AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

EVENT N°2 - LA TOUR DE LONDRES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9, 10, 11  Suivant
avatar

Admin
Emploi : Servante, fille à tout faire.
Informations : Se pense orpheline ➸ Es servante pour Miss Bolton au bordel depuis toujours ➸ Est en réalité la fille illégitime de M. Harrington. Mais ignore tout, évidement ➸ Est sous la protection de Miss Bolton pour une obscure raison, mais la considère comme une mère. Même si cette amour n'est pas réellement réciproque ➸ Travail très dure chaque jour, mais ne s'en plein jamais ➸ Ne sais pas lire mais tente d'apprendre seule ➸ Parle assez peu, mais écoute beaucoup ➸ Peu avoir un tempérament de feu. Pourtant la plupart du temps elle sera douce, agréable et serviable ➸ Malgré son corps de femme c'est une enfant qui à grandi trop vite ➸ Son plus grand plaisir, courrir dans les champs sous la pluie. Ce sentir libre et sans attache ➸ Est "amoureuse" d'un homme qu'elle ne connais pas an réalité ➸ Dessine parfois le soir à la lumière d'une bougie, quand Morphée lui refuse ses bras.
Avatar : Sophie Turner
Quartier Résidentiel : Londres
Messages : 345
Date d'inscription : 29/09/2016

MessageSujet: Re: EVENT N°2 - LA TOUR DE LONDRES Mer 5 Juil - 11:11



Event n° 2

« La Tour de Londres »

Tour de Londres, 1891.

Main dans la main, peau contre peau sa fraîcheur contre sa chaleur. Indianna avait gardé le regard fixe face à elle, mais le léger rouge qui lui montaient aux joues devait trahir cette vive émotion qui l'envahissait doucement là aux côtés de Percy. Mais l'heure n'était plus à cela, depuis déjà de départ cela n'avait jamais été le cas. Son regard se porta sur les hommes et femmes qui doucement ouvraient la porte. Inquiète de ce qu'elle trouverait derrière, mais aussi et surtout curieuse de le savoir. La tour de Londres avait toujours été pour elle un mystère, une légende, un lieu secret et voilà qu'elle était en son cœur pour... Elle ne savait même pas. Un coup de sang d'avoir vu un frêle ami y entrer. À aucun moment, elle s'était dit qu'il pouvait peut-être travailler ici. Bon, cela ne semblait pas être le cas au vu du présent et du monde ici présent et curieux d découvrir une chose dont elle n'avait même pas eueut vent. Mais n'avait-elle jamais fonctionné ainsi ? AU coup de sang, faire des choses parfois stupides. Et si jamais elle ne revenait pas de cette expédition nocturne... Bolton ? Que deviendrait-elle ? Se soucierait-elle simplement de son pauvre sort ? Ou se dirait-elle sait n'est qu'une ingrate qui a pris la fuite à la première occasion pour une vie meilleure ou pire selon le point de vue. Soudain, un brin d'angoisse avait gagné Indianna. Mais elle retomba bien vite alors que Percy serra sa main avant de l'invité à la suivre et à suivre le mouvement des autres qui doucement entraient dans les couloirs sombres.

Suivant sans bruit, le groupe, coller l'un à l'autre comme si la peur les avaient gagnées. En un sens, ce n'était pas totalement faux. Mais cela n'était pas totalement vrai non plus. Une telle aventure faisait battre le cœur de la jeune rousse la chamade ravie d'avoir pris part à une expédition forte suite et surement dangereux sas réellement le vouloir. Surement mettra-t-elle ceci en dessin lorsqu'elle serait rentrée, si elle rentrait un jour. Se collant un peu plus à Percy tout en suivant les hommes, elle tendit son visage vers lui comme pour lui confier un secret. D'une voix basse, elle osa enfin le questionner.

« Que se passe-t-il ici ? Que cherchons-nous ? »

Leur pas sage suivait la troupe, il n'y avait que cela à faire. Peut-être qu'à un moment une séparation sera nécessaire, mais Indianna restera avec Percy tant qu'elle le pourra prête à jouer de ses petits poings gringalets contre d'éventuelles ombres maléfiques qui oseraient venir les effrayer.
© plumyts 2016



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ravensburg.forumgratuit.org/
avatar

Admin
Emploi : Vétérinaire
Avatar : David Tennant
Quartier Résidentiel : Whitechapel
Messages : 316
Date d'inscription : 27/09/2016
Âge du Joueur : 22

MessageSujet: Re: EVENT N°2 - LA TOUR DE LONDRES Dim 9 Juil - 11:56



Event n°2 - La Tour de Londres

« HIDE AND SEEK »

Tour de Londres, 1891.

Il ne saurait dire si être le fantôme d’un leader lui convenait ou non. Le vétérinaire avait toujours eu tendance à être un homme solitaire, et les seuls choses qu’il eut un jour sous son ordre était bien ses animaux chéris. Mais entre les humains et les animaux, il y avait un fossé qu’il peinait à comprendre, entre lui-même et les êtres qu’il aimait tant. Il y avait déjà ce même fossé terrifiant et gigantesque qui le déprimait quelques fois -parmi toutes ces choses qui le déprimaient. Il aurait aimé être un petit chien, lui aussi, ou une pie. Cette dernière secoua ses ailes dans un grand mouvement ample et s’échappa de son épaule pour pailler en direction de la fenêtre du bout du couloir montrant cette fameuse nouvelle entrée. Était-ce le bon chemin ? Si la pie le disait, alors cela devait être bien vrai. Harry faisait une confiance aveugle envers ses animaux les plus fidèles, à ses côtés depuis si longtemps. Mais là tout de suite, il s’en voulut de n’avoir pris de bougie, se fiant à celle de son ancienne amie. Sauf que toutes les cartes de l’univers ne servirait à rien si l’on avait la lumière pour la lire. Il revint donc en arrière pour rapidement chercher une chandelle, au diable le porte-bougie, et l’alluma grossièrement avec l’aide de celle de la cartomancienne. Si la cire se mettait à couler sur ses mains, cela serait le cadet de ses soucis.

Ce fut ainsi préparer qu’il se mit à traverser le couloir, rapidement bousculé par le grossier personnage du début. Qu’est-ce qui était le pire ? Avoir des touristes dans son équipe ou un bourrin ? Là tout de suite, Harry était si blasé qu’il ne s’inquiétait plus de grand-chose. De rien, sauf des bruits qu’il entendait tout autour d’eux, dans les ténèbres là où la lumière des bougies ne pouvait rien atteindre. La fraîcheur des lieux n’aidait en rien, il avançait lentement, très lentement. Jusqu’à atteindre cette fameuse fenêtre. Il ne se mit pas juste devant, car il n’était pas stupide. Si quelqu’un de l’extérieur avait le regard pointé par hasard sur cette fenêtre, les dommages seraient irrécupérables. Cependant, alors qu’il était sur le côté, Harry glissa un rapide regard à l’extérieur et vit tous les gardes en place. La relève était à présent bien terminé, il en avait la preuve. Alors qu’à côté, le jeune… adolescent de la Tribu et sa dulcinée avançaient encore plus lentement que lui, il surpris la question de celle-ci et haussa un puissant sourcil. Sérieusement ? Une jeune adolescente fragile qui ne savait même pas ce qu’elle faisait ici ? Il soupira silencieusement, finalement un peu plus désespéré.

- Je ne sais pas si vous êtes au courant, mais des cris s’échappent de cette Tour qui est interdite depuis à tous plusieurs jours…. Nous cherchons le pourquoi. Ce n’est pas une quête pour les fragiles damoiseaux.

Entre autre, il pointait évidemment de ce terme le jeune couple qui devait être les plus jeunes gens de cette étrange troupe. Mais ne souhaitant pas les accabler davantage, car de toute façon, ils ne pouvaient plus ressortir devant la nouvelle relève des gardes. Il leur sourit donc, presque avec un petit air désolé, et alors que la pie se reposait sur son épaule, il prit en affection les deux idiots. S’approchant de l’entrée de l’escalier en colimaçon, il sortit son couteau de boucher dans la main qui ne tenait pas la chandelle -presque dans tous les sens du terme,  et descendit lentement les marches jusqu’à ce qu’il songeait être les cachots.

© plumyts 2016




Will someone please let me see with my own eyes?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Admin
Emploi : Cartomancienne
Informations : ♦️
♦️ Ma Fiche de Présentation
♦️ Mes Liens
♦️ Mes Rps
Avatar : Georgina Reilly
Messages : 159
Date d'inscription : 25/11/2016

MessageSujet: Re: EVENT N°2 - LA TOUR DE LONDRES Dim 9 Juil - 12:51



Event n°2 - La Tour de Londres

« if there's magic beyond, I'll find it »

15 mai 1891

Lydess tenait sa bougie en main, attendant prêt de la porte quand Devlin l’écouta, puis quand Harry l’ouvrit. Elle était encore présente, l’esprit hagard, quand le vétérinaire se servit de son bougeoir pour allumer sa propre chandelle. La cartomancienne ne prononça pas un mot, mais hésitait cruellement, son esprit tiraillé entre tellement de choses. Elle se rappelait de son tirage de carte, du passé qui les avait unis, et un profond sentiment de remords l’envahit. Son regard si éclairé d’ordinaire était rempli de brume. Ce ne fut que lorsqu’il eut fini d’allumer sa chandelle que Lydess redressa la tête en sa direction et murmura rapidement :

- Harry, je…

Mais pas le temps. Il était déjà parti. Peut-être n’avait-il rien entendu, ou peut-être n’avait-il pas voulu entendre. Il aurait bien eu raison. Mais ce n’était pas la question ici. Se mordant les lèvres, Lydess fronça les sourcils et eut un petit instant d’absence. Entre l’autre, et maintenant lui, elle se demandait vraiment si elle avait eu raison de faire cette excursion. La cartomancienne était pourtant persuadée qu’il y avait quelque chose en dessous de tout ceci qui méritait qu’on lui porte une étude magique, qu’aucun de ses idiots en culottes courtes ne pouvaient poser. Dans ses poches, les mains de la voyante tripotèrent les fumigations de sauge et les petites pierres précieuses qu’elle avait pu récupérer pour se protéger les potentiels menaces. A son cou pendait un collier représentant un pentacle, et c’était le minimum qu’il lui était nécessaire pour se sentir protéger. Car quand le couloir s’ouvrit face à elle, ce fut comme une vague d’indicible froid qu’elle sentit se répandre sur eux-tous. Quelque chose de malsain traînait dans ces couloirs, c’était définitif. De sa bougie, elle avança derrière les autres, mais n’attendit pas qu’Harry descende pour assurer sa prise sur ses points américains bénis à la lumière de la pleine lune et à l’encens de lavande, dans l’eau salé et le feu de ses bougies noires. Tout était prévu, Lydess ne se laisserait pas avoir, même si elle avançait au devant d’un inconnu sombre et remplis de bruits éparses. Se faisant, elle secoua le bras de Devlin qui pouvait bien se trouver non loin :

- Viens, il ne faut pas s’éparpiller. Je ressens une mauvaise présence.  

© plumyts 2016


SASSY ☼ WITCH


«The winter is coming to an end | And yet we eat, and stay warm | In the chilled winter months. | We are grateful for our good fortune, | And for the food before us.» wiccan way ©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: EVENT N°2 - LA TOUR DE LONDRES Dim 9 Juil - 17:00



Event n°2 - La Tour de Londres

« Baby loves to dance, but to dance in the dark »

15 Mai 1891

Tel un chien de berger surveillant les brebis dans une montagne reculée, j'observai le petit groupe qui s'était progressivement constitué. Les cris et les insultes avaient laissé place à un silence pesant. L'un d'entre eux, un homme, fort bien habillé pour un endroit comme la Tour de Londres, s'approcha de la porte et l'ouvrirent. Un par un, ils s’engouffrèrent dans le couloir qui suivait.

J'attendis quelques secondes avant d'y pénétrer moi-même. Mon impression de mauvaise idée ne m'avait pas quittée, et j'hésitais à rester ici pour limiter les dégâts et ne pas découvrir des choses que je n'aurais jamais voulu savoir. Néanmoins, mon insatiable curiosité dégagea cette mauvaise impression d'un revers de main. Il fallait absolument découvrir ce qui se cachait dans cette tour et dans les cachots qui vont avec. Après tout, j'avais vu bien pire en ce qui concerne les horreurs que l'être-humain pouvait causer.

Les nombreuses voix s'estompaient petit à petit. Lorsqu'elles furent réduites à un murmure, je m'engageai à mon tour dans le couloir. Je laissai la porte ouverte derrière moi, non pas que quelqu'un me suivait, mais seulement dans le cas où il faille ressortir en deux temps trois mouvements. Le couloir était sombre et humide, pire que les plus sombres ruelles de Londres un soir d'hiver pendant une tempête. J'avais les yeux grand ouverts et pourtant je ne distinguais que peu de choses. Heureusement, le bout du couloir aboutissait sur un escalier en colimaçon éclairé par une minuscule fenêtre. Faible lumière nocturne, mais elle fera l'affaire.

Le crescendo des voix me fit réaliser que j'avais rattrapé le groupe. Il devait alors aller sacrément lentement pour que je le rattrape ! Je restai immobile, toujours dans le couloir, n'osant pas m'engager dans l'escalier. Au moins, toujours tapi dans l'ombre du couloir, je pouvais encore me servir de ce camouflage naturel.

Une voix féminine, manifestement une jeune femme, demanda ce qu'ils étaient venu chercher ici. Très bonne question. Moi non plus, je n'avais aucune idée de ce que j'étais venu chercher, si ce n'est la source de tous les plus sombres mystères de Londres. Mais ce n'était pas vraiment précis. Y avait-il des fous, des cobayes ou même des monstres ?

Apparemment, eux non plus ne savaient pas vraiment ce pourquoi ils étaient venus. Un homme, visiblement assez agacé, répondit que, je cite, cette quête n'était pas faite pour les fragiles damoiseaux. Si cette formulation me plût assez, je dus admettre qu'il avait raison. Les cachots de cette forteresse ne devaient pas renfermer de simples et ridicules voleurs à la sauvette, il devait y avoir bien pire. Y compris nous. Et puis, d'un autre côté, je refusai de laisser quelqu'un m'insulter de fragile damoiseau. Je valais bien mieux que ça, non mais.

Prenant une grande inspiration et jetant un dernier coup d’œil au-dehors, je m'engageai finalement dans l'escalier avec un pas lent. Tous autant que nous sommes, nous nous entraînions dans une descente vers les entrailles de Londres - ou de l'Enfer lui-même, qui sait ?
© plumyts 2016
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Admin
Emploi : Servante, fille à tout faire.
Informations : Se pense orpheline ➸ Es servante pour Miss Bolton au bordel depuis toujours ➸ Est en réalité la fille illégitime de M. Harrington. Mais ignore tout, évidement ➸ Est sous la protection de Miss Bolton pour une obscure raison, mais la considère comme une mère. Même si cette amour n'est pas réellement réciproque ➸ Travail très dure chaque jour, mais ne s'en plein jamais ➸ Ne sais pas lire mais tente d'apprendre seule ➸ Parle assez peu, mais écoute beaucoup ➸ Peu avoir un tempérament de feu. Pourtant la plupart du temps elle sera douce, agréable et serviable ➸ Malgré son corps de femme c'est une enfant qui à grandi trop vite ➸ Son plus grand plaisir, courrir dans les champs sous la pluie. Ce sentir libre et sans attache ➸ Est "amoureuse" d'un homme qu'elle ne connais pas an réalité ➸ Dessine parfois le soir à la lumière d'une bougie, quand Morphée lui refuse ses bras.
Avatar : Sophie Turner
Quartier Résidentiel : Londres
Messages : 345
Date d'inscription : 29/09/2016

MessageSujet: Re: EVENT N°2 - LA TOUR DE LONDRES Dim 9 Juil - 17:37



Event n° 2

« La Tour de Londres »

Tour de Londres, 1891.

Indianna pensait avoir été discrète lors de sa question, mais un homme enchaina rapidement. Tournant son visage vers lui, elle le dévisagea. De quoi se mêlait-il ? Elle n'était pas idiote. Les cris, elles les avaient entendues aussi. Mais qui, ou quoi faisait cela. Était-ce le but de leur expédition ? L'homme ne lui apprenait donc rien de nouveau. Et parfois, il valait mieux se taire que de dire des bêtises, c'est ce que lui avait apprit Bolton et servante de la maisonnée qui l'avait élevée. Agacée, la rousse l'était, serrant la main de Percy comme pour se retenir de dire quelque chose d'un peu méchant voir déplacer. Elle se contenta de fixer l'homme un instant dans les yeux. Fragile, damoiseau. Pour qui il se prenait... Il ne les connaissaient pas, du moins pas Indianna. De quel droit, il jugeait. C'était certes une jeune fille. Mais elle esquissa un sourire alors en imaginant l'homme hurler et partir en courant en ayant peur de sa propre ombre. Indianna avait sauté sur un homme qui avait fait deux fois sa taille il y a pas si longtemps que cela, elle avait sauvé une jeune femme d'un homme qui se pensait au-dessus des autres. Comme celui-ci apparemment. Qu'importait au fond, cela ne valait pas la peine de s'énerver pour si peu. Desserrant un peu son étreinte de la main de Percy. Son regard noir se détacha de l'homme qui avait fait volt face pour descendre les escaliers. Indianna ouvra la marche ensuite. Un peu blessé par les mots de l'homme, elle aurait surement l'occasion de lui prouver qu'elle n'était pas une de ses filles à hurler et sa cacher au moindre danger. Elle était plus du genre à se jeter dans la gueule du loup. Peut-être un peu trop d'ailleurs. Elle grimaça alors en repensant à sa cicatrice légère qui la piquait encore parfois. Le noir, le vide semblait les avaler un par un. Même si certain avait des lanternes ou des chandeliers, il semblait ne rien éclairer ou peu. Un frisson parcourut de nouveaux Indianna. PLus puissant, plus étrange et glaçant à la fois. Comme si en descendant quelques marches les degrés aussi avait chuté. Un truc pas très clair se passait la dedans. Et ce n'était pas la peur lui faisait dire cela. Car non son sang bouillonnait dans ses veines encore chagrinées par les mots de l'autre homme et son oiseau.
© plumyts 2016



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ravensburg.forumgratuit.org/
avatar

Emploi : Détective (aurait pu être rentier, mais c'est pas un métier et c'est ennuyeux!)
Informations : -1m83 (6"00), 78 kg (172 lbs)
-Yeux ambre
-Détective depuis 11 ans. plus par passion et goût du défi que pour en vivre.
-Jamais marié, aucune descendance... du moins, connue.
-Possède un Doberman nommé Athos dont il ne se sépare jamais.
-Asocial et légèrement misogyne.
-Lecture labiale
-Est devenu le tuteur de Joséphine par la force des choses.
-Fume la pipe uniquement en soirée, la porte à la bouche non allumée pour réfléchir.
-Excellent tireur et virtuose du combat à mains nues, alliant boxe, savate et techniques de lutte. manie aussi la canne de combat.
-Musculature fine mais très dense et efficace, doté d'une force insoupçonnable pour son gabarit et d'une grande résistance aux coups.
-Très discret, marche toujours sans faire de bruit et sait observer sans être repéré.
-Siffleur musical de talent et bon chanteur. A une ouïe bien entrainée.

<> Fiche de personnage

<> Fiche de liens

<> Fiche de Rp

Avatar : Robert Downey Jr
Messages : 818
Date d'inscription : 26/11/2016
Âge du Joueur : 42

MessageSujet: Re: EVENT N°2 - LA TOUR DE LONDRES Lun 10 Juil - 6:23



Event 2 : La Tour de Londres

 « That's a bad mistake! »

 
Tour de Londres, 1891

-Je ne me vante pas, Harry: je donne un message à une personne qui, croyez-le, l'a reçu! Fais-je en français.

Il est vrai que la situation n'était guère réjouissante: des ados affolés, des femmes blessées, une pupille désobéissante, pour seules personnes dont j'étais certain de la l'efficacité, Harry et Lydess et, pour couronner le tout, un nerveux!

Je finissais par trouver agréable le fait que Joséphine soit présente! Je l'avais bien formée, et elle avait été une élève plus qu'acceptable. Je n'avais qu'un seul doute à son sujet: sa force mentale. Le corps n'est rien si l'esprit ne suit pas.

Lorsque la porte s'ouvrit, le nerveux s'engouffra rapidement.

-Quel berzerker! Quand je serai grand, je veux être comme lui! Dis-je à Lydess en riant légèrement, faisant référence aux guerriers fous de Germanie, barbares mythiques assoiffés de sang, chargeant sans prendre la peine de réfléchir et n'ayant cure de leur propre vie!
Je vis ma pupille prendre une bougie et lui fit signe de ne pas tenir celle-ci devant elle, mais sur le côté, pour ne jamais avoir la flamme en ligne de mire! Excès de sources de lumière était dangereux: déjà pour se faire repérer, ensuite à cause de l'éblouissement!
Je comprenais le "berzerker": l'amateurisme n'avait pas sa place ici, voir nous mettait tous en danger.
Certes, ce qu'il avait fait n'était pas mieux: on ne fonce pas lorsqu'on n'a pas la moindre idée de ce qu'il se passait devant!
Oubliait-il que les gardes de la Tour sont des gens ayant subi un entrainement militaire, pas des peignes-cul à la petite semaine? Et que ces gars avaient du mal à tenir leurs pantalons secs?
A mes yeux, une autre forme d'amateurisme.

Voyant tout le monde commencer à s'engouffrer dans les couloirs sombres, je restais légèrement en arrière.

Lydess me tira par la manche:
- Viens, il ne faut pas s’éparpiller. Je ressens une mauvaise présence.

-Moi qui redoutais que ce soit mon banquier! Me voilà rassuré!

Mais au fur et à mesure que le groupe avançait, je restais de plus en plus en arrière… et bénis le fait de me mettre en retrait, afin de les couvrir.

Je me fondis dans les ombres, entendant des bruits de pas qui m'avaient été caché par le bruit que faisait le groupe.
Silencieux, immobile, je me tint prêt en attendant de voir ce qui était sur nos talons.

J'étais un spécialiste de la discrétion, silencieux et toujours attentif à ne pas me trahir.
Qui que ce soit, je tenais à avoir la certitude qu'il ne représentait pas un danger pour nous.

 
© plumyts 2016


You've earned a new companion!
Devlin S. - Level 42

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Admin
Avatar : //
Messages : 107
Date d'inscription : 13/09/2016

MessageSujet: Re: EVENT N°2 - LA TOUR DE LONDRES Mar 11 Juil - 0:01



Event n°2 - White Tower

« i heard screams and death at the prison »

15 mai 1891.

Vous descendez les marches, tous un par un, car le couloir est étroit. L'air glacé pénètre vos poumons avec force, et un oeil extérieur continue d'observer le moindre des faits et gestes des fauteurs de troubles que vous êtes. Les bougies n'éclairent pas beaucoup, mais c'est assez pour savoir où mettre les pieds. Autour, pas un bruit, pas un chuchotement. Vous n'avez plus aucune preuve de l'existence de gardes à l'intérieur de la Tour, ceux même de l'extérieur ne sont plus audibles à présent que vous vous enfoncez en dessous du niveau du sol. L'humidité du lieu a rendu les pierres des marches glissantes, creusés par les siècles. Un vent glacé venu de nul part vous traverse de temps en temps, comme un soupir, un soupçon.

En bas de cet escalier en colimaçon, une salle osbscur, à peine éclairé par une meurtière qui peine à capturer quelques centimètres. De là pourriez-vous peut-être observer quelques chaussures de garde qui de temps en temps, marchaient sans véritablement se poser. Vous êtes à l'abri, pour le moment. Dans cette grande salle dallée se composaient à droite et à gauche, des cachots. Certaines sont fermés, d'autres ouvertes. Ce dont vous pouvez être sûr, c'est que les cadavres allongés ici et là dans ce lieu sont bel et bien mort, éventré, égorgé, la tripaille s'échappant au sol pour courir le long des flaques de sang. Ce n'était pas partout pareil, et c'est à la lueur de la meutrière que vous pouvez observer une ligne de sang allant de quelques cages vides à l'escalier que vous venez de quitter.

Peut-être qu'une personne n'ayant pas eu le temps de se manifester au tour précédent, a pu trébucher sur les marches pour tomber dans l'une de ses flaques. Voilà qui serait bien malheureux, avec nos charmantes écrivaines sous couverture masculine, l'une des deux sera bien obligée d'y succomber. Qu'est-ce qu'il y avait de plus horrible ? Ces images de terreurs, ou bien l'affreux silence parfait qui les accompagnait ? Un silence quit fut alors très doucement rompu par des bruits de chaines, une faible voix un peu aigue d'homme blessé, dans l'une des cages les plus sombres de la pièce. Celle-ci faisait partie des rares encore fermés. Cet être est le seul survivant de ce carnage. Vous le voyez dans son regard appeuré et terrifié, tandis qu'il vous observe et se jette sur les barreaux de sa cage afin d'obtenir votre attention.

« Sauvez moi ! Je vous en supplie ! Il est taré, il va tous nous tuer, personne ne va s'en sortir, s'il vous plait... Je me suis caché quand il est venu, ne lui laissez pas une deuxième chance de m'avoir, sortez-moi de là !! »

A la lueur de votre bougie s'approchant, vous pourrez remarquer qu'en dépit des rougeurs sur sa peau, de ses cheveux emmêlés et de ses vêtements sales, l'invididu possède une très forte ressemblance avec une des personnes de votre petite escapade. Il est fort problème que vous ne l'ayez pas vu du premier coup. Ceci mis à part, qu'allez-vous faire ? Est-ce que cet individu vous parait digne de confiance ? Exigerez-vous de lui un prix pour sa liberté, ou allez vous l'abandonner à son triste sort de prisonnier ? Les dés sont lancés, à vous de jouer.

- Déroulement de l'Event -
Bienvenue dans ce cinquième tour de piste ! Voici les rappels:

• Il n'y a pas de minimum de mots pour participer, l'important étant que vous confirmiez votre action et que vous donniez du contenu pour les autres joueurs.

• Vous avez deux semaines pour répondre. Dès à présent, en cas de non-réponses durant ce laps de temps, votre personnage sera un peu plus malmené que le autres.

• Un Topic de Discussion dédié aux membres de l'Event vous est reservé [ICI].

• La prochaine intervention du MJ sera le lundi 24 Juillet.

• Amusez-vous bien, c'est le principal ! coeur

©️ plumyts 2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taavt.forumactif.org
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: EVENT N°2 - LA TOUR DE LONDRES Jeu 13 Juil - 1:19



Event n°2 - La Tour de Londres

« Baby loves to dance, but to dance in the dark »

15 Mai 1891

Cet escalier avait-il une fin ? J'avais l'impression de descendre depuis des heures. Or il ne s'était passé que quelques minutes depuis que nous tous avions passé la porte. Je restai à distance du groupe, estimant la distance avec l'intensité du son des discussions de toutes ces étranges personnes. Enfin, je dis étrange, mais j'en étais une aussi. Après tout, ce qui nous liait, c'était surtout le fait que nous ayons tous voulu descendre dans les cachots, et ironie du sort, en même temps. Mais pas le temps pour de tels développements.

À chaque marche, je posai mon pied avec précaution sur le sol froid, comme si la pierre pouvait trahir ma présence. Je mis ma main sur le bas de mon visage pour atténuer encore le bruit de ma respiration. La lumière, déjà bien minimale dans cette cage d'escalier, diminuait au fur et à mesure que le nombre de marches derrière nous augmentait. Les autres avaient des bougies, mais n'en ayant pas, je ne pouvais presque plus rien voir. Seul un voie de lumière pâle me guidait encore.

De ce que j'entendis, l'escalier avait bien une fin. Je ralentis encore le pas, pour tenter d'imaginer ce qu'il y avait au bout. Un grand bruit de métal émanant du dessous me fit presque me trahir moi-même. J'entendis une voix demander secours. Probablement un prisonnier. Je me demandais qui il pouvait être. Un fou ? Un meurtrier ? Un conspirationniste ?

Un instant. Cette voix. Ce léger accent. Ce timbre légèrement aigu. Cette terreur qui déformait les cordes vocales. Non, ce ne pouvait pas être...?

La stupeur m'envahit. Je n'osait imaginer un instant que ce puisse être la personne à laquelle je pensais. Et pourtant, la voix trahissait cette personne. Comment, mais comment, était-ce possible ? Je la croyais morte, emportée par Celui qui nous surplombait tous. Toutefois, l'obscurité m'empêchait de vérifier mes suppositions.

Tant pis. J'abandonnai ce camouflage que me procurait la noirceur de l'escalier. Je descendis d'un pas à la fois assuré et hésitant, remarquant à peine l'homme qui s'était maladroitement caché contre le mur. D'habitude très observateur quant aux détails de la gente masculine, y compris dans les endroits les plus improbables, je le dépassai rapidement et arrivai dans une sorte de pièce remplie de cachots, tous ouverts sauf un. L'ensemble des membres du groupes s'étaient regroupé devant cette cage encore fermée. Malgré la faible lumière et les nombreuses silhouettes qui cachaient le cachot, je pus remarquer quelques détails : des cheveux frisés, des mains squelettiques, et surtout, sa voix, désormais claire et forte. Je fus parcouru d'un frisson glacial. Malgré ma peur, je décidai de m'avancer. Au diable ma discrétion.

D'un léger effleurement de la main, j'écartai les différentes silhouettes pour me faufiler vers le cachot. Il n'était désormais plus question de se cacher. J'étais désormais exposé aux multiples regards de cette pièce aveugle. Faisant face à cette cage de pierre et d'acier, je plongeai mon regard dans celui du prisonnier.

Je voulus ma voix déterminée, elle fut tremblante, entachée de terreur, d'hésitation, de peur, et même d'un sanglot que je ravalai au dernier moment.

- William...?

© plumyts 2016
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Admin
Emploi : Barbier.
Avatar : Hugh Jackman
Quartier Résidentiel : Southwark.
Messages : 27
Date d'inscription : 22/03/2017

MessageSujet: Re: EVENT N°2 - LA TOUR DE LONDRES Dim 16 Juil - 10:55



Event n°2 - La Tour de Londres

« LEAVE THEM UNDERGROUND »

Tour de Londres, 1891.

Gerald était arrivé à une sorte de cachots où les cellules s’enchaînaient les uns aux autres. Cependant, il remarqua rapidement que quelque chose n’allait pas. Pour une prison, elle était bien calme. Pas de bruits de chaînes, pas de gémissements de prisonniers à moitié fou. Quelque chose vint rapidement le prendre au nez cependant. Une odeur plus pestilentielle que celle d’un équipage de marins qui ne s’étaient pas lavés depuis deux mois. Une odeur de sang et d’autre chose de plus fort encore. Malgré la pénombre, il ouvrit une porte d’un des cachots qui était déjà entrouverte et s’avança discrètement dans la cellule. Il sentait bien qu’il marchait sur quelque chose qui collait un peu, sa semelle offrant une légère résistance à se décoller du sol. La puanteur se fit plus forte et il dut poser sa main devant son nez pour essayer de ne pas être trop affecté. Ses yeux s’habituèrent de plus en plus à l’obscurité du lieu et, même s’il ne pouvait bien évidemment pas voir clairement, il parvenait à deviner certaines formes. Celles d’un corps au sol, notamment. Il voulut poser sur là où était son cœur, histoire de prendre le pouls, mais sa main atterrit dans un endroit beaucoup plus visqueux qu’un simple torse.

— Bordel.

La main couverte de sang et de chair déchirée, il la ressortit rapidement avant d’entendre des bruits de pas derrière lui. Il regarda par-dessus son épaule et vit un jeune homme qu’il n’avait encore jamais vu dans le groupe de touristes. Il fronça les sourcils et se redressa pour passer sa tête hors de sa cellule et le regarder passer. Il semblait se diriger vers une cellule vers le fond d’où émana à cet instant une voix implorante. Intrigué, Gerald regarda vers la cage d’escaliers puis sortit et suivit l’inconnu, oubliant toute prudence, sa curiosité était trop forte, surtout après un tel carnage. Un tel bain de sang. Gerald comprenait aisément que le prisonnier ne voulait pas qu’on le laisse ici. Il ne trouvait pas cela humain d’infliger pareil torture à un être humain. Le responsable de la Tour était-il d’ailleurs au courant de ce qu’il se passait ici ? L’inconnu prononça un prénom, « William ». Le nom du prisonnier ? Se connaissaient-ils ? Gerald posa une main forte et large sur l’inconnu et le fit reculer d’un pas pour mieux regarder le prisonnier, visible dans une très faible lumière blanchâtre.

— Écoute, je veux bien t’aider mais tout d’abord qui « il » ? Celui qui a fait ça ? Qui a tué tous ces gens ? C’est un gardien ou un prisonnier ?

Il se tourna vers le jeune inconnu alors qui, sans la crasse et avec des tenues de bourgeois, voire de nobles, pouvait avoir une ressemble avec le dénommé William.

— Et toi tu sors d’où d’ailleurs ? Qu’est-ce que tu fous-là ? Pourquoi tu le connais et qu’est-ce qu’il a fait pour être enfermé ici ?

Gerald posait sûrement trop de questions, complètement décousues. Mais la stratégie n’avait jamais été son fort et il le savait. Mais pour une fois il faisait un effort : il n’avait pas tenté d’ouvrir directement la porte du cachot, ce qu’il aurait très bien pu faire.
© plumyts 2016



Avec honneur.
I’m a twit, degenerate young rebel and I’m proud of it. Pump your fist if you would rather mess up than put up with this. I’m a nerd, I chew gum and smoke in your face, I’m absurd. I’m so bad and I don’t give a damn, I love it when you’re mad. Oh I’m a bad kid, don’t know wrong from right. ©️ by Sun
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Admin
Emploi : Cartomancienne
Informations : ♦️
♦️ Ma Fiche de Présentation
♦️ Mes Liens
♦️ Mes Rps
Avatar : Georgina Reilly
Messages : 159
Date d'inscription : 25/11/2016

MessageSujet: Re: EVENT N°2 - LA TOUR DE LONDRES Dim 16 Juil - 12:29



Event n°2 - La Tour de Londres

« if there's magic beyond, I'll find it »

15 mai 1891

Descendre les escaliers n'aura pas été la chose la plus compliquée que l'on demanda à la diseuse de bonne aventure. Elle se rendit compte que l'action était largement plus avantagée par le port du pantalon que par la longue robe élégante. Pendant combien de temps avait-elle pu vivre sans ce vêtement ? Malheureusement, cela ne serait pas demain qu'elle aurait l'occasion d'en reporter. Pour le moment, elle serrait dans sa main droite le bougeoir qui crépitait à l'air glacé, rempli d'un odeur de sueur et de peur qui petit à petit, se transformait pour devenir l'odeur ferraillé du sang. S'avançant au devant des autres, jusqu'à arriver aux côtés de Gerald le fameux berzerker, la voyante abaissa la bougie pour observer ce qui avait arraché à l'ancien marin son juron. Le choc de la découverte, alors qu'elle portait une main à son nez à son tour pour lutter contre la mauvaise odeur, ne força en elle aucun éclat de voix, tant elle se forçait à ne pas faire de bruits dans cette environnement définitivement malsain. La personne... ou la chose, qui avait fait ça, n'avait pas eu la moindre once de technique ou d'humanité dans son massacre. Il n'y avait que de la chair putréfiée. Même un animal n'aurait pas fait autant de dégâts, que ce fut pour se nourrir ou se défendre.

Elle se redressa alors et sortit un mouchoir en tissu de son corsage pour le donner à Gerald avec une petite moue. Que pouvait-elle faire de plus, de toute façon. Si elle avait emporté un de ses flacons, elle aurait emporté un peu de ce sang pour en faire faire toute une analyse, peut-être y aurait-on trouvé quelque chose d'intéressant permettant de nommer la chose qui les avait tué. Malheureusement le sang avait coagulé depuis trop longtemps à présent, et les seuls parcelles encore fraiches se trouvaient dans les cadavres, au creux de leurs entrailles en charpie tout autour des cages. Respirer par la bouche était de sécurité primaire. Mais rien que l'idée de sentir ses effluves de sang et de déchet humain s'infiltrer dans sa gorge lui donner terriblement envie de vomir, une envie qu'elle réprima le plus possible, allant dans une zone des cachots qui n'avaient pas trop subi de dégâts.  A partir de là, elle sortit de son corsage, encore une fois, un bâton de sauge qu'elle fit brûler à la lueur de la flamme de sa bougie. L'odeur était forte également, et pouvait rebuter les moins habitués à sa force purificatrice, mais Lydess ne doutait pas une seule seconde que les membres de cette équipée sauvage la préférerait à l'odeur des tripes. Une fois que la sauge atteignit ses braises et qu'une longue fumée s'échappait de son bout, Lydess fit le tour de la salle, faisant courir la fumée le long des murs, des cachots, des cadavres, de tout ce qu'elle pouvait. Ils ne finiraient pas enfumer à cause de la meurtrière qui filtrerait le tout.

Sur l'instant, elle ne s'intéressa pas au prisonnier survivant, songeant que s'il avait été témoin de toute cette horreur, il ne devait plus être assez sain d'esprit pour être utile. Elle voulait donc juste purifier cette endroit et partir le plus vite possible. Ce qu'ils cherchaient n'étaient clairement plus là. Regardant alors ses poings américains au dessus de ses gants de cuir, le visage de la cartomancienne se fit songeuse. Elle ne s'était pas attendu à tout ça. Qui s'y serait attendu ? Est-ce qu'il était encore possible de fuir ? Est-ce qu'il fallait découvrir la vérité. Oui, c'était inévitable. Si cette chose était encore là, et qu'elle ne faisait qu'être gardée, il fallait quelqu'un pour la détruire. Lydess continua de faire brûler la sauge jusqu'à ce qu'il ne reste plus rien du bâton, elle lâcha donc le bout qui terminait de s'embraser à côté de la cage du survivant, peut-être que cela pourrait purifier un peu son esprit des horreurs.

- Que voulez-vous qu'il nous dise ? Il veut juste sortir d'ici. S'il est en prison c'est certainement pour une bonne raison, et à moins qu'il ne puisse nous aider à trouver l'individu qui a fait tout ça, je propose de juste tourner les talons et de sortir de cette infection...

© plumyts 2016


SASSY ☼ WITCH


«The winter is coming to an end | And yet we eat, and stay warm | In the chilled winter months. | We are grateful for our good fortune, | And for the food before us.» wiccan way ©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: EVENT N°2 - LA TOUR DE LONDRES

Revenir en haut Aller en bas

EVENT N°2 - LA TOUR DE LONDRES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 5 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9, 10, 11  Suivant

Sujets similaires

-
» LA TOUR DE LONDRES
» Récupération de la Tour de Londres
» [EVENT SANGO] Au détour d'une page feat. Lim Nam Kyung
» [Event] La tour infernale
» Election - Grande Saline: Second tour necessaire!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Anthill : A Victorian Tale :: Les Rues de Londres :: City of London :: Tour de Londres-