Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez| .

[Amy & Félix] Une visite pour le travail... Où pas!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Emploi : Chef de Scotland Yard
Avatar : Alan Rickman
Messages : 39
Date d'inscription : 11/06/2017

MessageSujet: [Amy & Félix] Une visite pour le travail... Où pas! Mer 14 Juin - 23:35



Une visite pour le travail... Où pas!

« “Une femme qui a un amant est un ange, une femme qui a deux amants est un monstre, une femme qui a trois amants est une femme.” Victor Hugo »

Juin 1891

La lune éclaire les pavés du quartier dont les pas d'Andrew foulent assez rapidement. Ses mains sont plongées dans son long manteau noir dont le collet est relevé pour cacher son visage. Il devait se faire discret puisque sa présence dans le coin n'était pas du tout professionnelle et si le peuple savait ce qui venait faire dans ce coin mal famé, il risquait fort rapidement de perdre son emploi. Il avait travaillé fort pour gagner son poste de directeur de Scotland Yard, il n'était absolument pas prêt à le perdre aussi stupidement. L'homme passe une main dans ses cheveux gris en évitant les regards des prostituées qui attendaient qu'un homme les embauche et il tourne au coin de la rue, puis va dans une autre.  Il entend des éclats de voix... Des hommes! Il se dépêche de se cacher dans une sombre ruelle. Par ces temps, à une heure pareille, il arrivait parfois qu'il puisse tomber sur des criminels qu'il avait déjà fait envoyer en prison et il n'avait pas vraiment envie qu'ils sachent où le trouver le mercredi soir. Ces voix lui étaient familières et il ne préférait pas prendre de risque. Une fois les éclats de voix disparus, il reprit son chemin vers le bâtiment recherché. Ahhh! Enfin! La maison de passe de miss Adler! Il rentre et il se présente devant la tenancière, un peu rouge comme c'est la première fois qu'il se présentait dans ce genre d'endroits. D'habitude, il préférait largement lire chez lui tranquille le soir, mais... Il se faisait vieux et ça faisait longtemps qu'il n'avait pas eux une femme dans ses bras. Il espérait pouvoir passer une bonne soirée.

- On m'a recommandé votre... commerce... Elles sont toutes consentantes j'espère ?
© plumyts 2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Emploi : Couturière
Informations :
Ma Fiche de Présentation
Mes Liens
Mes Rps

♣♣♣
Amy est très douée dans son domaine, la couture. ⊹ Ressentais une profonde frustration envers son mari durant les cinq précédentes années, ce qui l'incitait à accepter plus facilement les avances d'autrui. ⊹ A des tendances névrosées et borderline. ⊹ Ne supporte pas/ou difficilement les enfants en bas âge. ⊹ Apprécie la compagnie de l'alcool et du tabac bon marché. ⊹ Est d'une grande immaturité. ⊹ Très facilement morte de jalousie en compagnie d'autres femmes. ⊹ Manque de confiance en elle-même et a souvent besoin qu'on la rassure sur son apparence. ⊹ Passe beaucoup trop de temps devant le miroir à peigner ses très longs cheveux noirs.
Avatar : Eva Green
Localisation : Londres
Messages : 2448
Date d'inscription : 17/09/2016
Âge du Joueur : 22

MessageSujet: Re: [Amy & Félix] Une visite pour le travail... Où pas! Dim 18 Juin - 11:38



Une visite pour le travail.

« A genoux devant la Panthère Rouge. »

Juin 1891

Le bordel au milieu de Whitechapel se trouvait dans un ancien hotel que Mylène avait choisi durant ses expériditions en reconnaissance. Elle avait remarqué qu'il était vendu pour une bouchée de pain et en avait informé la demoiselle Adler. Cette dernière, à force d'aider les pauvresses en leur vendant des robes à la moitié de la moitié de leur actuel prix, s'était bien rendue compte de la misère dans laquelle ces femmes vivaient. Que la plupart, même si elles avaient un toit au dessus d'elle, n'avaient ni l'assurance du métier ni la sécurité. Ce Jack qui trainait dans les rues augmentaient l'effet de malaise que ces pauvres femmes devaient subir. Et quand bien même il avait disparu de la circulation, son ombre trainait encore. Il pouvait frapper à tout moment. Et cette Belinda ne pouvait rien faire contre ça, tout ce qu'elle faisait, c'était d'héberger les prostitués. Mais il n'y avait pas de réel contrôle. Et cela rendait la couturière folle de rage, surtout quand elle voyait des clientes à elle disparaître du jour au lendemain, ou subitement enlaidies par une sale maladie. Oh, on clamerait à haute voix que cela ne pouvait être la faute de la pauvre maquerelle sans le sous. Mais Amy n'y voyait pas de cette oeil là. Elle était déterminée à faire ce que cette feignasse ne pourrait pas faire. Une fois le bâtiment en poche, Amy demanda à Mylène si elle connaissait des hommes pouvant faire le travail de rénovation, chose qu'elle demanda sans trop de peine à Lydess qui s'y connaissait en hommes forts.

Ainsi, de femmes en femmes, les relations s'approchèrent jusqu'à permettre la rénovation de cet ancien hôtel. Au rez-de chaussé, un hall et une secrétaire, protégée par deux hommes de la Tribu qu'Amy avait finit par demander personnellement à Fergus. Des hommes courageux et qui accepteraient d'être faiblement payé afin de permettre à l'entreprise de s'élever. Il fallait bien commencer quelque part. Il n'y avait pas de chambres au rez-de-chaussés, tout juste des salles de bain aménagé, une salle d'observation pour lorsque le médecin viendrait, et également des salles d'archives, vous comprendrez bien assez tôt. Pour voir les chambres, une par prostituée, il fallait monter au premier et au deuxième étage, comportant chacune environ vingt chambres. Pour une capacité de quarante prostituées, il n'y en avait pour l'instant qu'une petite dizaine. Après tout, le bordel venait tout juste d'ouvrir, et Amy n'avait pu récupérer que ses plus fidèles clientes qui ne vivaient pas déjà chez Belinda. Mais il y avait presque étonnamment plus de prostitués que d'habitants à Whitechapel. Blague à part, ce fut donc une secrétaire qui accueillit l'homme de loi. Toute souriante, elle sortit une fiche à remplir et une plume à encrer.

- C'est très aimable à vous de vous en soucier m'sieur ! En effet, grâce à Dieu qui béniss' notre patronne, les filles sont consentantes ! Si vous souhaitez utiliser nos services, il vous faut remplir c'te fiche informative. C'est les règles d'la patronne !

La dite-chef Amy Adler, qui possédait son bureau au dernier étage de l’ancien hôtel, dans l'ancien grenier. Elle y tenait d'une main de fer tout ce qui se passait, et y recevait les prostituées qui avaient besoin d'information, ou tout simplement de parler. Pendant ce temps, elle savait qu'elle pouvait faire confiance à Pénélope pour la tenue de son magasin de couture. La petite était très douée.

© plumyts 2016

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amolitacia.deviantart.com/ En ligne
avatar
Emploi : Chef de Scotland Yard
Avatar : Alan Rickman
Messages : 39
Date d'inscription : 11/06/2017

MessageSujet: Re: [Amy & Félix] Une visite pour le travail... Où pas! Mar 27 Juin - 23:23



Une visite pour le travail... Où pas!

« “Une femme qui a un amant est un ange, une femme qui a deux amants est un monstre, une femme qui a trois amants est une femme.” Victor Hugo »

Juin 1891

L'homme soupire de soulagement comme la dame à l’accueille lui confirme qu'elles sont toutes consentantes. Il aurait jamais pu se faire plaisir en sachant que la jeune femme qu'on allait lui assigner avait été vendue et n'était pas venue de son plaint gré. Il était très ouvert côté prostitution, mais il avait des principes. Il devait y avoir du respect entre les deux partenaires. Ces femmes étaient humaines et méritaient qu'on ne les traite pas comme des choses. Il était rare qu'il allait dans ce genre d'endroit où qu'il aille chercher des prostituée dans la rue. La dernière fois, c'était elle qui s'était proposée pour le remercier de lui avoir sauver la vie. Cette fois, c'était parce qu'il se sentait seul et pour cette nuit, il espérait oublier qu'aucune femme ne l'aimait.

La femme s'occupant de l'accueille lui révéla qu'il devait tout simplement remplir une fiche d'information. Il parcouru la fiche en question et il haussa un sourcil comme les informations étaient personnelles.

- Excusez-moi miss, mais... C'est... trop personnel. Si cette fiche se retrouve dans de mauvaises mains, je perd mon emplois...

- Ce sont les règles d'la patronne, monsieur! Je ne peux rien faire!

- Alors, avant de la remplir, j'aimerais rencontrer votre employeuse...

- Mais c'est impossible msieur! Elle reçoit personne!

- Elle recevra bien le commissaire de la police de Scottland Yard?, il propose en montrant son insigne.

Elle déglutit et elle l'invite à la suivre et ils prennent l'escaliers. Ils gravissent étages et étages et finissent par par arriver devant son bureau. Andrew songea qu'il allait avoir mal au dos le lendemain. La réceptionniste frappa.

- M'dam! Monsieur le commissaire veux vous voir et il insiste!




© plumyts 2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Emploi : Couturière
Informations :
Ma Fiche de Présentation
Mes Liens
Mes Rps

♣♣♣
Amy est très douée dans son domaine, la couture. ⊹ Ressentais une profonde frustration envers son mari durant les cinq précédentes années, ce qui l'incitait à accepter plus facilement les avances d'autrui. ⊹ A des tendances névrosées et borderline. ⊹ Ne supporte pas/ou difficilement les enfants en bas âge. ⊹ Apprécie la compagnie de l'alcool et du tabac bon marché. ⊹ Est d'une grande immaturité. ⊹ Très facilement morte de jalousie en compagnie d'autres femmes. ⊹ Manque de confiance en elle-même et a souvent besoin qu'on la rassure sur son apparence. ⊹ Passe beaucoup trop de temps devant le miroir à peigner ses très longs cheveux noirs.
Avatar : Eva Green
Localisation : Londres
Messages : 2448
Date d'inscription : 17/09/2016
Âge du Joueur : 22

MessageSujet: Re: [Amy & Félix] Une visite pour le travail... Où pas! Jeu 6 Juil - 12:01



Une visite pour le travail.

« A genoux devant la Panthère Rouge. »

Juin 1891

La petite secrétaire était définitivement trop zélée pour une débutante, et portée par la joie de pouvoir dicter sa loi à un homme, avait entièrement oublié de parler de la seconde possibilité. Il y avait deux fiches, une que les clients lambdas remplissaient pour une entière transparence avec les prostituées et une deuxième, faite pour les affaires professionnelles et qui devaient directement se faire avec la gérante elle-même. C'était l'unique moyen pour les clients de voir la patronne. Sous l'effet du zèle, elle avait oublié d'en parler et déclara très rapidement qu'elle ne recevait personne. C'était aller un peu vite en besogne et aussitôt la plaque de flics montrée, son air devint livide. On ne savait que trop que la prostitution était plus tolérée qu'acceptée et qu'il pouvait toujours y avoir des descentes de trottoirs abusifs. Certainement aurait-elle du ne pas se laisser décontenancer par le titre pompeux du vieil homme, mais au delà de ça, elle bredouilla une rapide invitation et le guida à travers les étages, jusqu'à atteindre la porte vers le grenier/bureau de Madame Adler. Aucune voix ne sortit du bureau quand la réceptionniste frappa, aussi recommença-t-elle:

- Madame, s'il vous plait, c'est... important.

Finalement, la porte s'ouvrit sur une petite bonne femme, aux cheveux noirs et aux yeux bleus, à la teinte de perle très bien entretenue. Qui aurait pu deviné que cette dame, plus petite encore que sa réceptionniste, pouvait être ainsi craint et apprécié d'autant de monde ? Amy, se tenant donc dans l’entrebâillement de la porte, regarda la réceptionniste et fit:

- Lotus du Vent, c'est donc ainsi que j'ai demandé à ce que les visites se fassent ?

La jeune demoiselle baissa la tête et fit rapidement d'un ton terriblement contri:

- Je suis vraiment désolée,  Panthère Rouge., mais cet homme possède un badge de la police, et il se dit commissaire de Scotland Yard, il ne m'a pas laissé le choix, excusez-moi.

Amy tapota alors l'épaule de sa réceptionniste et répondit rapidement, alors que celle-ci redressa la tête pour lui sourire:

- Ce n'est rien, mais tu sais que tu as des gardes du corps si jamais quelqu'un se décide à vouloir faire la même chose sans plaque de police d'accord ? N'hésite pas à leur demander de l'aide, ils sont là pour ça. Aller, va, je vais m'occuper de ce monsieur.

La secrétaire repartit alors, l'air toute guillerette vers son hall. Amy ouvrir donc la porte en grand et laissa passer le fameux commissaire. Elle lui trouvait un charme certain, et le reconnut alors comme étant le père d'Harry. Monsieur Downcry. Refermant la porte après qu'il soit entrée, elle se trouva alors décontenancée par sa présence. Que voulait-il donc ? Ce n'était pas de sa faute si son fils était en dépression pour avoir voulu jouer avec le feu entre Felix et elle. Qu'il apprenne à savoir s'il aime les épées ou les chaudrons avant de vouloir être sur tous les fronts. Mais de toute façon, qu'il l'eut trompé ou pas, elle se serait quand même enfui dans les bras de son bel horloger, alors la faute n'était pas non plus entièrement au vétérinaire. Mais pourquoi pensait-elle donc à tout ceci maintenant, ce n'était pas pour cela qu'il venait, personne ne savait qu'elle était la directrice de cet établissement. Pas encore. Déglutissant, elle revint s'asseoir à son bureau et regarda l'homme droit dans les yeux:

- Alors, Mr Downcry, que voulez-vous donc à mon établissement ?

© plumyts 2016

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amolitacia.deviantart.com/ En ligne
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Amy & Félix] Une visite pour le travail... Où pas!

Revenir en haut Aller en bas

[Amy & Félix] Une visite pour le travail... Où pas!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Visite pour Yukimi, connaisseuse (Nodoka XD)
» Shinrei continue la visite pour Luna
» Trouvons un peu de temps pour nous. [ft Victoire Weasley-Scamander]
» Une semaine pour un travail d'une vie
» Une visite pour changer le monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Anthill : A Victorian Tale :: Les Rues de Londres :: Whitechapel :: Maisons de Passe-