AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

18 ans, orpheline, démunie - Cléo Matthews

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: 18 ans, orpheline, démunie - Cléo Matthews Sam 17 Juin - 14:19



Cléo Matthews

« Dieu! pourquoi l'orphelin dans ses langes funèbres - Dit-il: «J'ai faim.» L'enfant, n'est-ce pas un oiseau? - Pourquoi le nid a-t-il ce qui manque au berceau? »


FT. Emily Rudd
CARTE D'IDENTITÉ


Nom : Matthews
Prénom(s) : Cléo
Âge : Tout juste 18 ans
Groupe : Démunis

Nationalité : Anglaise
Lieu de naissance : Londre
Date de naissance : 18 janvier 1873
Situation Civile : Célibataire
Religion : A foi en Dieu et lui offre d'autant plus tout son espoir depuis que la rue est devenue son nouveau foyer.
Orientation Sexuelle : Hétérosexuelle, peut-être. A vrai dire elle ne s'est jamais réellement posé la question.
Profession : Rêve de trouver un moyen pour gagner un peu d'argent.
Quartier Résidentiel : Whitechapel
Activités Illicites : Peut-être, possiblement, voire probablement, finira-t-elle par se laisser tenter par le vol.

Jolie petite histoire...

La petite cloche à lapin, ton seul souvenir. Seul souvenir de ta vie passée. Celle où ta vie était presque en tout point semblable à celle d'une princesse. Ton avenir avait tout de prometteur, étant fille de parents bourgeois, affectueux envers leur fille unique lorsqu'ils étaient présents. Car malheureusement, depuis bien petite déjà, tu te devais d'apprendre à te passer d'eux. Devant reporter tout ton besoin d'attention vers ta nourrice. Une chance pour toi que cette dernière était également un ange avec toi. Mais un ange gardien sur-protecteur. Ta vie se résumait à ton foyer et tout ce qu'il s'y trouvait, tu ignorais le pourquoi de cette raison, mais tes aînés refusaient de te laisser voir le monde extérieur en dehors du paysage visible par la fenêtre et le jardin. Autant dire que l'ennuie venait vite. Sans doute voulait-il protéger leur fille bien aimée de la noirceur du monde... Tu apprenais alors à composer tes journées avec les loisirs à ta portée. Les leçons de piano, l'élevage de tes précieux lapins, les études avec le professeur qui avait la gentillesse de venir te donner des cours à domicile chaque jour de la semaine et le dessin. Mais jamais l'une de tes activités ne se passaient sans un de ces animaux aux grandes oreilles. Tu éprouvais une plus grande passion pour eux que pour tout autre. Si fragiles, si doux et si adorables. Dès que tu allais les voir, c'était constamment un grand et joli sourire que tu avais aux lèvres. Tu étais comme un oiseau enfermé dans une belle cage dorée et tu avais appris à t'y complaire. Mais ce mode de vie n'est pas sans inconvénients. Tant séparée du monde extérieur à ta demeure, tu en avais développée une peur des étrangers extrême. Une véritable agoraphobie. Au bout d'un certain temps, toi-même tu n'avais en aucun cas le désir de passer la porte de cette maison, où tu pensais rester à jamais.

Mais le destin en avait décidé autrement. Quelques jours auparavant, tu étais pourtant si heureuse... Vous fêtiez ton quatorzième printemps, tes parents t'avaient offert de très jolis cadeaux, mais plus important encore, ils étaient là et contrairement à d'autres fois, n'étaient pas repartis par la suite. Non, cette fois, tu avais pu t'endormir dans les bras de ta mère, le soir même. Une chose qui pourrait paraître insignifiante, mais qui pour toi comptait tant... Mais trois jours après, un matin pourtant ensoleillé, ils rejoignirent le ciel. On t'avait appris leur mort sans trop de délicatesse et ce fut le déclic pour un avenir qui deviendrait, de plus en plus sombre. Bien vite tu fus installée dans un orphelinat, avec l'obligation de devoir tourner la page sur ton ancienne vie, ne pouvant même pas emmener l'un de tes lapins et tu préférais grandement ne pas imaginer ce qu'ils allaient devenir. Tes larmes coulaient à flot, si perturbée et effrayée par un changement si brut, si soudain et pleinement incompréhensible pour toi... Et de plus, on te sortait de ton monde, de ta bulle, de ta cage dorée. Le seul nid où tu pouvais être à ton aise, rassurée, à l'abri. A présent, il te fallait apprendre à cohabiter avec d'autres enfants qui t'étaient aussi inconnus que les adultes présents pour veiller sur vous... D'une certaine façon. Ici, il fallait faire également adieu à la douceur. Les femmes étaient toutes si stricts que tu en avais peur, toi qui depuis toujours était protégée de toute la dureté du monde. Tu savais pertinemment qu'ici, tu ne saurais jamais te sentir à ta place.

Torturée par la présence constante d'inconnues et l'absence irrémédiable de ceux que tu aimes, tu ne te nourrissais plus et tu en devenais quasiment sauvage. Chaque approche t'effrayais, chaque activité tu refusais. Et pour en rajouter à ton malheur, on t'avaient coupés tes beaux cheveux bruns, comme toute les autres filles, par cause d'épidémie de poux. A tes yeux, cet orphelinat était l'enfer. De plus tu avais dû te confronter à la fourberie dont pouvaient faire preuve les autres enfants, en quatre ans, ils avaient esquintés la plupart de tes jolies affaires. Sans doute ne pouvaient-ils pas supporter de voir qu'un autre enfant portaient du tissus luxueux alors qu'eux, n'avaient rien. Et grâce à leurs actes, tu étais devenue rapidement comme eux. Vêtue d'affaires qui te rendaient laides, coiffée sans trop l'être et le sourire absent. Malgré la douceur du bleu de tes yeux, ton regard était lui-même devenu dur. La si douce enfant avait même fini par se battre... Tu avais eu la malchance de n'avoir aucune tante, ni aucun oncle pour t'accueillir chez eux et petit à petit tu devenais bien trop grande pour qu'un jour un couple accepte de t'adopter... De nombreux autres enfants avec qui tu cohabitaient, étaient tout comme toi de jeunes gens promis à un avenir douloureux, difficile et peut-être court. Des enfants qu'on pourraient croire être mis au monde pour être punis. Tous mis à la porte dès l'âge légale, relâchés dans une nature hostile, à devoir apprendre à survivre par leurs propres moyens. Et c'est ce qui t'arriva, dès le lendemain de ton dix-huitième anniversaire. On te l'avais appris la veille, le soir même, te demandant de déjà préparer tes quelques affaires dans un sac. Autant dire que la nuit fut blanche, fixant les étoiles par la fenêtre, malade d'angoisse.

Ce matin, dans le brouillard, tu faisais tes premiers pas dans la noirceur de Whitechapel, tremblante de peur, presque invisible, emmitouflée de vêtements en accord avec les teintes quartier. Tu n'avais aucune idée du chemin à suivre, inconnue de tous et tous inconnus de toi. Et dans ces ruelles si sombres et effrayantes, serrant dans tes mains ta petite croix de toute tes forces, tu regrettais une fois de plus, ton ancien nid douillé, fait d'or et de douceur. A présent tu étais aussi vulnérable qu'un oisillon volant de ses propres ailes, sans défense et sans autres but, que celui de survivre dans ce monde fait d'embûche. Qu'est-ce qu'un visage d'ange comme le tien sera prêt à faire pour gagner un peu d'argent ? Seul l'avenir saura nous le dire...

CARACTÈRE ET TEMPÉRAMENT

Cléo, c'est à la fois un petit chaton non-apprivoisé ainsi qu'un oisillon en quête de réconfort. De part son agoraphobie, de premier abord elle semble toujours méfiante au possible, regardant plus qu'elle ne parle. Et si elle fait remuer ses jolies lèvres les premières fois, ce ne sera que pour de brèves réponses, accompagnées d'un ton froid, voire ferme. Mais une fois que la confiance s'installe, elle peut être d'une grande douceur, très à l'écoute et toute affectueuse. Et si jamais vous lui êtes venus en aide il est bien probable qu'elle finisse par tout faire pour vous rendre la pareille. Cléo est une jeune fille pleinement perdue dans le monde dans lequel elle vit, l'unique manière qu'elle connaît pour survivre sans trop de peine, c'est de s'accrocher à une personne capable de la protéger. Et si cette dernière venait à entrer dans sa vie, elle ferait tout pour l'en remercier, quitte à risquer sa vie. Elle est une demoiselle qui n'a pas encore pleinement grandie, enfermée bien trop longtemps dans un monde imaginaire pour mûrir comme il l'aurait fallut. Celui ou ceux qui sauront prendre son contrôle, seront ses façonneurs.
CARACTÉRISTIQUES PHYSIQUES

Des iris d'un bleu clair. Une chevelure aussi sombre qu'un onyx et s'ondulant pour former des vagues jusqu'en dessous de ses fines épaules. Son visage garde des traits aussi juvénile que son corps. Malgré ses dix-huit ans on pourraient la croire enfant, son apparence reflètant encore une jeunesse qui n'a pas fanée. Même sa peau semble encore aussi douce que celle d'un bébé. Mais la finesse de son corps aux formes encore discrètes pourrait lui porter préjudice dans ce nouveau monde qui lui ouvre ses portes, où tristesse, danger et décadence rôdent. L'inquiétude sur son minois expressif n'aidera pas à faire croire à une quelconque assurance, n'ayant aucune connaissance dans le faux-semblant et le mensonge. Mais la souplesse de son corps saura au moins l'aider à courir vite et à se faufiler dans les recoins étroits, sachant mieux se cacher que se confronter, en cas de danger..

Dans la vraie vie, je suis...

Quel est ton pseudo ? Alina Un mec ou une fille ? Fille Quel est ton âge ? 29 ans Comment as-tu connu le forum ? En fouinant sur google Un avis dessus : Le contexte est génial, le graphisme aussi ! As-tu un DC ? Nope ! Pv/scénario/Inventé ? Inventé. Code de validation : [Validée]

Code:
<t>Emily Rudd</t> → <y>Cléo Matthews</y>
© plumyts 2016
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Admin
Emploi : Héritié du compte de York. Fabricant de jouets et autre objet en bois.
Informations : Fils du comptes de York ☞ Il à perdue sa mère alors qu'il avait 7 ans ☞ Sa sœur ainée est morte l'an passé, en mer ☞ A une jeune sœur qu'il n'arrive pas à aimé et tiens pour responsable de la mort de sa mère ☞ Fiancé de force à une bourgeoise Londonienne (Maddie), qu'il va épouser en octobre 1891 ☞ Froid, hautain, rustre d'apparence, c'est en réalité un homme au cœur d'enfant et à l'âme déchiré ☞ Il fabrique des jouets et divers autres objets, en bois principalement, pour le plaisir. Même s'il en vends parfois ☞ C'est un homme en réalité très simple et qui aime les choses les plus simple de la vie ☞ Le manoir familiale de York lui manque, ses grand champ l'entourant surtout ☞ Vit au jour le jour ☞ Il ignore même son orientation exacte. Si les hommes ou les femmes l'attire. Peut-être les deux en réalité ☞ C'est un noble, mais qui à le coeur sur la main. L'argent n'est qu'un moyen de pouvoir pour la plupart, pour lui c'est juste un moyen d'être généreux ☞ Il aime parfois aller dans les bas quartiers distribuer des jouets, gratuitement ou contre une petite pièce, par principe aux gamins des rues ☞
Avatar : Tom Hiddleston
Quartier Résidentiel : Londres
Messages : 312
Date d'inscription : 05/10/2016

MessageSujet: Re: 18 ans, orpheline, démunie - Cléo Matthews Sam 17 Juin - 15:28

Bienvenue parmi nous dance


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: 18 ans, orpheline, démunie - Cléo Matthews Sam 17 Juin - 16:54

Bienvenue parmi nous 8D
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Admin
Emploi : Horloger Royal.
Informations : Souffre d'un autisme d'Asperger • Dyslexique • Est obsédé par son métier • Rêve de travailler sur l'horloge de Big Ben. • Insomniaque. • Parle peu • Se sent mal à l'aise dans une foule • A quelques bases d'Allemand et de Français • A le corps glacé et est d'une pâleur à faire peur • Origines Juives • Possède une Pamphobeteus Platyomma mâle pour animal de compagnie • Est le mari d'Amy S. Adler.
Avatar : Johnny Depp
Quartier Résidentiel : Lambeth.
Messages : 2725
Date d'inscription : 14/09/2016
Âge du Joueur : 21

MessageSujet: Re: 18 ans, orpheline, démunie - Cléo Matthews Sam 17 Juin - 17:29

Bienvenue ! Si tu as des questions n'hésite pas à nous les poser !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Emploi : Fondeur
Informations : Orphelin déposé au seuil d'une institution quelques semaines après sa naissance ✘ Ignore tout de ses origines, et n'y accorde aucune importance ✘ Fraie dans le monde de la petite délinquence depuis sa plus tendre enfance ✘ Ancien chef d'une bande gosses aventureux, à présent dissolue ✘ Suite à ça, a passé plusieurs mois en maison de correction ✘ La mort d'un de ses meilleurs amis, atteint de syphilis, a suffi à le convaincre de ne pas s'approcher des prostituées, règle qu'il suit toujours ✘ A fondé la Tribu, gang des rues sévissant à Whitechapel, dont il connait les moindres recoins ✘ Participe régulièrement à des combats illégaux organisés dans des bars, desquels il tire un joli pactole, ainsi que quelques petites cicatrices sur tout le corps ✘ Amateur d'armes blanches, il se sépare rarement de son couteau de boucher, tout comme de son vieux chapeau melon ✘ Se moque bien des forces de police, avec lesquelles il n'hésiterait pas à en découdre ✘ Ne voue que mépris à l'aristocratie et aux autres parvenus, mais grâce aux paiements reçus en échange de l'aide de son gang, il recrute de plus en plus d'adeptes, et accroît l'influence de la Tribu : son ambitieux objectif n'est autre que de faire tomber sous sa coupe Whitechapel et Southwark, pour mieux leur donner un second souffle, ainsi qu'une capacité de réponse envers les injustices infligées par les strates plus aisées de la société.
Avatar : Michael Fassbender
Quartier Résidentiel : Les bas quartiers de Whitechapel, son modeste fief
Messages : 303
Date d'inscription : 05/10/2016
Âge du Joueur : 23

MessageSujet: Re: 18 ans, orpheline, démunie - Cléo Matthews Sam 17 Juin - 17:49

Bienvenue miss ! amour


Une jeune demoiselle sans ressources, et qui a envie de s'en sortir, voilà qui pourrait intéresser la Tribu huhu ange


Bon courage pour ta fiche et bon jeu :)



Wreaking havoc
We're going out tonight to kick out every light
Take anything that we want, drink everything in sight
We're going till the world stops turning
While we burn it to the ground tonight.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ested.forumactif.org/
avatar

Emploi : Détective (aurait pu être rentier, mais c'est pas un métier et c'est ennuyeux!)
Informations : -1m83 (6"00), 78 kg (172 lbs)
-Yeux ambre
-Détective depuis 11 ans. plus par passion et goût du défi que pour en vivre.
-Jamais marié, aucune descendance... du moins, connue.
-Possède un Doberman nommé Athos dont il ne se sépare jamais.
-Asocial et légèrement misogyne.
-Lecture labiale
-Est devenu le tuteur de Joséphine par la force des choses.
-Fume la pipe uniquement en soirée, la porte à la bouche non allumée pour réfléchir.
-Excellent tireur et virtuose du combat à mains nues, alliant boxe, savate et techniques de lutte. manie aussi la canne de combat.
-Musculature fine mais très dense et efficace, doté d'une force insoupçonnable pour son gabarit et d'une grande résistance aux coups.
-Très discret, marche toujours sans faire de bruit et sait observer sans être repéré.
-Siffleur musical de talent et bon chanteur. A une ouïe bien entrainée.

<> Fiche de personnage

<> Fiche de liens

<> Fiche de Rp

Avatar : Robert Downey Jr
Messages : 818
Date d'inscription : 26/11/2016
Âge du Joueur : 42

MessageSujet: Re: 18 ans, orpheline, démunie - Cléo Matthews Sam 17 Juin - 18:13

Bienvenue chez les fous, chère amie! love

J'espère que tu t'amuseras bien parmi nous!
Bonne fifiche!


You've earned a new companion!
Devlin S. - Level 42

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: 18 ans, orpheline, démunie - Cléo Matthews Sam 17 Juin - 19:14

Merci à tous ! Vous êtes bien beaux par ici huhu

Fergus : Un intérêt qui pourrait devenir réciproque ! 8D
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Emploi : Officiellement aucun, officieusement romancière.
Informations : Fiche de présentation
Fiche de liens
Mes RPs
♦️♦️♦️
Eugène Morel est le pseudonyme utilisé pour signer ses romans.
❤️ Joséphine est féministe et fait de ses convictions le sujet principal de ses romans.
☂️ Habite la demeure du cousin de son père, M. Devlin Stanton, dans The Strand.
☠️ Afin de mousser son inspiration pour ses romans, Joséphine s'habille parfois en homme pour se promener incognito dans les rues de Londres.
Avatar : Helena McKelvie
Messages : 1363
Date d'inscription : 25/11/2016
Âge du Joueur : 20

MessageSujet: Re: 18 ans, orpheline, démunie - Cléo Matthews Sam 17 Juin - 23:06

Fergus qui commence à recruter trop de jolies filles aah

BIENVENUE!!!  coeur  cookie  dance  gnon  love  nyan  unicorn  ronde  alpagay

Je te souhaite bonne chance pour la rédaction de ta fiche et de t'amuser parmi nous!  bounce



What a wicked game you play to make me feel this way.
What a wicked thing to do, to let me dream of you.

Crédit - © Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: 18 ans, orpheline, démunie - Cléo Matthews Dim 18 Juin - 14:15

Merci beaucoup belle Joséphine ! owh
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Emploi : Fondeur
Informations : Orphelin déposé au seuil d'une institution quelques semaines après sa naissance ✘ Ignore tout de ses origines, et n'y accorde aucune importance ✘ Fraie dans le monde de la petite délinquence depuis sa plus tendre enfance ✘ Ancien chef d'une bande gosses aventureux, à présent dissolue ✘ Suite à ça, a passé plusieurs mois en maison de correction ✘ La mort d'un de ses meilleurs amis, atteint de syphilis, a suffi à le convaincre de ne pas s'approcher des prostituées, règle qu'il suit toujours ✘ A fondé la Tribu, gang des rues sévissant à Whitechapel, dont il connait les moindres recoins ✘ Participe régulièrement à des combats illégaux organisés dans des bars, desquels il tire un joli pactole, ainsi que quelques petites cicatrices sur tout le corps ✘ Amateur d'armes blanches, il se sépare rarement de son couteau de boucher, tout comme de son vieux chapeau melon ✘ Se moque bien des forces de police, avec lesquelles il n'hésiterait pas à en découdre ✘ Ne voue que mépris à l'aristocratie et aux autres parvenus, mais grâce aux paiements reçus en échange de l'aide de son gang, il recrute de plus en plus d'adeptes, et accroît l'influence de la Tribu : son ambitieux objectif n'est autre que de faire tomber sous sa coupe Whitechapel et Southwark, pour mieux leur donner un second souffle, ainsi qu'une capacité de réponse envers les injustices infligées par les strates plus aisées de la société.
Avatar : Michael Fassbender
Quartier Résidentiel : Les bas quartiers de Whitechapel, son modeste fief
Messages : 303
Date d'inscription : 05/10/2016
Âge du Joueur : 23

MessageSujet: Re: 18 ans, orpheline, démunie - Cléo Matthews Dim 18 Juin - 18:01

Joséphine E. Morel a écrit:
Fergus qui commence à recruter trop de jolies filles aah


Mon rêve ultime, c'est d'arriver au stade "Fergus et ses drôles de dames" 8D ange


N'hésite pas Cléo si jamais tu as des questions sur la Tibu, ou sur quoi que ce soit, ma boîte à mp est grande ouverte ♥️



Wreaking havoc
We're going out tonight to kick out every light
Take anything that we want, drink everything in sight
We're going till the world stops turning
While we burn it to the ground tonight.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ested.forumactif.org/

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: 18 ans, orpheline, démunie - Cléo Matthews

Revenir en haut Aller en bas

18 ans, orpheline, démunie - Cléo Matthews

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Fleur, Phyllalli orpheline
» (F) Mia Hays ► Petite orpheline (LIBRE)
» Ophelia Lou-Ann Draven-Wayne ou le journal d'une orpheline
» RODNEY MATTHEWS
» Martine est orpheline....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Anthill : A Victorian Tale :: Retour au XXIe siècle :: Archives :: Anciennes Fiches-