AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

L'entraide est notre seul salut | From Lady Eliacin To Lucy E. Wood

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Emploi : Artiste-peintre, Gérante des finances de la maison
Informations : Fiche - Liens - -
RPs


Avatar : Alyssa Sutherland
Quartier Résidentiel : Westminster
Messages : 54
Date d'inscription : 23/07/2017

MessageSujet: L'entraide est notre seul salut | From Lady Eliacin To Lucy E. Wood Lun 11 Sep - 20:51


 
 


A l'intention de mademoiselle Lucy


 
Mademoiselle,


J'ai bien réfléchis ces derniers jours à la proposition que vous m'avez faite et voici ma réponse. En l'état actuel, je ne peux accepter que vous exerciez dans mes établissements.

Cependant, j'ai un autre marché à vous proposer, qui je l'espère vous satisfera. Je dispose à l'arrière de l'un de mes établissements d'un local inexploité que je pourrais mettre à votre disposition. Ce n'est pas très grand, mais une fois meublé, vous disposeriez d'un lieu chauffé et confortable.
Si vous le souhaitiez, il me serait possible de vous laisser occuper les lieux comme il vous plaira en remplaçant le loyer par des heures de travail au sein de mon établissement. Les tâches qui vous seraient confiées seraient définies en fonction de vos compétences mais je pensais en premier lieu à l'entretien et au ménage du bar. Il devrait être fait une fois par jour, mais aux heures qui vous arrangeraient.

Sir Johnson saurait ainsi où vous trouver et si le travail au sein de mon établissement vous convient, nous pourrons peut-être envisager de vous confier davantage de tâches, moyennant un petit salaire. Mais nous n'en sommes pas là et la décision vous revient.

Si mon offre vous convient, je vous invite à me retrouver Samedi matin à 8h à l'arrière du Sour Orange pour discuter des derniers détails. Vous trouverez joint à cette lettre l'adresse et les indications pour vous y rendre depuis Waterloo Station. Dans le cas où vous préféreriez décliner mon offre ou que vous souhaitiez conclure d'une autre date pour le rendez-vous, je vous saurais gré d'y faire parvenir votre réponse avant Jeudi.

Bien cordialement,
La propriétaire du Sour Orange.
 



Tes yeux où rien ne se révèle de doux ni d'amer sont
deux bijoux froids où se mêlent l’or avec le fer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Emploi : Fille de joie
Avatar : Eleanor Tomlinson
Messages : 218
Date d'inscription : 15/02/2017

MessageSujet: Re: L'entraide est notre seul salut | From Lady Eliacin To Lucy E. Wood Jeu 28 Sep - 15:46




Lady Sinéad Eliacin



Madame,


Je vous remercie infiniment d’avoir consacré autant de temps et de réflexion à ma situation personnelle. Je comprends tout à fait votre point de vue au regard de ma demande qui a pu vous paraître déplacée, ce dont je vous prie de bien vouloir m’excuser.

Votre proposition est très intéressante et aussi très généreuse de votre part. Je suis vivement intéressée, exercer dans un lieu chauffé et sécurisé étant un luxe que je n’ai jamais connu, et qui me faciliterais grandement dans l’exercice de ma profession. Je suis tout à fait disposée à régler ma dette en faisant le ménage au sein de votre établissement. J’ai déjà tenu une maison et suis à l’aise avec ce genre de tâches. Si vous êtes intéressée, sachez que je sais également cuisiner, repriser et coudre. Néanmoins je ne voudrais pas abuser de votre générosité et votre offre me convient parfaitement.

Je pense également que cette proposition conviendra à Sir Johnson, son désir étant surtout de ne pas avoir à arpenter toutes les rues de Whitechapel des heures durant avant de me trouver. Savoir que je suis logée dans un local attenant à un de vos établissements le satisfaire amplement, à mon humble avis.

Je suis plus que disposée à en discuter plus en détails avec vous, ainsi j’accepte avec grand plaisir de vous retrouver à l’arrière-cour du Sour Orange samedi à 8 heures. Vous pouvez être assurée de ma présence, qui vous prouvera ma gratitude devant la générosité de votre offre, qui me sauve sans doute la vie. Vous n’êtes pas sans savoir combien les hivers londoniens sont cruels et, en cette période, l’exercice de mon métier relève de la survie. Un endroit chauffé, aussi petit soit-il, représente donc pour moi une salvation. Je vous réitère donc mes remerciements les plus chaleureux, tout en vous confirmant ma venue au rendez-vous de samedi.

Bien cordialement,

Lucy E. Wood.


Lucy ne sachant ni lire ni écrire, la lettre a été composée par une de ses connaissances lettrée, en échange de quelques piécettes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

L'entraide est notre seul salut | From Lady Eliacin To Lucy E. Wood

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Salut notre triple A !
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Port-Salut, un vent d’espoir souffle
» Notre alimentation
» 'BillClinton,otez-vous de notre soleil'UN TEXTE QUI CHATOUILLE LES PLEURNICHEURS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Anthill : A Victorian Tale :: Les Londoniens :: Vie en Société :: Boîtes aux Lettres-