Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez| .

Joséphine E. Morel ✿ “Les déceptions ne tuent pas et les espérances font vivre.”

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Emploi : Officiellement aucun, officieusement romancière.
Informations : Fiche de présentation
Fiche de liens
Mes RPs
♦♦♦
Eugène Morel est le pseudonyme utilisé pour signer ses romans.
❤ Joséphine est féministe et fait de ses convictions le sujet principal de ses romans.
☂ Habite la demeure du cousin de son père, M. Devlin Stanton, dans The Strand.
☠ Afin de mousser son inspiration pour ses romans, Joséphine s'habille parfois en homme pour se promener incognito dans les rues de Londres.
Avatar : Helena McKelvie
Messages : 1191
Date d'inscription : 25/11/2016
Âge du Joueur : 20

MessageSujet: Joséphine E. Morel ✿ “Les déceptions ne tuent pas et les espérances font vivre.” Ven 25 Nov - 22:15



Joséphine Eugénie Morel

   « Les déceptions ne tuent pas et les espérances font vivre. »

   

   FT. Helena McKelvie
CARTE D'IDENTITÉ


   Nom : Morel.
   Prénom(s) : Joséphine Eugénie.
   Âge : 20 ans.
   Groupe : La Bourgeoisie.

   Nationalité : Française.
   Lieu de naissance : La Rochelle, France.
   Date de naissance : 26 janvier 1870.
   Situation Civile : Célibataire.
   Religion : Catholique.
   Orientation Sexuelle : Hétérosexuelle.
   Profession : Officiellement aucune, officieusement romancière.
   Quartier Résidentiel : The Strand.
   Activités Illicites : Bas-bleuisme; elle écrit sous le pseudonyme d'Eugène Morel.

   
Jolie petite histoire...

   
La Rochelle, 1890


Monsieur Stanton,

Il me fait plaisir de vous écrire afin de prendre de vos nouvelles, mais la raison principale pour laquelle je le fais est plus inattendue. Permettez-moi de vous informer d’une affaire qui me  préoccupe depuis quelques temps. Vous n’êtes certainement pas sans savoir que je partirai pour les Amériques à la saison prochaine pour poursuivre mes quêtes marchandes dans nos intérêts communs, qui, je l’espère, nous seront très profitables. De ce fait, je laisse aux soins de mon fils ainé la gestion de mon domaine et de mon commerce ici, en France. Je fais maintenant appel à mon droit de cousin pour vous demander la requête suivante : accepteriez-vous d’accueillir sous votre toit la plus jeune de mes enfants  et devenir son tuteur? L’Amérique est trop sauvage pour elle et il lui serait bénéfique de quitter la France pendant quelques temps. J’ai eu vent de rumeurs concernant ma fille cadette ; elle serait un bas-bleu. Peut-être n’êtes-vous pas familier avec cette expression ? C’est ainsi que l’on qualifie une femme qui écrit comme un homme. Vous vous doutez bien que cette situation me tracasse, mais je n’ose aborder cette question avec ma fille ; je suis trop vieux pour essayer de comprendre la jeunesse. Vous êtes la seule famille que nous ayons en dehors de la France et je n’ai confiance qu’en vous pour veiller sur la dernière de mes enfants à être toujours sous mon autorité ; je vous ferai parvenir sous peu de l’argent pour votre peine.

Je vous prie de bien vouloir agréer, Monsieur Stanton, l’expression de mes honnêtes et respectueuses salutations.


Votre cousin, Joseph Morel


J’avais quitté La Rochelle, il y avait près de cinq jours, par un matin chaud et ensoleillé et j’arrivais à Londres par un soir froid et pluvieux; la froideur anglaise ne pouvait être ainsi mieux illustrée. Seule, j’avais observé les paysages familiers changer peu à peu jusqu’à devenir inconnus et j’avais eu tant de temps pour réfléchir aux raisons pour lesquelles j’étais envoyée de l’autre côté de la Manche que j’y avais, au final, trouvé un soupçon de réconfort : le dépaysement serait une source d’inspiration remarquable pour écrire.

L’excitation de ma possible participation à un voyage en Amérique avait mis un baume sur mon cœur brisé par le décès de ma chère mère, la seule personne à m’avoir comprise, admirée et encouragée à être la femme que j’aspirais à devenir, mais tout cela n’avait été que de courte durée. Me jugeant trop fragile moralement et physiquement pour affronter la rigueur du froid hivernal du Canada ainsi que la nature sauvage des hommes habitant ce jeune pays, j’avais été privé de ce rêve et envoyé en exile chez un cousin de mon père, que je n’avais rencontré  qu’une fois, enfant. J’avais donc voyagé seule, dans un inconfort absolu, vers une destination qui ne me laissait qu’un gout amer à la bouche.

Une secousse du fiacre, situation devenue beaucoup trop familière depuis quelques jours, me sortit de mes pensées. L’odeur humide des rues de Londres effleurait mes narines alors que je jetais un regard à l’extérieure, cherchant un quelconque repère visuel me rappelant un peu de chez moi. Le cocher ordonna à ses cheveux de s’arrêter : le fiacre se trouvait devant une respectable demeure que je savais être ma destination finale. Un imperceptible soupire s’échappa de mes lèvres lorsque que la portière s’ouvrit : mis à part le cocher, j’aperçus une silhouette solide, tenant à la main une lanterne, s’approcher du fiacre, accompagnée par une silhouette plus masculine, tous deux peu couverts malgré cette pluie que je jugeais glaciale et insupportable.

L’homme et la femme (M. et Mme McIntire, domestiques de Monsieur Stanton, cousin de mon père, comme j’allais l’apprendre plus tard) m’adressèrent quelques mots, que je devinai être de l’anglais malgré un fort accent écossait, et auxquels je ne répondis que par un pâle sourire. Immédiatement, l’homme s’occupa de récupérer les malles contenant, outre mes effets personnels, quelques-uns de mes manuscrits et un exemplaire du premier roman d’Eugène Morel, mon pseudonyme d’auteur, alors que sa femme me faisait signe de la suivre.

✿ ✿ ✿

Dans les semaines qui suivraient, j’allais nouer des liens d’amitié avec cette femme bienveillante tout en  nourrissant mon inspiration d’auteur par ses nombreux récits (véritables ou inventés) sur l’Écosse, son pays d’origine.  J’allais également (au grand damne de son époux) faire germer, dans l’esprit de cette femme quinquagénaire, des concepts interprétés comme misogynes (par les hommes) ; concepts qui seraient un jour connus comme étant propres au mouvement féministe : l’accès à l’éducation pour toutes les filles, une amélioration de la situation des femmes mariées, une égalité dans le monde du travail et l’accès à la vie politique… Le monde était en plein changement, mais étais-je réellement préparée à ce que me réservait l’avenir ?




   
CARACTÈRE ET TEMPÉRAMENT

   Joséphine, à l’inverse de ses frères et sœurs plus âgés, est une jeune femme discrète qui n’attire généralement pas l’attention sur elle et ne la recherche pas non plus. Solitaire, elle passe généralement la majorité de son temps dans ses appartements, à écrire. Depuis le décès de sa mère, il y a quelques années, la jeune femme s’est isolée, petit à petit, dans un mutisme sélectif ; elle ne parle que lorsque cela est nécessaire, mais évite les interactions sociales lorsque cela est possible. Elle s’exprime néanmoins d’une toute autre manière ; l’écriture. C’est sous le pseudonyme d’Eugène Morel qu’elle écrit des romans engagés et perturbant pour l’Église Catholique. Par ses écrits, elle tente, à sa manière, de faire évoluer les conditions des femmes ; elle est une féministe de son époque. Curieuse et constamment à la recherche de nouvelles idées pour ses romans, Joséphine se montre parfois imprudente et ne semble pas avoir peur de quoi que ce soit…
CARACTÉRISTIQUES PHYSIQUES

   Joséphine a hérité de la beauté candide de sa mère; sa peau de couleur claire est parsemée de mignonnes taches de rousseur, ses petits yeux verts semblent constamment rêveurs et sa bouche pulpeuse est rose et tombe de manière boudeuse. Ses cheveux sont blonds vénitien, comme ceux de son père, et de belle longueur, mais que rarement soigneusement coiffés. Ceux-ci sont souvent relâchés afin de dissimuler les oreilles légèrement décollées de la jeune femme. Le bout de son nez, légèrement retroussé, est rond. Sa silhouette est grande et élancée; Joséphine ne possède pas de formes généreuses, ce qui lui donne des airs juvéniles.  

   
Dans la vraie vie, je suis...

   Quel est ton pseudo ? Crow. Un mec ou une fille ? Je suis une petite fille  What a Face . Quel est ton âge ? 26 ans. Comment as-tu connu le forum ? En cherchant sur Google quelque chose qui n'avait rien à voir avec le forum, mais j'y suis arrivée et j'ai été immédiatement conquise love . Un avis dessus : Visuellement magnifique et le contexte m'enchante! As-tu un DC ? Non. Code de validation : Validé par Mel ~

   
Code:
<t>Helena McKelvie</t> → <y>Joséphine E. Morel</y>
   
© plumyts 2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Emploi : Fondeur
Informations : Orphelin déposé au seuil d'une institution quelques semaines après sa naissance ✘ Ignore tout de ses origines, et n'y accorde aucune importance ✘ Fraie dans le monde de la petite délinquence depuis sa plus tendre enfance ✘ Ancien chef d'une bande gosses aventureux, à présent dissolue ✘ Suite à ça, a passé plusieurs mois en maison de correction ✘ La mort d'un de ses meilleurs amis, atteint de syphilis, a suffi à le convaincre de ne pas s'approcher des prostituées, règle qu'il suit toujours ✘ A fondé la Tribu, gang des rues sévissant à Whitechapel, dont il connait les moindres recoins ✘ Participe régulièrement à des combats illégaux organisés dans des bars, desquels il tire un joli pactole, ainsi que quelques petites cicatrices sur tout le corps ✘ Amateur d'armes blanches, il se sépare rarement de son couteau de boucher, tout comme de son vieux chapeau melon ✘ Se moque bien des forces de police, avec lesquelles il n'hésiterait pas à en découdre ✘ Ne voue que mépris à l'aristocratie et aux autres parvenus, mais grâce aux paiements reçus en échange de l'aide de son gang, il recrute de plus en plus d'adeptes, et accroît l'influence de la Tribu : son ambitieux objectif n'est autre que de faire tomber sous sa coupe Whitechapel et Southwark, pour mieux leur donner un second souffle, ainsi qu'une capacité de réponse envers les injustices infligées par les strates plus aisées de la société.
Avatar : Michael Fassbender
Localisation : Les bas quartiers de Whitechapel, son modeste fief
Messages : 281
Date d'inscription : 05/10/2016
Âge du Joueur : 23

MessageSujet: Re: Joséphine E. Morel ✿ “Les déceptions ne tuent pas et les espérances font vivre.” Dim 27 Nov - 18:08

Bienvenue jeune demoiselle, et bon courage pour ta fiche ! Une écrivaine et une féministe, que voilà un beau mélange gnon


Hâte de te voir évoluer en jeu =D

_________________

Wreaking havoc
We're going out tonight to kick out every light
Take anything that we want, drink everything in sight
We're going till the world stops turning
While we burn it to the ground tonight.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ested.forumactif.org/
avatar
Admin
Emploi : Horloger Royal.
Informations : Souffre d'un autisme d'Asperger • Dyslexique • Est obsédé par son métier • Rêve de travailler sur l'horloge de Big Ben. • Insomniaque. • Parle peu • Se sent mal à l'aise dans une foule • A quelques bases d'Allemand et de Français • A le corps glacé et est d'une pâleur à faire peur • Origines Juives • Possède une Pamphobeteus Platyomma mâle pour animal de compagnie • Est le mari d'Amy S. Adler.
Avatar : Johnny Depp
Localisation : Lambeth.
Messages : 2554
Date d'inscription : 14/09/2016
Âge du Joueur : 20

MessageSujet: Re: Joséphine E. Morel ✿ “Les déceptions ne tuent pas et les espérances font vivre.” Dim 27 Nov - 19:41

Bienvenue plus officiel ici ! 8D Courage pour la fin de ta fiche ! coeur

(Je pensais avoir écrit un truc déjà ici, mais non, désolée. '^')

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Emploi : Officiellement aucun, officieusement romancière.
Informations : Fiche de présentation
Fiche de liens
Mes RPs
♦♦♦
Eugène Morel est le pseudonyme utilisé pour signer ses romans.
❤ Joséphine est féministe et fait de ses convictions le sujet principal de ses romans.
☂ Habite la demeure du cousin de son père, M. Devlin Stanton, dans The Strand.
☠ Afin de mousser son inspiration pour ses romans, Joséphine s'habille parfois en homme pour se promener incognito dans les rues de Londres.
Avatar : Helena McKelvie
Messages : 1191
Date d'inscription : 25/11/2016
Âge du Joueur : 20

MessageSujet: Re: Joséphine E. Morel ✿ “Les déceptions ne tuent pas et les espérances font vivre.” Lun 28 Nov - 5:08

alpagay Merciii! C'est gentil! king

Fergus: bave

Felix: Je te pardonne coeur Mais ne recommence plus! aah

_________________

Joséphine
« Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. »
[Périclès]
© Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Emploi : Rentière
Informations : Est née aux États-Unis ⊹ a vécu dans la petite ville de Thunder Mesa pendant son adolescence ⊹ fille d'un propriétaire d'une mine d'or, Henry ⊹ s'est exilée dans leur résidence londonienne après que son père n'approuve pas son mariage avec celui qu'elle aimait ⊹ a perdu ses parents dans un tremblement de terre provenant de la mine à Thunder Mesa ⊹ a retrouvé son mari pendu au plafond de sa demeure juste avant le mariage ⊹ n'arrive pas à accepter la mort de son mari ⊹ très déprimée, pleure souvent ⊹ s'intéresse à la politique ⊹ vit sur la fortune de son défunt père ⊹ vit dans un manoir réputé hanté.
Avatar : Mary Elizabeth Winstead
Messages : 372
Date d'inscription : 16/09/2016
Âge du Joueur : 23

MessageSujet: Re: Joséphine E. Morel ✿ “Les déceptions ne tuent pas et les espérances font vivre.” Lun 28 Nov - 20:35

Bienvenuuue! coeur Quelle jolie petite bouille que voilà! gnon Ravie que le forum te plaise, on est heureux de t'accueillir aussi!! OMG N'hésite pas à nous dire si ta fiche est terminée, hâte de pouvoir jouer avec toi! :D love

_________________


{ Des douze coups de minuit
Aux matines sonnantes
Nous valserons ensemble
Macabre débutante
}

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Emploi : Officiellement aucun, officieusement romancière.
Informations : Fiche de présentation
Fiche de liens
Mes RPs
♦♦♦
Eugène Morel est le pseudonyme utilisé pour signer ses romans.
❤ Joséphine est féministe et fait de ses convictions le sujet principal de ses romans.
☂ Habite la demeure du cousin de son père, M. Devlin Stanton, dans The Strand.
☠ Afin de mousser son inspiration pour ses romans, Joséphine s'habille parfois en homme pour se promener incognito dans les rues de Londres.
Avatar : Helena McKelvie
Messages : 1191
Date d'inscription : 25/11/2016
Âge du Joueur : 20

MessageSujet: Re: Joséphine E. Morel ✿ “Les déceptions ne tuent pas et les espérances font vivre.” Mar 29 Nov - 12:56

Merci! coeur

J'aimerais avoir déjà terminé ma fiche pour vous rejoindre aah

J'ajoute certains éléments et je vous harcèle pour me faire valider très prochainement! 83

_________________

Joséphine
« Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. »
[Périclès]
© Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Emploi : Horloger Royal.
Informations : Souffre d'un autisme d'Asperger • Dyslexique • Est obsédé par son métier • Rêve de travailler sur l'horloge de Big Ben. • Insomniaque. • Parle peu • Se sent mal à l'aise dans une foule • A quelques bases d'Allemand et de Français • A le corps glacé et est d'une pâleur à faire peur • Origines Juives • Possède une Pamphobeteus Platyomma mâle pour animal de compagnie • Est le mari d'Amy S. Adler.
Avatar : Johnny Depp
Localisation : Lambeth.
Messages : 2554
Date d'inscription : 14/09/2016
Âge du Joueur : 20

MessageSujet: Re: Joséphine E. Morel ✿ “Les déceptions ne tuent pas et les espérances font vivre.” Mer 30 Nov - 23:10

Tout est bon ! Bienvenue officiellement parmi nous ! coeur



Félicitations, camarade !

« TE VOILA PRÊT À METTRE TA PATTE DANS LA FOURMILIÈRE ! »

Félicitations ! Vous venez d'être validé(e) sur The Anthill: A Victorian Tale ! Nous vous souhaitons un bon jeu parmi nous et nous vous conseillons d'aller consulter les liens ci-dessous. Vous pouvez désormais RP, flooder et faire de nombreuses autres choses. N'hésitez pas à faire votre fiche de liens, celle des RP's ainsi que celle du Journal Intime ! Gardez aussi un œil sur les annonces! Bienvenue parmi nous ! N'oubliez pas que vous avez à disposition un cadre de rp dans la Gestion ! Pour toutes questions, il y a la foire aux questions et suggestions ici !

N'hésitez pas à demander de l'aide l'un des membres du staff si vous en ressentez le besoin. Bon jeu sur Taavt ! coeur
© plumyts 2016

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Emploi : Officiellement aucun, officieusement romancière.
Informations : Fiche de présentation
Fiche de liens
Mes RPs
♦♦♦
Eugène Morel est le pseudonyme utilisé pour signer ses romans.
❤ Joséphine est féministe et fait de ses convictions le sujet principal de ses romans.
☂ Habite la demeure du cousin de son père, M. Devlin Stanton, dans The Strand.
☠ Afin de mousser son inspiration pour ses romans, Joséphine s'habille parfois en homme pour se promener incognito dans les rues de Londres.
Avatar : Helena McKelvie
Messages : 1191
Date d'inscription : 25/11/2016
Âge du Joueur : 20

MessageSujet: Re: Joséphine E. Morel ✿ “Les déceptions ne tuent pas et les espérances font vivre.” Jeu 1 Déc - 2:31

Merci-merci-merci-merci-merci-merci-merci-merci-merci!!!!!!! love

_________________

Joséphine
« Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. »
[Périclès]
© Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Joséphine E. Morel ✿ “Les déceptions ne tuent pas et les espérances font vivre.”

Revenir en haut Aller en bas

Joséphine E. Morel ✿ “Les déceptions ne tuent pas et les espérances font vivre.”

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Joséphine R. Sedgwick (Gryffondor)
» Joséphine Lacroix [terminé]
» joséphine ▬ « La solitude effraie une âme de vingt ans »
» 1, 2, 3 ... jouez avec moi [Joséphine]
» josephine khadri

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Anthill : A Victorian Tale :: Les Londoniens :: Who are You? :: Présentations Validées-