AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

LE CIRQUE ▬ La routine d'une organisation artistique.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Admin
Avatar : //
Messages : 102
Date d'inscription : 13/09/2016

MessageSujet: LE CIRQUE ▬ La routine d'une organisation artistique. Mar 8 Aoû - 18:50



Le Cirque d'O'Farell.

« THE SHOW MUST GO ON. »


Les Origines.

Le Cirque d'O'Farrell fut créer par le dît Owen D. O'Farrell en 1879
Implanté à Southwark, récupérer des talents jusqu'aux égouts de Londres, voilà où fut le génie de cet homme qui réunit sous un modeste chapiteau des êtres sous-payés dans le but de divertir. Il commença par récupérer des pauvres difformes dans une sorte de défilé au monstre. Mais au fur et à mesure que les caisses se remplirent, il put développer son cirque autrement que sous une forme d'esclavagisme passif.

L'Influence de Monsieur Loyal.

Tout ce qui a attrait de près ou de loin à l'univers spectaculaire du Cirque tourne autour de l'homme qui lui donna son nom. Les décisions ne se prennent que par lui, que ce fut l'ordre de passage ainsi que les tâches de chacun. Il tient d'une main de fer ses "employés", qu'il n'hésite pas à faire culpabiliser sur ô combien ils sont chanceux de leur sort. Eux qui ont été sauvé, récupéré, acheté parfois, et qui auraient pu avoir une vie bien pire entre des mains plus vénéneuses. Nombreux sont ceux qui n'ayant pas les moyens de quitter le Cirque, étant alors complètement sous le joug psychologique de cet homme. D'autres sont pleinement conscient de ce jeu et en tirent tous les avantagees, préférant honnêtement leur vie actuelle sous le chapiteau, faux strass et paillettes.

Il serait trop beau cependant de considérer Mr O'Farrell comme le sauveur de ces pauvres gens, car aussi bien il leur offrait un travail et un toit, autant tout ceci n'était pas sans retour. Aussi prenait-il sans aucun remord une grande partie des bénéfices que les entrées occasionnaient et n'hésitait-il pas à récupérer un autre pourcentage sur les revenus "en dehors" tels que ceux des roulottes qui ne faisait pas partie intégrante du spectacle. Il n'était pas rare en plus de cela qu'il puisse demander un supplément en nature de certaines de ses employées, en échange de cette fameuse protection. Cela n'arrive souvent qu'une seule fois, comme pour sceller le contrat.

En ce qui concerne les fameux revenus, ils servent généralement à assumer le train de vie en dehors de ses moyens du Mr O'Farrell. Il lui arrive également de parcourir les marchés noirs pour des animaux dangereux venant d'ailleurs, mais également de nouveaux employés, des enfants surdoués, des femmes de grande beauté, ou des hommes exotiques. L'argent peut également servir à des fins encore moins légales, tel que l'usage de mercenaires en tout genre; pour éliminer les ennemis du Cirque, garder celui-ci ou tout simplement récupérer un "employé" qui se serait enfui.

Aucun doute qu'il ait prix contact avec des gangs, généralement peu scrupuleux dont les mains n'ont pas peur de se couvrir de sang. Personne, au sein du Cirque n'ose contredire les paroles du sacro-saint Monsieur Loyal, et ce même s'il décidait, pour une question de revenu, de remplacer un membre malade ou temporairement informe par un autre, bien qu'il ne fut absolument pas formé pour la compétence du précédent, à ses risques et périls. De part tout ceci, bien que le Cirque fut en règle et officiel, est-il sous la surveillance constante de Scotland Yard qui se méfie des agissements du Maître des Lieux.

Le Fonctionnement Interne.

  • Le sommeil : Les employés possèdent tous une tente ou une roulotte selon leurs importances ou leurs métiers. Ainsi, si les voyantes possédaient leurs propres caravanes, ainsi que la famille O'Farrell, la majorité des autres acteurs dorment sous des tentes. Seuls les stars possèdent une tente individuelle, les autres étant parqués dans des tentes communes, une pour les hommes, une pour les femmes et une pour les enfants.

  • Les repas : Afin de limiter les budgets de la nourriture commune, les employés ont formé un pot commun où chacun y met de sa pièce pour pouvoir payer de quoi répondre aux besoins de la troupe. Ainsi, à chaque déjeuner et dîner, les membres se réunissent pour le repas commun. Le petit déjeuner est un luxe que les employés doivent se payer séparément pour en profiter. Il va de soi que le Monsieur Loyal ne participe jamais à ces repas communs et que seule sa fille parfois s'y rend, ayant en avance payé sa part évidemment.

  • Le temps libre : Le reste du temps est au hasard des employés qui doivent gérer leur temps entre entraînement et temps libre. Personne ne fait attention aux emplois du temps des membres du Cirque, avec comme unique politique que leurs efficacités se verront dans les portefeuilles et les spectateurs toujours plus nombreux. Tous les participants au spectacle du soir venu doivent se diriger dans le chapiteau deux heures à l'avance pour tout préparer.


Les relations actuelles du Cirque

Les membres et relations proches ou lointaines du Cirque sont les suivants :

- Owen D. O'Farrell, fondateur, directeur du Cirque et Monsieur Loyal.
- Diana O'Farrell, dresseuse de lions.
- Leota Toombs, diseuse de bonne aventure suite au départ de Lydess.
- Léonie Sax, trapéziste.
- Lydess Hentswig, cartomancienne, a du quitté le cirque suite à son mariage mais reste un soutien de renom malgré des relations tendues avec le directeur.
- Harry J. Downcry, vétérinaire soignant les bêtes du Cirque.
- Loban V. Renfield, le noble indésirable et trop curieux.
- Jeanne I. Thomas, médium arnaqueuse.

© plumyts 2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taavt.forumactif.org

LE CIRQUE ▬ La routine d'une organisation artistique.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» La Diaspora pèche par son manque d'organisation vrai ou faux
» L'organisation Hellsing!
» Wyclef fait le clown - mais qui dirige le cirque?
» Réorganisation de l'équipe modératrice
» Protéger le Cirque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Anthill : A Victorian Tale :: L'Arrivée :: Premiers Pas :: Annexes-