AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Letters #1 [w/ Barth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar

Admin
Emploi : Couturière/Maquerelle
Informations : ♦️
♦️ Ma Fiche de Présentation
♦️ Mes Liens
♦️ Mes Rps

♣️♣️♣️
Amy est très douée dans son domaine, la couture. ⊹ Ressentais une profonde frustration envers son mari durant les cinq précédentes années, ce qui l'incitait à accepter plus facilement les avances d'autrui. ⊹ A des tendances névrosées et borderline. ⊹ Ne supporte pas/ou difficilement les enfants en bas âge. ⊹ Apprécie la compagnie de l'alcool et du tabac bon marché. ⊹ Est d'une grande immaturité. ⊹ Très facilement morte de jalousie en compagnie d'autres femmes. ⊹ Manque de confiance en elle-même et a souvent besoin qu'on la rassure sur son apparence. ⊹ Passe beaucoup trop de temps devant le miroir à peigner ses très longs cheveux noirs. ⊹ Femme de Felix J. Adler. ⊹ A ouvert récemment un bordel de luxe dans un vieil hôtel rénové de Whitechapel.
Avatar : Eva Green
Quartier Résidentiel : Londres
Messages : 2604
Date d'inscription : 17/09/2016
Âge du Joueur : 22

MessageSujet: Letters #1 [w/ Barth] Jeu 23 Fév - 17:44





Cher Barth,

J'espère que tes blessures se soignent correctement. Tu sais que je suis mille fois désolée du comportement de mon mari. J'aurai pu agir, tenter de changer les choses...mais nous avons tous pu voir à quel point je peux très facilement envenimer les choses. J'aurai tant voulu que vous soyez ami, comme autrefois. Vous faisiez de très jolies choses ensemble.

Il ne comprends pas que nous ne soyons plus qu'ami. Je n'ose imaginer la scène qu'il ferait si jamais nos lettres ne lui parvenaient, quand bien même nous n'échangeons rien de criminel. Je te remercie de ne pas avoir pousser la provocation plus loin, malgré que mon mari ait décidé de te sortir l'ultime injure. Je t'assure que souvent, je ne sais plus quoi faire...il n'en pensait pas un mot, mais je ne sais pas jusqu'où il irait dans sa rage pour réparer son honneur. J'en suis la principale fautive, mais tout de même.

C'est d'ailleurs à ce sujet que je voulais t'écrire. Même si la robe est prête, je n'ai pas très envie que ce soit quelqu'un d'autre que toi qui vienne la chercher. Pourrais-je plutôt la garder jusqu'à ce que mon mari soit capable de retourner travailler de lui-même ? Ce n'est pas que je souhaite faire quoique ce soit dans son dos, mais j'aimerai tout de même que cette atroce situation n'empiète pas sur notre amitié.

Amicalement,

Amy, Adler

plumyts 2016


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amolitacia.deviantart.com/ En ligne
avatar

Admin
Emploi : Héritié du compte de York. Fabricant de jouets et autre objet en bois.
Informations : Fils du comptes de York ☞ Il à perdue sa mère alors qu'il avait 7 ans ☞ Sa sœur ainée est morte l'an passé, en mer ☞ A une jeune sœur qu'il n'arrive pas à aimé et tiens pour responsable de la mort de sa mère ☞ Fiancé de force à une bourgeoise Londonienne (Maddie), qu'il va épouser en octobre 1891 ☞ Froid, hautain, rustre d'apparence, c'est en réalité un homme au cœur d'enfant et à l'âme déchiré ☞ Il fabrique des jouets et divers autres objets, en bois principalement, pour le plaisir. Même s'il en vends parfois ☞ C'est un homme en réalité très simple et qui aime les choses les plus simple de la vie ☞ Le manoir familiale de York lui manque, ses grand champ l'entourant surtout ☞ Vit au jour le jour ☞ Il ignore même son orientation exacte. Si les hommes ou les femmes l'attire. Peut-être les deux en réalité ☞ C'est un noble, mais qui à le coeur sur la main. L'argent n'est qu'un moyen de pouvoir pour la plupart, pour lui c'est juste un moyen d'être généreux ☞ Il aime parfois aller dans les bas quartiers distribuer des jouets, gratuitement ou contre une petite pièce, par principe aux gamins des rues ☞
Avatar : Tom Hiddleston
Quartier Résidentiel : Londres
Messages : 300
Date d'inscription : 05/10/2016

MessageSujet: Re: Letters #1 [w/ Barth] Jeu 2 Mar - 12:22





Tendre Amy,

J'ai attendu ta lettre avec tant d’impatience. Je n'osais t'écrire, ne voulant pas envenimer plus ta situation. Mes blessures physiques ne sont qu'un vieux souvenir. Je t'en prie ne te tracasse pas avec cela. Tu n'as rien à te reprocher, nous savions bien tous deux au fond que cela arriverait un jour. Le temps aidera, j'en suis sûre. L'amitié de ton mari me manque également, soit en sûre, mais je ne peux que le comprendre. Et je ne peux que laisser le temps faire les choses. J'espère que tu vas bien ma douce Amy, que malgré cet incident, tu te portes bien et que tu sais sourire à la vie comme tu l'as toujours si bien fait. Tu as une belle famille, ne l'oublie jamais.

Je t'en prie Amy, c'est inutile de me remercier, les agissements de ton mari sont des plus compréhensibles. Je sais bien qu'il t'aime au fond. Et à sa place, je ne saurais pas comment j'aurais réagi, mais surement d'une bien pire manière. Nos lettres ne sont que le fruit d'une amitié profond et sincère, mais je sais qu'à ses heures troubles, elle serait mal venue et cela me peine. C'est pourquoi j'ai attendu que tu écrives et j'en suis navrée. Tu sais bien que tu seras toujours chère à mon cœur. Félix ne comprendra jamais à quel point, je doute même que toi-même, tu le saches. Mais aujourd'hui, tu as ta vie, j'ai la mienne, et cela, malgré cette amitié profonde. Félix, le comprendra, j'en suis sûre.

Ma tendre Amy, il est peut-être mieux ainsi. Peut-être vaut-il mieux que nous ne nous voyons plus un temps seulement. Laissons Félix digérer cette trahison dont nous sommes tous deux coupables. Je pense que cela ne soit pas correct de se revoir dans son dos. Je te comprends tellement, tes traits me manquent déjà. Mais si nous voulons un jour arranger les choses, il vaut mieux attendre que la tempête pas et faire avec le consentement de ton mari et de mon ami. Mais j'aimerais te rassurer, rien n’empiétera jamais sur notre amitié. Tu as ta place dans mon cœur, et même si mes yeux ne peuvent te voir. Je sais que nos écrits laisseront trace de tout cela.

Amicalement,
Bartholomew Collins.
plumyts 2016


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Admin
Emploi : Couturière/Maquerelle
Informations : ♦️
♦️ Ma Fiche de Présentation
♦️ Mes Liens
♦️ Mes Rps

♣️♣️♣️
Amy est très douée dans son domaine, la couture. ⊹ Ressentais une profonde frustration envers son mari durant les cinq précédentes années, ce qui l'incitait à accepter plus facilement les avances d'autrui. ⊹ A des tendances névrosées et borderline. ⊹ Ne supporte pas/ou difficilement les enfants en bas âge. ⊹ Apprécie la compagnie de l'alcool et du tabac bon marché. ⊹ Est d'une grande immaturité. ⊹ Très facilement morte de jalousie en compagnie d'autres femmes. ⊹ Manque de confiance en elle-même et a souvent besoin qu'on la rassure sur son apparence. ⊹ Passe beaucoup trop de temps devant le miroir à peigner ses très longs cheveux noirs. ⊹ Femme de Felix J. Adler. ⊹ A ouvert récemment un bordel de luxe dans un vieil hôtel rénové de Whitechapel.
Avatar : Eva Green
Quartier Résidentiel : Londres
Messages : 2604
Date d'inscription : 17/09/2016
Âge du Joueur : 22

MessageSujet: Re: Letters #1 [w/ Barth] Lun 6 Mar - 21:48





Cher Barth,

Je ne songeais pas que ta lettre me viendrait si vite. Celle-ci transporte plus de tristesse que tu ne peux imaginer. Ce n’est pas que j’ai quelques mésententes avec les dames de ton entourage; mais quand bien même, j’apprécie user de mon talent pour les habiller,  je n’en ai pas moins le déplaisir à devoir les rencontrer. J’aurai préféré te revoir en de bonnes conditions, mais comme tu le dis si bien, celles-ci ne reviendront pas avant un long temps. Ton amitié m’est précieuse et je sais qu’elle est à ce prix. Je me tiendrais convenablement. Sinon...en ce qui concerne ta commande, tu pourrais peut-être faire venir un valet...? Ah, je suis tellement irrécupérable.

Pardonne ma bêtise, mais dis-toi qu’au moins, tu ne la supportes pas au quotidien. Tu as de moi une  image si grandiloquente, si magnifique, que je ne peux m’empêcher de rire en coin. Si tu savais le calvaire qu’il est de vivre avec moi. Mais toi et mon époux semblaient être aveugle à la vérité, vous ne voyez que mon enveloppe charnelle et éclipsez mon insécurité mental derrière des mots doux et des compliments. Je suis tellement malheureusement consciente de moi-même et c’est peut-être ce qui me pêche dans cette situation.  Mais je parle beaucoup trop de moi, j’espère toujours que tes commotions ne sont plus qu’un lointain souvenir. Nous nous sommes véritablement donner en spectacle, ce jour-là, quel tristesse. Espérons que ceci n’ait été que l’abcès crevé et que nous pourrons désormais marcher au devant d’une situation plus reposante.

Amicalement,

Amy, Adler

PS : Je crois que j’ai oublié un dès à coudre dans les poches du dernier pantalon que je t’ai fait.
plumyts 2016


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amolitacia.deviantart.com/ En ligne
avatar

Admin
Emploi : Héritié du compte de York. Fabricant de jouets et autre objet en bois.
Informations : Fils du comptes de York ☞ Il à perdue sa mère alors qu'il avait 7 ans ☞ Sa sœur ainée est morte l'an passé, en mer ☞ A une jeune sœur qu'il n'arrive pas à aimé et tiens pour responsable de la mort de sa mère ☞ Fiancé de force à une bourgeoise Londonienne (Maddie), qu'il va épouser en octobre 1891 ☞ Froid, hautain, rustre d'apparence, c'est en réalité un homme au cœur d'enfant et à l'âme déchiré ☞ Il fabrique des jouets et divers autres objets, en bois principalement, pour le plaisir. Même s'il en vends parfois ☞ C'est un homme en réalité très simple et qui aime les choses les plus simple de la vie ☞ Le manoir familiale de York lui manque, ses grand champ l'entourant surtout ☞ Vit au jour le jour ☞ Il ignore même son orientation exacte. Si les hommes ou les femmes l'attire. Peut-être les deux en réalité ☞ C'est un noble, mais qui à le coeur sur la main. L'argent n'est qu'un moyen de pouvoir pour la plupart, pour lui c'est juste un moyen d'être généreux ☞ Il aime parfois aller dans les bas quartiers distribuer des jouets, gratuitement ou contre une petite pièce, par principe aux gamins des rues ☞
Avatar : Tom Hiddleston
Quartier Résidentiel : Londres
Messages : 300
Date d'inscription : 05/10/2016

MessageSujet: Re: Letters #1 [w/ Barth] Lun 13 Mar - 15:09





Tendre Amy,

Ma douce Amy, je sais que cette séparation est douloureuse, mais nécessaire. Nous en sommes tout deux conscient je le crains. Tu peux peut-être m'envoyer ta petite couturière, Penelope, si je ne me trompe. Ainsi, elle pourra te faire un véritable rapport quant à ma nouvelle maisonnée. En attendant que Félix et toi puissiez venir en paix dans ma demeure. Car mon invitation n'était pas qu'un mot en l'air. Il me serait fort agréable que lorsque les esprits seront plus posée vous soyez mes invités.

Tu me fais toujours rire Amy, je te connais bien plus que tu ne le penses. Et j'aime d'autant plus ton vif esprit et ton insécurité mentale, comme tu l'écrit si bien. Que ton corps des plus désireux certes. Amy, si toi et moi sommes si proches ce n'est pas un hasard, et croit moi vivre à mes côtés n'est pas un cadeau non plus, je pense que les dames de mon entourage ne cesseront de te le dire. Les bruits de couloir ne m'échappent pas au contraire de ce que l'on pense, et même si je suis respectueux et fort agréable à tes côtés. C'est que toi seule ou presque à cet effet sur moi. Ce don particulier de me rendre aussi adorable et charmant qu'un chaton. Mais je ne suis pas ainsi, non. Et tous te le diront.

J'aime quand tu me parles de toi, lire tes écrits est une de mes rares distractions agréables. Alors ne cesse jamais. Je t'en pris. Et je te rassure encore, avec un peu de temps ses blessures ouvertes se refermerons et nous serons de nouveau réunis, en tout amitié. Je peux te l'assurée. Si nous le souhaitons assez fort, cela sera possible.

Effectivement, j'ai retrouvé ton dé, si tu me le permets, j'aimerais le garder. Il est au côté de la peluche faite à Kathleen, la première, sur l'étagère au-dessus de ma table de travail. Dans mon atelier, précieusement agréable à mon regard à l'instant où je t'écris.

Amicalement,
Bartholomew Collins.
plumyts 2016


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Admin
Emploi : Couturière/Maquerelle
Informations : ♦️
♦️ Ma Fiche de Présentation
♦️ Mes Liens
♦️ Mes Rps

♣️♣️♣️
Amy est très douée dans son domaine, la couture. ⊹ Ressentais une profonde frustration envers son mari durant les cinq précédentes années, ce qui l'incitait à accepter plus facilement les avances d'autrui. ⊹ A des tendances névrosées et borderline. ⊹ Ne supporte pas/ou difficilement les enfants en bas âge. ⊹ Apprécie la compagnie de l'alcool et du tabac bon marché. ⊹ Est d'une grande immaturité. ⊹ Très facilement morte de jalousie en compagnie d'autres femmes. ⊹ Manque de confiance en elle-même et a souvent besoin qu'on la rassure sur son apparence. ⊹ Passe beaucoup trop de temps devant le miroir à peigner ses très longs cheveux noirs. ⊹ Femme de Felix J. Adler. ⊹ A ouvert récemment un bordel de luxe dans un vieil hôtel rénové de Whitechapel.
Avatar : Eva Green
Quartier Résidentiel : Londres
Messages : 2604
Date d'inscription : 17/09/2016
Âge du Joueur : 22

MessageSujet: Re: Letters #1 [w/ Barth] Mer 15 Mar - 18:38





Cher Barth,

Ta lettre m’a fait un grand plaisir, pourtant toute ton attention à mon égard me rassure et m’inquiète en même temps. N’y vois aucune malice, mais je dois t’admettre qu’en ces temps perturbés où nous devons en toute amitié remettre les rails de notre relation sur une marche pure et sans cachotteries, des paroles tels que les tiennes me laissent perplexes. Pardonne-moi, en vérité, j’en suis même mal à l’aise. Ce n’est pas ainsi que tu réussiras à obtenir les bonnes grâces de mon mari et je n’ose imaginer la scène qu’il ferait en trouvant cette lettre. Car je ne fais pas de copie de mes réponses pour lui montrer comment j’ai réagis, haha ! ...je suis ravie cependant que mes élucubrations personnelles ne t’embêtent pas. Et quelque part...je ne peux qu’être fière d’inciter un tel changement de ta part, je peux également me vanter d’avoir ce même effet sur mon mari, en tout cas je l’espère très profondément tout au fond de mon coeur.

Mais quant à ta commande, je me ferai un plaisir de t’envoyer Pénélope. Tu verras, c’est une fille charmante et très enthousiaste. Si je n’ai pas d’enfant qui aura la passion de la couture, ce sera certainement à elle que je confierais la boutique quand je serai trop vieille pour tenir une aiguille. Cette idée me déprime terriblement, je préfère ne pas y penser. Gardons seulement en tête que c’est une élève plus qu’agréable, et l’une des rares femelles que j’accepte dans mon entourage. Si tu tiens à me repasser commande, n’hésite pas à lui donner les moindres détails, elle me rapportera tout au moment voulu. Au sujet de mon dé à coudre, je suis rassurée de voir qu’au moins, il n’est pas perdu. Tu peux le garder, j’en ai bien assez pour m’en couvrir tous les doigts si je le souhaite. Il faut juste que j’évite d’en perdre à nouveau….des dés à coudre, pas des doigts !

Ne m’en veux pas d’avoir été aussi froide et rêche par ta lettre. Ton amour et tes compliments m’ont apporté pendant plusieurs mois tout ce que je ne pouvais pas recevoir de la part de mon mari. Lui et moi n’arrivions pas à communiquer...et je me suis rendue tout juste compte que je ne savais pas communiquer avec toi non plus. A trop essayer d’éviter la confrontation, j’ai l’impression de continuer à laisser toute porte ouverte et cela me déplaît.

Amicalement, Amy Adler.
plumyts 2016


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amolitacia.deviantart.com/ En ligne
avatar

Admin
Emploi : Héritié du compte de York. Fabricant de jouets et autre objet en bois.
Informations : Fils du comptes de York ☞ Il à perdue sa mère alors qu'il avait 7 ans ☞ Sa sœur ainée est morte l'an passé, en mer ☞ A une jeune sœur qu'il n'arrive pas à aimé et tiens pour responsable de la mort de sa mère ☞ Fiancé de force à une bourgeoise Londonienne (Maddie), qu'il va épouser en octobre 1891 ☞ Froid, hautain, rustre d'apparence, c'est en réalité un homme au cœur d'enfant et à l'âme déchiré ☞ Il fabrique des jouets et divers autres objets, en bois principalement, pour le plaisir. Même s'il en vends parfois ☞ C'est un homme en réalité très simple et qui aime les choses les plus simple de la vie ☞ Le manoir familiale de York lui manque, ses grand champ l'entourant surtout ☞ Vit au jour le jour ☞ Il ignore même son orientation exacte. Si les hommes ou les femmes l'attire. Peut-être les deux en réalité ☞ C'est un noble, mais qui à le coeur sur la main. L'argent n'est qu'un moyen de pouvoir pour la plupart, pour lui c'est juste un moyen d'être généreux ☞ Il aime parfois aller dans les bas quartiers distribuer des jouets, gratuitement ou contre une petite pièce, par principe aux gamins des rues ☞
Avatar : Tom Hiddleston
Quartier Résidentiel : Londres
Messages : 300
Date d'inscription : 05/10/2016

MessageSujet: Re: Letters #1 [w/ Barth] Jeu 16 Mar - 10:39





Tendre Amy,

Ta précédente lettre, ma beaucoup attristée. Tu sais au combien je m'en veux de ses mots trop doux que j'ai à ton égard. Mais je ne puis faire autrement en réalité. Et je sais bien que si Felix venait à trouver mes lettres nos tensions ne serons que plus venimeuses. Mais fais-lui lire ceci alors. Mes mots, son tendre à ton égard, car je ne puis faire autrement oui, je l'admets tel le faible homme et rêveur que je suis. Mais aujourd'hui, je te rassure ma douce Amy, mon cœur est pris par ma tendre et adorable Madelyne, ma fiancée que j'aime tendrement. Et même si nos fiançailles, pour diverses raisons sont sans cesse repoussées. La maladie de mon père, le mariage et puis la disparition de Kathleen ma sœur bien-aimée. Ma venue à Londres n'est pas anodine, et même si en un sens cela me fait mal de devoir l'admettre, tu n'es pas la raison de mon arrivée en ville. Mais Madelyne et moi-même devions nous éloigner d'York pour vivre notre vie pleinement et enfin concrétiser notre union. Divers petits empêchements encore font que malheureusement Maddie n'est pas encore ma femme, mais cela ne saurait tarder. Et même si mes mots et mes pensées à ton égard sont tendres et doux, elles n'en sont pas moins amicale et uniquement amicale à présent. Tes traits et tes paroles me sont toujours très chers. Tu as été mon premier amour, et je ne peux l'oublier et faire comme ci cela n'avait jamais été le cas. Mais tout cela est loin à présent et nos erreurs, aujourd'hui, nous rattrapent, malheureusement.

Je serai ravi d’accueillir Pénélope dans ma demeure, je la recevrais comme il se doit sois en sure et je lui ferais part des diverses commandes que j'ai en tête. Peut-être même conduirai-je Madelyne à convenir avec elle pour une robe de mariée digne de ce nom. Sache que si tu as besoin aussi de ton dé, un jour, je te le rendrais. À regret, mais il est précieusement gardé si besoin se fait sentir.

Rassures-toi ma douce Amy, je suis conscient à présent de beaucoup de choses. Tu es marié et tu veux que ton mariage marche. C'est tout à ton honneur, je ne serais point, ou plus un obstacle à cela, rassures-toi alors. Et je comprends ton inquiétude, mais même si une partie de mon cœur t'apparie et t'appartiendra toujours, aujourd'hui, j'ai ma vie aussi et mon amour, ma Madelyne avec qui j'espère un avenir meilleur que celui que nous avons eu jusqu'à présent. Et sache qu'elle est bien au courant de tout, ou presque, nous concernante. N'ait crainte qu'un jour, elle ne te tombe dessus comme une harpie. Elle me connaît bien et me sait plus sentimentale que je n'ose le paraître en réalité.

Amicalement,
Bartholomew Collins.
plumyts 2016


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Admin
Emploi : Couturière/Maquerelle
Informations : ♦️
♦️ Ma Fiche de Présentation
♦️ Mes Liens
♦️ Mes Rps

♣️♣️♣️
Amy est très douée dans son domaine, la couture. ⊹ Ressentais une profonde frustration envers son mari durant les cinq précédentes années, ce qui l'incitait à accepter plus facilement les avances d'autrui. ⊹ A des tendances névrosées et borderline. ⊹ Ne supporte pas/ou difficilement les enfants en bas âge. ⊹ Apprécie la compagnie de l'alcool et du tabac bon marché. ⊹ Est d'une grande immaturité. ⊹ Très facilement morte de jalousie en compagnie d'autres femmes. ⊹ Manque de confiance en elle-même et a souvent besoin qu'on la rassure sur son apparence. ⊹ Passe beaucoup trop de temps devant le miroir à peigner ses très longs cheveux noirs. ⊹ Femme de Felix J. Adler. ⊹ A ouvert récemment un bordel de luxe dans un vieil hôtel rénové de Whitechapel.
Avatar : Eva Green
Quartier Résidentiel : Londres
Messages : 2604
Date d'inscription : 17/09/2016
Âge du Joueur : 22

MessageSujet: Re: Letters #1 [w/ Barth] Jeu 23 Mar - 13:18





Cher Barth,

Excuse-moi d'avoir mis tant de temps à te répondre. Je suis terriblement navrée de t'avoir blessé, cela n'était pas dans mes intentions. Je ne souhaitais que mettre les choses au clair, histoire que ni toi ni moi n'ayons à souffrir plus tard d'une mal-interprétation de la part de mon mari. Les choses peuvent redevenir comme avant entre vous, et il s'agit pour moi du seul objectif imaginable. Je suis heureuse pour toi que ta propre relation te convienne et je vous souhaite beaucoup de bonheur. Je me rends compte d'avoir été stupide envers elles. Quel jalousie mal placée, elle ne devrait plus exister et j'y travaillerai. Même si je continuerai pour le moment à avoir peur que nous pique-niquions tous ensemble, de peur que Felix parte encore dans de vulgaires élucubrations. Tu le connais, tu sais qu'il n'est pas comme ça d'ordinaire, et j'espère juste que cela s'arrangera. Et ne t'en fais pas pour ce dé, j'en ai plein, je te l'ai déjà dit ! Ce n'est pas celui-là qui me manquera, surtout qu'il peut faire un heureux symbolique. Puis, si parmi tes jouets, tu fabriques des poupées, tu pourras toujours te mettre à la couture d'une petite robe, grâce à ça !

Saches que tu restes l'un de mes plus précieux amis, malgré tout ceci. Il faut que nous restions forts et que nous laissions l'eau couler sous les ponts. Nous sommes revenus à la raison et c'est ce qui importe le plus. Comment vas ta blessure depuis ? J'espère que la marque ne va pas rester davantage, cela serait disgracieux pour ta future épouse. J'ai d'ailleurs été très surprise qu'elle fut au courant de notre affaire, mais si elle est aussi compréhensive que mon mari, alors c'est une perle que tu devrais garder avec attention. Notre époque n'est pas tendre avec les divorcés -j'en sais quelque chose, l'un de mes vieux amis d'enfance va s'y mettre bientôt- et c'est une raison supplémentaire pour savourer quand on trouve chaussure à notre pieds. Je sais comme cela peut être difficile de se séparer d'un premier amour, mais on y arrive, crois-moi !

Amicalement, Amy Adler.
plumyts 2016


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amolitacia.deviantart.com/ En ligne
avatar

Admin
Emploi : Héritié du compte de York. Fabricant de jouets et autre objet en bois.
Informations : Fils du comptes de York ☞ Il à perdue sa mère alors qu'il avait 7 ans ☞ Sa sœur ainée est morte l'an passé, en mer ☞ A une jeune sœur qu'il n'arrive pas à aimé et tiens pour responsable de la mort de sa mère ☞ Fiancé de force à une bourgeoise Londonienne (Maddie), qu'il va épouser en octobre 1891 ☞ Froid, hautain, rustre d'apparence, c'est en réalité un homme au cœur d'enfant et à l'âme déchiré ☞ Il fabrique des jouets et divers autres objets, en bois principalement, pour le plaisir. Même s'il en vends parfois ☞ C'est un homme en réalité très simple et qui aime les choses les plus simple de la vie ☞ Le manoir familiale de York lui manque, ses grand champ l'entourant surtout ☞ Vit au jour le jour ☞ Il ignore même son orientation exacte. Si les hommes ou les femmes l'attire. Peut-être les deux en réalité ☞ C'est un noble, mais qui à le coeur sur la main. L'argent n'est qu'un moyen de pouvoir pour la plupart, pour lui c'est juste un moyen d'être généreux ☞ Il aime parfois aller dans les bas quartiers distribuer des jouets, gratuitement ou contre une petite pièce, par principe aux gamins des rues ☞
Avatar : Tom Hiddleston
Quartier Résidentiel : Londres
Messages : 300
Date d'inscription : 05/10/2016

MessageSujet: Re: Letters #1 [w/ Barth] Mar 28 Mar - 13:59



Tendre Amy,

Ne te soucis pas de cela, ta lettre ma blessée, oui. Mais ce n'est rien, tu sais toujours me redonner le sourire et je comprends totalement tes intentions. Elles sont des plus louables et cela me tient à cœur également de mettre tout cela aux claires. Mais cela semble à présent fait. Espérons seulement que les choses s'arrangent vite, afin que nous puissions nous revoir. Et l'idée du pique-nique entre nous quatre me plairait énormément. J'avoue n'avoir jamais eu l'occasion de faire cela. Cela me permettrait de te faire rencontrer Madelyne. Il faudrait que je prenne quelques leçons de coutures à tes côtés. Les quelques rares poupées de ma fabrication, ressemblent plus des chiffons cousus ensemble qu'autre chose. Même si la première que j'ai faite à sembler faire le bonheur de ma sœur Kathleen, quand je la regarde à présent. Posée sue l'étagère au côté de ton dé, on dirait un petit monstre de soie unijambiste. J'en ris tout seul.

Laissons toute cela dernière nous, nous sommes de précieux, mais l'un pour l'autre. C'est aujourd'hui l'unique chose qui compte. Et pour ma blessure, n'ait crainte, elle n'est presque plus visible. Enfin la cicatrice partira d'ici peu, j'en suis sûre, mais ce n'est rien. Et puis je l'avais quand même mérité. Oui Maddie est au courant pour toi et mes sentiments à ton égard. Disons juste que j'ai tenu à mettre cartes sur table. Nous avons chacun notre passé, et nous l'acceptons à présent. Mais comme tu le dis si bien, il faut savoir garder les êtres chers auprès de soi mensonge plus aucun. Et même si tu seras toujours dans mon cœur, il est à présent en major partie pris par une autre et elle le sait.

Amicalement,
Bartholomew Collins.
plumyts 2016


PS :: Désoler je trouve ma réponse totalement nulle...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Admin
Emploi : Couturière/Maquerelle
Informations : ♦️
♦️ Ma Fiche de Présentation
♦️ Mes Liens
♦️ Mes Rps

♣️♣️♣️
Amy est très douée dans son domaine, la couture. ⊹ Ressentais une profonde frustration envers son mari durant les cinq précédentes années, ce qui l'incitait à accepter plus facilement les avances d'autrui. ⊹ A des tendances névrosées et borderline. ⊹ Ne supporte pas/ou difficilement les enfants en bas âge. ⊹ Apprécie la compagnie de l'alcool et du tabac bon marché. ⊹ Est d'une grande immaturité. ⊹ Très facilement morte de jalousie en compagnie d'autres femmes. ⊹ Manque de confiance en elle-même et a souvent besoin qu'on la rassure sur son apparence. ⊹ Passe beaucoup trop de temps devant le miroir à peigner ses très longs cheveux noirs. ⊹ Femme de Felix J. Adler. ⊹ A ouvert récemment un bordel de luxe dans un vieil hôtel rénové de Whitechapel.
Avatar : Eva Green
Quartier Résidentiel : Londres
Messages : 2604
Date d'inscription : 17/09/2016
Âge du Joueur : 22

MessageSujet: Re: Letters #1 [w/ Barth] Mer 29 Mar - 16:06





Cher Barth,

Pour ce qui est de ta première poupée, heureusement que parfois, le coeur que l'on mets dans un travail est parfois bien plus important que le résultat auquel l'on s'attends. Tout est dans l'intention, parait-il. J'espère du fond du coeur que c'est la vérité. Tu n'as jamais demandé à Madelyne de t'aider pour ce genre d'ouvrage ? Il est dit que les femmes du beau monde apprenne à broder et à coudre tôt, peut-être qu'elle pourra te faire quelque chose pendant que je serai trop occupée de mes commandes. Il faudra que je songe à rajouter ce genre de produit d'ailleurs dans mes propositions. Merci pour cette idée ! Mais unijambiste, tu me surprends, que l'on ne sache pas très bien former des vestons ou des mains, je peux l'envisager, mais comment as-tu fais pour oublier une jambe ? A-t-elle eu un accident ? J'espère qu'elle ne se l'ait pas faite mangé ! Haha ! La pauvre poupée vit des aventures plus trépignantes que le commun des mortels. Et toi, comment tu vas ? Pour ma part, Felix sera bientôt complètement rétabli, j'ai hâte. Je n'ai jamais été très adepte du rangement, et pouvoir remettre le souk dans mon adorable arrière-boutique, c'est un incroyable plaisir. On ne se rend pas compte.

Et tu as bien raison. Cessons de parler du passé, l'important est ce qu'il va à présent se passer devant nous. Pourtant cela fait des lettres que nous en parlons, que nous tatonnons, et je suis certaine que des cadavres de feuilles se sont éparpillés pendant des heures afin de trouver la bonne formulation de phrases. Parfois même sans succès. J'ai mis beaucoup de temps à écrire la lettre qui t'a blessé. Malgré toutes ces heures, je n'ai donc finalement pas réussi à trouver la bonne tournure de phrases. Même si parfois, il est difficile de bien apporter un message. Il faut parfois être direct, même si cela fait mal. Car le danger des faux-semblants est présent à n'importe quel moment. Il...faut apprendre à être mature. Je n'en reviens pas de dire ça, j'ai l'impression de ressembler à mon père. Je vieillis, il faut croire, bien que cela me sois complètement insupportable. Les tic-tacs passent et on ne peut rien n'y faire. On ne peut pas arrêter le temps pour se dire qu'on continuera plus tard, le temps de terminer ceci. Je crois que c'est la chose la plus difficile à vivre au quotidien, surtout quand on est l'épouse d'un horloger. Imagine que ta fiancée ait un problème psychologique avec l'enfance, et qu'elle doive supporter tes créations de jouet, bien qu'elles soient merveilleuses, tout comme les horloges de mon mari. C'est amusant, comme parallèle.

Amicalement, Amy Adler.
plumyts 2016


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amolitacia.deviantart.com/ En ligne
avatar

Admin
Emploi : Héritié du compte de York. Fabricant de jouets et autre objet en bois.
Informations : Fils du comptes de York ☞ Il à perdue sa mère alors qu'il avait 7 ans ☞ Sa sœur ainée est morte l'an passé, en mer ☞ A une jeune sœur qu'il n'arrive pas à aimé et tiens pour responsable de la mort de sa mère ☞ Fiancé de force à une bourgeoise Londonienne (Maddie), qu'il va épouser en octobre 1891 ☞ Froid, hautain, rustre d'apparence, c'est en réalité un homme au cœur d'enfant et à l'âme déchiré ☞ Il fabrique des jouets et divers autres objets, en bois principalement, pour le plaisir. Même s'il en vends parfois ☞ C'est un homme en réalité très simple et qui aime les choses les plus simple de la vie ☞ Le manoir familiale de York lui manque, ses grand champ l'entourant surtout ☞ Vit au jour le jour ☞ Il ignore même son orientation exacte. Si les hommes ou les femmes l'attire. Peut-être les deux en réalité ☞ C'est un noble, mais qui à le coeur sur la main. L'argent n'est qu'un moyen de pouvoir pour la plupart, pour lui c'est juste un moyen d'être généreux ☞ Il aime parfois aller dans les bas quartiers distribuer des jouets, gratuitement ou contre une petite pièce, par principe aux gamins des rues ☞
Avatar : Tom Hiddleston
Quartier Résidentiel : Londres
Messages : 300
Date d'inscription : 05/10/2016

MessageSujet: Re: Letters #1 [w/ Barth] Dim 2 Avr - 11:41



Tendre Amy,

Oh oui, tu as raison, l'intention est-ce qu'il y a de plus important. Kathleen me disait la même chose, autrefois. J'avais mis tout mon amour à l'ouvrage, sois en sûre. Cette poupée représentait tout ce que mon cœur et mes mots ne pouvaient alors dire. Madelyne ? Non, à vrai dire, depuis bien longtemps, j'ai abandonné la couture. Je n'avais pas 10 ans quand j'ai créé cette poupée pour Kathleen. Et même si j'ai fait d'autres essaies, elles étaient toutes aussi ratées, si ce n'était plus en réalité. Le bois est bien plus ma spécialité. Et bien qu'elle sache coudre, j'avoue réserver mes activités et mes idées envies à ma personne. Comme un jardin secret jalousement gardé. Mais maintenant que tu parles d'accident, il me semble bien qu'effectivement un de nos chiens, ce fût amuser avec un jour où Kathleen l'avait fait tomber. Cela n'a pas dû l'arranger, il est vrai, mais je n'ai pas souvenu qu'elle a été plus jolie et mieux confectionnée. Peut-être est-ce ma mémoire qui me fait défaut.

Je vais bien, je t'en remercie, et je sus heureux que Felix se sent mieux. J'espère que toi de ton côté tout va bien également et que tes enfants aussi ? Tu m'amuseras toujours ma douce Amy, mais il est vrai que je n'aime pas qu'on dérange également mon atelier, d'ailleurs ce dernier est interdit d'accès. Je crois que je peux comprendre ta frustration. Je serais perdue si on venait à le ranger. Parfois, on s'y retrouve plus dans notre propre bordel, que lorsque cela semble rangé pour le commun des mortels. En tout cas, je te souhaite de bien t'amuser à réaménager ton arrière-boutique comme bon te semble.

Ne t'en soucis plus, Amy, ta lettre était dure et m'a blessée, mais elle fut nécessaire. Et des mots peuvent parfois être plus durement interprété que des pensées ou des paroles. Je ne t'en tiens pas rigueur et cela ne change rien à tout ce qui c'est passé et se passera entre nous. En tout amitié à présent. Comme tu l'écris si bien, voyons l'avenir et non le passé à présent. Tu sais nous vieillissons toute ma douce Amy, ainsi va la vie, et nous nous raccrochons tous, je pense à une part de notre enfance et de ce passé. Mes jouets sont une forme d'expression, une expression qui m'est propre, tout comme ta couture ou les horloges de ton mari. Nous sommes ainsi. Nous raccrocher au passé, au temps qui passe nous aide à vivre et à supporter la vie.

Amicalement,
Bartholomew Collins.
plumyts 2016


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Letters #1 [w/ Barth]

Revenir en haut Aller en bas

Letters #1 [w/ Barth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Barth, Eze, Nell, Aimee & Benjamin
» Write some love letters and i'm yours for eternity (Evanna)
» Letters to Jules.
» Forgotten Letters PV[Nath] terminé!
» Silver & Barth - Discussion autour d'un repas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Anthill : A Victorian Tale :: Les Londoniens :: Vie en Société :: Boîtes aux Lettres-