ses techniques de combats à sa façon d’user de ses charmes pour arriver à ses fins. Elle me donna alors un nouveau nom, « Blackcat », notamment grâce à ma capacité à me dissimuler dans l’ombre mais aussi au malin plaisir que je prenais à jouer avec mes proies. Cependant… elle n’aimait pas plus que ça user de la torture, contrairement à moi. Notre duo dura plusieurs années durant lesquels je reversais assez d’argent à ma mère en secret pour qu’elle arrête ce travail dégradant. Mais, derrière notre complicité se cachait un lourd secret : mes sentiments véritables pour Riven.

Je pense me souvenir toujours de ce jour où nos lèvres s’étaient rencontrées alors que la pluie tombait. C’était un baiser passionné et qui avait pourtant duré mais… lorsqu’il se rompit, ce fut un regard accusateur qui se posa sur moi. Comme-ci j’étais la seule à avoir ressenti cela, elle avait secoué la tête et m’avait gentiment demandé de suivre ma propre route. Pour la première fois de ma vie, se mêlant à l’eau qui tombait du ciel, je sentis des larmes couler de mes yeux… C’est à partir de ces jours que j’ai commencé à faire route seule.

Ennuyée par la chasse de prime, je revins rapidement sur mes bonnes vieilles habitudes. Comprenant que personne ne ferait confiance à une femme pour régler des contrats, il m’arrive souvent de me travestir et de déguiser ma voix pour avoir l’air d’un homme. Ma mâchoire carrée et ma carrure me le permettait aisément. Ainsi, ma vie continua en tant que tueuse à gage attendant sagement le jour où la prime sur ma tête soit assez importante pour à nouveau intéressé Riven… pour un ultime combat.

CARACTÈRE ET TEMPÉRAMENT

C’est une jeune femme vraiment compliquée et, il faut le dire, légèrement déranger psychologiquement. Plus jeune, pourtant, c’était une fillette comme les autres avec ses humeurs et sa tendresse. Mais, après le drame qui a surpris son père, elle a très rapidement changé et s’est très vite endurcie. A présent, tuer ne lui fait ni chaud ni froid et torturer est un de ses plus grands plaisirs, surtout si il s’agit des hommes. Après avoir vécu une adolescence et une préadolescence aux côtés d’une mère qui se prostituait pour vivre, cette haine a grandi de jour en jour en voyant les hommes abuser d’elle, les uns après les autres. Autant dire qu’avec tout cela, il est normal que toute sa confiance se soit tournée uniquement vers le sexe féminin. Mais, aussi incroyable cela puis-ce être, elle sait être douce et tendre durant les quelques rares moments où elle est complètement apaisée. Derrière cette haine incessante se cache un grand cœur ne cherchant qu’à être remplit.
CARACTÉRISTIQUES PHYSIQUES

C’est là une femme plutôt exceptionnelle, surtout pour l’époque Victorienne. Elle mesure 1m75 pour 68 kilogrammes, tout de muscle. Jeune, elle était plutôt ronde mais à force d’entrainement, elle a acquis une grande forme physique au détriment de sa souplesse. En effet, loin d’avoir une démarche féminine, sa démarche est plutôt lourde. Mais, n’allez pas croire qu’elle en est laide, bien au contraire. Elle possède de jolies formes agréables à regarder et un visage qui peut se faire dur la plupart du temps, mais qui dégage malgré tout un certain charme. Sa voix est souvent déguiser de façon à paraitre plus masculine.
Vous ne la verrez presque jamais en robe. Bien qu’elle portait ce genre de tenue quand elle était jeune, ce n’est plus du tout le cas aujourd’hui. La plupart du temps, elle porte des vêtements en cuir qui cache ses formes féminines et il n’est pas rare de la voir porter un chapeau pour cacher un maximum son visage. Elle dissimule aussi sa poitrine à l’aide d’une large ceinture en cuir. N’importe qui ne la connaissant pas pourrait la prendre pour un homme et c’est l’effet voulu d’ailleurs.

Dans la vrai vie, je suis...

Quel est ton pseudo ? Kanaeko // Genesis Un mec ou une fille ? Pas forcément très viril, mais un mec quand même. Quel est ton âge ? 24ans de corpsComment as-tu connu le forum ? J'ai reçu une invitation :D Un avis dessus : Moi j'aime bien :D *sort* As-tu un DC ? Nop Code de validation : [Validée]

Code:
<t>Katrina Law</t> → <y>Sarah O. Blackcat</y>
© plumyts 2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Emploi : Horloger Royal.
Informations : Souffre d'un autisme d'Asperger • Dyslexique • Est obsédé par son métier • Rêve de travailler sur l'horloge de Big Ben. • Insomniaque. • Parle peu • Se sent mal à l'aise dans une foule • A quelques bases d'Allemand et de Français • A le corps glacé et est d'une pâleur à faire peur • Origines Juives • Possède une Pamphobeteus Platyomma mâle pour animal de compagnie • Est le mari d'Amy S. Adler.
Avatar : Johnny Depp
Localisation : Lambeth.
Messages : 2554
Date d'inscription : 14/09/2016
Âge du Joueur : 20

MessageSujet: Re: ♠ We are all mad here. ♠ Lun 26 Sep - 23:06

Hééé ! Coucou toi ! J'aime beaucoup ton histoire, on va peut-être pouvoir se trouver un lien ! Tongue Flowey

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Emploi : Tueuse à gage
Informations : My name is Sarah Odelschwanck. After a childhood in hell, I took arms for only one goal : To save women in my city. But I failed into darkness and I must become someone else. I must become something else. I must become THE BLACKCAT.
Avatar : Katrina Law
Localisation : In Hell
Messages : 59
Date d'inscription : 26/09/2016

MessageSujet: Re: ♠ We are all mad here. ♠ Mar 27 Sep - 18:54

Peut être... mais ce ne sera peut-être pas un bon souvenir pour Felix Evil Flowey

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Emploi : Horloger Royal.
Informations : Souffre d'un autisme d'Asperger • Dyslexique • Est obsédé par son métier • Rêve de travailler sur l'horloge de Big Ben. • Insomniaque. • Parle peu • Se sent mal à l'aise dans une foule • A quelques bases d'Allemand et de Français • A le corps glacé et est d'une pâleur à faire peur • Origines Juives • Possède une Pamphobeteus Platyomma mâle pour animal de compagnie • Est le mari d'Amy S. Adler.
Avatar : Johnny Depp
Localisation : Lambeth.
Messages : 2554
Date d'inscription : 14/09/2016
Âge du Joueur : 20

MessageSujet: Re: ♠ We are all mad here. ♠ Mar 27 Sep - 22:32

Et voilàààà ! :D



Félicitations, camarade !

« TE VOILA PRÊT À METTRE TA PATTE DANS LA FOURMILIÈRE ! »

Félicitations ! Vous venez d'être validé(e) sur The Anthill: A Victorian Tale ! Nous vous souhaitons un bon jeu parmi nous et nous vous conseillons d'aller consulter les liens ci-dessous. Vous pouvez désormais RP, flooder et faire de nombreuses autres choses. N'hésitez pas à faire votre fiche de liens, celle des RP's ainsi que celle du Journal Intime ! Gardez aussi un œil sur les annonces! Bienvenue parmi nous ! N'oubliez pas que vous avez à disposition un cadre de rp dans la Gestion ! Pour toutes questions, il y a la foire aux questions et suggestions ici !

N'hésitez pas à demander de l'aide l'un des membres du staff si vous en ressentez le besoin. Bon jeu sur Taavt ! coeur
© plumyts 2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: ♠ We are all mad here. ♠

Revenir en haut Aller en bas

♠ We are all mad here. ♠

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Anthill : A Victorian Tale :: Les Londoniens :: Who are You? :: Présentations Validées-