AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  Wikia  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Andrew ♣ Dans les rues de Londres, j'ai puisé plus de lumières qu'il n'en faut pour voir...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Andrew ♣ Dans les rues de Londres, j'ai puisé plus de lumières qu'il n'en faut pour voir... Mar 8 Aoû - 11:27

"- J'ose croire... que je le suis un peu. Il me faut bien aller dans les rues de la ville, toutes, mêmes les moins bien famées, pour porter assistance à cette populace en demande d'aide et de sécurité. Je ne peux pas rester tranquillement dans ma communauté alors que les hommes dehors meurent de faim, ou que les enfants meurent de froid. Je ne peux pas rester dans la chaleur réconfortante de ma demeure, sans penser à ces malheureux dehors. Alors je sortirai, mais je prierai mon père de me garder en paix. Et s'il doit me rappeler, alors je serai heureuse, car je serai auprès de lui." répond la jeune femme. "Parfois nous devons sortir pour aider à des accouchements, je ne puis choisir l'heure, ni celle des malades pour avoir besoin de moi, ou des mourants pour s'éteindre." fait-elle remarquer pour finir.

Comme la pluie cesse elle le regarde approcher pour observer l'extérieur et elle sourit comme il dit que la pluie a cessé. Elle hoche la tête en le laissant partir pour qu'il puisse faire ses emplettes et elle même retourne auprès des pauvres gens réfugiés ici, en leur promettant qu'un peu de nourriture va arriver. Lorsque Andrew revient en effet, elle l'aide à distribuer et, tout aussi pieuse naturellement, n'attend aucuns remerciements.

Les miches terminées, la jeune femme invite tout le monde à sortir de l'église, s'ils se sentent de rentrer chez eux et elle reste auprès de ceux qui ont besoin d'aide pour se déplacer, ou qui se sentent encore trop frigorifiés pour sortir, les aidant à se sécher. Finalement elle regarde un homme mal en point.

"- Il ne peut pas marcher." fait-elle remarquer comme il manque une jambe et n'a pas sa canne. "Pourriez-vous m'aider à le reconduire, monsieur ?" demande-t-elle poliment en tournant la tête vers Andrew.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Âge : 51
Emploi : Chef de Scotland Yard
Avatar : Alan Rickman
Messages : 79
Date d'inscription : 11/06/2017

MessageSujet: Re: Andrew ♣ Dans les rues de Londres, j'ai puisé plus de lumières qu'il n'en faut pour voir... Mer 13 Sep - 12:27

Malheureusement, il comprenait que pour certains, ils n'avaient pas le choix de se rendre à Whitechapel de nuit. C'était leur travail et ils ne pouvaient pas s'enfermer chez eux comme les riches genre de Londres. Par contre, il se sentait mal de savoir qu'une jeune femme aussi innocente que soeur Elisabeth de Booth. Il serait si facile de lui faire du ma, il ne voulait pas que cette femme exemplaire croise la route de Jack ou d'un faux Jack plus sanguinaire encore.

- Quand vous sortez, assurez-vous d'être accompagné d'un homme lorsque vous vous rendez à Whitechapel de nuit. Et au besoin si vous ne trouvez personne pour cette tâche, si je ne suis pas déjà sur une affaire, vous pouvez très bien me demander. Cela me ferait plaisir de pouvoir m'assurer qu'une dame telle que vous soit en sécurité. Il ne faudrait pas perdre une femme aussi généreuse que vous. Je pense que tout le monde serait triste de voir partir quelqu'un d'humble comme vous, ma soeur.

Une fois revenue du magasin, il aida à distribuer les morceaux de pains avec le sourire, appréciant de pouvoir se rendre utile et de voir les yeux s'illuminer des pauvres gens qui n'avaient pas manger quelque chose d'aussi bon et frais depuis un bon bout de temps. Voir jamais. Il trouvait cela injuste que des gens soient à la rue comme cela pendant que des gens comme lui vivaient ans de belles maisons richement décorées. Il avait eu un coup de chance de se faire adopter par l'anciens chef de scotland yard enfant, parce que c'était grâce à lui qu'il était là où il était maintenant, mais il savait que c'était rare et que très peux pouvaient profiter d'un changement aussi drastique de rang. Pourtant, ils devraient pouvoir trouver des moyens pour que, au moins, les gens dans la rue puissent au moins s'avoir une petite maison et un emplois comme cet homme que lui montrait Elizabeth. Homme qui avait perdu sa jambe à la guerre. Il lui sourit et aida le vieil homme à avancer. Ce dernier lui raconta comment s'était sur le champ de bataille. C'était un homme courageux et pourtant, on le traitait, maintenant, comme un déchet de la société. C'était triste... Il le posa sur sa chaise dans sa petite cabane avant de lui souhaiter une bonne journée et retourner auprès Elizabeth.

- Vous auriez besoin d'aide pour autre chose ma soeur? J'ai ma journée de libre, je peux me proposer à vous venir en aide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Andrew ♣ Dans les rues de Londres, j'ai puisé plus de lumières qu'il n'en faut pour voir... Mer 13 Sep - 18:41

La bonne sœur hoche la tête aux propos de son interlocuteur, avant de se signer rapidement d’une croix, comme pour demander à son père créateur, à Dieu donc, de la protéger si c’est nécessaire, de la garder à l’abri des tourments de Whitechapel. Parce que, malgré les demandes de son interlocuteur, elle sait bien qu’à la première alerte dans les parages, elle, ou une autre sœur, s’y précipitera, aux devants de potentiels ennuis. Mais elles ne peuvent, tout simplement, pas laisser les malheureux souffrir, laisser les malheureux sans lumières, sans un guide. Et elle comprend que l’on puisse s’inquiéter pour elles, alors qu’elles sont seules et sans défenses, dans leur grande piété, dans leur immense bonté. Mais il leur est impossible d’agir différemment de cela. Elles sont nées pour aider les autres, finalement.

«- Je crains hélas monsieur, que je ne puisse répondre favorablement à cette requête. Croyez bien que je n’ai rien contre votre présence, là n’est pas la question. Mais nous devons parfois aller, en urgence, où on nous appelle, pour guérir quelques malheureux et je ne peux, alors, espérer vous prévenir à temps de ma décision, ou plutôt de mon besoin d’aller aider. Quand à une aide masculine, sans parler spécifiquement de la vôtre monsieur, il en va de même. Nous n’avons pas d’hommes au couvent, vous vous en doutez bien. Seulement les prêtres. Et ils sont aujourd’hui pour la plupart bien vieux et fatigués.»

Comme elle est une femme, alors qu’elle souhaite aider un malheureux, Monsieur Downcry s’en occupe lui-même, seul, l’abandonnant quelques minutes pour revenir un peu après auprès d’elle et proposer ses services pour toute autre chose qu’elle souhaiterait lui faire faire. La sœur a une petite moue et regarde le ciel qui, trop sombre, ne peut lui donner une bonne indication de l’heure qu’il est. Fichue pluie, fichue tempête. Pourtant, la demoiselle reste calme. Elle ne montre aucun signe d’agacement contre ce mauvais temps.

«- Je crois qu’il serait temps que je rentre, j’ignore l’heure qu’il est, avec le bruit de la pluie, je n’ai pas entendu les cloches de l’église. Cependant si vous avez le temps et si vous le souhaiter, vous pourriez me raccompagner, que nous puissions terminer cette conversation, si le coeur vous en dit, naturellement ?»
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Âge : 51
Emploi : Chef de Scotland Yard
Avatar : Alan Rickman
Messages : 79
Date d'inscription : 11/06/2017

MessageSujet: Re: Andrew ♣ Dans les rues de Londres, j'ai puisé plus de lumières qu'il n'en faut pour voir... Mar 14 Nov - 2:47

L’homme aimait rendre service et aider la communauté. Cela lui semblait être la moindre des choses. Il avait été pauvre jusqu’à ce qu’un homme bon fasse de lui son fils. Alors, il devait le prendre en exemple et l’aider à son tour. Cet homme avait été un modèle à suivre et Andrew comptait bien s’inspirer de cet homme pour mener une vie dévouée jusqu’à la fin. S’il n’avait pas été bon policier, il aurait sûrement fait des études pour devenir prêtre, pourquoi pas? Il croyait pas que Dieu était fabulation, au contraire. Il pensait que la religion avait été souillée par des hommes cupides. Voilà pourquoi il restait toujours distant avec l’église en général. Déjà qu’en étant un père célibataire, cela n’avait pas plus au pasteur de l’époque. Heureusement, il était déjà très bien vu à l’époque et rapidement les gens ont eux pitié. Après tout, la vérité c’était que la mère avait abandonné l’enfant et qu’il ne faisait que son rôle de père. On oubliait vite que l’enfant était né hors mariage lorsqu’il qu’il se maria par la suite, mais c’est une autre histoire.

La sœur, une fois qu’il était revenue et lui avait proposé son aide, lui avait demandé s’il voulait bien la raccompagner jusqu’à chez elle pour continuer la discussion. Il sourit et il hoche la tête avec gentillesse.

- Miss, ce sera évidemment un plaisir. À quel couvent?

Quand elle le lui fit, il mis ses mains dans ses poches et il l’accompagna. Il lui aurait volontiers donné galamment le bras, mais cela aurait été déplacé envers une religieuse.

- Est-ce que je peux vous posez une question indiscrète? Pourquoi avoir choisit la voie de la religion? Vous n’avez jamais... songez avoir une famille, un mari? Je sais que certaines personnes cachent des blessures profondément chez les sœurs. J’espère que ce n’est pas votre cas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Andrew ♣ Dans les rues de Londres, j'ai puisé plus de lumières qu'il n'en faut pour voir... Mar 14 Nov - 10:09

Il commençait à se faire tard et les lieux bientôt ne seraient plus très sûrs pour une jeune femme seule. Même s'il lui arrivait de devoir sortir de nuit, Elisabeth préférait prendre dès maintenant le chemin du couvent, de telle sorte qu'elle puisse aider ses semblables à la préparation du dîner et de l'office du soir. La nonne faisant part de cette décision à son interlocuteur, mais n'ayant pas terminé, selon elle, de discuter avec Monsieur Downcry, elle proposa à ce dernier de l'accompagner et sourit quand il y consenti, demandant où il fallait ramener la jeune femme. Cette dernière lui indiquant le nom de son couvent ils se mirent alors en chemin, d'abord silencieusement. La demoiselle s'en étonna, alors que sa proposition avait pour motivation de discuter ensemble mais rapidement, le silence fut brisé par Monsieur Downcry et elle songea qu'ils ne parleraient probablement plus de Jack ce soir. Au vu de l'heure tardive et de la nuit tombante, c'était probablement mieux ainsi et elle écouta avec attention la demande de Monsieur Downcry.

«- Oh je... Ne pensez pas que j'ai put avoir dans mon passé quelques mauvaises choses, quelques mauvaises rencontres... Ce n'est pas le cas, je peux me targuer d'avoir eut une enfance heureuse. Quand j'étais une petite fille, on m'apprit que je deviendrais femme et mère, un jour. J'ai longtemps pensé que ma vie serait effectivement comme cela, similaire à celle de ma mère et que j'élèverai les enfants que j'aurais eut de mon mariage. J'ai vu mon frère se marier. J'ai vu ma sœur en faire de même. Mais je devais avoir dix-sept ou dix-huit ans quand j'ai finalement demandé à mon père à entrer au couvent, à me faire sœur. Nous allions à la messe, mais voir ces malheureux dans les rues, ces pauvres, que beaucoup de monde ignore ou ne peut aider, m'étais devenu intolérable. Quand à mon père, vous le savez, une fille de moins à marier, c'est une dot de moins à payer et moins de tracas pour lui trouver un partie. Si bien que j'entrais au couvent quelques jours plus tard. Parfois, je ne dis pas que je n'aimerais pas avoir d'enfants à moi. Mais il y en a tant malheureux dans les rues de Londres, qu'ils requièrent toute mon attention.» répond la jeune femme.

Comme ils tournent à l'angle d'une rue, la demoiselle remarque qu'ils sont presque arrivés. Pourtant, elle décide de le questionner à son tour et d'engager un nouveau point de la conversation, non pas pour juger son interlocuteur mais pour comprendre d'avantage la situation de ce dernier.

«- Vous avez des enfants il me semble mais... vous n'êtes pas mariés...» objecte la demoiselle. Et elle semble gênée d'aborder ce sujet finalement. «Comment cela se peut-il ? Vous n'avez jamais pensé à vous remarier ? Il est rare de voir les hommes élever seuls leurs enfants... Les avez-vous élever vous-même, où ont-ils connus les douceurs et l'attention d'une bonne ?»
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Âge : 51
Emploi : Chef de Scotland Yard
Avatar : Alan Rickman
Messages : 79
Date d'inscription : 11/06/2017

MessageSujet: Re: Andrew ♣ Dans les rues de Londres, j'ai puisé plus de lumières qu'il n'en faut pour voir... Dim 14 Jan - 4:43

Andrew l’avait suivi jusqu’au couvant où elle habitait. Il était curieux envers cette jeune femme qui avait choisi d’elle-même d’aider les autres avant de penser à elle-même. De la part d’une femme de son rang, c’était assez surprenant. Il savait qu’elle venait d’une famille noble, mais elle avait pourtant choisi d’elle-même de dire adieu au luxe et à une vie de famille afin de venir en aide aux plus pauvres de la société. Très peu de gens, malheureusement, pensaient comme elle. Même lui, il avait pris un certain goût à l’argent et il se voyait mal quitté sa petite vie de chef de Scotland Yard afin de devenir prêtre. Il était croyant et il voulait aider les gens, mais il n’était pas assez courageux pour tout abandonner comme ils le faisaient et il reconnaissait tous les sacrifices que les gens d’églises faisaient pour certains. Effectivement, beaucoup s’enrichissaient avec l’argent des paroissiens, mais d’autres étaient plus humble et s’était envers ces gens-là qu’il avait confiance. Cette demoiselle était un exemple de bonté et de don de soi. Il n’avait jamais rencontré une personne aussi généreuse qu’elle auparavant. Il était curieux d’en savoir un peu plus sur elle. Il fallait dire qu’il se sentait assez seul et s’il pouvait avoir un peu de compagnie lors de ses temps libres, il voulait bien l’aider dans ses bonnes œuvres.

Ils arrivaient que finalement, elle lui posa une question. Il fût légèrement gêné par sa curiosité. Après, c’était une sœur. Elle allait probablement le juger pour son passé… dépravé.

- J’ai un fils oui, mais je l’ai eu hors mariage. Sa mère ne m’aimait pas et se servait de moi… Elle était déjà mariée. Elle a fini par revenir plusieurs moins après pour me donner Harry et poursuivre sa vie dans sa luxueuse maison… Je me suis marié peu de temps après afin que mon fils ait une mère, mais elle n’était pas heureuse avec moi, alors j’ai mis fin à ce mariage. Alors, oui… Je l’ai élevé principalement seul. J’ai tout fait pour en faire un homme bon et droit. Je suis fier de voir que j’ai réussi même si j’étais seul.

Il lui sourit en arrivant devant le bâtiment.


- J’ai été heureux de vous aider aujourd’hui… Je peux revenir la semaine prochaine à la même date pour vous aider? Je dois y aller, mais j’espère que nous nous reverrons bientôt mademoiselle, il dit avant de partir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Andrew ♣ Dans les rues de Londres, j'ai puisé plus de lumières qu'il n'en faut pour voir...

Revenir en haut Aller en bas

Andrew ♣ Dans les rues de Londres, j'ai puisé plus de lumières qu'il n'en faut pour voir...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Defi pour futurs maires: les marches publics dans les rues
» Le canada dit à Martelly : enlever les fatras dans les rues de PAP
» [Terminé] Tranquille dans un parc de Londres, enfin presque... || Soo-Hee K. & Lily P.
» Missions diplomatiques dans l'eau chaude !
» Rues de Londres, après le couvre-feu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Anthill : A Victorian Tale :: Retour au XXIe siècle :: Archives :: RP Déchus-