"Using fireworks to start a fire" | LIBRE



 

Partagez

"Using fireworks to start a fire" | LIBRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Clara Hamilton
Clara Hamilton

Âge : 30
Informations : FicheLiensRP'sJournal
Avatar : Lily Collins
Quartier Résidentiel : Lambeth
Messages : 270
Date d'inscription : 07/10/2019

"Using fireworks to start a fire" | LIBRE Empty
MessageSujet: "Using fireworks to start a fire" | LIBRE "Using fireworks to start a fire" | LIBRE Icon_minitimeMar 15 Oct - 3:27



"Using fireworks to start a fire"

« Boom »

Nuit, 1892

Une idée folle. Voilà ce que c’était. Uniquement de la folie à son état pur.

Si jamais elle se faisait prendre… Ou pis! Si elle tombait sur quelqu’un de malveillant… Sur lui… Sur Jack… Ou sur l’un de ses fanatiques…

Richard allait s’apercevoir qu’elle n’était plus à la maison… Que sa précieuse Benz Patent Motorwagen n’était plus stationnée devant leur porte… Il lui avait pourtant interdit de la conduire… Cette interdiction lui avait été formulée de jour et en sa compagnie… Lorsqu’il s’apercevrait qu’elle en avait fait à sa tête… et de nuit, de surcroit!

Clara Hamilton serait une femme morte… Que ce soit de la main de Jack ou d’un autre pseudo meurtrier n’avait plus aucune importance.

L’idée de rebrousser était de plus en plus tentante, mais celle d’aller au bout de sa mission personnelle également.

Le moteur à combustion interne d’essence de la voiture n’avait rien de discret; on la remarquerait immédiatement. La voiture et sa conductrice. Le nombre de voitures demeurant tout de même bas parmi la population de Londres n’aidant pas sa cause, son propriétaire serait immédiatement ciblé. Richard serait accusé du méfait de sa femme… Serait-il capable de la dénoncer et ne prendre le blâme sur lui?

Un frisson parcourut le corps de Clara; un léger doute désagréable.

Elle ne faisait pourtant rien de mal. Aucune loi ne lui interdisait de conduire la voiture de son mari, sans son consentement, de nuit… Aucune loi américaine, mais qu’en était-il de celles sévissant en Angleterre? La vérité était que madame Hamilton ignorait tout du Code criminel anglais…

Les entrepôts étaient visibles et aucun obstacle ou signe du destin n’avait réussi à détourner Clara du but qu’elle s’était fixé. Cet endroit grouillant de vie de jour semblait beaucoup trop calme de nuit pour rassurer les craintes de la jeune femme. Il devait certainement y avoir un ou plusieurs gardiens… Peut-être des travailleurs nocturnes… Et les immenses portes des entrepôts seraient certainement verrouillées…

Détail auquel Clara aurait dû penser avant d’entreprendre ce périple : si elle ne pouvait entrer dans les entrepôts, elle n’avait rien à y faire et devrait revenir sur ses pas… En espérant que le trajet de retour soit aussi paisible que celui de l’aller…

La vitesse de la voiture diminua, passant de son 16 km/h maximal jusqu’à 0 km/h… Le bruit cessa également et le silence au pied des entrepôts sur le bord de la Tamise devint lourd pour l’inventrice qui se sentait à son plus mal.

Une idée folle. Voilà ce que c’était. Uniquement de la folie à son état pur.

Clara Hamilton quitta le siège de la voiture de son mari et en descendit. Elle avait la fort désagréable impression d’être épiée et que des yeux la suivaient du regard. Tournant la tête dans toutes les directions, elle ne voyait pourtant rien et n’entendait aucun mouvement…

Elle s’éloigna de la voiture pour s’approcher du premier entrepôt. N’avait-elle pas fait quelques pas qu’elle se retournait vivement vers la voiture, craignant presque de voir quelqu’un la suivre ou pis, de s’emparer de la précieuse Benz de Richard.

Personne. Toujours aucun mouvement. Le silence étant complet.

La jeune femme prit une profonde inspiration, tentant de calmer sa conscience qui la tourmentait et de faire taire les peurs irrationnelles qui n’avaient que pour seul objectif de la faire quitter ce lieu le plus rapidement possible.

Se tournant vers le bâtiment, Clara se mit à marcher d’un pas rapide et décidé et posa enfin les mains sur son immense porte… Celle-ci s’ouvrit facilement… Beaucoup trop facilement.

© plumyts 2016


"If At First the Idea Is Not Absurd, Then There Is No Hope for It"

©northern lights
Revenir en haut Aller en bas

"Using fireworks to start a fire" | LIBRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Fire Girls [DVDRiP]
» Hentaï
» Hentaï RP
» shiia est libre
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Anthill : A Victorian Tale :: Les Rues de Londres :: La Tamise :: Entrepôts-