Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez| .

Andrew F. Downcry - “La loi ignore presque le droit.”

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Emploi : Chef de Scotland Yard
Avatar : Alan Rickman
Messages : 39
Date d'inscription : 11/06/2017

MessageSujet: Andrew F. Downcry - “La loi ignore presque le droit.” Dim 11 Juin - 11:34



Andrew F. Downcry

« Le crime ne paie pas»


FT. Alan Rickman
CARTE D'IDENTITÉ


Nom : Downcry. (Ses parents adoptifs lui ont laissés sont nom)
Prénom(s) : Andrew, Frederick.
Âge : 50 ans
Groupe : BOURGEOISIE.

Nationalité : Écossais.
Lieu de naissance : Hightland
Date de naissance : 12 juin 1841
Situation Civile : Divorcé
Religion : Anglican
Orientation Sexuelle : Hétérosexuel
Profession : Directeur de Scotland Yard.
Quartier Résidentiel : The Stand
Activités Illicites :Blanchissement de certains dossiers.

Jolie petite histoire...

Vous connaissez probablement la Grande famine. Elle emmena un grand nombre d’Écossais à fuir leur pays par la faute d’une famine généralisée, mais rare ceux qui parle de la famine qui s’était produite dans les Highlands en Écosse. Le jeune garçon qu’était Andrew en eut connaissance. Pas tout de suite, tout du moins. Son père étant cordonnier et sa mère son assistante, ils n’avaient pas tout de suite souffert de cette crise, mais doucement elle s’était rependue en Irlande et gagna les Highlands où vivaient la famille Downcry. Il était le plus vieux de la famille et seule sa sœur Fanny, un an sa cadette, survécue à la famine pendant que les autres avaient développé des maladies qui leur furent fatales. Sa mère aussi commençait à avoir des signes d’une maladie qui ne semblait pas vouloir partir. C’est en 1846, à l’âge de 5 ans, que ses souvenirs semblent être les plus clairs. Il fut séparé de sa famille. Son père avait vite pris Fanny avec lui pour partir vers le Canada en oubliant son fils qui s’était caché sous le lit de sa mère qui avait préféré rester parce que ses jours étaient comptés. Trouvant son fils, la jeune mère ne pouvait pas se résoudre à le laisser mourir lui aussi et elle le cacha sur un navire marchand en destination de la Grande-Bretagne avant de s’éteindre dans une ruelle.  Pour sa part, l’enfant n’eut pas trop le choix que de débarquer en Angleterre, complètement perdu et perturbé et d’essayer de trouver de quoi se nourrir. Il eut à fouiller dans les poubelles pour manger. Un jour, Andrew s’était tapi dans un coin en attendant que le marchand de fruit et légume détourne le regard et il avait réussi à lui voler une pomme et à courir à quelques pâtés de maison de là. Essoufflé et heureux de sa nouvelle acquisition, il allait mordre dans sa pomme lorsqu’une main s’abattit sur son épaule. Le petit, apeuré, se retourna pour voir devant lui un homme grand avec des habits tellement chics qu’il comprit aussitôt qu’ils ne venaient pas du même monde. Il semblait prêt à le gronder, mais il pleura.

- Je suis désolé monsieur, mais j’ai tellement faim!
- Comment t’appelles-tu?
- Andrew Downcry monsieur…

Il comprit bien vite avec ses vieux vêtements tout crottés et déchirés que l’enfant n’avait aucun parent pour veiller sur lui et que la seule chose qui pouvait faire était voler pour manger. Attendri par l’enfant, il le prit sous ses ailes et l’adopta officiellement. L’homme, James  Brown et sa femme, Mathilde Brown essayaient de faire un enfant depuis des années, mais rien à faire. Aimant trop sa femme pour se trouver une autre épouse ou la tromper, ils avaient convenu ensemble d’adopter. Un garçon, ils avaient convenu pour que l’homme puisse le former à le succéder et c’est-ce qu’il fit avec Andrew avec beaucoup d’amour. Il était heureux et entouré d’une nouvelle famille aimante et attentionnée. Il grandit avec sa famille d’adoption en oubliant presque son ancienne famille. Seuls de petits souvenirs lui revenaient, mais sans plus. Sa vie d’avant était un trou noir et il ne se souvenait que ce jour fatidique où il avait dû quitté l’Écosse. Pour commencer, il aidait James en travaillant dans les bureaux de la police durant son adolescence. Il eut droit à la meilleure éducation qu’il soit et il finit ses cours à 18 ans et il put entrer dans la police comme officier. Il était destiné à accomplir de grandes choses, mais sa vie fut compliquée par un évènement qui se passa la veille de ses 19 ans. Un mot… Johanna. Johanna M. Adler ou La Femme comme il l’aimait l’appelé était une dame particulière. À l’époque, elle était déjà mariée, mais il s'était laissé aller à la tentation. Elle était belle et intelligente. Gracieuse, mais… c’était au fond un loup déguisé en petit chaperon rouge. Il s’était mis à la fréquenter. Il était hypnotisé par elle et fou amoureux. Il n’avait jamais rien vu de pareil, mais un jour arriva où elle lui annonça des mots durs qu’il ne lui pardonna jamais. «Je ne t’ai jamais aimé…» Voilà, elle lui avait mis un fils à sa charge et il serait seul à l’élevé à seulement 19 ans. Il ignorait qu’en plus, elle avait gardé pour elle son frère jumeau. Depuis, il ne voulait plus jamais entendre parler d’elle, même si, au fond, il pensait toujours à elle. Il n’eut aucune rancœur à l’encontre de l’enfant qu’il nomma Harry. Non… C’était son fils unique. Comment pourrait-il le détester ? Il était tellement mignon par ailleurs, il n’arrivait pas à le comparer à sa mère. Il ne lui ressemblait pas du tout. Depuis son tout jeune âge, il s’occupait de ses animaux avec une tendresse inouïe. Par contre, jeune policier, il ne pouvait pas s’occuper de l’enfant à temps plein et la voisine ne pourrait plus s’occuper de lui bien longtemps comme elle allait accoucher dans six mois. Alors, il eut à trouver une épouse. Son père lui avait parlé d’une jeune femme du prénom de Louisa dont les parents essayaient de la marier. Après avoir discuté avec le paternel de la jeune femme, ce fut décidé. Ils se dirent oui à l’église le jour suivant. Ils vécurent ensemble pendant huit ans. Il n’y avait aucune entente possible. La jeune femme le trompait d’un bord et de l’autre. Lui, il laissait couler. Il ne l’aimait pas et la seule chose qu’il voulait, c’était quelqu’un pour veiller sur Harry.  C’est finalement lorsque son fils eut huit ans qu’il demanda le divorce et la laissa retrouver son amant. Après tout, à quoi cela servait de vivre avec une femme dont il n’était pas amoureux ? Il préférait être seul que mal accompagné.  Mais il avait toujours des besoins. Un an plus tard, il était devenu inspecteur et il devait enquêter sur un crime à Whitechappel. Il allait rentrer chez lui lorsqu’il vit une jolie jeune femme. Il ne lui donnait pas plus de 19 ans… Rien qu’à son habit, il voyait que c’était une prostituée, mais il ne pouvait pas s’empêcher de s’approcher et de lui offrir son aide. Elle semblait avoir froid et faim. Il lui donna un restant de son pain et la drapa de sa cape. Elle souhaitait absolument le remercier et puisqu’elle n’avait pas d’argent sur elle, elle lui proposa ses services gratuitement. Au début, il refusa. Il avait des principes! Pourtant, il finit par changer d’avis et il la suivit dans son appartement miteux. Il la laissa faire son travail de professionnelle sans trop oser la toucher en ayant peur de lui faire mal. Il découvrit cette nuit-là qu’elle était juive, mais ne sut rien d’autre. Pas même son prénom, mais c’était mieux ainsi. Jamais il ne se rêveraient, n’est-ce pas?  Ils se séparèrent et reprirent leurs vies. Il ignore toujours qu’elle mit au monde, 9 mois plus tard, un garçon qu’elle mit à l’adoption et qui allait devenir son supérieur hiérarchique.  

Les mois et les années passèrent. À 37 ans, à la mort de son père, il prit la relève et fut nommé chef de la police de Scotland Yard. Son fils avait eu des relations amoureuses assez difficiles. Tel père tel fils me direz-vous. Dans tous les cas, il fut facile pour lui de protéger son enfant.  Entre la jeune femme qui lui brisa le cœur à 15 ans et sa fiancée qui le quitta pour son amant, Harry n’avait jamais eu la chance d’avoir une relation sentimentale saine. À l’âge adulte, il passait d’amant à amant sans trouver le bonheur. Son père faisait tout son possible pour cacher les preuves. Il allait jusqu’à payer les témoins pour qu’ils taisent ce qu’ils avaient vu. C’était son fils et il avait le droit d’aimer qui il voulait. C’était sa vie privée et la loi n’avait pas à juger que c’était mal sain. Ce qui était mal sain, c’était de partir à la traque d’amoureux qui n’essayaient que de vivre heureux. Il était acceptable de marier une enfant à peine adulte à un vieillard pour l’argent, mais deux hommes ou deux femmes amoureux ne pouvaient pas s’aimer? Absurde! Il ne l’était pas lui-même, mais il était de leur côté tant qu’ils respectaient la loi comme il la concevait.

En 1888 commença la plus grosse affaire de sa vie. Des meurtres se perpétuaient dans la ville de Whitechapel. Des prostituées se faisaient zigouiller dans les rues de Londres et rien ne permettait de relier quiconque aux meurtres. Il avait quelques suspects, mais il n’avait rien qui pouvait prouver que c’étaient eux. Il s’en arrachait les cheveux. Il ne pouvait pas laisser ce tueur courir!  Il en faisait des nuits d’insomnie à essayer de résoudre ce meurtre. Malheureusement, ou heureusement, il ne savait que dire, Jack arrêta durant un temps. La crainte du peuple restait, mais la vie reprenait son cours jusqu’à ce qu’il frappa à nouveau. De nouveaux meurtres se produisirent et à présent, Andrew s’est juré de trouver qui était cet assassin et il mettrait sa vie en péril s’il le fallait.

CARACTÈRE ET TEMPÉRAMENT

Andrew semble porter deux facettes selon où il se trouve et avec qui. Au travail, c’est un homme sévère et sérieux qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. Il est hors de question qu’on défit son autorité à moins d’avoir une bonne raison de le faire.  Lorsqu’il est sur une affaire, il est borné et il ne lâche pas tant que la personne n’est pas sous les verrous ou que son supérieur lui demande de mettre fin aux recherches, mais il peut parfois faire à sa tête lorsqu’il considère qu’il doit faire quelque chose. Dans sa vie personnelle, il est un peu moins sévère. Il semble plus détendu et plus souriant. Il est un homme dévoué pour son enfant qu’il aime plus que tout. Il est timide aussi, ce qui l’a empêché de rencontrer une nouvelle femme. Pourtant, il aurait tant d’amour à donner…
CARACTÉRISTIQUES PHYSIQUES

Lorsqu’il était jeune, Andrew avait des cheveux châtain clair et ont foncé au fil des ans jusqu’à devenir poivre et sel pour finir plus sel. Il les entretient toujours cours et il se fait toujours la barbe, sauf lorsqu’il a une affaire qui demande à ce qu’il soit debout plus de 24 heures d’affilées. Certaines légendes disent qu’il serait devenu gris une nuit où il aurait entraperçu Jack L’Éventreur, mais c’est évidemment faux. Il est grand et mince même si la vieillesse ne l’aide pas non plus et il souffre de douleurs articulaires à son plus grand désarroi. Ses yeux sont bruns, mais ce n'Est pas le cas de ses enfants puisque Harry a les yeux jaunes or et Felix les yeux gris .

Dans la vraie vie, je suis...

Quel est ton pseudo ? Dyos Un mec ou une fille ? fille. Quel est ton âge ? 19 ans Comment as-tu connu le forum ? Réponse ici. Un avis dessus : Réponse ici. As-tu un DC ? Oui, Maddie!!!
:D Pv/scénario/Inventé ? PV Code de validation : [Validé par Amy!]

Code:
<t>Alan Rickman</t> → <y>Andrew F. Downcry</y>
© plumyts 2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Emploi : Couturière
Informations :
Ma Fiche de Présentation
Mes Liens
Mes Rps

♣♣♣
Amy est très douée dans son domaine, la couture. ⊹ Ressentais une profonde frustration envers son mari durant les cinq précédentes années, ce qui l'incitait à accepter plus facilement les avances d'autrui. ⊹ A des tendances névrosées et borderline. ⊹ Ne supporte pas/ou difficilement les enfants en bas âge. ⊹ Apprécie la compagnie de l'alcool et du tabac bon marché. ⊹ Est d'une grande immaturité. ⊹ Très facilement morte de jalousie en compagnie d'autres femmes. ⊹ Manque de confiance en elle-même et a souvent besoin qu'on la rassure sur son apparence. ⊹ Passe beaucoup trop de temps devant le miroir à peigner ses très longs cheveux noirs.
Avatar : Eva Green
Localisation : Londres
Messages : 2448
Date d'inscription : 17/09/2016
Âge du Joueur : 22

MessageSujet: Re: Andrew F. Downcry - “La loi ignore presque le droit.” Dim 11 Juin - 11:56

SOFJKSPDFKSOFKSD
SJOF¨SKDF¨SOKFDO¨S
d^fkosôLKFSOLFksodkfsolkfsdf

RE-BIENVENUE ! OMG
Comme à ta première inscription, si tu as des questions, n'hésites pas !
Nous sommes là pour ça ! amour
Des bisous et des câlins, hâte de voir comment tu vas travailler cette fiche. owh

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amolitacia.deviantart.com/
avatar
Emploi : Écrivaine (Pseudonyme: John Doe)
Avatar : Katie McGrath
Messages : 77
Date d'inscription : 29/03/2017

MessageSujet: Re: Andrew F. Downcry - “La loi ignore presque le droit.” Dim 11 Juin - 12:15

Merci beaucoup et si j'ai des questions j'hésite pas! luv luv

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Emploi : Officiellement aucun, officieusement romancière.
Informations : Fiche de présentation
Fiche de liens
Mes RPs
♦♦♦
Eugène Morel est le pseudonyme utilisé pour signer ses romans.
❤ Joséphine est féministe et fait de ses convictions le sujet principal de ses romans.
☂ Habite la demeure du cousin de son père, M. Devlin Stanton, dans The Strand.
☠ Afin de mousser son inspiration pour ses romans, Joséphine s'habille parfois en homme pour se promener incognito dans les rues de Londres.
Avatar : Helena McKelvie
Messages : 1191
Date d'inscription : 25/11/2016
Âge du Joueur : 20

MessageSujet: Re: Andrew F. Downcry - “La loi ignore presque le droit.” Dim 11 Juin - 12:46

Alan nif coeur

Re-bienvenue!!! ronde alpagay pompom

_________________

Joséphine
« Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. »
[Périclès]
© Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Emploi : Biologiste/Cryptozooogue
Informations : ♠ Dame étrange que voilà! Vous a t'elle offensé? Sûrement était-ce involontaire de sa part. Notre amie possède de grandes difficultés à comprendre son prochain. Jamais elle n'arrive à savoir ce qui peut plaire à autrui ou au contraire, l'ennuyer.
Avatar : Anne Hathaway
Messages : 75
Date d'inscription : 17/05/2017

MessageSujet: Re: Andrew F. Downcry - “La loi ignore presque le droit.” Dim 11 Juin - 12:48

Rebienvenue :D

_________________

La nature est tout ce qu’on voit, Tout ce qu’on veut, tout ce qu’on aime.  Tout ce qu’on sait, tout ce qu’on croit, Tout ce que l’on sent en soi-même. —
Georges Sand
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Emploi : Écrivaine (Pseudonyme: John Doe)
Avatar : Katie McGrath
Messages : 77
Date d'inscription : 29/03/2017

MessageSujet: Re: Andrew F. Downcry - “La loi ignore presque le droit.” Dim 11 Juin - 12:54

Merci beaucoup à vous deux! coeur

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Emploi : Horloger Royal.
Informations : Souffre d'un autisme d'Asperger • Dyslexique • Est obsédé par son métier • Rêve de travailler sur l'horloge de Big Ben. • Insomniaque. • Parle peu • Se sent mal à l'aise dans une foule • A quelques bases d'Allemand et de Français • A le corps glacé et est d'une pâleur à faire peur • Origines Juives • Possède une Pamphobeteus Platyomma mâle pour animal de compagnie • Est le mari d'Amy S. Adler.
Avatar : Johnny Depp
Localisation : Lambeth.
Messages : 2554
Date d'inscription : 14/09/2016
Âge du Joueur : 20

MessageSujet: Re: Andrew F. Downcry - “La loi ignore presque le droit.” Dim 11 Juin - 13:17

Re bienvenue...! ** OMG Depuis le temps qu'on l'attendait celui-ci. nouille


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Emploi : Écrivaine (Pseudonyme: John Doe)
Avatar : Katie McGrath
Messages : 77
Date d'inscription : 29/03/2017

MessageSujet: Re: Andrew F. Downcry - “La loi ignore presque le droit.” Dim 11 Juin - 13:27

Merciii! coeur Tant mieux alors! :P Je suis tomber amoureuse du personnage! Puis Alan quoi *_*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Emploi : Couturière
Informations :
Ma Fiche de Présentation
Mes Liens
Mes Rps

♣♣♣
Amy est très douée dans son domaine, la couture. ⊹ Ressentais une profonde frustration envers son mari durant les cinq précédentes années, ce qui l'incitait à accepter plus facilement les avances d'autrui. ⊹ A des tendances névrosées et borderline. ⊹ Ne supporte pas/ou difficilement les enfants en bas âge. ⊹ Apprécie la compagnie de l'alcool et du tabac bon marché. ⊹ Est d'une grande immaturité. ⊹ Très facilement morte de jalousie en compagnie d'autres femmes. ⊹ Manque de confiance en elle-même et a souvent besoin qu'on la rassure sur son apparence. ⊹ Passe beaucoup trop de temps devant le miroir à peigner ses très longs cheveux noirs.
Avatar : Eva Green
Localisation : Londres
Messages : 2448
Date d'inscription : 17/09/2016
Âge du Joueur : 22

MessageSujet: Re: Andrew F. Downcry - “La loi ignore presque le droit.” Dim 11 Juin - 22:54

LE PAPOUNET ET SON AVATAR QUI DECHIRE SONT VALIDÉS !!!!!! nouille
FELICITATION ET MILLES MERCIS ! love luv




Félicitations, camarade !

« TE VOILA PRÊT À METTRE TA PATTE DANS LA FOURMILIÈRE ! »

Félicitations ! Vous venez d'être validé(e) sur The Anthill: A Victorian Tale ! Nous vous souhaitons un bon jeu parmi nous et nous vous conseillons d'aller consulter les liens ci-dessous. Vous pouvez désormais RP, flooder et faire de nombreuses autres choses. N'hésitez pas à faire votre fiche de liens, celle des RP's ainsi que celle du Journal Intime ! Gardez aussi un œil sur les annonces! Bienvenue parmi nous ! N'oubliez pas que vous avez à disposition un cadre de rp dans la Gestion ! Pour toutes questions, il y a la foire aux questions et suggestions ici !

N'hésitez pas à demander de l'aide l'un des membres du staff si vous en ressentez le besoin. Bon jeu sur Taavt ! coeur
© plumyts 2016

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amolitacia.deviantart.com/
avatar
Admin
Emploi : Servante, fille à tout faire.
Informations : Se pense orpheline ➸ Es servante pour Miss Bolton au bordel depuis toujours ➸ Est en réalité la fille illégitime de M. Harrington. Mais ignore tout, évidement ➸ Est sous la protection de Miss Bolton pour une obscure raison, mais la considère comme une mère. Même si cette amour n'est pas réellement réciproque ➸ Travail très dure chaque jour, mais ne s'en plein jamais ➸ Ne sais pas lire mais tente d'apprendre seule ➸ Parle assez peu, mais écoute beaucoup ➸ Peu avoir un tempérament de feu. Pourtant la plupart du temps elle sera douce, agréable et serviable ➸ Malgré son corps de femme c'est une enfant qui à grandi trop vite ➸ Son plus grand plaisir, courrir dans les champs sous la pluie. Ce sentir libre et sans attache ➸ Est "amoureuse" d'un homme qu'elle ne connais pas an réalité ➸ Dessine parfois le soir à la lumière d'une bougie, quand Morphée lui refuse ses bras.
Avatar : Sophie Turner
Localisation : Londres
Messages : 313
Date d'inscription : 29/09/2016

MessageSujet: Re: Andrew F. Downcry - “La loi ignore presque le droit.” Dim 11 Juin - 23:17

Ma petite Maddie à un DC et gosh quel DC bave
Re bienvenue future femme *pasleboncompteosef*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ravensburg.forumgratuit.org/
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Andrew F. Downcry - “La loi ignore presque le droit.”

Revenir en haut Aller en bas

Andrew F. Downcry - “La loi ignore presque le droit.”

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Un dîner presque parfait
» Les hormones ont leurs raisons que la raison ignore ... {Sovahnn}
» Il suffirait de presque rien ...
» Signature de contrat - Andrew Brunette
» Un dîner presque parfait

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Anthill : A Victorian Tale :: Les Londoniens :: Who are You? :: Présentations Validées-