Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez| .

Got a secret, can you keep it ? || PV. Melanie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Avatar : Lily James.
Messages : 35
Date d'inscription : 30/09/2016

MessageSujet: Got a secret, can you keep it ? || PV. Melanie Sam 1 Oct - 0:40



Got a secret, can you keep it ?

« Swear this one you'll save »


Johanna sourit de son sourire si éclatant tout en rajustant une dernière boucle de ses cheveux dans le miroir. Elle rayonnait de bonheur ces derniers temps, et tout son entourage s’accordait à dire que c’était rafraîchissant de l’avoir à ses cotés. Il faut dire que tout était presque parfait pour elle, sa vie, ses amours...Bon, peut être pas parfait, la situation était loin d’être idéale et elle n’avait toujours pas trouvé une solution à la chose, ou même un arrangement qui pourrait stabiliser sa relation avec Nathanael sans pour autant compromettre sa réputation et son amitié avec Lester mais… Elle s’en fichait.

Rien ne semblait pouvoir entacher sa joie de vivre et son bonheur, pas même la disparition mystérieuse de la lettre de son… Pouvait elle vraiment l’appeler son amant ? La jeune femme rougit rien qu’à cette idée, fuyant le regard de son reflet dans le miroir. Rien ne s’était encore concrétisé mais...Elle mentirait si elle disait qu’elle n’en avait pas envie. Ou qu’elle n’en avait pas rêvé la nuit. Mais elle était une femme mariée, alors c’était tout à fait absurde comme idée.

Elle savait pertinemment que c’était le genre de chose qui pourrait ruiner à tout jamais sa réputation et lui faire perdre sa place dans le monde, un divorce ou même un adultère la rayerait de toute les listes si cela venait à se savoir. Mais ce n’était pas le jours de s’en préoccuper, aujourd’hui, elle était beaucoup trop naïve et insouciante pour ça. Après avoir vérifié que sa robe bleue comme le ciel était bien ajustée et que pas un plis ne venait entacher sa jolie toilette, elle se mit en route.

En effet, sa très chère amie Mélanie l’avait invité à prendre le thé, elle devait apparement lui parler au plus vite. Johanna se demandait évidemment de quoi, comme toute personne censée. Elle en était même quelque peu inquiète, elle savait que, depuis la mort de son fiancé, la jeune femme avait eu beaucoup de problèmes et que des gens malintentionnés feraient tout leur possible pour l’atteindre. Et ça ne lui plaisait pas beaucoup, bien entendu. Mais peu importe, dans tout les cas, elle serait là pour l’aider !

Même si pour ça il fallait passer la porte de cet odieu manoir… Même si c’était la demeure de Mélanie et que c’était là qu’elle avait elle même rencontré son mari… Johanna ne pouvait s’empêcher de revoir le cadavre du fiancé, sinistrement pendu au plafond. Après une grande bouffée d’air frais, elle frappa tout de même à la porte, attendant que la domestique lui ouvre. Cet endroit lui filait vraiment la chair de poule...Même sans la vision d’horreur qui la hantait à chaque fois qu’elle venait, elle trouvait qu’il s’y passait des choses...Etranges, et que quelque chose ne tournait pas rond, il était rempli de mauvaises ondes.

Mais soit, elle n’était pas là pour elle, elle était là pour son amie qu’elle voyait enfin. Après de chaleureuse embrassades comme à chacune de leur retrouvailles, les jeunes femmes s’assirent toute deux sur des fauteuils, l’une en face de l’autre mais assez proche pour une conversation des plus discrète. Johanna attendit avec un sourire qu’on leur serve le thé et que la domestique parte avant de prendre la parole, et la main de son amis, d’un geste rassurant.

« Tu as dis dans ton invitation que tu voulais me parler ? Il y a un problème ? C’est encore des gens qui te veulent du mal ? »

© plumyts 2016

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Emploi : Rentière
Informations : Est née aux États-Unis ⊹ a vécu dans la petite ville de Thunder Mesa pendant son adolescence ⊹ fille d'un propriétaire d'une mine d'or, Henry ⊹ s'est exilée dans leur résidence londonienne après que son père n'approuve pas son mariage avec celui qu'elle aimait ⊹ a perdu ses parents dans un tremblement de terre provenant de la mine à Thunder Mesa ⊹ a retrouvé son mari pendu au plafond de sa demeure juste avant le mariage ⊹ n'arrive pas à accepter la mort de son mari ⊹ très déprimée, pleure souvent ⊹ s'intéresse à la politique ⊹ vit sur la fortune de son défunt père ⊹ vit dans un manoir réputé hanté.
Avatar : Mary Elizabeth Winstead
Messages : 372
Date d'inscription : 16/09/2016
Âge du Joueur : 23

MessageSujet: Re: Got a secret, can you keep it ? || PV. Melanie Sam 1 Oct - 17:55



Got a secret, can you keep it?

« feat. Melanie & Johanna »

Melanie était très inquiète aujourd'hui. Et pour une fois, cela n'avait rien à avoir avec elle. Mais les choses étaient qu'elle ne s'en sentait pas moins concernée et affligée pour autant. Assise devant le miroir de sa coiffeuse, la jeune veuve gardait une main soutenant son front blanc. Image plutôt habituelle dans la chambre de Miss Ravenswood. Cependant, et pour une fois, les tourments de son fiancé disparu étaient bien loin. Quelque chose la préoccupait davantage ces dernières jours. Une lettre.
Ses mots la hantaient. Elle ne savait même pas comment elle était atterrie dans son manoir, mais il n'y a pas plus de deux jours, l'éternelle mariée l'avait ramassée sur le sol de son boudoir, à moitié cachée sous un fauteuil. Elle était adressée à Johanna. Sa Johanna. Melanie se demandait quand elle l'avait perdue, mais cela n'était pas vraiment le noyau du problème. C'était une lettre d'amour. Ne venant pas de son mari.

Melanie hésita longtemps avant de la lire. Mais quelque chose lui disait qu'elle devait le faire. Comme si le bout de papier précieux l'appelait. L'alarmait. Si la jeune femme avait un sixième sens, il venait de s'enclencher. Alors, un peu honteuse, Miss Ravenswood l'avait ouverte et avait commencé à déchiffrer l'écriture encrée.
Cela venait d'un homme, et à vrai dire le nom de Johanna n'était même pas inscrit. Mais elle n'était certainement pas destinée à elle ou une des domestiques, compte tenu des indices descriptifs que l'homme induisait dans ses écrits. De plus, Johanna était une des seules invitées récurrentes du manoir. Et il était de moins en moins improbable qu'elle ait pu perdre sa lettre ici. Et quelle lettre... le seul soulagement que Melanie pouvait éprouver était que c'était son manoir qui reçut l’accidentel oubli.
L'homme de la lettre écrivait divinement bien, à vrai dire. Pas étonnant que sa jeune amie soit sous son charme... Enfin Melanie le supposait. Mais aux dires de l'anonyme interlocuteur, cela semblait être le cas. Et cela ne pouvait être l'oeuvre de Lester non plus. Tout portait à croire que leur relation épistolaire devait rester secrète. Pour sûr, quelqu'un d'inconnu aurait lu la lettre comme un récit d'amour magnifique, sans avoir aucun indice sur les protagonistes de l'histoire. Malheureusement pour eux, Melanie connaissait trop bien Johanna pour comprendre que cela lui était destiné.

À la fin de la lecture, Lady Ravenswood baissa le papier, abasourdie. Son regard vide se posait sur sa bibliothèque sans vraiment la regarder. Elle ne réalisa pas bien la situation avant quelques minutes. Johanna était amoureuse d'un autre? Melanie avait du mal à le concevoir... Ne lui aurait-elle pas avoué une chose pareille si cela était vrai?
Elle laissa la journée passer, puis la deuxième. L'idée de ne rien dire et feindre l'indifférence avait germé au début. Mais cette pensée finit par être rongée par l'inquiétude. Melanie finit par se rendre à l'évidence qu'il lui était impossible pour elle d'édifier un tel mensonge. Et les images de sa pauvre Johanna se faire prendre et en payer le prix lui étaient insupportables. La jeune veuve décida d'envoyer un messager à la porte de son amie, qu'elle la rejoigne prendre le thé le lendemain, lui faisant comprendre l'urgence du rendez-vous. Cela n'était pas suspect, Melanie avait de temps en temps besoin d'elle dans ses heures les plus sombres... Et Johanna était toujours présente pour supporter ces humeurs tortueuses. Qu'elle en soit bénie. Puis bien sûr, il était évident qu'elle ne pouvait frapper à sa porte pour discuter de cela, ses domestiques -et encore pire, son mari- pouvaient être dans les parages.

Johanna arriva donc comme prévu au manoir Ravenswood vers seize heures. Elle était rayonnante de beauté et de jeunesse, comme à son habitude. Melanie espérait que sa figure reste aussi pimpante après l'annonce de son anxieuse nouvelle. Les deux jeunes femmes s'embrassèrent chaleureusement avant de se rendre au boudoir, lieu du crime. Melanie ne répondait pas très vivement aux joyeuses paroles de son amie, mais elle dut peut-être se dire que cela était habituel, tout du moins récurrent. Lorsque tout fut prêt et que le thé fut servi, tout put commencer.

« Tu as dis dans ton invitation que tu voulais me parler ? Il y a un problème ? C’est encore des gens qui te veulent du mal ? » s’enquit Johanna en prenant la main de la jeune veuve.

Melanie sourit à cette remarque, émue. Que sa Johanna était bonne et innocente. La jeune femme aurait presque préféré être la victime de quelconques attaques pour une fois. Poussant un soupir, elle retira doucement sa main non sans difficultés pour chercher quelque chose sous un des pans de sa robe rose pâle. Elle en tira un papier plié qu'elle posa sur la table, et le fit ensuite glisser vers son invitée.

« J'ai trouvé cela ici même, en dessous du fauteuil où tu es assise en ce moment ... Cette lettre ... elle est pour toi, n'est-ce pas? »

L'inquiétude était omniprésente dans la voix de Melanie. Cette dernière laissa un instant à Johanna pour découvrir de quoi s'agissait le contenu de la lettre, et ainsi comprendre l'anxiété de la veuve.

« Johanna, tu sais que tu peux tout me dire ... Je ne te jugerai point. »

Elle voulait entendre sa version des faits. Si cela était vrai... Melanie la regardait, les mains jointes devant sa bouche, craignant à demi ce que sa jeune amie avait à avouer.
© plumyts 2016

_________________


{ Des douze coups de minuit
Aux matines sonnantes
Nous valserons ensemble
Macabre débutante
}

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Avatar : Lily James.
Messages : 35
Date d'inscription : 30/09/2016

MessageSujet: Re: Got a secret, can you keep it ? || PV. Melanie Dim 2 Oct - 20:31



Got a secret, can you keep it ?

« Swear this one you'll save »


Johanna était morte d’inquiétude. Même si elle avait un bref apperçu de ce que Mélanie vivait de par ses conversations avec elle, elle ne préférait même pas à imaginer à quel point cela devait être dur pour elle. Toutes ces rumeurs, ces accusations, ces attaques… Les gens n’avaient ils donc pas de coeur pour martyriser à ce point une pauvre veuve ? Bien sûr, on pourrait rétorquer qu’elle avait provoqué son propre tourment en ne portant pas le deuil après le tragique décès de son fiancé, mais tout de même…

Si ce choix avait surpris beaucoup de monde, y comprit Johanna, elle n’en aurait pour au monde tenu rigueur à son amie, ou à quiconque, pour ce que cela importe. Ce n’était qu’un détail futile, d’autant plus que la jeune femme était ravissante dans sa robe rose pale, surtout lorsqu’elle souriait. Lady Montgomery adorait la voir sourire en sa présence, elle venait la plupart du temps dans le but de s’assurer que son moral était au beau fixe, quitte à le remonter si nécessaire, alors, à voir ce si joli sourire, elle savait qu’elle avait au moins un peu réussit.

Mais la mine de Mélanie se renfrogna assez vite tandis qu’elle poussait un léger soupire. Johanna se mordit brièvement l’intérieur de la joue, ça avait l’air grave. Enfin, ça, elle s’en doutait, le message de son amie n’aurait pas été si alarmiste si ça n’avait pas été le cas. Elle regarda avec attention le papier que la veuve venait de sortir et lui tendant, le reconnaissant instantanément. Elle écarquilla les yeux l’espace d’une seconde, totalement paniquée tout en se redressant dans son fauteuil.

C’était la lettre de Nathaniel. La dernière qu’il lui avait écrit, celle qu’elle n’avait pas retrouvé une fois arrivée chez elle. Oh, bien sûr, elle en avait été triste mais...Ce n’était qu’une lettre sans prénoms mentionnés ni destinataire, alors, si elle avait eu un petit pincement au coeur à l’idée de ne pas pouvoir la garder bien cachée avec les autres, elle ne s’en était pas inquiétée plus que ça. Personne ne pourrait deviner qu’elle s’adressait à elle, ou même de qui elle venait. Ce serait juste une jolie lettre perdue parmis tant d’autre… Sauf pour Mélanie.

Mélanie connaissait bien Johanna, Et la fautive savait très bien que les quelques détails donnés dans la lettre alliés à sa découverte sous son fauteuil habituel suffirait à son amie pour comprendre que c’était sa lettre. Lettre qui était assez équivoque pour tout de suite comprendre la nature de sa relation avec cet homme qui n’était pas son mari… Tellement équivoque qu’on pourrait même s’y méprendre. En effet, au final, il ne s’était rien passé entre eux, pas même un baiser… Et pourtant, leur échange de lettre était plus fougueux que ce qu’elle n’aurait pu jamais imaginer.

Mais peu importe, qu’elle ai fait quoi que ce soit ou pas, il fallait bien qu’elle se justifie ou s’explique auprès de son amie. Et Johanna ne savait que dire à l’heure actuelle...Son premier instinct était de nier, balbutiant faiblement que la lettre ne lui appartenait pas, mais c’était peine perdu. A peine avait elle finit sa phrase qu’elle la regrettait immédiatement, les joues enflammées par la honte. Elle avait envie de dire qu’elle ne faisait rien de mal, elle n’avait pas le sentiment que ça l’était lorsqu’elle était avec lui...Mais elle savait que pour toute personne extérieure ça l’était. Désemparée, elle enfouit son visage dans ses mains.

« Si, cette lettre m’est bien destinée…  Oh Mélanie, quelle piètre opinion tu dois avoir de moi désormais… »

Son amie venait peut être de lui dire qu’elle ne la jugerais pas, mais cette idée terrorisait tout de même la jeune femme. Personne n’aurait du être au courant de cette histoire et… Même si elle avait une entière confiance en son amie, qu’elle sache tout l’effrayait énormément. Si d’autre personnes qu’elle l’apprenaient, c’en était finis de sa réputation, elle perdrait tout, son mariage, ses amis, sa place dans la sociétée… Elle se redressa pour regarder son amie, toute sa crainte transmise à travers son regard.

« Je t’en supplie, promets moi que tu ne diras rien à personne…  »

© plumyts 2016

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Emploi : Rentière
Informations : Est née aux États-Unis ⊹ a vécu dans la petite ville de Thunder Mesa pendant son adolescence ⊹ fille d'un propriétaire d'une mine d'or, Henry ⊹ s'est exilée dans leur résidence londonienne après que son père n'approuve pas son mariage avec celui qu'elle aimait ⊹ a perdu ses parents dans un tremblement de terre provenant de la mine à Thunder Mesa ⊹ a retrouvé son mari pendu au plafond de sa demeure juste avant le mariage ⊹ n'arrive pas à accepter la mort de son mari ⊹ très déprimée, pleure souvent ⊹ s'intéresse à la politique ⊹ vit sur la fortune de son défunt père ⊹ vit dans un manoir réputé hanté.
Avatar : Mary Elizabeth Winstead
Messages : 372
Date d'inscription : 16/09/2016
Âge du Joueur : 23

MessageSujet: Re: Got a secret, can you keep it ? || PV. Melanie Mer 5 Oct - 19:53



Got a secret, can you keep it?

« feat. Melanie & Johanna »

Johanna semblait perdre ses moyens. La jeune veuve l'observait, de plus en plus inquiète au fur et à mesure que son amie balbutiait, rougissait. Bien évidemment, elle ne pouvait plus cacher son acte et nier les faits. Mais Melanie s'en doutait un peu. Elle était surtout triste de l'état dans lequel la jeune fille se mettait.

« Si, cette lettre m’est bien destinée…  Oh Mélanie, quelle piètre opinion tu dois avoir de moi désormais… »

Melanie parut surprise d'entendre ces mots. Comment pouvait-elle avoir une once de jugement à son égard après tout ce qu'elle avait fait pour elle? La veuve couva Johanna d'un regard doux, empli de pitié. Et lorsqu'elle continua à parler, Miss Ravenswood se leva, ignorant complètement son breuvage, pour aller près de son amie.

« Je t’en supplie, promets moi que tu ne diras rien à personne…  »

Melanie s'accroupit près du fauteuil, un peu en dessous de sa hauteur. Prenant sa main à son tour, les yeux brillants, la mariée déchue s'enquit de taire les anxieuses paroles.

« Ma douce... Bien sûr que non, je ne dirai rien. Et je n'aurai encore moins de jugement à faire. Viens là. » dit-elle en ramenant la jolie tête blonde contre la sienne d'un geste maternel qui dura quelques secondes. « C'est justement ce qui me tracassait, que quelqu'un d'autre que moi apprenne l'affaire. Mais je compte bien emporter cela avec moi, dans la tombe s'il le faut. » des paroles encore bien difficiles à prononcer.

Puis Melanie regarda son amie dans les yeux. C'était un angle inhabituel, mais le visage de Johanna était toujours aussi angélique. Ayant repris un air un peu plus alarmé, la jeune veuve poursuivit.

« Je comprend bien que tu n'aies pas voulu m'en parler. Mais maintenant que je le sais, j'aimerais savoir qui est cet homme. Cela ne va pas avec Lester? Est-il violent? »

Johanna devait commencer à voir pourquoi tant de craintes rongeaient l'esprit de Melanie. Elle qui n'avait jamais eu de pensées infidèles, avait cherché dans des recoins les plus sombres de son imagination pour expliquer la chose. Peut-être était-ce plus simple que cela, et Lady Ravenswood l'espérait de tout son coeur.
© plumyts 2016

_________________


{ Des douze coups de minuit
Aux matines sonnantes
Nous valserons ensemble
Macabre débutante
}

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Avatar : Lily James.
Messages : 35
Date d'inscription : 30/09/2016

MessageSujet: Re: Got a secret, can you keep it ? || PV. Melanie Mer 5 Oct - 22:02



Got a secret, can you keep it ?

« Swear this one you'll save »


Oh Mélanie, sweet Mélanie…

Johanna sourit sous la douce étreinte de son amie. Evidemment qu’elle ne dirait rien… Elle s’en voulait presque d’avoir eu cette pensée une seule seconde. Elle avait toute la confiance du monde envers la jeune veuve, et pas une fois depuis leur rencontre celle ci n’avait été trahie, alors pourquoi est ce que cela commencerait ? Mélanie était bien trop bonne pour ça… C’était peut être la personne la plus gentille que Johanna connaissait, elle ne comprenait pas pourquoi la vie s’acharnait sur elle ainsi. Johanna était profondément convaincue que la gentillesse et la douceur finissaient toujours par payer, peu importe les circonstances, peu importe le temps que ça prenait...D’une façon ou d’une autre, on en était toujours récompensé. Et elle savait que ça ne tarderait pas pour Mélanie.

Pour elle par contre… Elle n’avait peut être pas encore commis l’impardonnable, mais elle savait que ce qu’elle faisait était déjà mal. Elle passait beaucoup trop de temps avec cet homme qui n’était pas son mari pour que ça soit correct...Sans parler de tout ce qui lui passait par la tête lorsqu’elle était avec lui ou lisait ses lettres… C’était loin d’être convenable et elle s’en voulait pour ça. Elle serait même allée se confesser si elle en avait eu le courage...Mais elle ne se voyait vraiment pas raconter ça à un prêtre à la recherche d’une quelconque absolution de ce péché, elle préférait l’assumer pleinement. Si elle l’avait fait, ça n’aurait pas été Dieu qui ne le lui aurait pas pardonné, mais elle même…

Et Dieu la pardonnerait forcément, après tout, si c’est Lui qui décide de tout, c’est Lui qui a voulu qu’elle tombe amoureuse de Nathaniel; Johanna savait très bien qu’elle se racontait ça pour se rassurer, mais ça lui allait comme ça. Qui pourrait la blamer pour ça ? Personne, pour la simple et bonne raison que personne ne savait ce qui se passait dans sa tête, dieu merci… Enfin, Mélanie allait bientôt le savoir, mais parce que la jeune femme avait choisit de partager ses songes avec elle. Et elle espérait qu’elle ne devrait emporter tout ça dans la tête que le plus tard possible…

« Violent ?... Non bien sur que non ! »

Johanna se mordit la lèvre, bien sur, elle avait du penser que c’était de la faute de Lesther… Qu’il ne l’a traitait pas bien, qu’il était méchant avec elle, ou, comme elle l’avait dit, qu’il était violent… Mais il n’en était rien de tout ça, Lesther était toujours aussi charmant avec elle qu’avant leur mariage… Certes, il travaillait beaucoup mais elle avait toujours l’impression qu’il essayait de se rattraper, elle n’avait vraiment pas à se plaindre de lui, c’était entièrement de sa faute à elle...

« Il est toujours aussi gentil qu’avant, c’est juste que… Oh, il vaut mieux que je te raconte tout depuis le début. »

La jeune femme se laissa glisser de son fauteuil pour être à la même hauteur que son amie, au diable les bonnes manières. Dans une telle situation elle n’en avait que faire.

« C’est Nathaniel qui m’a écrit cette lettres, Nathaniel Moorehead. Tu le connais, on a brièvement discuté avec lui chez les Getsinburg... J’ai d’ailleurs faillit tout te raconter à ce moment là mais… J’ai hésité et ai finis par ne pas le faire. »

Johanna inspira profondément avant de continuer, se triturant les doigts sous le coup de la nervositée.

« On s’est rencontré à un bal il y a quelques semaines et… C’était tellement...Surprenant. On a dansé toute la soirée, et on a parlé aussi, beaucoup parlé… Et notre conversation n’a fait que confirmer ce que je pensais. C’était un coup de foudre, comme ceux dont on parle dans les livres ! Je ne pensais même pas que ça existait ! Quand j’ai épousé Lesther, j’étais très attachée à lui, je croyais que c’était ça l’amour, que tout ces histoires n’étaient que ça justement, des histoires enjolivés pour faire rêver... Et puis j’ai rencontré Nathaniel et...Tout a changé. Alors, quand il m’a proposé un rendez vous le lendemain, j’ai accepté… Et on a continué de se voir, en cachette… Je n’en suis pas très fière, je te l’avoue... »

Elle tourna la tête vers son ami avec un sourire timide.

« Mais je l’aime. Plus que tout, et je sais que c’est réciproque… »


© plumyts 2016

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Emploi : Rentière
Informations : Est née aux États-Unis ⊹ a vécu dans la petite ville de Thunder Mesa pendant son adolescence ⊹ fille d'un propriétaire d'une mine d'or, Henry ⊹ s'est exilée dans leur résidence londonienne après que son père n'approuve pas son mariage avec celui qu'elle aimait ⊹ a perdu ses parents dans un tremblement de terre provenant de la mine à Thunder Mesa ⊹ a retrouvé son mari pendu au plafond de sa demeure juste avant le mariage ⊹ n'arrive pas à accepter la mort de son mari ⊹ très déprimée, pleure souvent ⊹ s'intéresse à la politique ⊹ vit sur la fortune de son défunt père ⊹ vit dans un manoir réputé hanté.
Avatar : Mary Elizabeth Winstead
Messages : 372
Date d'inscription : 16/09/2016
Âge du Joueur : 23

MessageSujet: Re: Got a secret, can you keep it ? || PV. Melanie Dim 9 Oct - 19:29



Got a secret, can you keep it?

« feat. Melanie & Johanna »

« Violent ?... Non bien sur que non ! »

Melanie poussa un soupir de soulagement. La jeune femme ne saurait pas ce qu'elle aurait pu faire si ça avait été le cas. Elle-même n'avait jamais pu expérimenter certains affres du mariage, mais ce qu'elle entendait autour d'elle ne donnait pas toujours envie. Enfin... elle doutait fortement que son amour aurait pu être violent envers elle. Ou même la tromper. Elle savait qu'elle aurait été heureuse avec lui... Mais là n'était pas la question.
Johanna essaya de poursuivre mais l'histoire semblait être trop compliquée pour ne pas partir du début. La jeune fille se laissa glisser sur le tapis où Melanie s'était laissée aller. La jeune veuve sourit. C'était une scène très inhabituelle, mais elle aimait la chaleur et la proximité de l'échange. Comme lorsqu'on se retrouve devant un bon feu de cheminée. Posant sa tête contre l'accoudoir du fauteuil, Miss Ravenswood écouta attentivement son amie.

« C’est Nathaniel qui m’a écrit cette lettres, Nathaniel Moorehead. Tu le connais, on a brièvement discuté avec lui chez les Getsinburg... J’ai d’ailleurs faillit tout te raconter à ce moment là mais… J’ai hésité et ai finis par ne pas le faire. »

Melanie leva les yeux au plafond, essayant de se souvenir. Elle se rappelait de cette fête oui, après tout elle n'allait pas à beaucoup de réceptions. Mais elle eut du mal à replacer le visage du jeune homme... Moorehead. Cela lui disait vaguement quelque chose.
Ah oui! Elle s'en souvenait, désormais. Il avait les cheveux attachés derrière lui, et un habit d'une classe étonnante. Mais c'était... le fils du comte! La jeune veuve revint vers Johanna, les yeux exorbités par la surprise. Un noble, qui plus est?! Si elle n'était pas encore morte d'inquiétude, les battement irréguliers de son coeur lui laissaient le doute quant à l'avenir.
Johanna lui conta l'histoire sans faiblir. La jeune veuve gardait la bouche de plus en plus béante au fur et à mesure du récit. Elle n'arrivait pas à le croire... enfin, si. Mais c'était tellement surprenant. Elle avait l'air, si... si...

« Mais je l’aime. Plus que tout, et je sais que c’est réciproque… »

... amoureuse. C'était terrible. Et merveilleux. Mais terrible! Melanie ne savait pas comment réagir à tout cela, et resta figée pendant quelques longues secondes. Elle était à la fois tellement heureuse que sa jeune amie ait trouvé l'amour, mais mortifiée à l'idée qu'elle fut mariée au mauvais homme. Au bout d'un moment, l'anxiété reprit le dessus. Melanie reprit les mains de Johanna, affligée.

« Ma pauvre chérie! As-tu une idée de ce que tu vas faire? »

Elle se mordait les lèvres, espérant ne pas enfoncer la pauvre Mme Montgomery dans un désespoir plus profond encore... ce n'était pas ce qu'elle voulait, pas le moins du monde! Mais c'était vraiment quelque chose d'alarmant. Un noble... Oui, un noble. À cette pensée, Melanie fut un peu plus rassurée. S'il l'aimait lui aussi... ne pouvait-il pas avoir un peu de pouvoir sur cette situation? C'était plutôt naïf de penser de la sorte, le mariage était une chose sacrée dont les liens ne relevaient plus du ressort des Hommes une fois scellé. Mais la jeune veuve était prête à se raccrocher à n'importe quoi pour son amie. Elle finit même par sourire et relâcher tout cela sur un ton humoristique.

« Le fils du comte, rien que cela? Dis-moi, tu as très bon goût ma Johanna. »

Elle laissa échapper un petit rire cristallin qui traduisait l'amitié qu'elle lui portait. Qu'est-ce qu'elle aurait donné pour voir sa Johanna couronnée de gloire et d'amour de la sorte. Pourquoi ne pas rester dans le rêve pour une soirée au moins? C'était toujours mieux que de penser à ses malheurs quotidiens.
© plumyts 2016

_________________


{ Des douze coups de minuit
Aux matines sonnantes
Nous valserons ensemble
Macabre débutante
}

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Avatar : Lily James.
Messages : 35
Date d'inscription : 30/09/2016

MessageSujet: Re: Got a secret, can you keep it ? || PV. Melanie Lun 10 Oct - 19:41



Got a secret, can you keep it ?

« Swear this one you'll save »


Après avoir entendu cette histoire, son amie Mélanie avait l’air… Surprise. Bon, soyons honnêtement, Johanna trouvait qu’elle avait même l’air choquée. Et il y avait de quoi, la fautive comprenait tout à fait cette réaction. Elle même en était chaque jours surprise, alors, pour une personne extérieur… Ca ne devait pas être facile à avaler que la douce, naïve et très droite Johanna sois amoureuse d’un autre homme que son mari, pire, qu’elle ai un potentiel amant. Car c’est la direction que prenait leur relation. Et c’était très effrayant pour la jeune femme maintenant qu’elle y pensait.

Mettre des mots sur les choses les rendaient tellement...Réelles. Tout d’un coup, ces conceptes si abstraits devenaient tangibles, tout comme son histoire maintenant qu’elle l’avait raconté à Mélanie. Qui ne semblait pas la juger malgré tout, qu’elle en soit bénie. Elle était surprise, oui, mais pas déçue ou outrée. Et c’était une des craintes de Johanna, décevoir son amie. Qu’elle se mette à la mépriser, voir qu’elle ne veuille plus du tout lui parler. Mais non, au contraire, son amie lui prit doucement les mains avant de lui parler.

Une idée de ce qu’elle allait faire ?... Johanna se mordit la lèvre, non, elle n’en avait pas la moindre. Enfin, elle avait quelques idées de choses qu’elle allait faire avec Nathaniel, mais c’était dans un tout autre domaine. Domaine qui allait la faire rougir si elle continuait à y penser, heureusement que l’idée de sa situation suffisait amplement à lui ramener les pieds sur terre. Elle soupira doucement, c’était si compliqué… Elle ne voulait pas faire de mal à Lesther mais… Si elle rejettait Nathaniel ou arrêtait simplement de le voir, c’était lui qui allait souffrir, et ce n’était pas ce qu’elle voulait non plus…

Elle avait beau retourner sans cesse le problème dans sa tête, elle ne voyait pas de solution qui ne ferait de mal à personne. Quoi qu’elle fasse, quoi qu’il se passe, quelqu’un souffrirait dans cette histoire… A bien y réfléchir, elle aurait du tout arrêter avant même que ça ne commence. Ca aurait été beaucoup plus simple, en tant que femme mariée, elle se devait de refuser ce rendez vous. Et pourtant, elle n’arrivait pas à regretter quoi que ce soit.. Même si les choses étaient si compliquées, elles étaient tout de même si magique…

Et puis, ce n’était pas avec n’importe qui comme Mélanie venait de le faire remarquer. Johanna écarquilla les yeux en entendant cette reflexion. Est ce qu’elle sous entendait qu’elle ne l’aimait que pour sa famille ? Non, bien sur que non, elle réalisa très vite que ce n’était qu’une plaisanterie, et ris de bon coeur avec son amie. Il est vrais que détendre l’atmosphère n’était pas une mauvaise chose, là tout de suite. Johanna serra doucement les mains de son amie et posa doucement la tête sur son épaule un instant avant de lui sourire joyeusement.

« Et bien, tant qu’à faire, autant ne pas choisir n’importe qui après tout ! »

Elle lacha de nouveau un éclat de rire.

« Je plaisante bien sur, en réalitée, il aurait même être palefrenier que je n’en aurais eu que faire… »

Et c’était vrais. La jeune femme n’était pas très au fait de la noblesse de Londres à l’époque, alors, le nom de Moorehead ne lui disait rien. Elle avait été assez surprise en l’apprenant, ce qui, il fallait l’avouer, avait bien fait rire Nathaniel. Mais comme elle l’avait dis, elle s’en fichait bien… Elle l’aimait c’est tout. Mais ça ne l’aidait pas beaucoup à arranger la situation malheureusement…

« Quand à ce que je compte faire, je n’en ai pas la moindre idée, non… Je voudrais ne faire souffrir personne mais… Quoi que je fasse, j’ai l’impression que ça arrivera. »

Elle baissa doucement les yeux avant de continuer, d’une voix beaucoup plus basse, presque en murmurant.

« J’aurais voulu connaitre Nathaniel avant Lesther… »



© plumyts 2016

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Emploi : Rentière
Informations : Est née aux États-Unis ⊹ a vécu dans la petite ville de Thunder Mesa pendant son adolescence ⊹ fille d'un propriétaire d'une mine d'or, Henry ⊹ s'est exilée dans leur résidence londonienne après que son père n'approuve pas son mariage avec celui qu'elle aimait ⊹ a perdu ses parents dans un tremblement de terre provenant de la mine à Thunder Mesa ⊹ a retrouvé son mari pendu au plafond de sa demeure juste avant le mariage ⊹ n'arrive pas à accepter la mort de son mari ⊹ très déprimée, pleure souvent ⊹ s'intéresse à la politique ⊹ vit sur la fortune de son défunt père ⊹ vit dans un manoir réputé hanté.
Avatar : Mary Elizabeth Winstead
Messages : 372
Date d'inscription : 16/09/2016
Âge du Joueur : 23

MessageSujet: Re: Got a secret, can you keep it ? || PV. Melanie Jeu 27 Oct - 15:27



Got a secret, can you keep it?

« feat. Melanie & Johanna »

Johanna posa sa tête sur l'épaule de Melanie, qui l'accueillit avec une grande douceur. Posant elle aussi sa joue sur les cheveux blonds de son amis, elle caressait affectueusement les fils dorés de ses doigts blancs et fins. Elle avait bien fait de lui dire de venir... Son coeur s'épanchait, débordait, et elle avait besoin de Melanie pour évacuer tout cela.

« Et bien, tant qu’à faire, autant ne pas choisir n’importe qui après tout ! »

La jeune veuve rit de concert avec Johanna. L'humour de son amie avait toujours le don d'ensoleiller son esprit.

« Je plaisante bien sûr, en réalité, il aurait même été palefrenier que je n’en aurais eu que faire… »

Melanie eut un sourire que Johanna ne pouvait voir. Baissant les yeux sur elle, Miss Ravenswood continuer de caresser ses cheveux. En effet, elle avait l'air de l'aimer vraiment... Mettant de côté Lester, Melanie était vraiment attendrie par cette histoire. Le coeur de son amie était si pur qu'elle la croyait et la bénissait quoiqu'elle puisse faire ou dire. Si Johanna lui disait cela, c'était vrai sans conteste, et elle-même savait trop bien que l'amour ne se commandait pas.

« Quand à ce que je compte faire, je n’en ai pas la moindre idée, non… Je voudrais ne faire souffrir personne mais… Quoi que je fasse, j’ai l’impression que ça arrivera. »

La jeune femme commençait à revenir à la réalité. Aussi pur que cet amour pouvait être, il restait impossible. Et pourtant, pourquoi pouvait-on ressentir autant d'espoir lorsqu'on y songeait?

« J’aurais voulu connaitre Nathaniel avant Lesther… »

Ce fut la phrase qui réussit à plonger le coeur de Melanie dans une profonde tristesse. Pauvre Johanna... La compassion qu'elle ressentait pour son amie était indescriptible. Parfois, les erreurs de jeunesse pouvaient s'avérer irréparables. Mais Melanie commençait à comprendre que l'erreur de la vie de Johanna n'était pas d'être tombée amoureuse de Nathaniel... mais de s'être mariée à Lester. C'était affreux, dans un sens ou dans l'autre... Attristée, Melanie serra un peu plus Johanna contre elle, comme pour la protéger. Elle savait pertinemment qu'elle n'en avait pas le pouvoir, mais si certains pensaient qu'elle n'allait pas faire de son mieux pour que son amie soit heureuse, ils se trompaient durement.
Se détachant doucement de Johanna, la jeune veuve prit ses mains et semblait ne plus jamais vouloir les lâcher. Ses grands yeux marron avaient repris leur air mélancolique habituel, mais pour une fois ce n'était pas sur son propre sort. Quoique cela était peut-être encore pire. Melanie n'avait pas connu le bonheur, certes, mais elle n'accepterait pas que son amie soit destinée à un sort égal en misère. Elle ne le méritait pas. Ou elle se considérait maudite.

« Ma chérie... J'entend ce que tu me dis. Crois moi, je te soutiens dans tout ce que tu feras, et si jamais je peux t'aider, n'hésite surtout pas à venir me voir. Si je pouvais t'éviter ce mariage pour que tu puisses vivre heureuse avec l'homme que tu aimes, je n'hésiterais pas une seconde... »

Melanie ne savait pas si cela allait remonter le moral de sa pauvre amie. Car dans l'absolu, elle ne pouvait rien faire. La jeune femme se sentait tellement impuissante qu'elle en serait devenue presque irritée. Il fallait qu'elle fasse quelque chose. Serrant un peu plus les mains de Johanna, Miss Ravenswood parut un peu plus joyeuse tout d'un coup.

« J'ai une idée! Il faudrait que je puisse rencontrer Nathaniel une nouvelle fois. Qui sait, peut-être qu'à plusieurs nous pourrions trouver une solution? »

Melanie n'y croyait qu'à moitié, et Johanna aussi sûrement. Mais un jeune amour était toujours source d'espoir qui, par ailleurs, était contagieux. Et pouvait rendre le plus sceptique des esprits aussi naïf qu'un petit enfant.
© plumyts 2016

_________________


{ Des douze coups de minuit
Aux matines sonnantes
Nous valserons ensemble
Macabre débutante
}

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Avatar : Lily James.
Messages : 35
Date d'inscription : 30/09/2016

MessageSujet: Re: Got a secret, can you keep it ? || PV. Melanie Mer 3 Mai - 14:11



Got a secret, can you keep it ?

« Swear this one you'll save »


Johanna eu un léger sourire grâce aux tendres caresses de son amie. Malgré l'horreur de sa situation, les doutes et cet endroit qui la rendait toujours mal à l'aise, là, à cet instant précis, elle se sentait protégée. Comme si rien ne pouvait lui arriver tant qu'elle restait là, avec Mélanie. Si ses pensées avaient été moins préoccupées, elle aurait même pu penser qu'à elle deux, elles avaient le pouvoir de conquérir le monde.

Mais le monde n'était sûrement pas encore prêt pour ça, et Johanna non plus. Elle relevait plutôt la tête vers la jeune veuve qui lui prenait les mains, son habituel air mélancolique ancré sur son joli visage. Johanna s'en serait presque voulue pour ça. Elle se sentait responsable, en quelque sorte, d'avoir gâché l'éclat de rire de son amie en ajoutant une phrase si triste. Elle préférait bien évidemment la rendre heureuse, c'est à ça que servent les amies après tout.

Et Mélanie en était une formidable, alors autant lui rendre la pareille. La jeune femme n'en revenait presque pas, non seulement son amie ne la jugeait pas, mais elle la comprenait et lui proposait même son aide. Johanna en avait les larmes aux yeux. Oh, pas de tristesse, non. C'était autre chose, c'était juste... De l'émotion. Elle était émue, oui. Non seulement parler de sa relation avec Nathaniel lui enlevait un poids qui pesait lourd sur sa poitrine, mais en plus, voir son amie la soutenir de la sorte la remplissait d'une joie indescriptible. Mais malgré tout ça, les peurs et les doutes persistaient toujours, et cette accumulation d'idées et de sentiments faisait que la jeune femme avait du mal à retenir ses larmes.

Et si le mariage n'avait pas eu lieu... Johanna n'aimait pas ça, mais elle se prenait souvent à rêver à si les choses s'étaient déroulées de la sorte. Lesther était un homme bon et gentil mais... Nathaniel était l'homme qu'elle aimait, et toute la gentillesse du monde ne pourrait rien y changer. Alors si elle ne l'avait pas épousé... Tout aurait été si simple. Ils se seraient rencontrés à une quelconque réception, auraient discuté, il l'aurait courtisé, ils seraient tombés amoureux et à l'heure qu'il est, ils seraient déjà mariés... Mais ce n'était pas comme ça que les choses s'étaient déroulées. Elle jeta un triste coup d'oeil à sa main gauche, non, les choses avaient été tout autre et elle ne pouvait rien y changer...

Peu importe ce qu'elle voulait, peu importe ses sentiments, elle restait mariée à cet homme et le passé ne pouvait pas être altéré. Bien sur, il pouvait toujours mourir ou divorcer, mais c'était très peu probable. Il était en parfaite santé et, honnêtement, jamais Johanna ne pourrait souhaiter ce sort à qui que ce soit, elle était bien trop douce et gentille pour cela. Et puis, elle gardait une certaine affection pour cet homme qui au fond, ne lui voulait que du bien et l'aimait très certainement... Mais le divorce était tout autant inenvisageable. Elle savait qu'elle n'aurait pas les épaules pour assumer l'étiquette qu'elle aurait après cela. Elle ne voulait pour rien au monde être mal vu de ses pairs...

Mais d'un autre coté, un adultère n'était pas spécialement mieux pour ça. Elle ne savait pas ce qui était le pire au fond... Dans tout les cas, elle avait l'impression qu'elle était fichue, qu'elle était condamnée à perdre sa réputation, simplement pour avoir aimer quelqu'un... Et elle trouvait ça injuste. Elle avait du mal à comprendre pourquoi ça importait tant au fond... Elle voudrait simplement vouloir s'excuser, dire à Lesther qu'elle avait fait une erreur, l'embrasser sur le front, l'enlacer une dernière fois en lui disant qu'il trouverait la bonne et simplement s'en aller. Mais ce n'était plus possible qu'altérer le passé.

Elle aurait soupiré si Mélanie n'avait pas prit la parole au même moment. Qu'elle rencontre Nathaniel ?... Johanna sourit doucement. L'idée était loin de lui déplaire, au contraire. Deux personnes qu'on aime dans une même pièce semble toujours être une charmante idée, et puis, elle était sure que les deux personnes s'entendraient à merveille. Mais malheureusement, elle n'était pas sure que ça aide beaucoup à sa situation... Mais que cela ne tienne, ça ne lui coûterait rien d'essayer. Elle sourit, plus gaiement, à son amie.
« Ce serait avec joie que je te le présenterai de nouveaux. J'organiserais ça ! »

La jeune femme serra chaleureusement Mélanie dans ses bras, en se disant que, peut être finalement tout ne se terminerait pas si mal.

© plumyts 2016
[/quote]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Emploi : Rentière
Informations : Est née aux États-Unis ⊹ a vécu dans la petite ville de Thunder Mesa pendant son adolescence ⊹ fille d'un propriétaire d'une mine d'or, Henry ⊹ s'est exilée dans leur résidence londonienne après que son père n'approuve pas son mariage avec celui qu'elle aimait ⊹ a perdu ses parents dans un tremblement de terre provenant de la mine à Thunder Mesa ⊹ a retrouvé son mari pendu au plafond de sa demeure juste avant le mariage ⊹ n'arrive pas à accepter la mort de son mari ⊹ très déprimée, pleure souvent ⊹ s'intéresse à la politique ⊹ vit sur la fortune de son défunt père ⊹ vit dans un manoir réputé hanté.
Avatar : Mary Elizabeth Winstead
Messages : 372
Date d'inscription : 16/09/2016
Âge du Joueur : 23

MessageSujet: Re: Got a secret, can you keep it ? || PV. Melanie Sam 6 Mai - 16:03



Got a secret, can you keep it?

« feat. Melanie & Johanna »

« Ce serait avec joie que je te le présenterai de nouveaux. J'organiserais ça ! »

Melanie rendit le sourire que lui offrait Johanna. Elle était heureuse d'avoir pu prononcer des paroles apaisantes pour son amie. Même si cela ne garantissait rien.
La jeune veuve se rendit compte qu'elles étaient toujours blotties par terre sur le tapis. Si quelqu'un était entré à ce moment là, il aurait eu tout le loisir de se moquer. Melanie le comprenait un peu, mais elle avait tendance à faire passer l'affection avant les bonnes manières parfois. Elle ne savait pas si c'était son côté américaine de campagne qui l'y poussait. En tout cas Johanna serait la première et la seule à la comprendre. Laissant échapper un petit rire, la jeune femme décida tout de même d'y mettre un terme. Elle commençait à avoir des fourmis dans la jambe.

« Regarde nous! Toujours le don de se mettre dans des situations improbables, n'est-ce pas? »

Melanie fit l'effort de se relever avec le peu de grâce que ce mouvement lui conférait, puis tendit la main à son amie pour l'aider à faire de même. Même si elle avait la "chance" de vivre seule, elle ne l'était pas complètement.

« Je ne peux rien te promettre mais sache que je serai toujours là pour t'écouter et essayer de t'aider, ma chère Johanna. » fit-elle une fois relevées avant de poser un baiser maternel sur le front de la jeune fille.

Johanna était quelqu'un que Melanie ne pourrait jamais abandonner. L'éternelle mariée ne savait pas si son amie se rendait compte, mais elle l'avait aidée et continuait de le faire d'une manière considérable. Elle était le seul visage familier qui était là dans la pire période de sa vie. Plus qu'une amie, Johanna était sa famille. Et jamais elle ne la laisserait être malheureuse, même si cela signifiait qu'elle-même aurait des ennuis. Melanie trouvait simplement insupportable le fait de la laisser de la sorte.
Mais l'heure n'était pas à l'action, malheureusement. En tant que femmes, il fallait qu'elles œuvrent de manière discrète et calculée, plus que quiconque. En attendant, tout ce que Melanie pouvait faire était réfléchir en tentant de ne pas trop s'inquiéter. Elle ne savait pas si elle respecterait la deuxième chose à faire.
Posant son regard sur les deux tasses de thé, la jeune veuve fit un geste du bras en leur direction.

« Nous n'avons même pas touché à notre thé. » dit-elle avant de porter sa main au-dessus de sa coupelle. Il avait l'air d'être encore chaud.

Mais ce qui semblait encore plus important que le thé, c'est bien à cela que l'on reconnaissait qu'elles n'étaient pas anglaises, était la fameuse lettre laissée sur la table. Melanie s'en empara pour la remettre aux mains de son amie.

« Veux-tu la garder? » s'enquit Melanie.

La jeune femme ne savait pas bien ce qu'elle devait en faire. D'un côté, elle l'aurait bien gardée pour ne pas mettre Johanna en danger vis-à-vis de son mari. Mais elle savait également qu'une lettre éloignée d'un amour pouvait être déchirant. Le destin de ce précieux papier reposait sur les épaules de son amie. Melanie, elle, espérait que quoiqu'elle en fasse, tout se passe pour le mieux.
© plumyts 2016

_________________


{ Des douze coups de minuit
Aux matines sonnantes
Nous valserons ensemble
Macabre débutante
}

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Got a secret, can you keep it ? || PV. Melanie

Revenir en haut Aller en bas

Got a secret, can you keep it ? || PV. Melanie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Secret War
» Amour secret...
» Le secret de Térabithia
» secret of mana
» SUIVI-HAÏTI:SECRET POLITIQUE-COMPLICITÉ OU SOUMISSION?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Anthill : A Victorian Tale :: Les Rues de Londres :: Westminster :: Quartiers Résidentiels Luxueux-