Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez| .

Letters #1 [w/ Barth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Admin
Emploi : Couturière
Informations :
Ma Fiche de Présentation
Mes Liens
Mes Rps

♣♣♣
Amy est très douée dans son domaine, la couture. ⊹ Ressentais une profonde frustration envers son mari durant les cinq précédentes années, ce qui l'incitait à accepter plus facilement les avances d'autrui. ⊹ A des tendances névrosées et borderline. ⊹ Ne supporte pas/ou difficilement les enfants en bas âge. ⊹ Apprécie la compagnie de l'alcool et du tabac bon marché. ⊹ Est d'une grande immaturité. ⊹ Très facilement morte de jalousie en compagnie d'autres femmes. ⊹ Manque de confiance en elle-même et a souvent besoin qu'on la rassure sur son apparence. ⊹ Passe beaucoup trop de temps devant le miroir à peigner ses très longs cheveux noirs.
Avatar : Eva Green
Localisation : Londres
Messages : 2448
Date d'inscription : 17/09/2016
Âge du Joueur : 22

MessageSujet: Re: Letters #1 [w/ Barth] Mer 5 Avr - 17:10





Cher Barth,

Quelques jours se sont passés depuis ma dernière lettre, excuse-moi. Je n'étais pas tellement d'humeur à écrire en ce moment. Felix est totalement guéri et j'ai pu remettre du bordel dans mon arrière-boutique. Beaucoup de commandes sont arrivés d'un coup et je suis en train de prévoir une seconde activité professionnelle...mais je ne t'en dis pas plus pour le moment, c'est quelque chose d'assez spécial et peu conventionnel, tu t'en doutes. Je n'en ai même pas encore parler à Felix. J'espère que tout se passe pour le mieux chez toi, et que tout ton entourage se porte bien. Si je t'envoie cette lettre...c'est parce que j'ai quelque chose d'assez délicat à te parler. Vois-tu, Felix avait un rendez-vous très important récemment...et il m'a dit t'avoir croiser. J'ai songé que tu avais profité de cet occasion pour enterrer la hache de guerre. Jusqu'à ce qu'il me dise que tu avais remué le couteau dans la plaie, encore. Je sais qu'une blessure pareille ne se referme pas en quelques semaines, mais je m'attendais à tellement plus de ta part. Pourquoi lui as-tu encore parlé de moi ? Je n'étais plus d'aucun intérêt dans la conversation, et tu sais qu'il m'en coûte de devoir le dire. Il ne s'agissait plus que de vous deux, et de passer à autre chose...tu n'avais plus à t'excuser, tu n'aurais gagner qu'un oeil au beurre noir supplémentaire.

Felix n'est pas un simple roturier que tu peux remuer à ta guise. Si tu as du respect pour moi, tu dois en avoir pour lui. Me mettre comme sujet de conversation sur le tapis alors qu'il n'avait pas du tout besoin de penser à ça pour son rendez-vous, c'était lui mettre un stress supplémentaire et un agaçement qui n'est pas acceptable. Je suis vraiment agacée et j'ai mis plusieurs jours à me remettre pour enfin t'écrire cette lettre. J'essaie de ne pas être cassante...mais je me dis que finalement, cette amitié passée dont je rêvais pour vous est peut-être vraiment révolu...tu ne sembles pas vouloir faire davantage d'efforts que lors de ce jour dans ma boutique. Jusqu'ici, j'ai toujours su que ce que j'avais fait durant ces cinq années étaient mal. Mais je ne les avais pas non plus regretter, car je sais que mes actions sont désormais derrière moi et que rien ne pourra les changer. J'avais une bonne raison, même si elle n'était pas parfaite. Mais tu es peut-être la seule relation que je regrette à présent. Car contrairement à toutes les autres, elle semble désormais totalement brisée, n'anéantissant pas que moi-même, mais également mon mari, lui qui peinait déjà tant à se faire des amis en tant normal. Pardonne-moi...

Amy Adler.
plumyts 2016

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amolitacia.deviantart.com/
avatar
Admin
Emploi : Héritié du compte de York. Fabricant de jouets et autre objet en bois.
Informations : Fils du comptes de York ☞ Il à perdue sa mère alors qu'il avait 7 ans ☞ Sa sœur ainée est morte l'an passé, en mer ☞ A une jeune sœur qu'il n'arrive pas à aimé et tiens pour responsable de la mort de sa mère ☞ Fiancé de force à une bourgeoise Londonienne ☞ Froid, hautain, rustre d'apparence, c'est en réalité un homme au cœur d'enfant et à l'âme déchiré ☞ Il fabrique des jouets et divers autres objets, en bois principalement, pour le plaisir. Même s'il en vends parfois ☞ C'est un homme en réalité très simple et qui aime les choses les plus simple de la vie ☞ Le manoir familiale de York lui manque, ses grand champ l'entourant surtout ☞ Vit au jour le jour ☞ Est toujours pur, il ignore même son orientation exacte. Si les hommes ou les femmes l'attire. Peut-être les deux en réalité ☞ C'est un nobe, mais qui à le coeur sur la main. L'argent n'est qu'un moyen de pouvoir pour la plupart, pour lui c'est juste un moyen d'être généreux ☞ Il aime parfois aller dans les bas quartiers distribuer des jouets, gratuitement ou contre une petite pièce, par principe aux gamins des rues ☞
Avatar : Tom Hiddleston
Localisation : Londres
Messages : 278
Date d'inscription : 05/10/2016

MessageSujet: Re: Letters #1 [w/ Barth] Ven 14 Avr - 20:53





Amy,

Je te pris d'excuser la longue attente de cette réponse. Mais ta lettre et tes mots très durs m'ont beaucoup blessé. Je sais que c'était assez maladroit de ma part de parler de toi avec Felix. Mais si je l'ai fait, c'était pour mettre un terme une fois pour toutes à ce conflit. Je n'ai pas cherché à le réanimer, même si au final, c'est le cas. Le passé est le passé et nous ne pourrons rien y changer, nous avons fauté, j'ai cédé à tes charmes sachant que tu étais marié et ce pêcher me suivra jusqu'à la fin de ma vie. Mais plutôt que de sans cesse ressasser cela, j'ai voulu faire comprendre, des plus maladroitement, je dois bien l'avouer, à Felix qu'aujourd'hui, nous nous devons d'avancer.

Et si tu as une minute pensée que je me jouais de Felix ou de toi, alors effectivement notre amitié n'est peut-être pas aussi solide que ce que nous pensions. Je suis un homme maladroit et mon but n'est pas de blesser les gens que j'aime. Et vous en faite partie. Je te pris de m'excuser pour tout cela, toi et ton mari. Mais si c'est ce que tu désires alors nous en restera là. Je n'ai cherché qu'à aider ton mari, qui face à sa réticence mon conduit à mettre les choses aux claires. Cela ne lui à pas plus et j'en suis navrée. Mais je ne puis plus rien y faire. Mon cœur t'appartiendra toujours en un sens Amy, mais si tu décides qu'il est tant pour nous de nous dire au revoir alors, je n'aurais qu'à te remercier de tout ce que tu as été pour moi. Tu as illuminé ma vie comme personne ne l'avait fait et je ne parle pas seulement de ses instants charnels, qui au fond ne sont qu'une expression de mon affection à ton égard. Mais tu sais que mon amour pour toi va bien au-delà et si pour ton bien, nous devons cesser de nous voir et de nous écrire alors soit.

Je te souhaite tout le bonheur que tu mérites avec Felix, qui est un homme bien.

Amicalement,
Bartholomew Collins.
plumyts 2016

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Emploi : Couturière
Informations :
Ma Fiche de Présentation
Mes Liens
Mes Rps

♣♣♣
Amy est très douée dans son domaine, la couture. ⊹ Ressentais une profonde frustration envers son mari durant les cinq précédentes années, ce qui l'incitait à accepter plus facilement les avances d'autrui. ⊹ A des tendances névrosées et borderline. ⊹ Ne supporte pas/ou difficilement les enfants en bas âge. ⊹ Apprécie la compagnie de l'alcool et du tabac bon marché. ⊹ Est d'une grande immaturité. ⊹ Très facilement morte de jalousie en compagnie d'autres femmes. ⊹ Manque de confiance en elle-même et a souvent besoin qu'on la rassure sur son apparence. ⊹ Passe beaucoup trop de temps devant le miroir à peigner ses très longs cheveux noirs.
Avatar : Eva Green
Localisation : Londres
Messages : 2448
Date d'inscription : 17/09/2016
Âge du Joueur : 22

MessageSujet: Re: Letters #1 [w/ Barth] Sam 22 Avr - 17:39





Cher Barth,

Encore une fois, pourquoi ne pourrais-tu pas faire comme si je n'avais jamais existé en présence de Felix ? Je comprends que tu ais voulu faire preuve d'ouverture d'esprit en lui parlant de ta volonté de dépasser ces épreuves pour aller de l'avant. Seulement, ce n'était clairement pas le moment de lui en parler. Il pensait déjà à autre chose de bien plus supérieur et important que notre vieille relation. Soit rassuré, si cela t'intéresse, que cela ne l'a pas empêché de réussir son entretien. J'ai voulu attendre les résultats pour te répondre, car j'étais toujours un peu énervée en imaginant que tu ais pu le dérouter de son objectif premier avec des élucubrations -certes sincères et pleines de bons sens- mais qui n'avaient leurs places à ce moment. Je ne voulais plus t'écrire en étant à ce point hors de moi, car cela m'amène à proférer des choses qui dépassent parfois ma pensée, à être plus violente qu'il n'est nécessaire de l'être. J'aurai voulu ne pas t'avoir autant blessé, car je sais par beaucoup de travers que tu es tout aussi secrètement sensible malgré la stature que tu t'imposes. Je n'ai jamais pensé que tu t'étais joué de nous, et j'ignore exactement où dans ma précédente lettre j'avais pu te donner cette impression.

Tu me peines beaucoup, certes moins que le mal que j'ai pu te faire et j'en suis très largement consciente. Il y avait moult façon de mieux s'y prendre pour chacun d'entre nous, mais la vie est faite de telles manières que nous ne pouvons nous permettre de prendre le temps des paroles et des décisions. J'aimerai parfois que la vie soit écrite comme dans un livre et qu'ainsi, quelqu'un ait pris le temps de penser à chacune de nos paroles, afin que même lorsqu'elles paraissent vides de sens, elles soient toujours le prémice de quelques effets positifs sur le reste de notre vie. Est-ce que tu vois ce que je veux dire ? Je tiens à ton amitié, je faisais juste le parallèle au fait que si tu n'étais capable de m'oublier quand tu regardes Felix, tu ne pouvais peut-être réellement pas redevenir ami avec lui. A aucun moment j'ai mis en doute notre amitié à toi et à moi. Pour te prouver ma bonne foi, j'aimerai pouvoir te commander une poupée, histoire d'en faire la robe et l'offrir à ma petite fille. Si cela ne te dérange pas.

Amicalement,

Amy Adler.
plumyts 2016

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amolitacia.deviantart.com/
avatar
Admin
Emploi : Héritié du compte de York. Fabricant de jouets et autre objet en bois.
Informations : Fils du comptes de York ☞ Il à perdue sa mère alors qu'il avait 7 ans ☞ Sa sœur ainée est morte l'an passé, en mer ☞ A une jeune sœur qu'il n'arrive pas à aimé et tiens pour responsable de la mort de sa mère ☞ Fiancé de force à une bourgeoise Londonienne ☞ Froid, hautain, rustre d'apparence, c'est en réalité un homme au cœur d'enfant et à l'âme déchiré ☞ Il fabrique des jouets et divers autres objets, en bois principalement, pour le plaisir. Même s'il en vends parfois ☞ C'est un homme en réalité très simple et qui aime les choses les plus simple de la vie ☞ Le manoir familiale de York lui manque, ses grand champ l'entourant surtout ☞ Vit au jour le jour ☞ Est toujours pur, il ignore même son orientation exacte. Si les hommes ou les femmes l'attire. Peut-être les deux en réalité ☞ C'est un nobe, mais qui à le coeur sur la main. L'argent n'est qu'un moyen de pouvoir pour la plupart, pour lui c'est juste un moyen d'être généreux ☞ Il aime parfois aller dans les bas quartiers distribuer des jouets, gratuitement ou contre une petite pièce, par principe aux gamins des rues ☞
Avatar : Tom Hiddleston
Localisation : Londres
Messages : 278
Date d'inscription : 05/10/2016

MessageSujet: Re: Letters #1 [w/ Barth] Dim 21 Mai - 10:39





Tendre Amy,

Je te pris d'excuser la longue attente liée à ma réponse, encore une fois. J'ai été bien occupé ses jours-ci et j'ai dû rentrer à York quelques jours pour des affaires. Rien de très intéressant bien au contraire. J'ai beaucoup réfléchi loin de Londres, loin de Maddelyne et de toi. J'aimerais qu'on passe à autre chose que nous oublions un instant nos différents. J'en ai besoin, j'ai besoin de toi de ton amitié et de celle de ton mari. Même si je sais que cette dernière ne sera pas si simple à retrouver. Mais le temps aidera et jamais plus je ne te mentionnerais face à lui, je t'en fais la promesse. J'aimerais sincèrement que nous repartions sur de meilleures bases tous ensemble, si tu l'acceptes aussi évidemment ?

Je serais ravi de faire une poupée pour ta fille, donne-moi simplement quelques détails en plus, comme la taille que tu souhaites et autres détails qui te sembleraient importants. Plutôt grande, pas trop, ou alors une petite poupée. Et si tu veux autre chose n'hésite pas, cela sera une joie de travailler pour toi et ta famille. Je ne peux en revancher pas de donner de délais pour la poupée pour le moment, mais compte quelques semaines tout de même. Et je serais également très curieux de voir les vêtements que tu lui confectionneras.

Je dois malheureusement te laisser sur ses quelques cours mots, mais mon départ et retour précipité me font courir un peu partout en ce moment.

Amicalement,
Bartholomew Collins.
plumyts 2016

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Emploi : Couturière
Informations :
Ma Fiche de Présentation
Mes Liens
Mes Rps

♣♣♣
Amy est très douée dans son domaine, la couture. ⊹ Ressentais une profonde frustration envers son mari durant les cinq précédentes années, ce qui l'incitait à accepter plus facilement les avances d'autrui. ⊹ A des tendances névrosées et borderline. ⊹ Ne supporte pas/ou difficilement les enfants en bas âge. ⊹ Apprécie la compagnie de l'alcool et du tabac bon marché. ⊹ Est d'une grande immaturité. ⊹ Très facilement morte de jalousie en compagnie d'autres femmes. ⊹ Manque de confiance en elle-même et a souvent besoin qu'on la rassure sur son apparence. ⊹ Passe beaucoup trop de temps devant le miroir à peigner ses très longs cheveux noirs.
Avatar : Eva Green
Localisation : Londres
Messages : 2448
Date d'inscription : 17/09/2016
Âge du Joueur : 22

MessageSujet: Re: Letters #1 [w/ Barth] Mer 31 Mai - 21:32





Très cher Barth,

J'espère que malgré toutes tes occupations, ma lettre ne te parviendra pas avec quelque retard. Ta lettre m'a fait prendre conscience de la soudaine réalité des choses. J'ai été beaucoup trop injuste envers toi. Comme si le fait que mon couple ait réussi à rebondir avait effacer tout ce que tu avais pu faire pour moi pendant toutes ces années où nous nous sommes connu. Je me suis comportée comme une vilaine harpie, et quand bien même tu n'as en effet pas besoin de répéter mon existence à mon mari, je n'aurai pas du ainsi m'emporter contre toi. Ton amitié m'est bien plus précieuse que tu ne l'imagines et sans toi, j'ose dire que j'ignore en quel état je pourrais être aujourd'hui. Certainement aurais-je bien moins longtemps réussi à combler le vide de mon coeur, et peut-être aurais-je fini par vouloir en finir.

Oh, je me sais hypocrite à te dire cela alors que tu n'as pas été le seul à m'aider, le seul à remplir ce coeur en mal d'affection. Mais pourtant, c'est à toi qu'il me semble le plus convenable de le dire, car tu as été de tout ceux-là, celui qui m'a apporté le plus, qui m'a le plus sorti la tête hors de cette eau boueuse que je salissais moi-même. Et pour cela, jamais je ne te remercierai assez, et ce malgré toutes les petites injonctions que je t'écris sous le coup d'une colère subite et irraisonnée. Tu es bien aimable à toujours vouloir de mon amitié.

Peut-être est-ce dans notre nature de ressasser infiniment les choses ? Quoiqu'il en soit, en ce qui concerne la taille de la poupée, j'imaginais la taille d'un coude au bout du doigt, environ 40 centimètres pour la hauteur. J'aimerai la faire à l'image de ma petite Emma, les yeux gris et les cheveux noirs, si tu le peux bien sûr. Cela fait trop longtemps que je ne me suis pas occupée de mes enfants comme une vraie mère le devrait. Jamais ma mère ne m'avait ainsi ignoré. J'espère que tu connaîtras le bonheur d'avoir des enfants, même si c'est difficile d'accepter son propre vieillissement à travers eux. Il faut les avoir quand on le veut, même si c'est parfois incertain avec la médecine de notre époque. Mais nous sommes bien plus chanceux que nos ancêtres !

Mais je ne te ferai pas perdre davantage de ton temps, passe une très bonne soirée, une très bonne journée ou une très bonne nuit, qu'importe l'heure à laquelle tu liras ces mots.

Avec toute mon amitié,

Amy Adler.
plumyts 2016

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amolitacia.deviantart.com/
avatar
Admin
Emploi : Héritié du compte de York. Fabricant de jouets et autre objet en bois.
Informations : Fils du comptes de York ☞ Il à perdue sa mère alors qu'il avait 7 ans ☞ Sa sœur ainée est morte l'an passé, en mer ☞ A une jeune sœur qu'il n'arrive pas à aimé et tiens pour responsable de la mort de sa mère ☞ Fiancé de force à une bourgeoise Londonienne ☞ Froid, hautain, rustre d'apparence, c'est en réalité un homme au cœur d'enfant et à l'âme déchiré ☞ Il fabrique des jouets et divers autres objets, en bois principalement, pour le plaisir. Même s'il en vends parfois ☞ C'est un homme en réalité très simple et qui aime les choses les plus simple de la vie ☞ Le manoir familiale de York lui manque, ses grand champ l'entourant surtout ☞ Vit au jour le jour ☞ Est toujours pur, il ignore même son orientation exacte. Si les hommes ou les femmes l'attire. Peut-être les deux en réalité ☞ C'est un nobe, mais qui à le coeur sur la main. L'argent n'est qu'un moyen de pouvoir pour la plupart, pour lui c'est juste un moyen d'être généreux ☞ Il aime parfois aller dans les bas quartiers distribuer des jouets, gratuitement ou contre une petite pièce, par principe aux gamins des rues ☞
Avatar : Tom Hiddleston
Localisation : Londres
Messages : 278
Date d'inscription : 05/10/2016

MessageSujet: Re: Letters #1 [w/ Barth] Jeu 8 Juin - 17:34





Tendre Amy,

Je te pris Amy de ne pas dire cela, je n'ose imaginer un monde sans ton éclat. Et je suis sûre que si je n'avais pas été là d'autre l'ont été ou l'aurais été à ma place. Mais je ne peux que te retourner tes mots. Tu fais partie de ma vie et tu l'a illuminé d'une manière dont je n'aurais jamais osé le croire par le passé. Les années m'ont appris à comprendre à quel point je te suis reconnaissant de beaucoup de choses que je garderais pour moi et mon cœur. Mais ne doute jamais de ton importance à mes yeux, je t'en pris. Et puis cessons donc de parler de ce mauvais pas, qui n'est qu'une étape dans notre relation amicale à présent. Nous avons échangé des mots durs, mais n'es-ce pas cela l'amitié au fond. Des mots durs qui n'entachent pas notre affection au fond et qui ne fait que la renforcer.

Je serais ravi de créer une poupée à l'image de ta fille. Peut-être pourrais-tu m'envoyer une photographie. Je sais que le procédé est assez novateur et j'ignore si tu en possèdes. Mais je peux si tu le souhaites vous offrir une photographie de ta famille, cela serait avec plaisir. Mon père à tenue à ce que nous lui en envoyons il y a quelques mois de notre maisonnée. Ainsi, je pourrais créer au plus prêt les traits de la poupée de bois, à ceux de ta fille et puis cela vous ferait un souvenir aussi. Et je suis sûre que tu es une bonne mère malgré tes défauts. Nous en avons tous, mais la vie n'est pas toujours simple et il faut faire avec. Le passé n'est plus ce qui compte, mais le présent et l'avenir l'est. Alors je suis sûre que tu saura faire bonne usage du future.

Je dois t'avouer que j'ignore si j'aurais des enfants un jour et si cela me comblait. À ton contraire, je pense ne pas faire un très bon père. Tu connais la douce partie de moi, mais tu ignores mon côté sombre et je dois avouer que voir courir des bambins dans mes pattes toute la journée... J'ignore si cela me ravissait en réalité. Mes mots et pensées sont surement cruel, mais disons que je n'y ai jamais réellement songer et que ma relation avec mon père est tel que je refuse de faire de même avec de potentiel enfant. Mais peut-être que l'avenir m'en offrira et qui sais, je serais peut-être comblé et bon père, avec un peu de chance.

Je te souhaite également de passé un très bon moment à la suite de cette lettre.

Amicalement,
Bartholomew Collins.
plumyts 2016

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Emploi : Couturière
Informations :
Ma Fiche de Présentation
Mes Liens
Mes Rps

♣♣♣
Amy est très douée dans son domaine, la couture. ⊹ Ressentais une profonde frustration envers son mari durant les cinq précédentes années, ce qui l'incitait à accepter plus facilement les avances d'autrui. ⊹ A des tendances névrosées et borderline. ⊹ Ne supporte pas/ou difficilement les enfants en bas âge. ⊹ Apprécie la compagnie de l'alcool et du tabac bon marché. ⊹ Est d'une grande immaturité. ⊹ Très facilement morte de jalousie en compagnie d'autres femmes. ⊹ Manque de confiance en elle-même et a souvent besoin qu'on la rassure sur son apparence. ⊹ Passe beaucoup trop de temps devant le miroir à peigner ses très longs cheveux noirs.
Avatar : Eva Green
Localisation : Londres
Messages : 2448
Date d'inscription : 17/09/2016
Âge du Joueur : 22

MessageSujet: Re: Letters #1 [w/ Barth] Jeu 6 Juil - 11:34





Très cher Barth,

Je ne peux qu'être heureuse d'avoir été ta lumière, savoir que j'ai pu l'être à quelqu'un durant ces temps sombres ne pouvait que m'aider. Tu as entièrement raison, l'amitié est de ces écrins qui ne souffrent d'aucun choc, car sa sincérité est à l'égale des plus fortes armures. Peut-être devrais-je me faire écrivain, oh, cela ne serait qu'une coche de plus à rajouter à mon CV qui ne fait en ce moment que se remplir, avec grande joie d'ailleurs !

En ce qui concerne la photographie de ma fille, n'ai pas d'idées préconçues, cela fait quelques années maintenant que Felix nous offre à tous une photographie de toute la famille, une par an ! C'est tellement bien pour voir au fur et à mesure comment les enfants grandissent. Cela est cependant moins drôle en ce qui concerne se voir vieillir tous les ans. C'est très aimable à toi de dire cela, je ferai de mon mieux maintenant pour que ma fille oublie tous ces mauvais souvenirs qu'elle a pu avoir de moi par le passé.

Parfois, on ne fait pas le choix de vouloir être un bon parent ou non. Ce sont des choses qui peuvent nous tomber dessus d'un coup et il faut faire avec ce que l'on nous donne. Je n'ai pas choisi d'être mère, je pensais comme toi autrefois. Je détestais ces choses qui avaient avili mon corps, qui n'étaient que le reflet des âges que je prenais. J'estimais qu'ils me volaient ma liberté. Il m'a fallu un long moment pour changer d'avis, un électrochoc, une secousse. Tout cela pour dire que tu ne devrais pas te museler ainsi sur toi-même, nous sommes tous gris à l'intérieur.

Avec toute mon amitié,
Amy Adler.

plumyts 2016

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amolitacia.deviantart.com/
avatar
Admin
Emploi : Héritié du compte de York. Fabricant de jouets et autre objet en bois.
Informations : Fils du comptes de York ☞ Il à perdue sa mère alors qu'il avait 7 ans ☞ Sa sœur ainée est morte l'an passé, en mer ☞ A une jeune sœur qu'il n'arrive pas à aimé et tiens pour responsable de la mort de sa mère ☞ Fiancé de force à une bourgeoise Londonienne ☞ Froid, hautain, rustre d'apparence, c'est en réalité un homme au cœur d'enfant et à l'âme déchiré ☞ Il fabrique des jouets et divers autres objets, en bois principalement, pour le plaisir. Même s'il en vends parfois ☞ C'est un homme en réalité très simple et qui aime les choses les plus simple de la vie ☞ Le manoir familiale de York lui manque, ses grand champ l'entourant surtout ☞ Vit au jour le jour ☞ Est toujours pur, il ignore même son orientation exacte. Si les hommes ou les femmes l'attire. Peut-être les deux en réalité ☞ C'est un nobe, mais qui à le coeur sur la main. L'argent n'est qu'un moyen de pouvoir pour la plupart, pour lui c'est juste un moyen d'être généreux ☞ Il aime parfois aller dans les bas quartiers distribuer des jouets, gratuitement ou contre une petite pièce, par principe aux gamins des rues ☞
Avatar : Tom Hiddleston
Localisation : Londres
Messages : 278
Date d'inscription : 05/10/2016

MessageSujet: Re: Letters #1 [w/ Barth] Dim 9 Juil - 17:59





Tendre Amy,

Tes mots ne peuvent que m'intriguer. Tu as plusieurs autres cordes à ton arc ? Je te savais fine couturière et vive d'esprit. Mais compte moi donc quelles sont tes nouvelles activités, si cela n'est pas trop indiscret. Et si je puis t'aider d'une manière ou d'une autre à concrétiser je serais ravis de le faire. Être écrivaine pourrait être une bonne chose, je dois te l'accorder. Les mots n'ont jamais été mon fort, et tu les manies avec plus grand soin que moi, sans aucun doute. De plus, je trouve les écrits des femmes plus doux que ceux des hommes en général, plus impliquer et sincère. Sache que je suis ravi que ta vie se fasse si remplie et aventureuse, avait beaucoup de choses à faire évitent de penser. Et parfois, c'est une bonne chose.

Oh et bien quelle très bonne attention de la part de Felix. Je dois dire que ma famille a toujours été assez vieu-jeu et réticente à cela. Jusqu'à il y a peu. Et je dois avouer trouver le procédé fascinant. Tu me connais, je suis curieux de tout et de rien. Puis tu sais vieillir ne veux pas dire forcément que du négatif. Nous n'avons plus quinze ans, mais nous sommes des adultes responsables et libres, sages, du moins la plupart du temps et avec une vision du monde plus ouverte ou étriquer selon certain. Mais vieillir fait partie de la vie et nous devons profiter du futur pour réparer des erreurs du passé. Comme tu le dis si bien. Je me charge déjà de ta poupée, elle a déjà plus ou moins forme humaine. C'est un peu long, mais elle fait partie de mes affaires prioritaires.

Nous sommes tout gris, c'est certain. Mais quelques-uns sont un pe plus noir que d'autre. Je ne dis pas que je fais partie de ceux-ci. Mais ma vie à fait qu'entrevoir ma vie avec des enfants... Je ne l'imagine pas. Évidemment, ce n'est pas totalement un choix, et je ne le repousserais pas si la vie m'en offre. Mais ma situation n'est pas si stable et voir un enfant vivre dans un tel chaos, j'ignore si cela serait réellement bon. Et puis, j'ai déjà un enfant à charge. Ma sœur, même si son âge est déjà bien avancé et qu'elle n'est plus une enfant depuis longtemps. Je dois avouer que parfois, j'ai l'impression qu'elle agit comme tel. Mais si la vie peu encore la préserver de la perversité et de la frivolité de ce monde, alors qu'il en soit ainsi.

Je dois te faire une confidence également, je la joins à cette lettre, souhaitant à ce que tu sois la première informée. Depuis de longues semaines, je réfléchis à mon avenir et je le vois de moins en moins sans Madelyne à mes côtés. Je ne l'aime pas comme j'ai pu t'aimer toi et comme mon cœur t'aimes encore au fond de lui. Mais à présent, nos vies sont liées et c'est une femme remarquable, qui ne cesse de me surprendre jours après jour. Il y a quelques jours, je suis allé lui faire part de mon envie de concrétiser notre union. Notre situation instable dure depuis bien trop longtemps et j'ai aussi besoin de me poser. Peut-être quelque part mon altercation avec Felix à jouer dans cela. Mais nous annoncerons prochainement notre mariage une fois une date fixer. Mais je tenais, en tout amitié te faire part de ce choix avant les autres. Tu es ma plus proche amie et il est évident que j'aimerais que tu sois présente ainsi que Felix et vos enfants si le cœur vous en dit à notre union.

Amicalement,
Bartholomew Collins.
plumyts 2016

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Letters #1 [w/ Barth]

Revenir en haut Aller en bas

Letters #1 [w/ Barth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Barth, Eze, Nell, Aimee & Benjamin
» Write some love letters and i'm yours for eternity (Evanna)
» Letters to Jules.
» Forgotten Letters PV[Nath] terminé!
» Silver & Barth - Discussion autour d'un repas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Anthill : A Victorian Tale :: Les Londoniens :: Vie en Société :: Boîtes aux Lettres-