AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

A Very Special Infiltration | [ Harry • Devlin ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Admin
Âge : 32
Emploi : Vétérinaire
Avatar : David Tennant
Quartier Résidentiel : Whitechapel
Messages : 318
Date d'inscription : 27/09/2016

MessageSujet: A Very Special Infiltration | [ Harry • Devlin ] Sam 12 Aoû - 17:02



• a very special infiltration •

« i always felt kinda different about my true self »


Cette soirée était spéciale. Plus que tout, la manière dont elle se déroulerait se répercuterait de manière indéniable sur le restant de sa psyché. Car à cette seconde précis, Harry déglutissait devant son miroir. Il avait accepter cette enquête auprès de son collègue détective Devlin, car tout deux recherchaient avant tout la vérité. Que ce fut par rapport à Jack l'Éventreur ou à tout autre créature malveillante se terrant dans les ruelles délabrés et parfois bien riches de Londres. Sa main squelettique effleura le miroir. Il n'était... pas si mal que cela, à vrai dire ce soir là. Il était même, cruellement crédible. D'un doigt, il le passa le long de sa joue qu'il avait rasé à la perfection -on aurait dit une peau de bébé. Ses yeux savamment arrangés, de même que ces lèvres. C'était à se demander s'il n'était pas né pour ça. Jamais de sa vie, le vétérinaire aurait cru pouvoir si bien porter l'accent féminin. Il l'avait déjà testé pourtant, de nombreuses fois. Tout cela pour pouvoir un jour atteindre la lame de ce mystérieux meurtrier. Mais jamais encore il ne s'était intéressé à son visage. Il s'était longtemps demandé si c'était parce qu'il ne brisait pas encore les perceptions, s'il ne faisait pas encore trop homme.

Et pourtant là, ce soir-là dans le miroir, Harry plongeait son regard dans cet étrange alter-égo qu'il venait de se créer. Une version presque plus entière de lui-même. Il avait l'impression d'y voir une plus grande force de caractère. La robe que le vétérinaire portait, il l'avait lui-même commandé à Amy, disant que c'était effectivement pour passer inaperçu lors d'une enquête. S'il avait dit la vérité, Harry commençait à se demander si cela n'en était pas moins de l’omission. Touchant ce tissu si délicat, au dessus de la fausse poitrine qu'il s'était arrangé, il avait un haut col qui permettait la parfaite illusion. Lui qui avait une taille si squelettique, il avait pu très aisément se faire de plus grosses hanches afin de rendre sa silhouette plus féminine. Ce soir, il devait rejoindre le détective dans un bordel afin de se fondre parmi les prostituées déjà présente, découvrir des informations. Cela ne serait pas une partie de plaisir, mais déjà avec le costume, c'était plus simple.

Sa démarche était gracieuse, son long cou gracile se levait presque avec fierté alors qu'il marchait dans les rues de Whitechapel, un châle chaste autour des épaules. Ce qui l'impressionnait le plus, c'était que les hommes se retournaient presque sur son chemin, surpris de voir une femme au faciès aussi particulier et peu commun. Il fallait l'avouer, rien que le visage d'Harry en tant qu'homme faisait se retourner plus d'un visage, curieux de son regard jaune. Celui-ci, accentué par le maquillage qui rendait à merveilles, synthétisait toute l'admiration et le surprise dans le regard des passants. Harry était presque heureux. A cet heure là, il lui semblait marcher plus libre que jamais. Le vétérinaire travesti arriva au point de rendez-vous sans embûche, s'approchant de l'individu qu'il devina comme étant Devlin. Les traits naturels d'un individu restent impossible à manquer quand on connaissait le faciès de quelqu'un. Surtout d'un homme possédant un visage aussi peu commun que ce détective sans langue dans sa poche. Puis il aurait été difficile de cacher quelque chose aux yeux d'aigle que possédait le jeune homme squelettique, voyons. Ce fut donc avec un grand sourire, faisant presque jouer son tout nouveau charme entre ses yeux, qu'il rit avec une voix à peine plus aigue que sa véritable voix -qu'il avait de nature plus féminine que la majorité des hommes:

- Cette ruelle n'est pas assez grande pour deux beautés comme nous.

Il ramena un peu plus son châle sur sa fausse poitrine en ricanant. C'était vraiment drôle d'être une femme, Harry se sentait si bien. Dans ces petits chipotages de demoiselles, sans réellement de prise de tête. Il ne se souciait plus vraiment de ce qui l'entourait, trop heureux de sa propre personne pour réellement voir le danger dans son propre petit jeu.

© plumyts 2016




Will someone please let me see with my own eyes?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

A Very Special Infiltration | [ Harry • Devlin ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Harry Vederchi [Pouffy]
» London Stiller...she's a special girl
» Harry Potter Et La Coupe De Feu
» Unité d'infiltration en formation !!!
» Harry Potter [Gryffondor, 5ème année]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Anthill : A Victorian Tale :: Les Rues de Londres :: Whitechapel :: Maisons de Passe-