Percy ⊰ I’m still learning to love, with you. [Fini] - Page 2



 

Partagez

Percy ⊰ I’m still learning to love, with you. [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
Indianna Peters
Indianna Peters

Admin
Âge : 20
Emploi : Servante, fille à tout faire.
Informations : Se pense orpheline ➸ Es servante pour Miss Bolton au bordel depuis toujours ➸ Est en réalité la fille illégitime de M. Harrington. Mais ignore tout, évidement ➸ Est sous la protection de Miss Bolton pour une obscure raison, mais la considère comme une mère. Même si cette amour n'est pas réellement réciproque ➸ Travail très dure chaque jour, mais ne s'en plein jamais ➸ Ne sais pas lire mais tente d'apprendre seule ➸ Parle assez peu, mais écoute beaucoup ➸ Peu avoir un tempérament de feu. Pourtant la plupart du temps elle sera douce, agréable et serviable ➸ Malgré son corps de femme c'est une enfant qui à grandi trop vite ➸ Son plus grand plaisir, courrir dans les champs sous la pluie. Ce sentir libre et sans attache ➸ Est "amoureuse" d'un homme qu'elle ne connais pas an réalité ➸ Dessine parfois le soir à la lumière d'une bougie, quand Morphée lui refuse ses bras.
Avatar : Sophie Turner
Quartier Résidentiel : Londres
Messages : 480
Date d'inscription : 29/09/2016

Percy ⊰ I’m still learning to love, with you. [Fini] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Percy ⊰ I’m still learning to love, with you. [Fini] Percy ⊰ I’m still learning to love, with you. [Fini] - Page 2 Icon_minitimeJeu 22 Mar - 15:47


Percy Mortimer & Indianna Peters
Londres, fin mai 1891
Indianna avait bien pu observer le désarroi et le trouble du jeune roux à ses côtés face à la porte de fer immense, qui les surplombait sur ses quais bruyants. Mais Indianna ne se démontait pas, elle ne se démontait que rarement. Sa seule voix douce et son regard aguerri avaient suffi à rassurer un instant du moins le jeune homme, plus âgé qu’elle en vérité. La rousse avait cette espèce de sens de l’aventure, cette envie de découverte, plus forte que la moindre once de prudence. Elle le savait, elle en avait déjà plus d'une fois fait les frais de sa curiosité et de sa spontanéité trop maladive. Mais si elle avait parfois été chasser ou déçus de certains lieux, elle avait découvert de vrai nid douillet cher à son cœur aujourd'hui. Et ce lieu vers lequel ses pas la guidaient déjà sans la moindre crainte faisait partie de ses belles découvertes. Découvert lors d'une journée semblable à celle-ci, mais quelques années auparavant, dans un froid bien plus mordant, dans un hiver s'éloignant, laissant place au printemps. Elle avait découvert ce lieu pour simplement se protéger du froid quelques instants avant d'affronter les rues de Londres pour rentrée à la maison de passe un jour où Bolton l'avait envoyée faire des courses comme aujourd'hui. Un jour, elle se souvient, où les pièces avaient empli ses poches où la maisonnée et les filles avaient bien travaillé, où l'argent avait semblé couler à flots. Enfin pour la pauvreté qu'elle avait toujours connu quelques piécettes de plus lui semblait toujours une fortune. Percy la suivait avec plus de maladresse, mais elle s'amusait parfois à jeter un regard vers lui alors qu'elle naviguait dans ce hangar comme un poisson dans l'eau. Elle ne se moquait pas, non, jamais. Pas de lui en tous les cas. Elle aimait cette maladresse maladive chez lui. C'est ce qui faisait son charme, peut-être un peu trop. Mais elle s'en cachait un peu, il fallait l'avouer. Elle-même se disait maladroite, nombre de choses qu'elle avait cassées ou fait tomber à la maisonnée... Elle ne les comptait plus et Bolton à présent cachait les quelques rares objets précieux dans son bureau sur la seule bibliothèque qu'elle n'avait le droit de toucher. Alors si évidemment, elle ne pourrait jamais gagner un concours de maladresse face à l'homme, elle le comprenait parfois.

La rousse avait ouvert la petite porte presque cachée au fond de l'immensité de ce hangar. Laissant Percy découvrir ce lieu particulier. Ses yeux bleus ne perdant pas une seconde de la réaction de l'homme alors qu'elle laissa la porte ce refermé derrière eux dans un grincement presque agréable. Il la remercia de lui faire connaître un tel lieu. Ou était-ce le fait de partager un peu de sa vie encore dont il la remerciait ? Qu'important, elle se contenta d'un large sourire ravi. Alors que des regards se posaient sur eux, calme, bienveillant, et même accueillant dans ce lieu sombre. Indianna venait souvent en soirée ici, quand elle faisait le mur de la maisonnée, sachant bien que Morphée ne lui accorderait pas ses bras facilement. Parfois, elle préférait venir ici, dessinée pour quelques-uns, souvent elle donnait la soupe, et parfois juste comme elle l'avait dit elle se posait et écoutait des histoires elles aussi. Comme les enfants le faisaient ici. Elle prêtait rarement main forte du côté infirmerie, même si elle l'avait déjà faite. Mais elle avait plus de mal avec cela et le sang la faisait assez facilement tourner de l’œil. Mais on lui pardonnait cela, oui. Car elle cherchait toujours à se rendre utile quand elle menait sa carcasse ici.

Un sourire à Percy qui levait des yeux ronds et pleins d'étoiles vers elle. Elle aimait se sentir regardé ainsi, admirée presque. Lui seul le faisait et c'était bon, c'était rassurant de savoir que ce que l'on faisait état bien, au moins pour une personne. Et Percy n'était pas n'importe qui, non, son avis comptait plus que celui de n'importe qui. Plus même que celui de Bolton à ses yeux. Bolton qui était pourtant comme une mère à son coeur. Elle soupira rapidement, comme laissant derrière elle Londres et ses soucis et elle se dirigea vers la table où se trouvait une grosse marmite de soupe. Déposant son petit panier dont l'odeur du poisson commençait à s'échapper derrière elle dans un petit coin. Elle enfila avec plaisir le tablier et le masque tendu à son égard. Et comme si elle connaissait trop bien la maison, elle sortit une plus petite marmite de dessous la table et versa avec l'aide du quinquagénaire un peu du contenu de la grosse marmite dans la plus petite. Et ainsi la file de pauvres affamées se divisa en deux.

« Merci d'aider Percy. Si tu veux, tu remplis de moitié les auges et je les donne. »

Ainsi, le garçon aurait la tâche la moins difficile en un sens. Alors qu'une mère le ventre rond déjà accompagner par deux bambins de bas âges tendus un premier bol, elle le laissa sur le côté près de la marmite dont Percy avait la responsabilité. Et alors qu'avec soin le travail demandé était fait Indianna avait pris le temps de sa voix étouffé par son masque de demander le prénom des enfants. Si son sourire était caché ses yeux pétillants avait laissé à la petite famille un visage plus souriant alors qu'ils repartirent avec le bol plus rempli d'un peu de soupe. Puis les bols s’enchaînaient, les petits mots et attentions aussi, de la part d'Indianna qui se faisait comme toujours bavarde. Mais Percy se prêta aussi un peu au jeu parfois, plus timidement. Mais la servante fut ravie qu'il se laisse aller à quelques petits mots ici et là. Les minutes passaient et la soupe s'amenuisait dans la petite marmite qui était la leur. L'odeur du poisson acheté par la rousse venait doucement aux narines des deux roux. Indianna grimaça. Il était peut-être temps qu'elle rentre avant qu'il ne sente trop et finisse par pourrir.

« Je crois qu'il va être temps que je rentre. Sinon mon achat du jour va embaumer toute la pièce et ne plus être comestible. Ce qui serait fort dommage. »

Indianna s'était adressé au plus âgé qui avait également bien vidé sa pauvre soupe. Il remercia les deux roux qui déjà ôtait leur protection. Après avoir récupéré son panier et d'un large sourire dit au revoir à toutes ses pauvres âmes encore ici. Elle prit la main de Percy et d'un pas calme le fit sortir de là. Retrouvant la lumière du jour aveuglante. Elle s'arrêta à la sortie du hangar et regarda le jeune homme. Elle le remercia une nouvelle fois de cette belle journée, de son aide et reprit sans le lâcher son chemin vers la sortie des docks. S'arrêtant de nouveau, ignorant ses projets pour le reste de la journée, soirée, elle n'allait pas le traîner jusqu'à la maison de passe. Non, elle savait bien qu'il n'aimait pas ce lieu. Et à raison, c'était un lieu de débauche et vices. Si elle n'y prêtait plus vraiment d'attention, ayant appris à ignorer cela, elle comprenait le trouble que cette simple maisonnée pouvait provoquer. Elle l'avait déjà fait venir une fois, elle ne le forcerait pas une seconde fois. Lâchant enfin sa douce main chaude. Elle le regarda, son panier dans ses mains, se balançant légèrement sur elle-même. Regardant l'homme de son visage souriant presque béa. Elle franchit le pas qui les séparait encore et déposa un baiser sur ses lèvres, rapides et enfantin.

« Au revoir mon beau Percy. Prends soin de toi. J'espère que nous nous reverrons très vite. »

Avait-elle alors dit s'éloignant déjà dans la pénombre des rues de Londres.
1358 mots ⊰ Gif by Tumblr, fiche by Summers



Percy ⊰ I’m still learning to love, with you. [Fini] - Page 2 N6gn
Revenir en haut Aller en bas
http://marplespring.forumactif.org/

Percy ⊰ I’m still learning to love, with you. [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Iseult ~ We come to love not by finding a perfect person, but by learning to see an imperfect person perfectly”
» 123456789... Déclaration !
» Thor - When someone you love becomes a memory, the memory becomes a treasure. [Terminé !]
» Petit Bain [|PV: Shina|]*Hentaî* [|Fini'sh|]
» ~Poyo Rainyday~ [fini]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Anthill : A Victorian Tale :: Les Rues de Londres :: La Tamise :: Les Docks-