AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

(F) JESSICA DE GOUW - Susan McCorley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Emploi : Fondeur
Informations : Orphelin déposé au seuil d'une institution quelques semaines après sa naissance ✘ Ignore tout de ses origines, et n'y accorde aucune importance ✘ Fraie dans le monde de la petite délinquence depuis sa plus tendre enfance ✘ Ancien chef d'une bande gosses aventureux, à présent dissolue ✘ Suite à ça, a passé plusieurs mois en maison de correction ✘ La mort d'un de ses meilleurs amis, atteint de syphilis, a suffi à le convaincre de ne pas s'approcher des prostituées, règle qu'il suit toujours ✘ A fondé la Tribu, gang des rues sévissant à Whitechapel, dont il connait les moindres recoins ✘ Participe régulièrement à des combats illégaux organisés dans des bars, desquels il tire un joli pactole, ainsi que quelques petites cicatrices sur tout le corps ✘ Amateur d'armes blanches, il se sépare rarement de son couteau de boucher, tout comme de son vieux chapeau melon ✘ Se moque bien des forces de police, avec lesquelles il n'hésiterait pas à en découdre ✘ Ne voue que mépris à l'aristocratie et aux autres parvenus, mais grâce aux paiements reçus en échange de l'aide de son gang, il recrute de plus en plus d'adeptes, et accroît l'influence de la Tribu : son ambitieux objectif n'est autre que de faire tomber sous sa coupe Whitechapel et Southwark, pour mieux leur donner un second souffle, ainsi qu'une capacité de réponse envers les injustices infligées par les strates plus aisées de la société.
Avatar : Michael Fassbender
Quartier Résidentiel : Les bas quartiers de Whitechapel, son modeste fief
Messages : 318
Date d'inscription : 05/10/2016
Âge du Joueur : 23

MessageSujet: (F) JESSICA DE GOUW - Susan McCorley Lun 6 Nov - 18:23



Susan McCorley

« Noblesse »

FREE RESERVED TAKEN


FT. Jessica de Gouw
CARTE D'IDENTITÉ


Nom : McCorley.
Prénom(s) : Susan ; second prénom optionnel au choix.
Âge : 26 ans.

Nationalité : Anglaise.
Religion : Au choix.
Profession : Rentière, gère tant bien que mal la société que lui a léguée son père.
Quartier Résidentiel : City of London ou Westminster.
Activités Illicites : Emploie les services d'un gang.
Signes particuliers : Au choix.

« Histoire & Tempérament »

Caractère : Femme de tête – Fière – Honnête – Digne – Droite – Travailleuse – Mesurée – Sincère – Tient à faire honneur à la place qui est la sienne dans la société anglaise – Combattive – Terre-à-terre – Aimable – A conscience des responsabilités qui reposent sur elle – Ne croit pas franchement au féminisme, qu'elle associerait presque à l'anarchisme, mais bien plus à la capacité des femmes à se fondre dans le moule et à prouver leur valeur selon les codes choisis par les hommes – Ne craint pas de prendre des décisions importantes – Mature – Perturbée par le fait que ses valeurs paraissent complètement déconnectées de la réalité – Sensible quoi qu’essaie de se constituer une carapace impénétrable : même si elle le cache aussi bien que possible, elle est très blessée par toute réflexion, attitude ou action la rabaissant parce qu’elle est une femme.


• Susan est la petite fille d’un industriel ayant créé sa propre entreprise et l’ayant fait prospéré au point de permettre à sa famille d’emménager dans Londres, où se trouvent les bureaux de la compagnie McCorley. Le père de la jeune femme a repris l’entreprise et l’a fait fructifiée, notamment en obtenant de fructueux contrats avec le gouvernement. En récompense, la Reine l’a fait chevalier, propulsant les McCorley de la haute bourgeoisie à la noblesse, ce qui encore à l’heure actuelle n’est pas très bien vu par certains aristocrates, les prenant de haut en les considérant comme des parvenus.
Composition de la famille McCorley libre, notamment le nombre de frères et sœurs de Susan – celle-ci est cependant l’aînée.
→ Nature de la production de l’entreprise familiale libre (ex : métallurgie, usine textile, d’armement, chantiers navals, etc.)


• Elle n’a jamais manqué de rien, et a longtemps ignoré le sort des plus miséreux : à ses yeux, il leur suffisait de trouver un travail, chose facile compte-tenu de l’industrie florissante présente dans la capitale, et de se montrer aussi sérieux qu’appliqué dans leurs tâches pour obtenir de quoi vivre décemment. Cette belle illusion d’un système vertueux par le travail s’est effondré il y a quelques mois, quand elle-même s’est retrouvée confrontée aux magnats aux dents longues (voir ci-après), véritables vampires désireux de sans cesse accroître leurs profits au détriment de leurs employés, du Royaume –ou tout simplement de celles et ceux méritant de récolter le fruit de leurs efforts.

• Eduquée pour devenir une dame de qualité, elle n’a pas pour autant été tenue à l’écart des affaires de son père, et s’y est intéressée de bonne grâce, son quotidien étant de toute façon baigné par la vie de l’entreprise familiale, son père n’ayant jamais vraiment créé de frontière entre son métier et sa vie privée.

• Au début de l’année 1891, ses parents sont tous les deux décédés, faisant d’elle leur unique héritière.
Cause de leur décès au choix, mais tous deux sont morts au même moment (ex : naufrage, accident, etc.)

• Cependant, à la grande surprise de Susan, les associés de son père, après avoir brièvement –et sans doute très hypocritement- pleuré les disparus, ont commencé à montrer un tout autre visage, bien différent de celui avenant qu’elle leur avait toujours connu du vivant de son père : au fil des mois, ce fut avec de plus en plus de certitude qu’elle sentit ces hommes déployer de plus en plus de stratagèmes, derrière leurs sourires hypocrites, pour la pousser dehors, et récupérer le plein contrôle de l’entreprise McCorley. Malgré son important nombre de parts, et le testament de son père, Susan reste une femme, ce qui limite le poids de sa parole ainsi que ses droits, étant donné qu’elle est célibataire ; aucun des recours qu’elle a pu lancer avec l’aide de l’avocat de sa famille n’a abouti, ce qui lui donne l’impression d’être prisonnière d’un système profondément injuste, qui va la priver de ce qui lui revient de droit, ce qui la terrifie autant que la révulse. Mise à l’écart de la gestion de l’entreprise, la demoiselle essaie de faire bonne figure et de garder tant bien que mal un pied au conseil d’administration, où elle n’a peu ou pas d’appuis.

• Une solution serait pour elle de se marier, et même la seule option réellement capable d’avoir des effets probants, car alors son époux deviendrait le légataire de son défunt père, et la tête de l’entreprise lui reviendrait ; cependant, Susan s’y refuse, autant par principe –elle n’a en effet jamais trouvé l’amour, et ne souhaite pas faire un mariage complètement arrangé- que parce que l’idée lui déplaît fortement.
La cause motivant le rejet quasi épidermique du mariage par Susan est laissée libre (ex : viol rendant inconsciemment insoutenable tout contact intime avec un homme, homosexualité refoulée, dégoût profond de l’idée de risquer d’avoir à épouser un vieux barbon, un homme infidèle ou qui refuserait qu’elle s’implique dans la société familiale en lui « volant » son rôle, etc.)
Personnellement, j’ai un faible pour un traumatisme d’enfance, lié à un ami de la famille ou un parent éloigné qui aurait abusé d’elle, sans que Susan réalise pleinement ni ce qui se passait, ni à quel point cela l’a marquée.


• À court d’idées, et dans un mouvement de désespoir, Susan a fait appel à un gang de Whitechapel, La Tribu, qui, contre rétribution, propose aux nantis de e charger du sale boulot qu’eux-mêmes n’auraient ni le talent ni le courage de faire. Ce n’est pas un meurtre ou un cambriolage que la jeune femme a souhaité orchestré, mais bien l’embauche d’un des membres du groupe capable de se faire passer pour un fiancé potentiel en société, et ainsi effrayer les associés de son père. Le message pour eux est clair : laissez-moi assumer l’influence sur la société qui m’est due, ou sinon je me marie, et vous perdez toute possibilité de négocier autour de la table, concernant l’avenir de la structure dont je suis censée tenir la barre en ayant le dernier mot sur les diverses orientations à prendre.

• L’Anglaise a fait courir le bruit de sa rencontre et de son coup de foudre avec un mystérieux –et très riche- gentleman, ce qui a déjà suscité quelques remous, mais a conscience qu’il va lui falloir passer au niveau supérieur et présenter en chair et en os ce fameux fiancé potentiel, afin d’enfoncer le clou, un cap qui l’effraie car elle risque d’être démasquée, et donc de perdre définitivement la partie, voire la liberté si la police s’en mêle. Malgré cette crainte, elle trépigne à l’idée d’enfin battre à leur propre jeu les profiteurs qui tentent de la museler dans le rôle de la potiche de service.

Fergus Lynch
Un "fiancé" sur mesure ⊹ Autant dire que lorsque Susan a fait appel à la Tribu, elle était loin d'imaginer que ce serait le chef de celle-ci, rien que ça, qui répondrait à son appel. Et pour cause : du gang, il est un des rares, sinon le seul, à être capable de pouvoir se faire passer pour un dandy fortuné, lui qui sait lire, écrire et mentir à la perfection, tout en étant bel homme. Les débuts de leur collaboration n'ont pas été tout roses : Fergus s'est d'abord montré assez récalcitrant,
lui qui déteste au plus haut point les plus riches, avant de trouver follement amusant le fait de pouvoir mener en bateau tous ces parvenus, le tout en repérant des clients potentiels pour son gang. Susan, pour sa part, a dû apprendre à composer avec cette forte personnalité, impossible à mener à la baguette, et dotée d'une irrévérence des plus caustiques... Malgré tout, ils ont réussi à trouver un terrain d'entente, condition sine qua none pour avoir la moindre chance que leur plan réussisse, et ne nous mentons pas, ils comment même à s'apprécier, même si aucun des deux ne l'avouera, préférant dire qu'ils fonctionnent désormais en bonne intelligence.Tous les opposaient sur le papier avant qu'ils ne se découvrent certains points communs, et si leur équipe sort clairement de l'ordinaire, il n'en faudra pas moins pour tenter ce que personne n'a jamais osé entreprendre.
©️ plumyts 2015



Wreaking havoc
We're going out tonight to kick out every light
Take anything that we want, drink everything in sight
We're going till the world stops turning
While we burn it to the ground tonight.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ested.forumactif.org/
avatar

Emploi : Fondeur
Informations : Orphelin déposé au seuil d'une institution quelques semaines après sa naissance ✘ Ignore tout de ses origines, et n'y accorde aucune importance ✘ Fraie dans le monde de la petite délinquence depuis sa plus tendre enfance ✘ Ancien chef d'une bande gosses aventureux, à présent dissolue ✘ Suite à ça, a passé plusieurs mois en maison de correction ✘ La mort d'un de ses meilleurs amis, atteint de syphilis, a suffi à le convaincre de ne pas s'approcher des prostituées, règle qu'il suit toujours ✘ A fondé la Tribu, gang des rues sévissant à Whitechapel, dont il connait les moindres recoins ✘ Participe régulièrement à des combats illégaux organisés dans des bars, desquels il tire un joli pactole, ainsi que quelques petites cicatrices sur tout le corps ✘ Amateur d'armes blanches, il se sépare rarement de son couteau de boucher, tout comme de son vieux chapeau melon ✘ Se moque bien des forces de police, avec lesquelles il n'hésiterait pas à en découdre ✘ Ne voue que mépris à l'aristocratie et aux autres parvenus, mais grâce aux paiements reçus en échange de l'aide de son gang, il recrute de plus en plus d'adeptes, et accroît l'influence de la Tribu : son ambitieux objectif n'est autre que de faire tomber sous sa coupe Whitechapel et Southwark, pour mieux leur donner un second souffle, ainsi qu'une capacité de réponse envers les injustices infligées par les strates plus aisées de la société.
Avatar : Michael Fassbender
Quartier Résidentiel : Les bas quartiers de Whitechapel, son modeste fief
Messages : 318
Date d'inscription : 05/10/2016
Âge du Joueur : 23

MessageSujet: Re: (F) JESSICA DE GOUW - Susan McCorley Lun 6 Nov - 21:16



Mes Petites Exigences

« Mi casa es tu casa ♥️ »

Bien le bonjour à toi qui passes par ici, et merci d'avoir poursuivi ta lecture jusqu'ici !  yaay J'espère que le personnage de Susan, qui t'a été présenté ci-dessous, a réussi à titiller ta créativité ; n'hésite plus, lance-toi, TAAVT a une communauté fantastique, et tu ne t'ennuieras pas en choisissant cette belle damoiselle  love

Si tu as des questions, ou besoin de plus de précisions, voici quelques éléments supplémentaires sur ce personnage :

INFOS DE BASE Les informations de base concernant Susan sont pleinement négociables : ce personnage n'a encore jamais été évoqué sur le forum, ce qui laisse des modifications possibles, sous réserve que le coeur de l'histoire reste cohérent, par exemple vis-à-vis de sa nationalité, et bien évidemment de son statut marital. À noter que, compte-tenu du caractère totalement indicatif de l'avatar proposé, l'âge de Susan pourra être adapté à la demoiselle choisie en avatar, de façon à ce qu'il reste compris dans une fourchette allant de 24 à 29 ans.
→ Comme dans toute le reste de la fiche, les éléments en italique sont laissés à l'entière discrétion du joueur ou de la joueuse.

CARACTERE Les traits de caractère proposés plus haut forment les grandes lignes du personnage, et pourront bien évidemment être étoffés. Susan est une femme forte, qui veut faire de son mieux dans un monde d'hommes en jouant selon leurs règles, mais en gardant une fragilité qui, par exemple, ne manque pas de lui faire monter des larmes de rage aux yeux lorsqu'elle est humiliée par les anciens associés de son père, minée par l'impression d'être seule contre tous. À vous de jouer autour de ces deux facettes, faîtes-vous plaisir ^^ Dernier point important de son caractère, la raison de sa répulsion pour le mariage : là aussi, il s'agit d'un point structurant, n'hésitez pas à l'exploiter à fond !

HISTOIRE Tout ce qui n'est pas évoqué dans la fiche est libre, à vous de combler les vides autour de spoints centraux qui sont listés  gnon N'hésitez pas à ajouter du drama si vous le souhaitez, ou à offrir une jeunesse dorée de bisounours à Susan si le coeur vous en dit, c'est la partie du personnage la plus malléable.

AVATAR J'ai eu beaucoup de mal à rouver une bouille qui puisse convenir à Susan, et qui aurait pas ailleurs suffisamment de ressources graphiques dans des films/séries collant à l'époque du forum pour rester plaisante à jouer. Jessica de Gouw (dans "Dracula", notamment) est la demoiselle qui me parait le plus coller, mais là aussi, je suis ouverte à toute autre contre-proposition  =D
Voici d'ailleurs d'autres actrices auxquelles j'ai pensé, mais qui n'ont pas à ma connaissance joué dans des oeuvres collant au contexte, ou alors avec peu de ressources : Emilia Clarke en brune, Romola Garai, Claire Foy, Rebecca Hall, Jaimie Alexander, Vittoria Puccini, Clémence Poésy, Lily Collins, Lily James dans "Pride and Prejudice and Zombies", Kelly Reilly, Charlotte Riley.

LIEN Le plus fun, ne nous le cachons pas  heythere Il n'a pas vocation à être un lien amoureux (en tout cas Fergus ne tombera pas amoureux de Susan... Même si celle-ci peut tomber sous son charme, et qu'une aventure plus ou moins suivie n'est pas impossible  huhu ), et s'oriente au moins dans un premier temps vers une collaboration avec petits échanges de piques des familles, puis un duo de choc, en une dynamique tout à fait semblable à la relation entre Elizabeth Swann et Jack Sparrow dans "Pirates des Caraïbes"  ange

PRESENCE, ETC. rien de bien exceptionnel : poste quand tu peux, car tout le monde a une vie irl et d'autres personnages partout ailleurs à gérer, j'ai donc bien conscience qu'il n'est pas possible de poster toutes les 5 minutes (je fais partie du club x'D). Sinon, je trouve que l'orthographe et la grammaire, mises à part les fautes de frappe ou d'inattention qui peuvent se faufiler avec la flemme ou la fatigue, c'est un peu beaucoup la base, ça serait de ce fait chouette de ne pas voir des fautes énormes tous les deux mots. Concernant la longueur de message, je fais en moyenne autour de 1000 mots par post, n'aie donc pas peur des pavés  gnon Et si tu peux écrire au minimum 500 mots... Je serai aux anges  OMG


Ma boîte à mp est grande ouverte pour toute info en plus (ainsi que pour toute demande d'ajout de liens pour les keupins ♥️), allez viens on est bien, mon amour éternel t'attend  amour  amour  amour



Crédits : header 1 (c) tumblr - header 2 (c) fyladiesofdracula - avatar (c) gristou - icon lien (c) justlostinmyfuckingworld
©️ plumyts 2016



Wreaking havoc
We're going out tonight to kick out every light
Take anything that we want, drink everything in sight
We're going till the world stops turning
While we burn it to the ground tonight.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ested.forumactif.org/

(F) JESSICA DE GOUW - Susan McCorley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Elise's box ∞ avatars
» Les liens de Tyler ! Venez soyez pas timide ! :3 ~
» F ■ (Jessica de Gouw)
» Jessica de Gouw ☞ Vous êtes un danger ma soeur
» Une voix : Susan Boyle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Anthill : A Victorian Tale :: Les Londoniens :: Têtes à Prendre :: Scénarii-