Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez| .

Distinguée et digne jusqu'à preuve du contraire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Emploi : Écrivaine (Pseudonyme: John Doe)
Avatar : Katie McGrath
Messages : 77
Date d'inscription : 29/03/2017

MessageSujet: Distinguée et digne jusqu'à preuve du contraire Mer 29 Mar - 15:51



Madelyne Errington

« Vous n'êtes pas jolie, vous êtes pire!», Victor Hugo


FT. KATIE MCGRATH
CARTE D'IDENTITÉ


Nom : Errington
Prénom(s) : Madelyne
Âge : 28 ans
Groupe : La bourgeoisie

Nationalité : Franco-Anglaise
Lieu de naissance : Paris, la ville Lumière.
Date de naissance : 1er Mai 1862
Situation Civile : Fiancée à W. Bartholomew Collins.
Religion : Catholique
Orientation Sexuelle : Hétérosexuelle
Profession : Écrit sous le nom de Lord John Does
Quartier Résidentiel : City of London
Activités Illicites : A pratiqué l'adultère

Jolie petite histoire...



Naissance : Son histoire commença comme la plupart des beaux contes. Un jeune homme venant de fort loin arriva en France pour affaires. Il fut invité dans une soirée d’une autre famille bourgeoise et ce soir-là, il fit la rencontre d’une jeune femme fort ravissante qui, il le savait, ravirait ses parents qui attendaient qu’il leur fasse un petit enfant. Il fit sa demande en mariage deux mois plus tard lorsqu’il devait rentrer dans son pays. Le père de la jeune femme acceptant, le couple se maria en France et eurent une fille quelques mois après avoir emménagé dans le domaine Errington en Angleterre. La nouvelle née fut baptisée sous la religion catholique dans une grande église en France pour l’occasion, sa mère ayant insisté pour que la cérémonie se passe chez elle. Malheureusement, ce n’était pas aussi simple que dire « Ils furent heureux et eurent beaucoup d’enfants.» Sa mère, si elle avait su, n’aurait jamais voulu de ce mariage qui ne se basait que sur les apparences et les faux-semblants. Il ne la toucha plus jamais après leur fille et refusait toujours sa demande d’avoir un deuxième enfant. Le couple faisait chambre à part à la demande de l’homme d’affaires. Elle ne pouvait pas nier qu’il était un bon mari et un bon père, mais le soir, parfois, il rentrait tard. Il fallait voir l’évidence… Ses lampes à huile ne pouvaient pas lui prendre autant de temps et madame Errington comprit rapidement ce qui se passait lorsqu’un soir, elle l’eu suivit. Elle le vu dans une ruelle à embrasser un autre homme... La famille garda le secret sur les inclinaisons de monsieur Errington et même à leur propre fille. Il ne fallait pas qui quiconque sache qu’il n’aimait pas la gente féminine, sinon, l’enfant aurait grandi dans la honte, le déshonneur et sans père…


Enfance:

Il n’y avait absolument rien pour gâcher son bonheur d’enfant. La petite Maddie fut élevée dans une grande demeure richissime avec des parents aimants. Dans l’insouciance la plus totale, la petite fille y apprit les rudiments de l’écriture, de la lecture, de la littérature, ainsi que l’art des lettres et du discours. Elle savait danser, parler français tout aussi bien que l’anglais et elle passa aussi beaucoup de temps à s’entraîner à l’écriture pour son plus grand plaisir. Les jours de grands soleils, elle adorait se coucher dans l’herbe et regarder les quelques nuages passés. Elle se faisait souvent gronder par sa gouvernante ou sa mère puisqu’elle rentrait avec une belle robe blanche tachée de vert, mais elle s’en fichait. C’était les seuls moments où elle pouvait rêver d’aventures comme aller sur la lune ou sur une île lointaine. Ses fantasmes d’enfants, évidement, n’étaient pas appréciés de ses parents qui auraient préféré qu’elle sache plus se tenir comme les autres petites filles, mais Madelyne semblait être devenue une enfant qui ne pouvait pas rester en silence bien longtemps et cela ne s’améliora pas en devenant adulte.
Vingt et un ans passés, la jeune brune disait tout ce qui lui venait à la tête sans filtre ou atténuation de toute sorte. Femme de caractère, elle n’aimait pas se faire marcher sur les pieds par quiconque et surtout pas des hommes imbus d’eux-mêmes qui se croyaient meilleurs qu’elle puisqu’ils étaient « le sexe fort.» Elle en avait vu et vu des éditeurs afin de réaliser son rêve de devenir écrivaine, mais soit ils ne souhaitaient pas la publier ou ne lui auraient pas donné les mêmes avantages que leurs auteurs masculins. N’aimant pas qu’on lui dise non sans s’être battu, elle choisit une autre technique : S’ils ne voulaient pas reconnaître les œuvres de mademoiselle Madelyne Errington, il fallait seulement qu’elle donne vie à un nouveau personnage. Cet homme né de sa plume se prénommait Lord John Doe et détestait sortir de son palais somptueux caché dans la campagne anglaise, ainsi il préférait envoyer son serviteur apporter toutes missives importantes. Un mois plus tard, son premier livre recueil de nouvelles «Une erreur en noir» fût publiée dans une petite librairie. La jeune demoiselle venait de gagner sa bataille, mais n’avait pas pour autant gagné la guerre contre sa vie…



Le Scandale: Faire bonne figure.

L’enfant qu’avait été la petite Madelyne croyait fort en l’amour, mais sa vision des choses changea grandement lorsque le scandale de son père fut révélé lorsqu’elle eut 25 ans. Son père avait été retrouvé mort le lendemain et après quelques recherches, la police ferma l'enquête. L’homme étant homosexuel, ils déclaraient qu’il avait eu ce qu’il méritait. Maddie ne voulait pas l’accepter, mais comment pouvait-elle ignorer les regards en coin et les chuchotements sur son passage? « C’est la fille Errington! » « On dit que son père trompait sa femme avec un autre homme! » « Souhaitons pour elle qu’elle ne retienne pas de son père… » Sa mère ne pouvait plus sortir dans la rue sans éviter les vieilles chipies de voisines qui s’amusaient à se moquer d’elle et qui laissaient courir toutes sortes de rumeurs. Pour les deux femmes, c’était extrêmement pénible de devoir supporter les critiques des voisins, les journalistes ainsi que les funérailles. La dernière fois qu’elle vit le visage de son père, elle songea comment on fermait son cercueil pour l’emmener au cimetière, qu’elle lui en voulait. Elle ne pouvait pas s’empêcher de penser que s’il avait su se tenir tranquille, sa mère et elle ne seraient pas seules à pleurer cet homme.  D’une certaine façon, elle le considérait la cause de tous ces problèmes et principalement celle de la proposition de Lord Collins.


Promesses et trahisons:

Un jour vint un certain personnage du nom de monsieur Collins. Sa mère l’avait invité pour prendre le thé et évidemment présenter sa fille à cet homme qui cherchait une future belle-fille. Qu’est-ce qu’elle aurait voulu dire non… Elle l’aurait invité à se jeter dans une falaise avec un doigt l’œil si les choses avaient été différentes. Pourtant, elle savait qu’elle n’avait pas le choix.  Elle ne pouvait continuer à vivre seule avec sa mère et encore moins laisser le nom de sa famille entaché. Elle accepta tout de suite sa proposition. C’était son seul moyen, sa seule porte de sortie. L’écrivaine n’arrivait pas à croire qu’elle allait épouser un inconnu dont elle ne savait rien de plus qu’il serait de bonne famille. Il pouvait être autant laid qu’un idiot même pas capable de savoir que la Terre tourne autour du soleil. Très peu de temps après, elle dut quitter sa maison, laissant derrière elle l’odeur des biscuits, le vent poussant dans son dos lorsqu’ elle se balançait sur sa balançoire et ses quelques autres souvenirs d’enfance.



Elle s’installa au Manoir Collins. Elle devait y rester le temps du mariage, mais les noces furent repoussées encore et encore. Cela ne gênait pas la jeune femme à vrai dire. Cela la soulageait quelque peu puisque même si elle aimait la famille Collins, son fiancé n’avait pas cette opportunité. Elle le trouvait rustre, froid et fort désagréable ! Les seules choses mignonnes venant de lui étaient ses jouets… Et encore !  Pour elle, cet homme était qu’un désagréable incapable de politesses, de galanteries ou même de gentillesse. Bon… Peut-être qu’elle n’aidait pas sa cause en aillant décidé, lorsqu’elle le vu pour la première fois, qu’elle allait le haïr. Mais, était-ce si dur de seulement répondre « Je vais bien, merci... Et vous?», lorsqu’on faisait l’effort de demander s’il allait bien!? Son mauvais caractère ne semblait pas favoriser sa cause par ailleurs. Il arrivait souvent qu’ils se disputent pour des bagatelles. Sa présence chez cette famille aurait été des plus horrible si elle n’avait pas apprécié les sœurs Collins. Ces deux jeunes femmes savaient comment lui faire oublier sa colère avec Bartholomew. Deux rayons de soleils dans ses journées même si la plus jeune lui semblait un peu naïve pas moment. Évidemment, ça ne lui suffisait pas comme vie et elle avait besoin de se sentir vivante. Sa mère avait engagé un jeune homme afin de faire les tâches plus difficiles et ingrates comme réparer la voiture que la famille possédait. Maddie l’avait tout de suite apprécié. Elle n’en était pas amoureuse puisqu’il n’était véritablement pas le genre d’homme dont elle rêvait vu son éducation, mais il était suffisamment beau pour lui servir de défouloir la nuit lorsqu’elle avait la permission d’aller passer la fin de semaine avec sa mère. Elle finissait rapidement dans un coin avec cet homme à donner son corps en échange d’un moment où elle pouvait oublier tous ses problèmes. Pour quelques heures, elle se laissait emporter dans un monde sans Collins, sans mariage et sans scandale, mais le retour sur Terre était toujours douloureux…




Les êtres humains vont chercher le réconfort le plus près d'eux:

Ce fut seulement quelques années plus tard qu’elle comprit qui était vraiment Weasley Bartholomew Collins.  Elle savait que la vie était injuste et cruelle, mais elle n’avait pas songé qu’elle pouvait se montrer tout aussi terrible pour cet homme qui semblait si flegmatique. Elle ne l’avait jamais vu de cette manière. Elle le voyait se défaire en petit morceau suite à la mort de sa sœur. Lui qui semblait si maître de lui n’était plus qu’un homme brisé et impuissant face à la fatalité qui lui avait arraché sa sœur bien trop tôt. Comment pouvait-elle continuer à détester quelqu’un en pleine détresse ? Elle allait toujours se souvenir de l’enterrement de la jeune Collins. Elle avait essayé de lui prendre la main, mais il n’avait eu aucune réaction. Ni bonne ni mauvaise. Il paraissait ailleurs. Elle se surprit à se sentir mal pour lui et à vouloir l’aider ainsi que l’épauler. Elle s’en fit la promesse ce jour-là et arrêta par ce fait même cette traîtrise dans son dos. De sa part, c’était une preuve de son respect pour ce futur mari qu’elle apprenait doucement à… à quoi d’ailleurs ? Elle ne comprenait pas trop ce que cela impliquait pour elle. Mais elle ne se posait pas plus de questions. Elle ne voulait pas vraiment le savoir en fait. Tout ce qui comptait pour elle était de tenir cette promesse faite à elle-même. Sans vraiment avoir l’espoir qu’il accepte, elle lui proposa tout de même qu’il aille s’installer avec elle à Londres.

Cela fait un an qu’ils partagent la même maison, mais vivant chacun de leur côté. Le mariage est toujours d’actualité, mais elle semblait plus en paix avec cette décision. Elle avait fini par rencontrer le vrai Bartholomew et c’était pour elle une belle marque de confiance.


CARACTÈRE ET TEMPÉRAMENT

Maddie est une jeune femme sûre d’elle et de ses convictions. Évidemment, elle sait qu’elle n’a aucune valeur et que ce n’est pas en tant que femme qu’elle pourrait faire changer les choses, alors, elle utilise son pseudonyme pour se faire entendre.  Étant tête de mule et ne pardonnant pas facilement, la jeune femme ne peut toujours pas donner son indulgence à son père et accepter que ce n’est pas sa faute d’avoir perdu sa liberté qu’elle avait même si, on fond d’elle-même, elle savait que ce n’était pas sa faute. Pourtant, Errington était loyale avec ceux qu’elle appréciait et tenait toujours ses promesses. Elle s’en donnait une parole d’honneur.  Le cœur sur la main, elle aidait ceux qui en avaient besoin.
CARACTÉRISTIQUES PHYSIQUES

La jeune femme était définissable comme une jeune femme de la haute bien normale en apparence. Ses cheveux noirs et bouclés sont toujours relevés pour mettre en valeur son long cou qu’elle ornait normalement de beaux bijoux d’époque, mais très simple à comparer à la norme de la bourgeoisie. Ses robes sont toujours longues, mais pas trop pour lui laisser le plus de mouvement possible puisqu’elle détestait ces tenues qui restreignent le mouvement.  Ses yeux gris sont perçants et donnent l’impression qu’elle analyse constamment ce qu’elle voit. Préférant les couleurs pas trop éclatantes, ses tenues paraissaient toujours sobres. Seul lors de soirées importantes, elle se permettait plus somptueux.  .

Dans la vraie vie, je suis...

Quel est ton pseudo ? Réponse ici. Un mec ou une fille ? Fille. Quel est ton âge ? 19 ans. Comment as-tu connu le forum ? Par Facebook Un avis dessus : Réponse ici. As-tu un DC ? non.Code de validation : [Validée]

Code:
<t>KATIE MCGRATH</t> → <y>Madelyne Errington</y>
© plumyts 2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Emploi : Horloger Royal.
Informations : Souffre d'un autisme d'Asperger • Dyslexique • Est obsédé par son métier • Rêve de travailler sur l'horloge de Big Ben. • Insomniaque. • Parle peu • Se sent mal à l'aise dans une foule • A quelques bases d'Allemand et de Français • A le corps glacé et est d'une pâleur à faire peur • Origines Juives • Possède une Pamphobeteus Platyomma mâle pour animal de compagnie • Est le mari d'Amy S. Adler.
Avatar : Johnny Depp
Localisation : Lambeth.
Messages : 2554
Date d'inscription : 14/09/2016
Âge du Joueur : 20

MessageSujet: Re: Distinguée et digne jusqu'à preuve du contraire Mer 29 Mar - 15:57

Bienvenue ! C'est Barthou qui va être content. dance N'hésite pas à venir nous trouver si tu as la moindre question ! coeur

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Emploi : Écrivaine (Pseudonyme: John Doe)
Avatar : Katie McGrath
Messages : 77
Date d'inscription : 29/03/2017

MessageSujet: Re: Distinguée et digne jusqu'à preuve du contraire Mer 29 Mar - 16:03

Merci beaucoup! Et je n'hésiterais pas à demander!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Emploi : Fondeur
Informations : Orphelin déposé au seuil d'une institution quelques semaines après sa naissance ✘ Ignore tout de ses origines, et n'y accorde aucune importance ✘ Fraie dans le monde de la petite délinquence depuis sa plus tendre enfance ✘ Ancien chef d'une bande gosses aventureux, à présent dissolue ✘ Suite à ça, a passé plusieurs mois en maison de correction ✘ La mort d'un de ses meilleurs amis, atteint de syphilis, a suffi à le convaincre de ne pas s'approcher des prostituées, règle qu'il suit toujours ✘ A fondé la Tribu, gang des rues sévissant à Whitechapel, dont il connait les moindres recoins ✘ Participe régulièrement à des combats illégaux organisés dans des bars, desquels il tire un joli pactole, ainsi que quelques petites cicatrices sur tout le corps ✘ Amateur d'armes blanches, il se sépare rarement de son couteau de boucher, tout comme de son vieux chapeau melon ✘ Se moque bien des forces de police, avec lesquelles il n'hésiterait pas à en découdre ✘ Ne voue que mépris à l'aristocratie et aux autres parvenus, mais grâce aux paiements reçus en échange de l'aide de son gang, il recrute de plus en plus d'adeptes, et accroît l'influence de la Tribu : son ambitieux objectif n'est autre que de faire tomber sous sa coupe Whitechapel et Southwark, pour mieux leur donner un second souffle, ainsi qu'une capacité de réponse envers les injustices infligées par les strates plus aisées de la société.
Avatar : Michael Fassbender
Localisation : Les bas quartiers de Whitechapel, son modeste fief
Messages : 281
Date d'inscription : 05/10/2016
Âge du Joueur : 23

MessageSujet: Re: Distinguée et digne jusqu'à preuve du contraire Mer 29 Mar - 16:37

Bienvenue demoiselle, et bonne chance pour ta fiche ! alpagay


Tu a fait un très bon choix de PV avec Madelyne, on a hâte de te lire yaay

_________________

Wreaking havoc
We're going out tonight to kick out every light
Take anything that we want, drink everything in sight
We're going till the world stops turning
While we burn it to the ground tonight.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ested.forumactif.org/
avatar
Admin
Emploi : Servante, fille à tout faire.
Informations : Se pense orpheline ➸ Es servante pour Miss Bolton au bordel depuis toujours ➸ Est en réalité la fille illégitime de M. Harrington. Mais ignore tout, évidement ➸ Est sous la protection de Miss Bolton pour une obscure raison, mais la considère comme une mère. Même si cette amour n'est pas réellement réciproque ➸ Travail très dure chaque jour, mais ne s'en plein jamais ➸ Ne sais pas lire mais tente d'apprendre seule ➸ Parle assez peu, mais écoute beaucoup ➸ Peu avoir un tempérament de feu. Pourtant la plupart du temps elle sera douce, agréable et serviable ➸ Malgré son corps de femme c'est une enfant qui à grandi trop vite ➸ Son plus grand plaisir, courrir dans les champs sous la pluie. Ce sentir libre et sans attache ➸ Est "amoureuse" d'un homme qu'elle ne connais pas an réalité ➸ Dessine parfois le soir à la lumière d'une bougie, quand Morphée lui refuse ses bras.
Avatar : Sophie Turner
Localisation : Londres
Messages : 313
Date d'inscription : 29/09/2016

MessageSujet: Re: Distinguée et digne jusqu'à preuve du contraire Mer 29 Mar - 17:01

MADDIIIIIIIIIIIIIIIIEEEEEEEEEE flowerdance flowerdance flowerdance
MERCIIIIIIIIIIIIIIIIIII depuis le temps que je l'attends halloween
Bienvenue parmi nous, merci de nous avoir rejoint, d'avoir prit mon scénario. Oui oui ici Barthou guedin
Si t'as la moindre question, bah Barthou ou moi c'est la même et puis hâte de te lire kiss

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ravensburg.forumgratuit.org/
avatar
Emploi : Écrivaine (Pseudonyme: John Doe)
Avatar : Katie McGrath
Messages : 77
Date d'inscription : 29/03/2017

MessageSujet: Re: Distinguée et digne jusqu'à preuve du contraire Jeu 30 Mar - 1:41

Merci pour l’accueil tous! :)
Ça fait plaisir de faire une heureuse! coeur J'espère que l'image que j'ai de Madelyne sera bien celle que tu attendais!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Emploi : Détective (aurait pu être rentier, mais c'est pas un métier et c'est ennuyeux!)
Informations : -1m83 (6"00), 78 kg (172 lbs)
-Yeux ambre
-Détective depuis 11 ans. plus par passion et goût du défi que pour en vivre.
-Jamais marié, aucune descendance... du moins, connue.
-Possède un Doberman nommé Athos dont il ne se sépare jamais.
-Asocial et légèrement misogyne.
-Est devenu le tuteur de Joséphine par la force des choses.
-Fume la pipe uniquement en soirée, la porte à la bouche non allumée pour réfléchir.
-Excellent tireur et virtuose du combat à mains nues, alliant boxe, savate et techniques de lutte. manie aussi la canne de combat.
-Musculature fine mais très dense et efficace, doté d'une force insoupçonnable pour son gabarit et d'une grande résistance aux coups.
-Très discret, marche toujours sans faire de bruit et sait observer sans être repéré.
-Siffleur musical de talent et bon chanteur. A une ouïe bien entrainée.

<> Fiche de personnage

<> Fiche de liens

<> Fiche de Rp

Avatar : Robert Downey Jr
Messages : 741
Date d'inscription : 26/11/2016
Âge du Joueur : 41

MessageSujet: Re: Distinguée et digne jusqu'à preuve du contraire Jeu 30 Mar - 1:51

Bienvenue à toi, gente damoiselle. gnon

J'espère que tu t'amuseras bien ici. dance

Bon courage pour ta fifiche! alpagay

_________________
You've earned a new companion!
Devlin S. - Level 42

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Emploi : Écrivaine (Pseudonyme: John Doe)
Avatar : Katie McGrath
Messages : 77
Date d'inscription : 29/03/2017

MessageSujet: Re: Distinguée et digne jusqu'à preuve du contraire Jeu 30 Mar - 2:23

Merci beaucoup monsieur qui ressemble à Sherlock Holmes! What a Face

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Emploi : Détective (aurait pu être rentier, mais c'est pas un métier et c'est ennuyeux!)
Informations : -1m83 (6"00), 78 kg (172 lbs)
-Yeux ambre
-Détective depuis 11 ans. plus par passion et goût du défi que pour en vivre.
-Jamais marié, aucune descendance... du moins, connue.
-Possède un Doberman nommé Athos dont il ne se sépare jamais.
-Asocial et légèrement misogyne.
-Est devenu le tuteur de Joséphine par la force des choses.
-Fume la pipe uniquement en soirée, la porte à la bouche non allumée pour réfléchir.
-Excellent tireur et virtuose du combat à mains nues, alliant boxe, savate et techniques de lutte. manie aussi la canne de combat.
-Musculature fine mais très dense et efficace, doté d'une force insoupçonnable pour son gabarit et d'une grande résistance aux coups.
-Très discret, marche toujours sans faire de bruit et sait observer sans être repéré.
-Siffleur musical de talent et bon chanteur. A une ouïe bien entrainée.

<> Fiche de personnage

<> Fiche de liens

<> Fiche de Rp

Avatar : Robert Downey Jr
Messages : 741
Date d'inscription : 26/11/2016
Âge du Joueur : 41

MessageSujet: Re: Distinguée et digne jusqu'à preuve du contraire Jeu 30 Mar - 3:01

En effet... mais de très loin, seulement. huhu
Franchement, vous trouvez que j'ai une tête d'opiomane?  What a Face
Le premier qui répond: "Non! Par contre, une tête d'Iron Man..." pour faire une rime idiote, je l'étrangle!  grr
Soyons un peu sérieux, que diable!  8D

 dance
En tout cas, bon courage pour la suite!

_________________
You've earned a new companion!
Devlin S. - Level 42

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Emploi : Officiellement aucun, officieusement romancière.
Informations : Fiche de présentation
Fiche de liens
Mes RPs
♦♦♦
Eugène Morel est le pseudonyme utilisé pour signer ses romans.
❤ Joséphine est féministe et fait de ses convictions le sujet principal de ses romans.
☂ Habite la demeure du cousin de son père, M. Devlin Stanton, dans The Strand.
☠ Afin de mousser son inspiration pour ses romans, Joséphine s'habille parfois en homme pour se promener incognito dans les rues de Londres.
Avatar : Helena McKelvie
Messages : 1191
Date d'inscription : 25/11/2016
Âge du Joueur : 20

MessageSujet: Re: Distinguée et digne jusqu'à preuve du contraire Jeu 30 Mar - 11:59

Bienvenue dance et bon courage pour ta fiche gnon

_________________

Joséphine
« Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. »
[Périclès]
© Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Distinguée et digne jusqu'à preuve du contraire

Revenir en haut Aller en bas

Distinguée et digne jusqu'à preuve du contraire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Innocente jusqu'à preuve du contraire... Non? - Gabriel
» Jusqu'a mort s'ensuive... (Linoël, Idryl, Luna, Sanzo, Shrys
» Après l'effort, le réconfort ! (Épreuve d'immunité)
» Première épreuve : Le courage !
» Tout est innocent, jusqu'à ce que l'on décide du contraire {Alexandre}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Anthill : A Victorian Tale :: Les Londoniens :: Who are You? :: Présentations Validées-