Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez| .

Stranger things have happened [Devlin Stanton]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Admin
Emploi : Rentière
Informations : Est née aux États-Unis ⊹ a vécu dans la petite ville de Thunder Mesa pendant son adolescence ⊹ fille d'un propriétaire d'une mine d'or, Henry ⊹ s'est exilée dans leur résidence londonienne après que son père n'approuve pas son mariage avec celui qu'elle aimait ⊹ a perdu ses parents dans un tremblement de terre provenant de la mine à Thunder Mesa ⊹ a retrouvé son mari pendu au plafond de sa demeure juste avant le mariage ⊹ n'arrive pas à accepter la mort de son mari ⊹ très déprimée, pleure souvent ⊹ s'intéresse à la politique ⊹ vit sur la fortune de son défunt père ⊹ vit dans un manoir réputé hanté.
Avatar : Mary Elizabeth Winstead
Messages : 372
Date d'inscription : 16/09/2016
Âge du Joueur : 23

MessageSujet: Stranger things have happened [Devlin Stanton] Sam 27 Mai - 17:20



Stranger things have happened

Melanie Ravenswood & Devlin Stanton

Un frisson la parcourait toujours lorsqu'elle traversait cette partie du salon. À chaque fois, le claquement de ses talons sur le parquet s'arrêtait net. Et toutes les fois où elle leva la tête au plafond, elle s'attendait à revoir ses pieds se balancer doucement dans le vide. Mais cela n'arrivait que dans ses rêves. Tout avait été emmené. Sauf sa mémoire.

Le jour était arrivé. Melanie se souvenait très bien du moment où son être tremblant était entré dans le cabinet de Mr. Stanton. Une entrevue éprouvante, à vrai dire, qui resterait dans un coin de sa tête pendant un petit moment. Cela ne faisait pas très longtemps qu'elle avait entendu parler de ses services, elle s'était alors rendue compte qu'elle n'avait pas mis longtemps avant de se décider à le chercher. De l'aide, on n'en trouvait pas à tous les coins de rue de Londres, aussi la jeune veuve parut sauter sur l'occasion tel un futur noyé à sa bouée de sauvetage. L'univers dans lequel elle évoluait malgré elle lui devenait de moins en moins vivable, les signaux de détresse qu'elle émettait n'étaient que des actes se voulant calculés produits par son instinct de survie. Qu'on la croie fragile, très bien, c'était ce qu'elle était de toute manière. Mais folle... elle ne pouvait se le permettre.
À approximativement une semaine d'aujourd'hui, Miss Ravenswood se rendit dans le quartier de The Strand pour chercher cette aide chez le détective. Elle n'aurait pas pensé que Mr. Stanton était un personnage aussi intimidant, ni qu'il aurait été difficile de le convaincre. Peut-être que les trémolos dans la voix de la veuve lui avaient prouvé sa sincérité. Elle se souvient avoir versé quelques larmes malgré elle à un moment... tout lui revenait par bribes. Elle avait pourtant l'habitude qu'on ne soit pas tendre avec elle, cependant c'était arrivé. Mais le point qu'elle réussit à caler vivement dans leur conversation fut la hauteur à laquelle son mari avait été pendu ainsi que le déni dans lequel la police s'était cachée suite à cet évident casse-tête. Pourtant, cela semble naturel lorsqu'on le dit à voix haute, n'est-ce pas, que quelque chose cloche? La capacité des gens à suivre aveuglement l'autorité était parfois déroutante. Heureusement le détective semblait ne pas faire partie de cette catégorie.
Cela semblait alors être la raison pour laquelle Mr. Stanton avait accepté d'enquêter au manoir Ravenswood. Des centimètres... qui à ce stade, se transformaient en mètres. Melanie n'arrivait pas à savoir comment le prendre. Après tout, elle avait eu ce qu'elle espérait, et elle n'aimait pas particulièrement qu'on se lamente sur son sort, elle était assez douée pour le faire toute seule. Tout allait pour le mieux, alors, n'était-il pas? ...

Melanie comptait sur cette journée pour faire prendre connaissance au détective des détails de l'événement. La première entrevue ne lui permit pas de le faire, à moins que prononcer des balbutiements incertains dans une oreille plus ou moins attentive comptait. Il n'en était point.
La jeune veuve sentait son coeur battre de manière peu usuelle depuis le début de la matinée. Nerveuse à l'idée de revoir ce personnage et le faire entrer dans sa demeure, c'était presque certain. Mais ce qui l'inquiétait encore plus, c'était le verdict qu'il allait trouver... ou non. Melanie ne savait plus comment réagir si l'une ou l'autre des situations se produisait. Cela apaiserait-il le tourbillon d'émotions dans lequel elle était malmenée depuis bien trop longtemps? Elle savait qu'il était de plus en plus difficile de cacher l'épuisement psychologique qu'elle subissait, faire quelque chose était déjà chercher une solution. Mais si cela ne marchait pas, peut-être allait-elle replonger plus bas. Le désespoir prenait un malin plaisir à tendre les bras, et il était si facile de s'y glisser.
C'est lorsqu'elle y pensa le moins que les coups du heurtoir retentirent lourdement sur la porte d'entrée. Sa jeune domestique ne tarda pas à aller ouvrir, et Melanie, restée dans le salon, entendit la voix de l'homme qu'elle reconnut aussitôt. N'arrivant pas à cacher sa fatigue et sa nervosité par un sourire, même si le maquillage faisait le travail qu'il pouvait, la jeune veuve apparut telle qu'elle était, avant d'effectuer une révérence sans accroc.

« Bienvenue Mr. Stanton, je vous remercie d'être là. Désirez-vous une tasse de thé?»

C'était bien pour la coutume et la politesse, Melanie avait l'estomac trop noué pour avaler quoi que ce soit. Elle ne comprenait toujours pas l'obsession qu'elle qualifiait maladive de cette boisson pour les Anglais, mais elle ne jugeait pas et trouvait cela parfois admirable. Nouant ses mains inlassablement, le regard de la jeune veuve passait de sa domestique qui se disposait à débarrasser le détective de ses effets, à la partie du salon qui allait être examinée aujourd'hui, et qui pouvait être vue d'ici. C'était bien là qu'elle l'avait vu la première fois, effectivement...
© plumyts 2016

_________________


{ Des douze coups de minuit
Aux matines sonnantes
Nous valserons ensemble
Macabre débutante
}

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Stranger things have happened [Devlin Stanton]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» 1.06 All Good Things Must Come to an End
» eurydice&basile ❝ all these little things ❞
» Flavia Albina ¤ Real things in the darkness seem no realer than dreams...
» Help seems to always come late when it comes at all. We are in deep trouble
» Le Patronat Haitien aux Travailleurs “C’est à Prendre ou à Laisser”

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Anthill : A Victorian Tale :: Les Rues de Londres :: Westminster :: Quartiers Résidentiels Luxueux-