AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  Wikia  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Hello, love. - Feat Devlin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Hello, love. - Feat Devlin Lun 8 Jan - 11:38



Hello, Love

« I'm not a smiling little girl. I'm myself. And you love me like that. »

J’avais enfin réussi à retrouver mon cher Ange. Il était partit en « voyage » depuis un petit moment et j’avais surveillé sa petite pupille. Amusant comment un homme comme lui peut prendre une petite pucelle sous son aile. J’avoue avoir eu une once de jalousie au départ mais ce n’est qu’une gamine après tout. Cet après-midi, j’ai quitté ma demeure pour rejoindre le quartier très dynamique de Strand. Chose pas surprenante du tout, Devlin se trouve dans le quartier de Scotland Yard. C’était donc avec un énorme sourire que j’attends la confirmation du retour de mon cher Devlin. Les minutes passent et c’est confirmé. Je souris et reprends le chemin de ma maison. Je passerais ce soir le voir, je suis sûr qu’il va être surpris mais aussi charmé de me revoir. Après tout, ça fait combien de temps qu’on ne s’est pas vu, lui et moi ? Plusieurs mois, même années … ? Je ne l’avouerais jamais mais … Bon dieu qu’il m’a manqué !

Le soir même – Je viens de remettre ma robe en place. J’ai réservé une petite surprise à mon cher et tendre. Je prends mon manteau et je sors, direction The Strand. C’est plutôt joli ici mais ce n’est pas comme Westmister. La maison de Devlin est modeste mais je sais qu’il pourrait s’offrir mieux. Je passe outre et je ne vais pas à la porte mais je grimpe, dans la nuit, vers la petite fenêtre donnant à sa chambre. Je vais le surprendre. Je sais qu’il ne devrait pas tarder à venir se coucher … Alors il me trouvera sur son lit, l’attendant avec une bonne bouteille de vin. J’espère juste que sa petite pupille n’est pas présente à la maison aujourd’hui car je compte bien (et je vais tout faire pour) le faire tourner la tête et le faire céder à cette envie bestiale qui plane au-dessus de nous quand nous nous croisons.
©️ plumyts 2016
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Âge : 35
Emploi : Détective / Gentleman-Cambrioleur / Chasseur de créatures surnaturelles.
Informations : -1m77 (5’’81), 78 kg (172 lbs)
-Yeux ambre
-Détective depuis 11 ans. plus par passion et goût du défi que pour en vivre.
-Est devenu gentleman-cambrioleur, laissant sur les lieux de ses forfaits une carte: un valet de cœur, ce qui lui vaut le surnom, par les journaux, de "Jack of Heart" ("Valet de Cœur" en anglais.)
-A créé, avec Lydess Hentswig et Katherina Romanov, la Fondation Luna, un groupe de gens qui affrontent les dangers surnaturels.
La Fondation recrute de nouveaux protecteurs ayant assez de courage pour affronter l'inconnu.

-Jamais marié, aucune descendance... du moins, connue.
-Possède un Doberman nommé Athos dont il ne se sépare jamais.
-Asocial et légèrement misogyne en apparence. En réalité, égalitaire.
-Pratique la lecture labiale
-Est devenu le tuteur de Joséphine par la force des choses.
-Fume la pipe uniquement en soirée, la porte à la bouche non allumée pour réfléchir.
-Excellent tireur et virtuose du combat à mains nues, alliant boxe, savate et techniques de lutte. manie aussi la canne de combat.
-Musculature fine mais très dense et efficace, doté d'une force insoupçonnable pour son gabarit et d'une grande résistance aux coups.
-Très discret, marche toujours sans faire de bruit et sait observer sans être repéré.
-Siffleur musical de talent et bon chanteur. A une ouïe bien entrainée.

<> Fiche de personnage

<> Fiche de liens

<> Fiche de Rp

Avatar : Robert Downey Jr
Quartier Résidentiel : The Strand
Messages : 1020
Date d'inscription : 26/11/2016

MessageSujet: Re: Hello, love. - Feat Devlin Mer 17 Jan - 6:03



Hello, Love

 She is back!

 
Maison Stanton, The Strand, 1892

Pour Devlin, le retour à Londres s'avéra tout aussi complexe que son départ.
Il crut de nouveau mourir sur le ferry tant le mal de mer, une fois de plus , lui chavira l'estomac, jouant avec son pauvre organisme.
Débarquant à Douvres, il préféra le fiacre pour aller jusqu'à Londres plutôt que subir la remontée de la Tamise en bateau, peu lui importait que ce soit plus long.

Il savait qu'il avait beaucoup à faire. A commencer par retrouver son chien Athos, ses domestiques, pour ne pas dire ses seconds parents, les McIntire, et Joséphine avec qui il s'entendait mieux. Elle avait ses bons côtés, ses moins bons aussi, mais l'ensemble était plutôt sympathique.

Un petit tour à Whitechapel, quartier morbide où la lie de la société, autant que les rejetés, abjecte symphonie discordante de ce qui se faisait de pire à Londres comme crime et désespoir, lui confirma qu'en son absence, la seule chose qui avait vraiment changé, c'étaient les dates sur le calendrier. Déception, évidemment, mais guère de surprise. Certaines choses devaient tout de même s'apprendre seul.

Peu importait, le temps était revenu, et il était même nouveau: ce qu'il avait vécu en Europe en aurait tué plus d'un. Voir rares sont ceux qui auraient pu y survivre. Un combat d'un genre nouveau était en train de naitre… en fait, un combat ancestral mais qui venait juste de se révéler à ses yeux désormais initiés.
Un combat fait d'ombre… et d'effroi.

Quelques jours après son retour, il sortait de Scotland Yard et commençait marcher dans les rues chargées de monde, fait fort logique vu l'heure et le quartier. Néanmoins, une terrible sensation l'étreint, comme s'il était observé.
Il s'arrêta, regarda autour de lui mais ne vit rien de bien inhabituel.
Ses yeux balayaient les passants, les murs, les toits… rien qui ne choqua son regard perçant.

Le soir même, Joséphine partit à Southwark, en quête perpétuelle d'inspiration. Devlin était seul à son bureau, retrouvant ses marques et ses habitudes.
La nuit était forte avancée lorsqu'il termina un livre traitant des banshees.
Il était temps d'aller dormir, enfin se débarrasser de cette chemise et de ce pantalon noir à bretelles, tenue d'intérieur légère, pratique, mais il n'était pas homme à se compliquer l'existence... exception faite de son métier à risque alors qu'il aurait pu vivre paisiblement de ses rentes.
Mais, arrivé à la porte de la chambre, Athos se figea anormalement. la dernière fois qu'il avait fait cela, c'était quand un inconnu entra dans sa demeure pour voler le manuscrit de Jo.

Silencieusement, il invita le chien à flairer sous la porte. celui-ci s'attarda à une direction précise qu'il figurait bien dans une chambre où il avait grandi: son lit.
De la main toujours, il fit signe à Athos de ne surtout pas bouger.

La distance entre la porte et le lit était suffisamment courte pour la parcourir en une fraction de seconde.
Il tourna soudainement la poignée de la porte et se jeta en direction de la forme qui était assise et qu'il distinguait.
Plongeant sur elle, il l'embarqua sans ménagement et roula au sol avec.
Pas très forte par rapport à lui, typique d'une force… de femme??!
Il se retrouva sur elle, lui tenant les poignets plaqués contre le sol, ses yeux s'habituèrent à l'obscurité.

-Qui êtes-v….?
Ses yeux s'habituèrent à la différence de lumière et avant d'avoir pu finir sa question, il distingua le visage de la femme en question.
Ses yeux s'écarquillèrent de surprise mêlée d'une certaine angoisse.
-Antonia!!!

Il se jeta en arrière brusquement, la lâchant, manquant de se cogner contre le montant du lit, une expression d'homme victime d'hallucinations sur le visage.
Elle était… là… mais que faisait-elle dans sa chambre? Que faisait-elle à Londres? Elle était revenue?!
Il se sentait désorienté! Elle! Celle qui l'avait emmené si haut, puis abattu au sol si fortement, elle était dans sa chambre?!
Le coeur du détective se mit à battre la chamade, mais il se demandait si c'était l'émotion ou la crainte de la revoir.

 
©️ plumyts 2016


London Rhapsody
Devlin S. - Level 42

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hello, love. - Feat Devlin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» What about playing chess?
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» I love America

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Anthill : A Victorian Tale :: Retour au XXIe siècle :: Archives :: RP Déchus-