AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

LA TRIBU ▬ Construction et fonctionnement du gang.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Admin
Avatar : //
Messages : 102
Date d'inscription : 13/09/2016

MessageSujet: LA TRIBU ▬ Construction et fonctionnement du gang. Mar 25 Juil - 0:03



La Tribu.

« A CHANGE IS GONNA COME. »

Les origines.
La Tribu est un gang de rue fondé par Fergus Lynch en 1887.
Elle est née dans la fonderie où Fergus travaille : il a commencé à rassembler des camarades ouvriers, puis le groupe a grossi, jusqu'à accepter de plus en plus de personnes "extérieures" au noyau dur des premiers partisans.

La philosophie du gang.
La vision des choses prônée par Fergus est de rééquilibrer les pouvoirs entre riches et pauvres : les nantis écrasent impunément le peuple, en tant que patrons tyranniques, législateurs protégeant leurs pairs au détriment de la population, ou clients se croyant tout permis lorsqu'ils viennent boire, jouer ou trouver une fille dans les quartiers populaires. Il souhaite donc unifier les quartiers de Whitechapel et Southwark sous sa bannière pour que leurs "terres" ne soient plus autant des terrains de jeu pour riches méprisants, et que ces derniers ne s'y sentent plus les bienvenus, notamment en les traitant comme de simples clients (donc sans se plier à leurs caprices), ou en formant une force suffisamment inquiétante pour que les employeurs tyranniques n'osent plus trop s'en prendre à leurs employés, par crainte des représailles.

L'objectif n'est cependant pas de faire tomber tout Londres, ou de mettre la ville à feu et à sang, mais uniquement de créer un "contre-pouvoir" limitant les excès de la noblesse et de la bourgeoisie envers le peuple, et de relâcher leur joug écrasant. Ils veulent vivre dans leur coin, tranquilement, avec un salaire décent, traités correctement par leurs patrons, mais n'ont que l'illégalité pour se rebeller contre les castes supérieures. Pour l'heure, la Tribu reste discrète, étant en train d'étendre sa sphère d'infuence, en phagocytant les autres gangs jusqu'à ce que les deux quartiers forment un "tout" où les forces de l'ordre n'oseront plus vraiment s'aventurer, trouvant porte close à chaque fois qu'ils cherchent à interroger des habitants, et de toute façon place nette quand ils arrivent, de manière à ce que les policiers ne trouvent à rien à leur reprocher, du moins qu'ils puissent prouver.

Les sources de revenus.
Pour vaincre les autres gangs, Fergus a décidé d'être innovant : il a conscience que le plus gros de ses hommes, ses collègues de la fonderie, sont des pères de famille, des braves types qui ont décidé grâce à lui d'arrêter de supporter les brimades pour retrouver leur fierté et offrir une vie un peu meilleure à leurs proches -pas des tueurs capables de vraiment se battre façon guerilla, donc. Plutôt que de partir sur une guerre des gangs classique, qui causerait à la fois beaucoup de morts et de défections dans ses rangs, il a opté pour le fait de gagner de l'argent, suffisamment pour rallier à lui les sbires des autres gangs, attirés par le fonctionnement façon "Cour des miracles" de la Tribu, où ils sont mieux traités :


  • Etape 1 : vendre les services de ses hommes à des riches ne voulant pas se salir les mains, comme par exemple tuer une vieille tante pour toucher l'héritage, ou mettre le feu à un entrepot pour toucher l'assurance. La Tribu emploie des domestiques qui surveillent leurs maîtres, et leur proposent les services du gang quand ils sentent ces derniers dans une salle posture. Vol, meurtre, enlèvement, tout est possible, si leurs clients y mettent le prix.

  • Etape 1' : récolter des informations sur les gangs adverses, et les transmettre à la police, pour que ce soit Scotland Yard qui fasse le ménage à leur place. Leur adversaire principal est le gang Mortimer, qui tient les docks : le port est une zone clé, pour les revenus qu'il peut générer ("taxes" officieuses, influence du marché noir, etc.) et parce qu'il sert de "trait d'union" entre Whitechapel et Southwark.

  • Etape 2 : plus ou moins "racheter" les activités illicites des deux quartiers (bordels, bars, cercles de jeux, fumoirs d'opium). Là, trois variantes : soit le lieu passe complètement sous contrôle du gang, soit le propriétaire/gérant antérieur reste ne place mais paie un impôt à la Tribu, soit ledit gérant est laissé tranquille. ça dépend un peu de comment la personne réagit à l'installation du gang : plus il/elle se montrera favorable à la Tribu, plus il/elle aura de chances de garder son commerce sans être ennuyé(e). Vu que le gang aura deux bonnes sources de revenus, à la fois stables et importantes (i. e. les contrats avec les nantis et le contrôle des docks).


Le fonctionnement interne.
En interne, c'est un fonctionnement rappelant celui de la Cour des Miracles : il sagit d'un fonctionnement collégial avec tout de même Fergus qui a le dernier mot, concernant aussi bien les opérations à monter (d'autant plus si elles sont risquées, ou importantes du fait de la forte somme promise par leur client), la gestion des conflits entre membres du gang, ou décider de la punition à infliger aux membres qui ne respectent pas les règles. Fergus se présente comme un guide, un catalyseur de l'énergie restée trop longtemps endormie dans les bas quartiers, et non un despote dont le but secret est de s'enrichir, tout en gouvernant son petit royaume cruellement. À l'affût de tous les talents aptes à briller au sein de la Tribu,

Des planques sont situées un peu partout à Whitechapel (un peu moins à Southwark, leur nombre y est cependant en augmentation) pour organiser les coups, se réunir discrètement pour discuter, rendre la justice, etc.

La tolérance zéro est appliquée : Fergus n'hésite pas à exclure du gang les fauteurs de troubles, et à refuser d'inclure dans leurs rangs des personnes réputées peu sûers, pour lesquelels personne ne se porte garant au sein du groupe ou que son instinct lui déconseille de recruter. Cependant, si un membre montre de la bonne volonté, de l'implication et réussit les tâches qui lui sont attribuées, il est possible pour lui de demander à participer à des missions de plus en plus importantes, pour lesquelles le nombre de membres du gang mis dans la confidence va décroissant plus la mission a un intérêt majeur pour la Tribu.

Après chaque coup, la somme versée par le client du gang est divisée équitablement entre ceux ayant participé, avec une part supplémentaire pour le chef de groupe lorsque le coup n'est pas le fruit d'un contrat, mais proposé et monté intégralement par un des membres du gang. Tout ce que l'équipe raffle durant sa sortie lui revient intégralement.

Avec l'augmentation du nombre de fidèles au sein de la Tribu, il devient possible de multiplier les intermédiaires entre le "coeur" du gang et les nobles désireux de s'offrir leurs services ; l'intérêt est que le gang reste hors de portée d'éventuels fouineurs, et puisse s'adapte aussi vite que possible lorsqu'un des leurs est arrêté, afin de rendre obsolète les renseignements qu'il pourrait lâcher aux enquêteurs ou aux bourreaux d'autres gangs voulant les faire tomber.

Un regard vers l'avenir.
À terme, on peut imaginer que Fergus proposera un pacte de non agression au Gouvernement, ou au moins à Scotland Yard : Whitechapel et Southwark se tiennent tranquilles, sans explosions de violence, la Tribu y mène ses affaires en s'engageant à y faire respect l'ordre (enfin, sa notion de l'ordre), et tout le monde vit en paix avec ses voisins. Il peut éventuellement se révéler intéressant pour le pouvoir en place de ne pas avoir à tuer une bonne part de la population de sa capitale, révoltée au point de monter des barricades, de créer un soulèvement d'ampleur et de les faire passer sur la scène internationale comme incapables de gérer leur propre capitale. Mais cela sera pour plus tard : à l'heure actuelle, la Tribu grandit, Fergus n'est pas encore à l'heure actuelle recherché/connu partout en ville comme étant le leader d'un groupe de hors-la-loi influent, il n'y aura bien qu'Andrew Downcry, chef de la police, pour flairer les remous à venir.

La composition de la Tribu.
Les membres, soutiens et relations proches ou lointaines de la Tribu sont les suivants :

- Fergus Lynch, fondateur et leader du mouvement
- Saul Berensohn,  bras droit de Fergus
- Pierre Vuillemin, gardien du code de la Tribu et "juge" secondant Fergus dans l'application des sanctions
- Gerald T. Fogg, qui mène le sapage du gang Mortimer avec Percy, tout en chapeautant les domestiques infiltrés,
- Loban V. Renfield, qui blanchit à haut niveau les dossiers concernant Fergus, son "frère" d'orphelinat, et de ce fait assure les arrières de la Tribu
- Finn I. McLaughlin, fournisseur d'armes attitré
- Percy Mortimer, qui donne des informationss sur le gang Mortier, à la tête duquel se trouve son père
- Joséphine E. Morel, "historienne" de l'ascension du gang, espionne Devlin Stanton et passe des tuyaux à Scotland Yard sur le gang des docks
- Elizabeth Thompson, médecin de la Tribu
- Jenny Smith, voleuse à la tire
- Cléo Matthews, membre
- Anne M. Lacey, qui revend certains objets à la Tribu, notamment des papiers avec des renseignements compromettants
- Felix J. Adler, qui espionne pour le gang
- Selina D. Forbes, qui rachète à Fergus des objets obtenus au marché noir
- Nina K. Blackmont, qui emploi Fergus comme faux fiancé en société
- Athénaïs Spyro, favorable à la Tribu
- Lydess Hentswig, favorable à la Tribu
- Sarah Blackcat, assassin qui accepte jusque-là de ne pas mettre de bâton dans les roues de la Tribu, voire d’effectuer quelques contrats proposés par le gang.

Cette annexe a été rédigée par Fergus Lynch lui-même !
© plumyts 2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taavt.forumactif.org

LA TRIBU ▬ Construction et fonctionnement du gang.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Flou de Preval irrite le Bresil pour la construction d'une centrale éléctrique
» Project d'un construction d'un chemin de fer reliant Haïti à la Dominicanie
» De chefs de gang à chefs d'entreprise: pari tenu
» Arrestation du chef de gang William Baptiste alias "Ti
» Le droit de construction et de réparation interdit !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Anthill : A Victorian Tale :: L'Arrivée :: Premiers Pas :: Annexes-