AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

(M) WILLY CARTIER - Siam Arasan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Emploi : Artiste-peintre, Gérante des finances de la maison
Informations : Fiche - Liens - -
RPs


Avatar : Alyssa Sutherland
Quartier Résidentiel : Westminster
Messages : 54
Date d'inscription : 23/07/2017

MessageSujet: (M) WILLY CARTIER - Siam Arasan Ven 28 Juil - 1:22



Siam Arasan

« Classe ouvrière ou Démuni »

FREE RESERVED TAKEN


FT. WILLY CARTIER
CARTE D'IDENTITÉ


Nom : Arasan
Prénom(s) : Siam
Âge : 28 ans

Nationalité : Hindou
Religion : au choix
Profession : Messager, Livreur, Homme à tout faire
Quartier Résidentiel : Probablement à errer entre Whitechapel et Southwark
Activités Illicites : Aucune au départ, évolution possible en jeu
Signes particuliers : Réponse ici.

« Histoire & Tempérament »

Physique - Siam est un beau jeune homme, bien bâti. Ses mains sont rugueuses à force de travaux manuels et son dos un peu voûté, démontrant sa condition de travailleur. Il porte les cheveux longs et une légère barbe pour se vieillir dans la mesure où rasé il a tendance à faire plus jeune que son âge. Toujours l'air un peu perdu, voir bête, son regard a pourtant la profondeur d'un océan sous ses sourcils broussailleux. Siam est un jeune coq, beau comme tout avec ses tâches de rousseurs sur son visage à la peau mâte, mais sa condition se voit dans sa posture et dans la gaucherie un peu pataude de ses gestes quand il n'est pas en plein travail.

Caractère - Impétueux et épris de liberté, capable aussi bien de tendresse avec ses conquêtes que d'un tempérament de tête de mule quand il s'agit de défendre ses idées, Siam n'est pas homme à se laisser ratatiner. Travailleur et acharné, ce n'est pas un mauvais bougre mais il a la langue bien pendue et malheureusement pas assez d'éducation pour rivaliser avec un lord dans une joute verbale. Totalement perdu à Londres, il se débrouille comme il peut, déployant des trésors de ruses et d'intelligence pour subsister et apprendre les coutumes locales. Au fond, c'est resté un grand enfant qui ne se refuse rien et qui fait fit de la bien-séance londonienne. Enjoué et taquin, il est un peu poète à sa manière... bourrue et simple. A noter qu'il n'est pas aussi nigaud qu'il peut le paraître. Seulement un peu trop insouciant.

Histoire - Siam est né et a grandi en Inde. Sa famille est au service de l'ambassadeur O'Sullivan depuis qu'il s'est installé là-bas. Sa mère était la gouvernante de sa fille aînée, Sinéad, âgée de deux ans de plus que Siam. C'est comme ça qu'ils se sont connus et qu'ils sont vite devenus inséparables.

Et puis un beau jour alors que Sinéad avait passé 13 ans, on la renvoya en Angleterre sans qu'il puisse lui dire au revoir. Tout ce qu'il lui restait d'elle, c'était un ruban qu'elle lui avait offert pour le remercier du pendentif en bois qu'il lui avait sculpté pour son anniversaire.

En grandissant, il resta au service d'Arthur O'Sullivan, père de son amie, en tant que domestique puis que messager de confiance. Parfois l'homme aimait discuter de choses et d'autres avec lui, mais surtout de sa fille.

Puis un jour, alors qu'il était devenu un adulte accompli, Sir O'Sullivan le convoqua à son bureau avec "une mission qu'il ne pouvait confier qu'à lui". L'homme lui demandait de gagner Londres -il lui payerait le voyage et lui verserait un petit cachet chaque mois- et d'y retrouver sa fille pour le tenir au courant de ce qu'elle faisait. Naïvement, Siam y vit l'occasion de retrouver son amie d'enfance et accepta. Ce ne fut qu'un peu plus tard qu'il apprit les déboires de la famille O'Sullivan, le divorce d'Arthur avec sa femme et du refus de Sinéad de lui adresser la parole ou même de le voir.

Un peu déboussolé et ne sachant plus trop quoi faire entre respecter la volonté de son amie d'enfance ou suivre les ordres de son père, il fit le mort quelques temps à Londres. Mais il faudrait bien qu'il finisse par faire un choix et cela impliquait de trahir quelqu'un... Le tout était de savoir qui.    

Sinéad Eliacin
Amie d'enfance ⊹ Il ne sait toujours pas ce qu'elle est devenue. Il ne fait que l'idéaliser avec les yeux de l'enfant qu'il était quand elle était encore là, avec lui. Au nom de leur amitié, il rechigne sincèrement à trahir sa volonté,
même s'il ne peut nier son envie de la revoir, maintenant qu'il est si près d'elle. Il porte toujours au poignet le ruban qu'elle lui avait offert.

Arthur O'Sullivan (PNJ)
Employeur ⊹ On ne peut pas dire qu'il porte spécialement Sir O'Sullivan dans son coeur, néanmoins, il n'a jamais eu à se plaindre de son traitement. Il paie bien le travail et en temps et en heure. Et puis i lui a donné l'occasion de se rendre à Londres, ce qui semble être une marque de confiance, non ? Cependant, il ne sait pas trop quoi penser de sa façon d'agir avec sa fille. Et sa mission ressemblerait presque à de l'espionnage. Siam n'est peut-être pas l'homme le plus cultivé ou intelligent du monde mais faire potentiellement du tord à une amie pour quelques cachets ne lui plaît guère...
© plumyts 2015



Tes yeux où rien ne se révèle de doux ni d'amer sont
deux bijoux froids où se mêlent l’or avec le fer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Emploi : Artiste-peintre, Gérante des finances de la maison
Informations : Fiche - Liens - -
RPs


Avatar : Alyssa Sutherland
Quartier Résidentiel : Westminster
Messages : 54
Date d'inscription : 23/07/2017

MessageSujet: Re: (M) WILLY CARTIER - Siam Arasan Ven 28 Juil - 15:34



Mes Petites Exigences

« Là où l'on peut marchander »

Coucou toi, vous  bounce
Tout d'abord, merci de t'intéresser à mon petit Siam (j'imagine que c'est pour ça que tu es là, non ?) !

Ensuite, côté exigences, ma foi, je suis plutôt ouverte à la négociation. Même s'il s'agit d'un prédéfini, c'est important pour moi que tu aimes le personnage tout entier et que tu t'amuses avec, donc je suis prête à discuter sur pas mal de choses.
Tout ce que je te demanderais de respecter, c'est l'essence du personnage : fraîchement débarqué à Londres et tout perdu mais malgré tout débrouillard.

Physiquement et mentalement, sens-toi libre d'ajouter des choses ou d'apporter quelques modifications (même si je t'avoue que j'aime bien le côté nigaud idéaliste qui cache bien son jeu). Je pense même qu'on pourrait lui ajouter un côté un peu charmeur du dimanche, mais bon, c'est toi qui voit. gnon

Côté histoire, tu as les grandes lignes de tracées et elles sont difficilement modifiables mais libre à toi de combler les trous comme tu l'entends.

Et pour finir, côté liens, j'ai laissé ça plutôt large pour que tu puisses faire tes choix toi-même. De mon côté, sache qu'il est très probablement que Sinéad développe rapidement une attirance pour Siam, après tout, il représente à lui seul tout ce qu'elle a jamais aimé : son pays l'Inde et une relation à coeur ouvert. (Et puis tu pourras apprendre en jeu qu'elle a nommé son fils d'après Siam -et qu'elle porte toujours le pendentif qu'il lui a sculpté-  huhu ). Mais tu pourras bien faire de cette information ce que tu veux.

Quoi qu'il en soit, si tu as besoin de précisions de quoi que ce soit, n'hésite pas à me contacter, je te répondrais de mon mieux. Je ne garantis pas non plus que j'accepterais tous les changements, mais si tu vois quelque chose qui ne te plaît pas, surtout n'hésite pas à me proposer autre chose, comme je l'ai dis, je suis ouverte à discussion.

Je crois que je t'ai tout dis, donc je te remercie de m'avoir lue et j'espère te croiser prochainement ! ♥️

AVATAR Il est négociable, mais j'aime bien la bouille de Mr Cartier quand même donc je serais peut-être un peu difficile à convaincre.
©️ plumyts 2016



Tes yeux où rien ne se révèle de doux ni d'amer sont
deux bijoux froids où se mêlent l’or avec le fer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

(M) WILLY CARTIER - Siam Arasan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» (m) willy cartier ☩ Les hommes sont des femmes comme les autres.
» Je blablate, tu blablates, il blablate ... (97eme edition)
» NOIRISME/MULATRISME: WILLY POMPILUS EST DANGEUREUX, IL JUSTIFIE L'ELIMINATION ET
» ARNOLD/ WILLY DEUX COPAINS ADOPTES PAR CHIYOU (ex VERDUN)
» Une longue journée en perspective... [Riri/Willy] [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Anthill : A Victorian Tale :: Les Londoniens :: Têtes à Prendre :: Scénarii-