AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  Wikia  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

(M) RUFUS SEWELL - Alexander V. Gainsborough

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
avatar

Invité

MessageSujet: (M) RUFUS SEWELL - Alexander V. Gainsborough Mer 20 Déc - 6:01



Alexander V. Gainsborough

« NOBLES »

FREE RESERVED TAKEN


FT. RUFUS SEWELL
CARTE D'IDENTITÉ


Nom : Gainsborough.
Prénom(s) : Alexander Valentine.
Titre : Duc de Gainsborough.
Âge : 51 ans.

Nationalité : Anglo/Allemand.
Lieu de naissance : Norfolk.
Date de naissance : 18 févier 1840.
Situation civile : Marié.
Orientation sexuelle : Hetero.
Religion : Protestantisme.
Politique : Conservateur.
Quartier Résidentiel : Norfolk.

Profession :
• Diplomate
• Membre de la chambre des Lords

Activités Illicites : Libre.

« Histoire & Tempérament »


« I think this will make more sense if I get more wine »


un homme de famille
Il est le fils de Lawrence R. Gainsborough, le 5e duc de Gainsborough et de son épouse Alexandra, une princesse allemande de Brandebourg. Alexander était particulièrement proche sa mère et c'est d'ailleurs à cause d'elle qu'il est pro allemand aujourd'hui. Ayant passé beaucoup de temps avec Alexandra, il était normal pour lui de se sentir plus proche des semblables de sa mère. Quant à son père, leur relation se rapprochait de celle qu'il entretient aujourd'hui avec son fils, soit celle d'un soldat et son commandant. La mort de son père l'avait touché bien sûr, mais comparativement au décès de sa mère, ce n'était rien. Il avait fait une grande dépression lorsque cette dernière à succomber à la diphtérie et encore aujourd'hui, il a beaucoup de difficultés à parler d'elle sans devenir émotif. Son père quant à lui, il a succombé à la fièvre typhoïde. Lorsque son père est décédé, Alexander est devenu le 6e duc de Gainsborough.

Alexander a rencontré sa femme à la cours d'Angleterre en 1860. Les fiançailles avaient été arrangées par les membres de leur famille. Leur relation avait été plutôt froide à leur début, ce qui explique pourquoi cela leur avait pris du temps à concevoir leur premier enfant. Bien qu'on ne puisse parler d'amour à l'état pur, un grand respect règne entre eux. Sans être amoureux l'un de l'autre, ils ont appris à s'apprivoiser et ressentent beaucoup d'affections l'un envers l'autre. Béatrice est sans doute sa plus grande alliée et loyale amie. Étant un homme d'honneur et de principe, jamais il n'a commis d'adultère, restant fidèle à sa femme. Alexander à trois enfants ainsi qu'un petit-fils et deux petites-filles. Bien qu'il soit souvent absent ou occupé avec son travail, le duc aime profondément sa famille et ce, même s'il peut parfois se montrer dure envers eux. Très protecteur envers eux, il est celui qui répare les pots casser et défend leur intérêt avec passion. Malgré l'amour qu'il porte à ses enfants, Alexander a toujours été très maladroit lorsqu'il était question de montrer son affection. Réserver, il a du mal à s'ouvrir à eux.

Un homme politique
Dû à son intelligence et son savoir-faire, il devint vite membre de la chambre des Lords. Alexander est très respecté pour son travail impeccable et son efficacité. Conservateur dans ses idées, Alexander a toujours cherché à protéger les intérêts de la noblesse avant ceux de classes inférieures. Il est cependant loin d'être ignorant quant au besoin du peuple anglais. Il arrive parfois à Alexander de prendre la défense des plus démunies lorsqu'il juge cela être important, car il est loin d'être un homme politique sans scrupule qui ne pense qu'à s'enrichir sur la tête des plus pauvres comme certains de ses compatriotes qui se croient tout permis. Il est prêt à mettre de côté ses idéaux pour défendre la veuve et l'orphelin et montre beaucoup de compassion pour les enfants et les familles dans le besoin.

une éducation presque parfaite
Lorsqu'il était enfant, Alexander devait suivre un programme rigoureux et bien encadré qui avait été conçu par ses parents et tuteur. Très assidu dans ses travaux, son parcours scolaire était presque parfait. Il a vite appris comment fonctionnait les étiquettes de la noblesse et c'est avec fierté que ses parents observaient leur fils les appliquer et ce, sans jamais faire de faux pas. Le jeune Alexander parlait fréquemment l'anglais, l'allemand, le français et le latin. Il était aussi très doué équitation et en botanique. Alexander possède aujourd'hui un jardin qu'il a ouvert au public. Il prend lui-même soin des plantes qui s'y trouvent lorsqu'il a un peu de temps libre.Tout au long de sa jeunesse, le duc de Gainsborough avait fréquenté différentes universités . En 1858, il était entré à Édimbourg avant d'être accepté à Oxford. Son parcours s'était terminé à Cambridge où il étudia en politique et histoire. Alexander avait toujours été passionné par ses cours et il prenait très au sérieux ses études, obtenant toujours d'impressionnants résultats.

un tempérament bilieux
Le duc de Gainsborough a toujours dégagé une impression de force et de contrôle. Son sérieux, son énergie, sa discipline, son efficacité et son courage font de lui un homme solides, aimant se donner des objectifs et mettant tout en oeuvre pour les atteindre. Il aime diriger et n’hésitera pas à prendre des décisions. Dur sur le plan mental, Alexander fait parfois preuve d'impatience, de cynisme et d’orgueil. Ayant beaucoup d'ambition, il n’accepte aucunement la paresse, que ce soit chez lui ou chez les autres. Toujours à l'affut, le duc est souvent inquiet de ce qui pourrait lui arriver, à lui comme à ses proches. D'ailleurs, il a tendance à voir des difficultés partout en les amplifiant exagérément. Très susceptibles, Alexander prend parfois trop à coeur les remarques insignifiante faite à son sujet. Calme, discret et très cultivé, le duc prend soin de sa personne ainsi que de son esprit et ce, tout en ayant énormément de compassion pour les personnes qui lui sont chères.


charles a. gainsborough
Héritier ⊹ Alexander passe beaucoup de temps avec son fils, mais leur relation reste tout de même très tendus. Il n'approuve aucunement le comportement rebelle et libertin de Charles. Il se prend souvent à le critiquer durement et les reproches se font nombreuses. Le pire dans tout ça était que Charles semble s'entêter à rouspéter, même lorsqu'il est conscient d'être dans le tort. À plusieurs reprises, le duc de Gainsborough avait dû réparer les pots casser que ce dernier laissait sur son chemin et c'est sans parler tous les scandales qu'il avait dû étouffer... Alexander s'avère être très craintif pour le futur de la famille, car qui sait ce qu'il va leur arriver si jamais il devait perdre la vie avant que son unique héritié ai gagner un tant soit peu de bons sens...

georgiana a. württemberg
Fille adorée ⊹ Bien qu'il soit difficile de le remarquer, Georgiana a toujours été la prunelle de ses yeux. Il admet avoir eu de la difficulté à l'éduquer dût à son tempérament rebelle lorsqu'elle était enfant, mais avec du temps et de la patience, elle était vite devenue une femme accomplie. Il en était plus que fière et la considère comme l'une de ses plus grandes réussites, contrairement à son fils. Elle est sans doute la seule, avec sa femme, à qui il montre un tant soit peu d'affection. Lorsqu'elle fut en âge, il donna la main de Georgiana à un duc allemand. Il fut très attristé lorsqu'elle quitta le nid familial, mais encore plus face à la tristesse de sa fille lorsque les problèmes conjugaux commencèrent à se manifester. Bien qu'il soit maladroit, il essaie toujours de la conseiller et de la réconforter du mieux qu'il peut.

friedrich t. württemberg
beau-fils ⊹ Favorisant les mariages anglo-allemands, Alexander avait organisé une rencontre entre Friedrich et Georgiana, une fois sa fille en âge. C'est d'ailleurs avec grand bonheur qu'ils les avaient regardés s'unir. Malgré tout, aujourd'hui, il lui arrive de regretter son choix d'époux pour Georgiana, car ce dernier est loin d'être un mari exemplaire. Lors des souper de famille, il lui arrive parfois de faire quelques commentaire désobligeant envers ce dernier. Le fait qu'il embarque son fils dans ses aventures lubriques, ne fait que renforcer sa déception. Autant dire, qu'ils ne sont pas prêts à prendre un verre ensemble et partager le cigare...

scénario : friederika a. württemberg
petite peste ⊹ Friederika n'apprécie pas particulièrement son grand-père. Elle est encore jeune et ne peut comprendre pourquoi Alexander se montre hostile envers son père. Comme elle est très proche de Friedrich et de son oncle, elle a beaucoup de mal à supporter la froideur d'Alexander envers ces derniers. Il lui est arrivé de sortir les griffes pour les défendes lorsque son grand-père se montrait désagréable envers eux. Alexander et Georgiana ont bien essayés de l'adoucir, mais rien à faire. Elle refuse catégoriquement de changer l'opinion qu'elle s'était faite de lui. Friederika n'a pas une très bonne image de son grand-père qu'elle considère comme étant un homme austère et grincheux. Elle a d'ailleurs beaucoup de plaisir à le faire tourner en bourrique. Le pauvre Alexander n'a pas fini de s'arracher les cheveux...
©️ plumyts 2015
Revenir en haut Aller en bas

(M) RUFUS SEWELL - Alexander V. Gainsborough

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Signature de contrat - Alexander Frolov
» F.T. d'Alexander Blake
» ALEXANDER OVECHKIN .
» Alexander demi-dieu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Anthill : A Victorian Tale :: Retour au XXIe siècle :: Archives :: Anciennes Fiches-