AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  Wikia  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

(M) TOM HUGHES - Alfred L. Keitel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
avatar

Invité

MessageSujet: (M) TOM HUGHES - Alfred L. Keitel Jeu 4 Jan - 5:37



Alfred L. Keitel

« BOURGEOISIE »

FREE RESERVED TAKEN


FT. TOM HUGHES
CARTE D'IDENTITÉ


Nom : Keitel.
Prénom(s) : Alfred Lutz.
Âge : 29 ans.

Nationalité : Allemande.
Lieu de naissance : Berlin.
Date de naissance : 2 Février 1862.
Situation civile : C'est compliqué.
Orientation sexuelle : Bisexuelle.
Religion : Athé.
Profession : Secrétaire privé.
Quartier Résidentiel : Westminster.
Activités Illicites : Homosexualité.

« Histoire & Tempérament »



« ...I got your back even when it hurts... »

Tempérament:

+ Altruiste + Calme + Intelligent + Indépendant + Honnête +
+ Fidèle + Cultivé + Responsable + Prévenant + Novateur +

+ Autoritaire + Cassant + Impatient + Obstiné + Routinier +
+ Susceptible + Orgueilleux + Timide + Sensible + Rancunier +

Informations Importantes:

Fils unique d'une famille bourgeoise richissime, Alfred est né en Allemagne dans la ville de Berlin. Son père était un politicien très respecté ainsi qu'un ami proche de la famille Württemberg. Ses parents sont décédés dans un incendie alors qu'il n'avait que huit ans. Suite au décès de ses parents, le père de Friedrich l'a accueilli chez lui et pris sous son aile. En tant que camarade de jeux du jeune Friedrich, Alfred et lui on grandis ensemble. Ils se considèrent d'ailleurs comme étant des frères. Contrairement à Friedrich, Alfred était très proche de l'ancien duc de Württemberg. Il fut d'ailleurs très touché par la mort de son gardien. Tout au long de la maladie, il était resté à ses côtés. Alfred à toujours été très fluide lorsqu'il est question de sa sexualité. Bien qu'il reste très discret au sujet de ses relations intimes, cela fait bientôt plus de quatorze ans qu'il entretient une liaison avec le valet de Friedrich, Heinrich et ce, à l'insu de son ami. Alfred à peur de le lui dire, car ce dernier risquerait de péter le plomb face à cette révélation. Tout comme son ami, il a fait ses études à Bonn. Il était très bon élèves et avait décroché les meilleurs résultats de sa promo. Lorsque le père de Friedrich est décéder, ce dernier pris la place de son géniteur en tant que chef de famille. C'est d'ailleurs à ce moment-là qu'il lui a offert de devenir son secrétaire privé, ce qu'Alfred avec accepter sans hésiter. Le rêve d'Alfred était de devenir politicien comme son père, mais comme la famille passe avant tout, il a laissé de côté ce projet pour consacrer tout son temps à son ami qui s'avère être son unique famille. Il prend très au sérieux son travail et jamais il ne fait d'erreur. Brillant et vif d'esprit, il accompagne souvent Friedrich à l'étranger lorsque se dernier doit aller parler affaire entre diplomate. Certain dirait qu'il est celui qui gère réellement les affaires de la famille Württemberg. Cela est plus ou moins vraie, car il ne fait qu'aider Friedrich, bien que son opinion soit toujours prise en compte. Il lui arrive cependant de devoir prendre les reines lorsque Friedrich commet une erreur. Il est aussi celui qui doit toujours réparer les erreurs de ce dernier... Alfred reste très fidèle à son frère de cœur, bien qu'il désapprouve parfois le comportement et les actions que pose ce dernier. Il a d'ailleurs toujours été la voix de la raison de Friedrich.

Alfred n'apprécie pas spécialement les Anglais et fut très déçu lorsque Friedrich épousa la fille du duc et de la duchesse de Gainsborough. Bien qu'il ne s'entende pas bien avec la famille de cette dernière, il doit admettre s'être attendris vis-à-vis de Georgiana et son frère. Il aide  d'ailleurs Georgiana à planifier les leçons des enfants. Il est d'ailleurs très proche de sa filleul Sophie, qui tout comme lui s'intéresse grandement au renouveau ainsi qu'à la littérature. Il lui fait souvent la lecture lorsqu'il a du temps de libre. Cette dernière appelle Alfred ''Tonton Einstein''. Il prétend que cela l'exaspère, mais en réalité il apprécie ce petit sobriquet. Alfred s'intéresse beaucoup à la politique et aux nouvelles inventions. Il s'avère aussi être très libéral dans ses idées. Il prend en compte les problèmes de la classe ouvrière et porte toujours main forte aux familles les plus démunis. Certain décrirait Alfred comme étant trop sérieux. C'est vrai qu'il ne rit pas souvent, ou du moins pas pour un rien. Comme il est très intellectuel, il lui faut de l'humour intelligent pour lui décrocher un sourire. Bien qu'il peut parraitre chétif à première vue, Alfred est un homme très sportif. Avec Friedrich, il pratique l'escrime et l'équitation. Il est aussi un fervant des balades en nature. Très bons chasseur, il ne refuse jamais de se preter à cet activiter des plus excitente. Les endroits où Alfred se rend le plus souvent, sont le Parlement, les musées, les boutiques de livre ou bien encore les soirées de combat illégal, car il adore parier sur les combattants. Il lui arrive aussi d'accompagner Friedrich et sa femme lors de soirée mondaine ou à des évènements de charité. Bien qu'il a les moyens de se payer sa propre résidence, Alfred vit toujours avec Friedrich, car ce dernier préfère avoir son ami toujours à porter de main et ce, en tout temps.

friedrich t. württemberg
i got your back brother ⊹ Lorsque sa famille avait perdu la vie dans un incendie alors qu'il n'avait que 8 ans, il avait été accueilli au sain de la famille Württemberg qui était de proche ami de son père. Albrecht devint son gardien et l'éleva comme un fils au côté de son unique héritier, Friedrich. Compagnons de jeu, ils devinrent vite inséparables. Ayant pratiquement grandi ensemble, ils se considèrent comme de véritables frères. Toujours très loyal vis-à-vis de Friedrich, Alfred n'a aucun problème à laisser en plan sa propre existence si son ami a besoin de lui. Sans réelle attache depuis la mort de sa famille autre que Fritzy, ce n'est pas un hasard s'il est prêt à se plier en quatre pour Friedrich et ce, quitte à sacrifier son bien-être pour le protéger. Il suffit de voir le nombre de coups qu'il a encaissé à la place de ce dernier. Alfred avait toujours surveillé les arrières de son ami et ce n'était pas prêt de changer. Étant beaucoup plus émotif que lui, il était devenu la bouée de sauvetage du duc lorsque ce dernier était sur le point d'éclater en morceau. Va s'en dire qu'Alfred était plus qu'un simple secrétaire pour Friedrich. Alfred était son âme soeur, sa meilleure moitié. Sans lui pour le soutenir en permanence, qui sait ce qui adviendrait du duc de Württemberg...

georgiana a. württemberg
friendship is a strange thing ⊹ Alfred n'a pas toujours apprécié Georgiana. Il faisait même partie de ses allemands rigide qui avait jugés durement cette alliance anglo-allemande. Pourtant, il ne pouvait se résoudre à la détester après avoir passé du temps avec elle. Tout comme lui, elle était insatiable lorsqu'il était question d'apprendre sur le monde qui les entourait. Avec Georgiana, il pouvait passer des heures à discuter avec elle sur tout ce qui le passionnait et contrairement à Friedrich, elle ne lui avait jamais donné l'impression de l'ennuyer, elle semblait même très intéressé. Aussi, elle approuvait toujours ses actions de bienfaisance auprès des pauvres et l'encourageait à continuer, participent même aux œuvres de charité qu'il organisait. Faisant toujours confiance à son bon jugement, Georgiana lui demande souvent de l'aider à préparer les leçons de ses enfants, ce qui fait toujours plaisir à Alfred. Il fut d'ailleurs surpris lorsqu'à la naissance de sa fille ainée, elle lui demanda de devenir le parrain de Sophie et ce, même s'il faisait partie d'une classe inférieure à la sienne. Va s'en dire que tous les deux entretiennent aujourd'hui un lien d'amitié très forte, ce qui parfois énerve Friedrich et Heinrich.
©️ plumyts 2015
Revenir en haut Aller en bas

(M) TOM HUGHES - Alfred L. Keitel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Alfred Ashford
» Décès de "Alfred Pennyworth"
» Lettre de George Sand à Musset.
» Mon verre s'est brisé comme un éclat de rire.[Alfred]
» FIL POESIE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Anthill : A Victorian Tale :: Retour au XXIe siècle :: Archives :: Anciennes Fiches-