Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez| .

EVENT N°2 - LA TOUR DE LONDRES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
avatar
Admin
Emploi : Servante, fille à tout faire.
Informations : Se pense orpheline ➸ Es servante pour Miss Bolton au bordel depuis toujours ➸ Est en réalité la fille illégitime de M. Harrington. Mais ignore tout, évidement ➸ Est sous la protection de Miss Bolton pour une obscure raison, mais la considère comme une mère. Même si cette amour n'est pas réellement réciproque ➸ Travail très dure chaque jour, mais ne s'en plein jamais ➸ Ne sais pas lire mais tente d'apprendre seule ➸ Parle assez peu, mais écoute beaucoup ➸ Peu avoir un tempérament de feu. Pourtant la plupart du temps elle sera douce, agréable et serviable ➸ Malgré son corps de femme c'est une enfant qui à grandi trop vite ➸ Son plus grand plaisir, courrir dans les champs sous la pluie. Ce sentir libre et sans attache ➸ Est "amoureuse" d'un homme qu'elle ne connais pas an réalité ➸ Dessine parfois le soir à la lumière d'une bougie, quand Morphée lui refuse ses bras.
Avatar : Sophie Turner
Localisation : Londres
Messages : 313
Date d'inscription : 29/09/2016

MessageSujet: Re: EVENT N°2 - LA TOUR DE LONDRES Ven 16 Juin - 11:25



Event n° 2

« La Tour de Londres »

Tour de Londres, 1891.
- Indy !! Indy...Mais...que fais-tu...ici ? C'est dangereux !!

Indianna venait juste d'entrer dans la bâtisse, suivit de près de l'autre femme qui n'avait toujours pas daigné décliner son identité, et qu'importait au fond. Son regard laissé sur la porte qu'elle refermait alors derrière eux, prenant conscience alors qu'ils étaient enfermés à présent, plus de retour possible. Elle sursauta alors faisant vote face quand une voix bien familière l'interpella. Percy. Se tournant enfin elle constata une assemblée au regard tourné vers les derniers arrivants dans la pièce. Le regard tourné vers Percy, il glissa vers un homme proche de lui qui prit la parole. Agacer par la populace venue s’engouffrer dans une aventure palpitante bien que surement dangereuse. Les yeux d'Indianna faisaient des allers-retours entre Percy et l'homme quand celui-ci la désigna. Des questions ? Elle en avait des centaines, ou aucune au choix. Disons qu'elle se fichait un peu du pourquoi elle était ici. Ce qui l'avait mené en ce lieu, bravé un mur de plusieurs mètres et à se retrouver présentement enfermé avec des gens qu'elles ne connaissaient vraisemblablement pas.

Une profonde inspiration, son regard porta ici et là sur les diverses personnes présente dans la pièce, assez étroite. Elle ne connaissait personne, si ce n'était Percy, mais d'ailleurs que portait-il ? Un uniforme. Elle avala sa salive, trop tard pour lui éviter les ennuis, bien trop tard dirait-on. En soi, il était grand, plus âgé qu'elle, mais il avait l'esprit d'un enfant et elle s'était juré de le protéger des gens malveillants dès leur première rencontre. Mission échouée pour ce soir. Tant pis, maintenant qu'elle était à ses côtés, elle veillerait sur lui au moins. Il s'approcha d'elle alors qu'il prit sa défense auprès de l'homme qui avait jusque-là eu toute l'attention de l'assemblée. Leur peau s’effleura et Indianna glissa sa main dans la sienne, sans le regarder. Ses yeux rivés sur l'homme face à eux et l'assembler qu'elle pouvait voir sans trop tourner la tête. Elle n'avait pas peur et elle était fière, fière de Percy qui contre toute attente venait de prendre sa défense face à un homme somme tout plus âgé, imposant et meneur que l'était ce pauvre Percy. Serrant sa main dans la sienne, elle manqua un autre bon alors que la femme qui l'avait aidé à descendre du mur se mit à hurler elle aussi. Serrant plus fort la main du jeune homme, elle tourna son regard alors vers lui. Un regard plein de sentiments, de courage, de fierté et de soutien. Regardant alors ses compatriotes jouer les instigateurs, elle se contenta de rester là de ne pas bouger et d'attendre de voir la suite des événements.
© plumyts 2016

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ravensburg.forumgratuit.org/
avatar
Emploi : Apprenti juriste
Informations : - Étudie le Droit, mais pas forcément de son plein gré
- Adore la chair masculine, surtout son odeur
- Vit dans un petit appartement sous le toit d'une maison près du Westminster Bridge
- Né d'un père Parlementaire et d'une mère autoritaire
- Adore le violet et les framboises
Avatar : Olly Alexander
Messages : 19
Date d'inscription : 06/10/2016
Âge du Joueur : 21

MessageSujet: Re: EVENT N°2 - LA TOUR DE LONDRES Jeu 22 Juin - 16:01



Event n°2 - La Tour de Londres

« Baby loves to dance, but to dance in the dark »

15 Mai 1891

Il est toujours fascinant de remarquer à quel point les objets du quotidien peuvent vous sauver la mise. D'habitude, ces objets-là, personne ne les remarque vraiment. On les utilise pour leur but premier, sans même essayer de les détourner. Et pourtant, cette muraille de malles m'était bien utile.

Assis à même les dalles glacées de la pièce, j'osais à peine respirer. J'avais l'impression que si je respirais trop fort, mon bouclier de boîtes géantes allait s'effondrer, révélant ma présence aux trois hommes penchés sur leur carte. Je décidai de mettre une main sur le bas de mon visage, pour atténuer encore le murmure de ma respiration. J'observai ces trois hommes avec précision. Malgré quelques petites phrases par ci par là, à aucun moment l'un d'entre eux ne se décida à partir. Pas que je m'impatientai, mais je commençais à me demander à quel moment le chemin allait se dégager. Hors de question que je rebrousse chemin, j'étais arrivé bien trop loin pour repartir. Non mais.

Soudain, d'autres individus entrèrent. S'ils m'étaient tous aussi étrangers les uns des autres, ce n'était pas le cas de tout le monde : ils semblaient se connaître car ils engagèrent immédiatement la conversation. En hurlant. Quelle bonne idée. Vraiment, l'idée du siècle. Nous étions tous dans un bâtiment sous la plus haute sécurité, et eux n'avaient aucune autre idée que de hurler. Autant carrément sortir de la Tour et appeler les gardes, tant qu'on y est. Franchement...

La tension envahit la pièce. Malgré la faible tentative d'un homme aux cheveux roux d'apaiser la situation, l'atmosphère était très lourde. Une femme et un homme s'approchèrent d'une porte. Enfin une bonne nouvelle : ils déclarèrent la voie libre. Je m'apprêtai à les suivre à distance. Mais alors que je me relevai, une sorte de frisson parcourut mon corps. Étrange, ce fut comme avoir un glaçon circulant dans toutes les veines de mon corps. Un mauvais pressentiment m'envahit.

Tant pis. Il était trop tard pour repartir. Et puis, de quelle autre manière pouvais-je découvrir les plus sombres secrets de la Tour de Londres ?
© plumyts 2016

_________________
Anything you want could not be wrong


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Emploi : Vétérinaire
Avatar : David Tennant
Localisation : Whitechapel
Messages : 310
Date d'inscription : 27/09/2016
Âge du Joueur : 22

MessageSujet: Re: EVENT N°2 - LA TOUR DE LONDRES Dim 25 Juin - 20:27



Event n°2 - La Tour de Londres

« HIDE AND SEEK »

Tour de Londres, 1891.

Penché sur sa carte, Harry l'observait avec attention, pie tout aussi attentive sur l'épaule et deux hommes sentant la rue regardant par dessus celles-ci. Le plan n'était pas difficile à lire pour lui, comprenant toutes les annotations de son père par rapport à toutes les portes, toutes les entrées, tous les couloirs. Il soupira lourdement quand ses coéquipiers montrèrent très clairement de la mauvaise volonté par rapport à leur illettrisme. D'accord, Harry pouvait comprendre que ce n'était pas exactement quelque chose de très sympathique à vivre, mais ce n'était pas une raison pour mépriser le pauvre vétérinaire qui n'était là que pour son propre intérêt. Lui non plus, il n'avait pas réellement envie d'être invité malgré lui à une pyjama party dans cette terrifiante tour. Ce fut avec le même air ébahie et troublé que ses collègues de fortune que le jeune homme observa les jeunes gens entrer un peu un. Ce fut avec grande joie cependant qu'il vit Lord Sawer, s'agenouillant pour le prendre dans ses bras avec un grand sourire. L'action cependant fit fuir la pie qui alla se mettre sur une caisse en attendant que son maître ait fini de jouer à qui bisoutera le plus fort avec l'équipier canin du fossoyeur. Harry finit par reposer le chien au sol et tapota la tête de celui-ci.

Revenant à sa carte, et malgré le tapotage du dénommé Geralt sur son torse, le vétérinaire fit une moue et l'écouta juste se disputer avec une ancienne amie à lui. Quand un détective qu'il connaissait vaguement plus professionnellement qu'autre chose se mit à parler en français, Harry arqua un sourcil et croisa les bras avant de dire sarcastiquement, tout en français également:

- La vantardise n'est pas une bonne qualité.

Il le suivit pour autant quand il fallut poser son oreille sur la porte. Enroulant sa carte sur elle-même pour la ranger dans sa manche, le jeune homme s'empara de son poignard reposant dans sa ceinture. Il ignorait combien de personnes se trouvaient dans cette petite réserve, mais ce qu'il savait, c'est qu'il y avait beaucoup de prisonniers coincés dans cette Tour. Harry ne tenait pas à se faire prendre en travers d'un coup de couteau dans la rate. Sombrement, il dégagea aussi bien la grosse cartomancienne que le détective rabougri et s'apprêta à ouvrir la porte, poignet en main.

- Faites tous attention à vous. On ne sait pas qu'est-ce qui se trouve derrière cette porte...mis à part des dizaines de couloirs plus sombres les uns que les autres. Je veux pas vous donner des ordres, mais moi je veux savoir QUI ils cachent ici, alors je vais aux cachots, qui m'aime me suive.

Son dernier morceau de main était très sarcastiquement ironique, mais il s'en moquait, et ouvrit la porte sur les ténèbres, à peine éclairé par la lumière de la bougie de Lydess.

© plumyts 2016

_________________


Will someone please let me see with my own eyes?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Emploi : Gardien de cimetière.
Avatar : Brendon Urie
Messages : 131
Date d'inscription : 24/03/2017
Âge du Joueur : 27

MessageSujet: Re: EVENT N°2 - LA TOUR DE LONDRES Lun 26 Juin - 3:34



EVENT N°2 - LA TOUR DE LONDRES

« ... »

15 Mai 1891

Lord Sawyer commençait à devenir nerveux; se retrouver dans une pièce fermée, de taille plutôt modeste, surchargée en coffres et étagères  pouvait sembler suffisant pour justifier son état… ajoutez-y des gens que rien n’unit, à part ce goût pour l’aventure, et vous aurez une petite idée de l’état de nervosité dans laquelle se trouvait le pauvre animal. Il sillait faiblement, mais rapidement, ces petits bruits furent dissimulés sous les paroles des aventuriers :

« BON. Maintenant que nous sommes tous ici, nous allons pouvoir commencer notre petite visite dans la Tour de Londres. Je m’appelle Gerald et Harry ici présent sera votre guide puisqu’il a apporté sa carte. […] En revanche, si Madame la Mariée se casse un ongle, je ne serai pas responsable, je tiens à prévenir tout de suite. Cependant, je vous le dis, il y a quand même mieux comme endroit pour une lune de miel. »

Dick, qui tenait toujours la veuve Ravenswood dans ses bras, plongea son regard dans celui de l’homme qui venait de se présenter comme étant Gerald. Il n’avait jamais aperçu cet homme dans les ruelles de Londres et ses grands airs ne l’impressionnaient pas. Néanmoins, avant même que le jeune fossoyeur ne puisse prendre la parole pour répliquer aux suppositions que lançait cet homme devant son drôle d’auditoire, une jeune femme ronde s’exclama : « Gerald ! Ferme ta gueule ! Si tu étais si agacé de notre présence à tous, alors c'est que tu te soucies d'être discret, si tu te soucies d'être discret, alors que tu ne devrais pas gueuler comme un putois contre ces pauvres gens ! Regarde-les, ils sont aussi fous que nous ! ».

Il aurait éclaté de rire. Dick aurait ri comme jamais il n’avait ri dans sa vie si son hilarité n’avait pas risqué d’attirer l’attention des gardes une bonne fois pour toutes. Cette petite femme avait du caractère! Un bref instant, le jeune homme tourna les yeux vers Melanie; ces deux âmes aux cœurs brisés devaient certainement faire partie de la catégorie des fous de Londres… L’attention de Dick fut attirée, à nouveau, vers la femme ronde; cette dernière s’était approchée de la porte qui permettrait aux aventuriers de quitter cette pièce et entamer l’exploration de la Tour. Devlin Stenton, détective privé que Dick connaissait, s’approcha de la femme et chuchota. La nature de ses mots ne fut pas perçue par l’oreille du jeune gardien du cimetière et cela l’agaça. « C’est pas vrai! Voilà que je deviens sourd! » dit-il en soufflant.

Finalement, Harry prit à parole (après avoir donné de l’affection à Lord Sawyer qui se calma et cessa de se plaindre) : « Faites tous attention à vous. On ne sait pas qu'est-ce qui se trouve derrière cette porte...mis à part des dizaines de couloirs plus sombres les uns que les autres. Je veux pas vous donner des ordres, mais moi je veux savoir QUI ils cachent ici, alors je vais aux cachots, qui m'aime me suive. ». La vétérinaire ouvrit alors la porte.

Comme s’il avait compris le sens de ses dernières paroles, Lord Sawyer fut le premier à suivre Harry. En suivant son chien du regard, Dick se mit à secouer la tête alors qu’un sourire démesuré étirait les traits de son visage : « J’avais plutôt l’intention de fermer la marche, mais ses paroles viennent me chercher par les sentiments et puisque j’ai beaucoup d’affection pour lui… et que Lord Sawyer est celui qui décide toujours de tout, je suis obligé de le suivre! », dit-il sans s’adresser à une personne en particulier. Le jeune homme avança vers les portes, suivant les pas du vétérinaire. Il contourna même les gens qui se trouvaient le plus près de la porte, ne se gênant pas pour les dépasser. « Attention… Merci… Libérez le passage!... ». Transportant Melanie, Dick ne prit rien des objets que contenait la première pièce qu’il venait de quitter…


© plumyts 2016

_________________

« I am a cemetery by the moon unblessed. »
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Emploi : Officiellement aucun, officieusement romancière.
Informations : Fiche de présentation
Fiche de liens
Mes RPs
♦♦♦
Eugène Morel est le pseudonyme utilisé pour signer ses romans.
❤ Joséphine est féministe et fait de ses convictions le sujet principal de ses romans.
☂ Habite la demeure du cousin de son père, M. Devlin Stanton, dans The Strand.
☠ Afin de mousser son inspiration pour ses romans, Joséphine s'habille parfois en homme pour se promener incognito dans les rues de Londres.
Avatar : Helena McKelvie
Messages : 1191
Date d'inscription : 25/11/2016
Âge du Joueur : 20

MessageSujet: Re: EVENT N°2 - LA TOUR DE LONDRES Lun 26 Juin - 4:42



EVENT N°2 - LA TOUR DE LONDRES

« ... »

15 Mai 1891

Entre la présence des membres de la Tribu, qui me rendait nerveuse, et celle de mon tuteur qui me sécurisait malgré cette envie de lui prouver de quoi j’étais capable lors d’une enquête de niveau supérieur, j’avais l’impression que cette exploration de la tour de Londres ne serait pas sans dangers. Nous étions si nombreux, à avoir pénétré en ces lieux sans avoir attiré l’attention des gardes, que cela n’annonçait rien de bon. La présence d’animaux aurait très bien pu passer inaperçue si les voix des aventuriers ne s’élevaient pas, une à une, avec plus ou moins de force. Je n’osais rien dire. Ni à Devlin, ni à personne! J’avais néanmoins adressé un poli hochement de tête à Lydess lorsque cette dernière m’avait salué.

Harry, celui qui était en possession de la carte et que Gerald nous avait désigné comme guide ouvrit l’unique porte (à l’exception de celle par laquelle nous étions entrés dans cette pièce de la tour) et sorti, le chien aux longues oreilles sur les talons, suivi de près par l’homme qui transportait la fille à la robe trop chargée dans les bras. Ce dernier avait même tenté d’attirer l’attention en plaisantant… à moins qu’il ne fût tout simplement étrange comme bonhomme…

Quoi qu’il en soit, nous n’avions plus le choix; nous devions suivre Harry ou attendre ici qu’un garde nous trouve et à ce moment, je n’osais pas imaginer quel destin serait le nôtre… Sans attendre, j’approchai également de la porte, saisissant au passage une bougie. Je n’avais besoin de rien d’autre; je dissimulais, sous mon manteau, le pistolet que Devlin préférait parmi ceux de sa collection. Lorsque je me tournai vers la porte, la lumière de la bougie fit danser des ombres sur le visage de mon tuteur qui, à présent, était tourné dans ma direction. Mon regard croisa celui de Devlin et je le soutins quelques secondes avant de suivre Harry, le chien, son maître et la fille à la grande robe. ..

Que nous réservait la suite de cette aventure…


© plumyts 2016

_________________

Joséphine
« Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. »
[Périclès]
© Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Emploi : Écrivaine (Pseudonyme: John Doe)
Avatar : Katie McGrath
Messages : 77
Date d'inscription : 29/03/2017

MessageSujet: Re: EVENT N°2 - LA TOUR DE LONDRES Lun 26 Juin - 13:51

Maddie les laissa parler entre eux sans rien dire, cachée sous son chapeau melon et ses vêtements d'hommes. Elle eu un sourire lorsque Devlin s'était mis à parler français. et elle tourna son regard vers Harry avec curiosité lorsqu'il s'adressa à lui dans cette même langue. Elle ignorait que la langue de Shakespeare était autant parler en Angleterre. Quelles étaient les chances pour rencontrer deux personnes sachant parler la langue? Elle qui était stressée, cela lui fit un bien fou, mais la bande continuait à bavasser comme des espèces de pies...

- Chut! Arrêtez avez vos longs monologues à la noix! Nous allons nous faire repérer et j'ai pas envie de finir en prison!, elle dit en anglais pour être sûr que tout le monde comprennent ce qu'elle voulait dire.

C'est sans hésiter qu'elle suivit Harry en même temps que Joséphine et posant son regard sur elle, elle se dit qu'évidemment, elle aussi s'était un costume. Ses traits étaient beaucoup trop féminins pour la mettre dans l'erreur. Devlin avait comprit rapidement qui était miss Errington d'ailleurs. Après tout, il fallait bien la regarder. Elle avait peut-être mis les vieux vêtements de son fiancé, mais elle restait maigre et elle avait des hanches qui laissait comprendre facilement qu'elle n'avait rien d'un homme même si elle avant bandée sa poitrine pour que cela ne paresse pas trop.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Emploi : Rentière
Informations : Est née aux États-Unis ⊹ a vécu dans la petite ville de Thunder Mesa pendant son adolescence ⊹ fille d'un propriétaire d'une mine d'or, Henry ⊹ s'est exilée dans leur résidence londonienne après que son père n'approuve pas son mariage avec celui qu'elle aimait ⊹ a perdu ses parents dans un tremblement de terre provenant de la mine à Thunder Mesa ⊹ a retrouvé son mari pendu au plafond de sa demeure juste avant le mariage ⊹ n'arrive pas à accepter la mort de son mari ⊹ très déprimée, pleure souvent ⊹ s'intéresse à la politique ⊹ vit sur la fortune de son défunt père ⊹ vit dans un manoir réputé hanté.
Avatar : Mary Elizabeth Winstead
Messages : 372
Date d'inscription : 16/09/2016
Âge du Joueur : 23

MessageSujet: Re: EVENT N°2 - LA TOUR DE LONDRES Lun 26 Juin - 20:33



Event n°2 - La Tour de Londres

« curiosity often leads to trouble »

Pour être honnête, Melanie n'avait pas vraiment eu le temps de réaliser à quelle vitesse elle s'était retrouvée dans la tour. La jeune femme était chanceuse d'être tombée (littéralement, même) sur Dick. Sans ce fossoyeur familier, Melanie n'aurait jamais été capable de rentrer dans la tour avant que la porte ne se referme sur elle. Elle et... un nombre assez incroyable de personnes. L'éternelle mariée avait senti qu'ils n'étaient pas seuls ici, cependant elle n'avait pas pu évaluer à quel point leur solitude était inexistante. Et le sentiment commun du groupe... elle le ressentait également. Elle, dans sa robe bouffante portée par son ami, faisait tâche. Un des hommes de l'expédition de fortune ne se gêna pas pour le faire remarquer.

« En revanche, si Madame la Mariée se casse un ongle, je ne serai pas responsable, je tiens à prévenir tout de suite. Cependant, je vous le dis, il y a quand même mieux comme endroit pour une lune de miel. »

L'assimilation était plutôt cocasse, il fallait l'avouer, cependant ces mots firent l'effet d'une flèche dans le cœur de la jeune veuve. Elle ne prit pas la peine de regarder le fossoyeur pour partager ce malentendu. Elle ne corrigea pas l'erreur qu'avait commis l'homme en colère. Melanie se contenta de détourner la tête vers le sol, réprimant le sentiment qui grandissait depuis l'océan sombre qui noyait son cœur. Même si ces mots lui paraissaient aussi aiguisés qu'un couteau, même si une lune de miel dans une tour maudite aurait été une lune de miel qu'elle aurait voulu si cela voulait dire que son mari était vivant... éclater en sanglots n'était pas plus approprié que sa tenue. Mais elle n'allait pas s'excuser de porter encore le blanc du déni. Elle n'allait pas s'excuser parce qu'elle était là. Et elle n'allait surtout pas s'expliquer. Ses raisons étaient au moins aussi légitimes que celles de toutes les autres personnes présentes. Pour elle. C'était d'elle dont il s'agissait.

« Gerald ! Ferme ta gueule ! »

Cette voix qui coupa court à sa mise au centre de l'attention l'attira tout de suite. La jeune femme qui avait fermé la porte en dernier alpagua l'homme qui avait très vite trouvé les mots alarmant Miss Ravenswood. Il fallait avouer qu'elle avait un répondant plutôt magnifique, et tout comme Dick, Melanie la regardait avec un semblant d'admiration dans le regard, qu'elle essayait de dissimuler. Peut-être étais-ce aussi parce qu'elle lui faisait justice dans sa tirade. Cela aurait été mentir que de dire le contraire. Mais elle paraissait forte aussi, et c'est un trait que la jeune veuve ne pouvait que louanger, car elle, ne le possédait pas.

« Regarde-les, ils sont aussi fous que nous ! »

Fous... Le regard qu'elle échangea avec Dick la rassura quelque peu. Un petit sourire éclaira un instant le visage de la "mariée", le genre de sourire acceptant la remarque humoristique, cependant teinté d'une arrière-crainte. Si elle devait être folle, peut-être serais-ce plus supportable de ne pas être seule dans cette psychose. La jeune femme avait mit le doigt sur ce qui l'amenait ici. Découvrir ce qu'il y a dans cette tour répondrait peut-être aux questions alarmantes que la jeune veuve se posait. Désormais, le groupe lui paraissait un peu plus chaleureux qu'il y a quelques minutes.
Ce petit bout de femme pétillant ne pouvait pas être ignoré. Mais surtout... ses vêtements l'avaient interpellée. Effectivement, elle était la seule à porter une robe aussi voyante (cela lui changeait des bals, à coup sûr...) mais elle se voyait mal vêtir des vêtements... masculins. Melanie avait le souffle coupé quant à l'audace de cette manœuvre. Jamais elle n'aurait osé... D'un autre côté, elle avait conscience d'être un poids pour son ami si généreux. Les jupons et les dentelles ne l'aidaient pas à la soulager de sa hanche. Pourrait-il continuer ainsi pendant toute l'exploration? Elle n'avait pas de ces confortables pantalons interdits, mais elle n'allait pas se mettre en sous-vêtements pour autant... Quitte à attirer l'attention, autant le faire décemment. Déjà que la posture dans laquelle les deux amis se trouvaient était loin d'être convenable, cela n'aurait pour résultat que d'empirer la situation... Et cela semblait faire rougir Melanie rien que d'y songer. Heureusement elle ne put pas le faire longtemps, un des hommes se mit à parler une autre langue, qu'elle identifia comme du français, pour d'obscures raisons.

« C’est pas vrai! Voilà que je deviens sourd! » émit Dick.

« C'est seulement du français, mais la confusion est compréhensible! » lui chuchota-t-elle en retour.

Oui, cétait la veuve malheureuse qui était en train de faire de l'humour. Il paraît que cela lui arrivait de temps en temps. Melanie ne parlait absolument pas le français, cependant on avait déjà essayé de lui en apprendre les bases. Elle n'était pas capable d'émettre quelque chose d'aussi éloquent que l'homme s'approchant de la porte, ni même de le comprendre. Ses tentatives s'étaient avérées bien trop compliquées comme ça...
En tout cas, la porte était ouverte, et l'aventure allait se poursuivre, débutant par les paroles bienveillantes d'un autre homme que Dick semblait connaître.

« Je veux pas vous donner des ordres, mais moi je veux savoir QUI ils cachent ici, alors je vais aux cachots, qui m'aime me suive. »

Qui ou quoi... Un léger frisson parcourut Melanie à cette pensée, cependant elle ne pouvait se séparer de ce sentiment menaçant. S'il se passait le quart de ce qui se produisait chez elle... Alors même cela lui suffirait. Pour la première fois, elle se sentait presque plus prête que le reste de son groupe...
Ces divagations mentales ne lui avaient pas permis de comprendre ce que disait Dick, s'il s'adressait bien à elle, mais il finit tout de même par la sortir de là.

« Attention… Merci… Libérez le passage!... » fit-il en passant devant...

... À cause d'elle. Melanie n'aimait pas être transportée tel un sac à légumes. Avait-elle le choix? Tant qu'il n'y avait pas de marches... La jeune femme tenta de s'extirper de l'étreinte du fossoyeur en gigotant légèrement, cependant cela ne servit à rien.

« M. Fusslebottom, je ne veux pas vous encombrer davantage. Vous pouvez me poser et m'aider à marcher si vous le souhaitez... »

Melanie semblait avoir prévu une suite à cette phrase, mais tout ce qu'il sortit d'elle fut un sursaut de crainte pure. Johanna était restée à l'extérieur! Comme si cela allait l'aider à la récupérer, la jeune veuve tourna son buste en direction de l'entrée, par-dessus l'épaule de Dick.

« Non, Johanna! » s'exclama-t-elle. « Elle n'a pas pu rentrer! Johanna! »

Le sanglot réprimé vint lui nouer la gorge instantanément. Sa Johanna aimée, aurait-elle des ennuis, là dehors? C'était à cause d'elle qu'elle était ici, Melanie s'en voudrait à mort qu'il lui arrive malheur par sa faute. L'éternelle mariée plaqua une main sur sa bouche avant de se repositionner. Ses yeux humides commençaient tout juste à laisser couler des larmes. Elle ne pouvait pas la récupérer... De tout son cœur, elle espérait qu'elle se cache, qu'elle échappe à toute sorte d'ennuis.
Mais dans le regard noisette de la veuve, la détermination s'était mêlée au remords. Elle ne pouvait pas se permettre, elle se devait de continuer. Même si elle avait dû échanger son compagnon de voyage contre son gré... Elle se devait de voir ce qu'il y avait dans cette tour.

Pardonne-moi, ma Johanna. Pardonne-moi...

Elle retira lentement la main de sa bouche, les joues baignées de larmes et les sourcils froncés, toujours ballottée par les pas que faisait Dick. Peut-être allait-elle trouver sa force, après tout...
© plumyts 2016

_________________


{ Des douze coups de minuit
Aux matines sonnantes
Nous valserons ensemble
Macabre débutante
}

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Avatar : //
Messages : 79
Date d'inscription : 13/09/2016

MessageSujet: Re: EVENT N°2 - LA TOUR DE LONDRES Lun 26 Juin - 23:54



Event n°2 - White Tower

« i heard screams and death at the prison »

15 mai 1891.

Le bois et la pierre vivent au dessus de vous, car le temps ne compte ni l'humanité ni les ombres fugaces que vos bougies transportent avec elles. Des craquements de bois et des petites souris se glissant entre les caisses, votre présence les effrayant à raison. C'est avec une maladresse chanceuse que vous avez réussi à vous introduire dans la Tour, la porte à peine refermée derrière vous. Vos éclats de voix ne s'entendent pas encore, se confondant avec les hululements d'une chouette lointaine ayant surveiller vos étranges exploits. Mais la relève de la garde doucement se réinstalle, un homme après l'autre, tout autour de la muraille et des murs. Le ventre plein, la digestion difficile, le cœur dans la gorge, le moindre bruit que vous ferez à partir de maintenant pourrait bien réveiller quelque loup aux dents longues.

C'est une limite qui vous est fixé à présent, ne tentez pas le diable et gardez vos animaux tout aussi près de vous que vos alliés forcés. Gardez en mémoire que votre objectif se trouve perclus de ténèbres et que les bougies que vous avez récupéré sont fragiles. Si une oreille attentive a pu déceler des bruits de pas, quand le vétérinaire eut ouvert la porte sans prendre attention à si les pieds en question se retourneraient sous le bruit... vous n'avez vu que des ombres. Le couloir sur lequel s'ouvre la réserve est froid, anormalement froid, un frisson parcourt l'air, le capturez-vous ? Vous ne vous sentez pas seul dans ce couloir, mais malgré les bougies, vos yeux ne distinguent absolument rien, il vous faut avancer vers les cachots afin de potentiellement poser des questions aux prisonniers. Priez pour qu'aucun d'entre eux n'ait profité de cette panique et de l'invité d'exception pour briser ses chaines et vous rendre visite. La pie vous ouvre la voie et s'échappe sur votre gauche, car au bout de ce couloir faisant environ une dizaine de mètre de long, vous pouvez observer une fenêtre éclairant une porte ouvert sur un escalier en colimaçon.

- Déroulement de l'Event -
Bienvenue dans ce quatrième tour de piste ! Voici les rappels:

• Il n'y a pas de minimum de mots pour participer, l'important étant que vous confirmiez votre action et que vous donniez du contenu pour les autres joueurs.

• Vous avez deux semaines pour répondre. Dès à présent, en cas de non-réponses durant ce laps de temps, votre personnage sera un peu plus malmené que le autres.

• Un Topic de Discussion dédié aux membres de l'Event vous est reservé [ICI].

• La prochaine intervention du MJ sera le lundi 10 Juillet.

• Amusez-vous bien, c'est le principal ! coeur

© plumyts 2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taavt.forumactif.org
avatar
Admin
Emploi : Barbier.
Avatar : Hugh Jackman
Localisation : Southwark.
Messages : 23
Date d'inscription : 22/03/2017

MessageSujet: Re: EVENT N°2 - LA TOUR DE LONDRES Ven 30 Juin - 19:08



Event n°2 - La Tour de Londres

« LEAVE THEM UNDERGROUND »

Tour de Londres, 1891.

Gerald commençait à en avoir profondément assez du comportement irresponsable de chacun. D’abord Percy qui disait que l’une des rouquines était son ami mais ensuite Lydess qui venait faire une petite crise d’autorité mal placée alors que tout ce cirque était purement de sa faute. Mais bon, le cirque ça la connaissait après tout. Elle était même très bien positionnée pour en parler. Il secoua la tête, ne voulant même pas répondre à la provocation de la diseuse de bonne aventure, sachant bien qui était dans le tort dans toute cette histoire. Si la jeune femme avait su tenir sa langue, toute sa troupe ne serait pas venue avec elle. Ils étaient beaucoup trop nombreux pour une expédition comme celle-ci et, rien qu’à en regarder certains, beaucoup n’avaient pas leur place dans le groupe. Mais Gerald se dit qu’ils seraient forcément à la traîne, peu habitués à ce genre de situation qui demande discrétion et réflexe. Certes il avait parlé d’une voix forte, un peu trop au goût de Miss Hentswig, mais il devait se faire entendre par la petite bande de joyeux bourgeois qui semblaient être venus se distraire plus qu’autre chose. Entre les uns qui parlaient apparemment français et les autres qui se courtisaient dans un coin, le brouhaha sourd commençait à monter.

La mariée s’écria alors en disant que son amie n’avait pas pu suivre. Gerald se retint avec énormément de difficulté d’exprimer sa tristesse par rapport au fait qu’une personne supplémentaire n’avait pu les rejoindre. Tout ceci avec beaucoup d’ironie bien évidemment. Mais s’il avait gardé le silence, son exaspération était pourtant bien présente dans ses yeux verts qu’il posa sur ladite mariée. Il poussa un profond soupir et secoua la tête avant de jeter un œil sur Harry qui emprunta un escalier après lancé une petite mise en garde. La question de « qui » était caché ici avait déjà une réponse dans l’esprit de Gerald. En effet, depuis que Lydess lui avait donné ses indications, il était persuadé que c’était Jack l’Éventreur en personne qui avait été trouvé et enfermé ici. Cependant, cela devait être une personne beaucoup trop importante pour que les autorités et le gouvernement ne daignent d’en informer le peuple. C’était pour cela que Gerald était ici. Pour savoir la vérité et la faire éclater dans Londres. Whitechapel avait le droit de savoir qui avait fait régner la terreur sur ce territoire depuis si longtemps. Il traversa le couloir, se dirigea vers les escaliers et poussa presque Harry quand il les descendit vivement.

— Alors où es-tu…?

C’était un jeu. Il n’avait plus l’intention de s’occuper de qui que ce soit désormais. Percy était assez grand pour s’occuper tout seul, puis il était avec une « amie ». Lydess avait ramené sa clique donc elle saurait sûrement comment gérer sa petite bande de bourgeois paumés. Seul le « Harry » semblait tenir la route avec son air sérieux. Cependant, il ne semblait pas disposer à s’entendre avec le barbier et c’était malheureusement fort regrettable. C’était pour cela qu’il choisit de faire cavalier seul en descendant les marches. Il n’avait pas de lumière, mais des bons yeux. Il continua alors de s’aventurer dans la pénombre, devenant presque invisible et pouvant apercevoir la moindre lanterne qui se balancerait au rythme des pas d’une patrouille de gardes. Il ne jeta même pas un regard en arrière. Pouvant être borné, il ne tolérerait plus aucune intrusion dans son plan. Si on pouvait appeler cela un plan que de se jeter tête baissée dans les cachots.
© plumyts 2016

_________________

Avec honneur.
I’m a twit, degenerate young rebel and I’m proud of it. Pump your fist if you would rather mess up than put up with this. I’m a nerd, I chew gum and smoke in your face, I’m absurd. I’m so bad and I don’t give a damn, I love it when you’re mad. Oh I’m a bad kid, don’t know wrong from right. © by Sun
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Avatar : Eddie Redmayne
Messages : 55
Date d'inscription : 27/03/2017

MessageSujet: Re: EVENT N°2 - LA TOUR DE LONDRES Mar 4 Juil - 11:07



Event n° 2

« Tour de Londres»

15 Mai 1891

Percy tressaillit sous l’insolence brutale de la réplique de la petite femme rousse. Il jeta une œillade inquiète à son aîné, avec l’espoir que l’impertinente demoiselle, qui avait appelé Gérald par son prénom, le connaisse assez bien pour se permettre ce genre d’invective à son égard. Il n’avait pas envie qu’une gifle violente des mains énormes de l’ouvrier vienne meurtrir les joues de la femme intrépide qui leur faisait face. Mais ses pensées, dans lesquelles il avait déjà tant de mal à mettre de l’ordre, devinrent soudain plus brumeuses encore lorsque, pour seule et unique réponse à sa question, sa jeune amie nicha sa petite main blanche au creux de la sienne. Rougissant d’émoi, le monde disparut un moment, comme par magie. Cette assemblée grotesque, la situation pittoresque, jusqu’à l’effroi qui lui dévorait les entrailles. La chaleur de la main frêle d’Indianna semblait soudain le point de mire de l’univers de Percy qui, avec délice, s’abandonnait à l’égoïsme de ce geste tendre qui lui faisait oublier les curieux protagonistes alentour.

Il avait parfois l’impression d’être sous l’effet d’un quelconque délire. Cette jeune mariée dans les bras d’un homme venu avec son chien, cette chance absurde avec laquelle il avait réussi à pénétrer dans l’endroit le mieux gardé de Londres après le Palais de Westminster, la douce présence d’Indy au cœur de cette aventure sordide rendue presque risible de par le nombre et le comportement pour le moins étrange des participants. Et ces quelques mots que s’échangeaient certains dans une langue que Percy ne comprenait pas !! L’atmosphère était proche de la folie. Percy se croyait dans ces rêves étranges, ou les songes s’entremêlent à l’inconscient, pour former un amas de scénarii incompréhensibles et saugrenus, et qui nous laissent au réveil un vague sentiment d’angoisse qu’on ne saurait expliquer.

Le cœur de Percy bondit lorsqu’Harry, le détenteur de la carte, qui avait stoïquement essuyé les provocations acerbes de Gérald, conseilla la prudence devant l’inconnu qui s’offrait devant nous. Puis, sans plus de cérémonie, il ouvrit la porte menant au cachot. Il resta un instant immobile, comme tétanisé, devant cette porte ouverte sur une obscurité béante, glaciale, comme prometteuse de desseins morbides et effroyables. Le chien, sans doute le plus courageux des protagonistes ici présent, ou bien le plus inconscient, semblait vouloir se précipiter au cœur des ténèbres à la suite d’Harry. Son maître, la jeune mariée toujours dans les bras, le suivit du mieux qu’il put, expliquant qu’il suivait toujours avec une docilité déconcertante les desiderata de son animal. Il se fraya donc un passage comme il put et fut, après le chien, la jeune épouse qu’il soutenait toujours et Harry, la quatrième créature à pénétrer dans les cachots de la Tour de Londres.

On entendit une légère résistance sur le seuil de ces sombres labyrinthes d’un noir d’encre. La jeune fille tentait poliment de se dégager de l’étreinte de celui qui n’était donc pas son époux, puisqu’elle l’appelait Monsieur et par son nom. Et soudain, rivant sa tête vers la salle où se trouvaient encore le reste des protagonistes, elle poussa un cri aigu, affolé, à glacer le sang. Percy, trop ému pour avoir eu le courage d’affronter le regard d’Indianna auparavant, lui jeta une œillade effrayée. Qu’avait bien pu voir cette pauvre jeune fille dans les ténèbres pour hurler ainsi ?  Mais le bâtard Mortimer, dont la réflexion était un peu plus lente que le commun des mortels, comprit qu’elle lançait un appel désespéré à une compagne d’infortune qu’elle avait malencontreusement laissée à l’extérieur de la Tour. Son cœur se serra de pitié pour cette fille éperdue, éplorée d’avoir abandonné à son sort quelqu’un qui était sans doute son amie. Percy supportait difficilement de regarder la douleur ravager le visage d’une femme, et, s’il avait été plus vif d’esprit ou plus éloquent, il aurait tenté de balbutier quelques paroles réconfortantes à la pauvre jeune fille dont les larmes dévalaient les joues. Au lieu de ça il la regarda sangloter avec une profonde tristesse, comme déjà résignée. Gérald lui jeta d’ailleurs un regard noir que Percy désapprouva silencieusement. Comment pouvait-il rester si insensible devant la détresse de cette pauvre fille ? De toute façon, son aîné s’engouffrait hardiment lui aussi dans les cachots, sans emporter ne serait-ce qu’une bougie. Et Percy, bien qu’il ne connaisse que peu le taciturne personnage, comprit qu’il boudait. De par l’invective insultante de la femme rousse sans doute, mais aussi parce que Percy s’était rapproché d’Indy. Mais le jeune homme, d’habitude si docile, n’avait pas voulu que Gérald mêle Indianna à cette foule incongrue qui semblait inconsciente face au danger. Elle avait forcément une bonne raison d’être là, elle était téméraire, elle était forte et digne de confiance. Alors tant pis si son aîné était vexé. Pour se donner du courage, Percy serra plus fort la main de son amie, plongea son regard dans l’azur de ses yeux, comme pour obtenir son consentement mutique, puis, d’un pas hésitant, s’engouffra dans la pénombre d’un noir d’encre…
© plumyts 2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: EVENT N°2 - LA TOUR DE LONDRES

Revenir en haut Aller en bas

EVENT N°2 - LA TOUR DE LONDRES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Sujets similaires

-
» LA TOUR DE LONDRES
» Récupération de la Tour de Londres
» [EVENT SANGO] Au détour d'une page feat. Lim Nam Kyung
» [Event] La tour infernale
» Election - Grande Saline: Second tour necessaire!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Anthill : A Victorian Tale :: Les Rues de Londres :: City of London :: Tour de Londres-